Publicités

Un endettement critique pour la ville d’Aulnay-sous-Bois et certains agents trop payés

La Chambre régionale des comptes publie ce jeudi un rapport critique sur les années 2011-2017. Mais les édiles tempèrent.

« La Chambre régionale des comptes (CRC) est dans son rôle. Elle est là pour pointer ce qui doit être amélioré ! » Alors que le rapport sur les finances d’Aulnay-sous-Bois est publié ce jeudi, le maire (LR) Bruno Beschizza a tenté, lors du conseil municipal mercredi, de tempérer les remarques des magistrats qui ont examiné les comptes entre 2011 et 2017. Six années administrées à la fois par l’ex-majorité PS (2011-2014) et par son équipe LR-UDI (2014-2017).

« Un endettement critique ». Avec 129 M€ de dette en 2017, la ville – qui n’a pas augmenté les impôts depuis 2008 – est dans l’obligation de trouver des solutions, estime la CRC, qui souligne que l’autofinancement est « très dégradé » et même négatif, avec -3,3 M€ en 2017.

L’institution pointe aussi une capacité de désendettement culminant à 18 ans en 2017. Le seuil d’alerte fixé par l’Etat est de 12 ans… Elle déplore aussi des charges de personnel trop pesantes, représentant 65 % des dépenses de fonctionnement.

Mais la chambre souligne aussi qu’en 2018, la ville a signé la contractualisation avec l’Etat, s’obligeant a réguler les dépenses de fonctionnement.

Là-dessus, la CRC suggère deux pistes pour dégager de la trésorerie : augmenter les impôts, ou baisser sensiblement la masse salariale. « On ne touchera pas à la fiscalité », assure Bruno Beschizza, probable candidat à sa succession l’an prochain.

Gros salaires pour diplômes inadaptés. L’autre point saillant de ce rapport, c’est une « gestion des ressources humaines entachée de nombreuses irrégularités ».

Ainsi, le recrutement pose souci, notamment des agents à « haut niveau de rémunération » embauchés alors « qu’ils ne possèdent pas les diplômes et l’expérience professionnelle ».

La chambre déplore aussi le recours trop fréquent aux heures supplémentaires et aux astreintes, la police municipale étant particulièrement concernée.

Source et article complet : Le Parisien

Publicités

Publié le 12 juillet 2019, dans Budget, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Alors comme ça avec Beschizza, certains ont bénéficié de postes et de gros Salaires Mirobolants alors qu’ils ne sont mêmes pas diplômés
    En 2020, les impôts vont augmenter de 20% sur Aulnay, car il a mit la Ville dans un état pitoyable.

    Quand nous aurons accès au rapport avec les noms de ces personnes, nous aimerions avoir l’avis de Cannarozzo et Maroun sur ce sujet et l’endettement de la Ville de 170 Millions.
    Et dire, qu’on a tous pensé que Beschizza était la pour faire du propre.
    Nous savons tous ce qui ce passe depuis le Mandat de Beschizza et de ses Amis aux Salaires pharaoniques, je vous avais alerté car même le service RH de la Ville s’en était offusqué et l’avait dénoncé, nous devons ensemble amorcer un grand Nettoyage et repenser la manière de faire de la politique afin de mettre un terme aux gens peu fréquentables qui ont infiltré notre belle Ville et comme par hazard, ca bétonne de partout comme des malades et ça revend notre patrimoine immobilier à des prix dérisoires.
    Notre belle Ville à été salie, par des gens venus d’ailleurs et soutenus par des Elus de chez Nous qui ont trahis notre confiance !
    Le Parc Ballanger, Cannarozzo à été désavoué publiquement par son mentor Beschizza, une honte, alors que Cannarozzo fesait la promotion du Bétonnage !

    En 2020, il va falloir mettre un terme à cette imposture, écarter ces gens plus que douteux qui viennent pour les salaires et pour l’immobilier.
    Le rapport est explosif pour Beschizza, vous verrez, un désaveu total , lui qui avançait en 2014, mettre un terme à l’insécurité, aux Bétonnages, aux Salaires douteux, aux Communautarismes, au bizness avec les Promoteurs immobiliers, à la Z2i ect …
    Vous avez compris, ils nous a mentis, à vous de juger.
    En 2014, un engagement à eu lieu avec des personnes qui ont milité et négocié pour la création d’un Abattoir islamique dans la Z2i, il a validé à l’époque mais à été repoussé plusieurs fois en raison des polémiques et des échéances électorales, j’attends un démenti de Beschizza qui bizarrement se tait sur le sujet.

