DROIT DE RÉPONSE DE L’ÉGLISE CATHOLIQUE au Pasteur Marcelo Jérémie en rapport avec sa prédication sur la vierge Marie :

DROIT DE RÉPONSE DE L’ÉGLISE CATHOLIQUE

au Pasteur Marcelo Jérémie en rapport avec sa prédication sur la vierge Marie :

Nous nous sentons dans l’obligation de ne pas laisser passer sous silence toutes ses affirmations,  afin de ne pas laisser nos bien-aimés chrétiens dans la confusion, créée délibérément et proposons de donner des réponses à ces affirmations qui n’avaient que « l’apparence de la vérité » .

car tous les versets bibliques cités par le Pasteur Tunasi
étaient cités en dehors de leur contexte.

Laissant de côté d’autres sujets, bien qu’importants, nous voudrions consacrer l’essentiel de nos réponses sur ses propos au sujet de la « VIERGE MARIE » mère de Jésus, notre sauveur, que le pasteur a défigurée en parlant d’elle avec un mépris, une ostentation et une condescendance insupportables :

1.D’abord le thème même de sa prédication : « comment sauver les disciples de Marie ? »

C’ est étonnant. On , s’attendrait à ce que le pasteur dise à ses fidèles comment il compte les délivrer du diable, mais non ; comme si la vierge Marie était le mal dont il faut se défaire absolument.

Le pasteur oublie que Marie est la mère de ce Jésus qu’il prêche à temps et à contre temps.

Je me représente le pasteur dire à Jésus : « J’ai prêché à mes fidèles comment les délivrer de ta mère ! »

Allez-y comprendre quelque chose !
Qui sommes-nous pour dénigrer celle que Dieu lui-même a honorée en la choisissant parmi toutes les femmes de la terre?

2.Première accusation : « les catholiques sont des idolâtres car ils adorent Marie ».
Réponse : c’est faux :

L’Église enseigne que le culte de l’adoration est réservé à Dieu seul. Les catholiques n’adorent pas Marie.

Les catholiques vénèrent Marie, c’est-à-dire lui rendent des honneurs car elle est la mère de notre Seigneur Jésus-Christ. Quoi de plus normal que d’honorer la mère d’un personnage si important ?

Nous pensons qu’elle mérite cette dignité. S’il y a des gens qui dévient ou exagèrent, cela n’est pas l’enseignement de l’Église catholique. Affirmer qu’on adore Marie relève de l’ignorance.

3. Deuxième accusation : « Marie n’est pas médiatrice car Jésus seul est médiateur et le pasteur cite 1Tm 2,5 ».
Réponse : Être médiateur c’est jouer le pont entre deux personnes ou deux parties. Dans le cas qui nous concerne ici, faire la médiation c’est transmettre les prières des hommes à Dieu. Jésus est le médiateur par excellence.

A côté de lui, Dieu lui-même reconnaît d’autres médiations secondaires : par exemple, le pasteur Tunasi joue la médiation lorsque ses fidèles lui demandent de prier pour eux, et il le fait.

Moïse jouait la médiation entre Dieu et Israël en demandant pour lui des faveurs auprès de Dieu (l’eau du rocher, la manne) ; Abraham a prié pour les habitants de Sodome et Gomorrhe et Dieu l’avait écouté.

Un homme peut prier pour un autre et être écouté par Dieu, comme un pasteur, un prêtre peuvent prier pour leurs fidèles, un parent peut prier pour son fils…

Les catholiques ne prient pas Marie en lui demandant d’exaucer leurs prières, mais ils présentent les prières à Marie pour que cette dernière les présentent à son fils car elle a une place privilégiée à côté de lui.

Rappelons-nous que c’est l’intervention de Marie auprès de Jésus qui a été à l’origine du premier miracle à Cana, le changement de l’eau en vin (Jean 2,3). Jésus écoute sa mère et ne sait pas résister à ses demandes.

Penser que les catholiques prient Marie relève de l’ignorance et de la sous-information.

4. 3ème accusation : « Les catholiques s’adressent à Marie alors qu’elle est morte. La Bible interdit de s’adresser aux morts ».
Réponse : Il suffit de lire la Bible pour comprendre que la mort n’est pas la perdition éternelle. La mort n’est pas la fin de tout. C’est Jésus lui-même qui déclare que « celui qui croit en lui, même s’il meurt vivra » (Jean 11, 25).

Les croyants morts restent vivants après la mort. Ce sont les païens qui croient que les morts
sont perdus pour l’éternité. Sur la montagne, Pierre, Jacques et Jean voient Jésus transfiguré s’entretenir avec Moïse et Élie (Marc 9, 4). Ils étaient donc vivants. Le bon larron crucifié avec Jésus est vivant.

Marie est vivante. Ignorer que les croyants morts sont vivants relève du paganisme.

5. 4ème affirmation : « Marie avait d