  2. Une honte c’est politique qui profite du contribuable pour se mettre des salaires indécents sur notre dos

  3. Les commentateurs omettent de préciser que l’audit de la CRC concerne à la fois la gestion d’Aulnay par l’ancienne équipe municipale (PS-PCF-EELV) et l’actuelle (LR-UDI).

    Les pistes proposées pour remédier au déficit chronique sont :
    – l’augmentation des impôts
    – la diminution de la masse salariale

    Si cette dernière option est un impératif, la première, à savoir l’augmentation des impôts,
    sera forcément punitive pour les classes moyennes.
    D’autant qu’Aulnay subit le poids de plus de 35% de logements sociaux, où la population est forcément moins imposable, voire pas du tout.
    On fait comment ?

    Je parle régulièrement de l’exemple de Grigny, dans l’Essonne, ville gérée par les communistes depuis près d’un siècle déjà, et qui est sous tutelle préfectorale à cause de ses finances désastreuses; impactées par près de 50% de logements sociaux.
    Une population immigrée, pauvre, souvent dépendante des aides sociales, frappée par une forte natalité. L’effet pervers est que les classes moyennes, imposables, fuient ces villes appauvries.

    Le social a ses limites, celles des finances d’une ville.

    La solution passe donc forcément aussi par l’appel d’air fait à des proprios, solvables, imposables.
    Vive la construction de résidences ! 😉
    Mais aussi par l’arrêt de la construction de logements sociaux.

  4. Concernant la masse salariale, notamment de ces extérieurs qui viennent désormais gérer les affaires d’Aulnay alors qu’ils n’ont rien à voir avec la ville, aucun attachement, demain ils iront ailleurs ou resteront peut être selon les résultats des élections municipales, selon les propositions, selon les amis….
    Quel constat: par le passé, les responsables des services étaient des employés municipaux , souvent des Aulnaysiens qui avaient très souvent commencer leur carrière à la mairie d’Aulnay et qui au fur et à mesure de leur carrière passaient les concours internes pour monter dans la hiérarchie/ Donc le plus souvent des Aulnaysiens, avec une connaissance de la ville et surtout attachés à leur ville
    Plus le cas: aujourd’hui, ces fameux chefs de service sont désormais des politiques favorables à la majorité en place, employés sous contrat avec des salaires qui dépassent la simple fonction publique, donc l’entendement, pratiquement pas de règle…et surtout très, très fidèles à leur maître d’oeuvre. Ils viennent le plus souvent de l’extérieur et repartiront si la majorité change ….sans fin. Ce sont le plus souvent de jeunes ou moins plein d’ambitions qu’il faut souvent caser en fonction des résultats des dernières élections et comme l’on dit qui « rayent le parquet ». Le passé d’Aulnay? connais pas et ça ne les intéresse pas . L’attachement à Aulnay…vous rêvez. Une gestion humaine, vous plaisantez, nous sommes des technocrates. Coluche disait bien: « vous donnez le désert aux technocrates, trois ans plus tard ils achètent du sable ailleurs » quel pragmatisme!
    Un exemple parmi tant d’autres qui a fait une actualité récente et douteuse à Aulnay …, au fait où en est-on? Un chef de cabinet nommé par Monsieur le Maire d’Aulnay sous bois, (certes qui vient aussi de l’extérieur, on s’en aperçoit chaque jour, l’exemple vient d’en haut) est adjoint à Levallois, et même un très proche de, de…. devinez, Monsieur Balk…, grande référence?Un chef de cabinet attaché à Aulnay ou à Levallois? Devinez aussi
    Par contre, quelle grande surprise de la reconduction d’un directeur de cabinet nommé par M.Ségura, ex adjoint de gauche semble-t-il à Villepinte(demande quand même de confirmation?)resté en place auprès de M.Beschizza et même parvenu à la plus haute marche de directeur général des services de la mairie. Ceci reste un mystère, il y a un truc, enfin pas pour tous, je crois savoir mais attention à la rumeur de Mr….(modere)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :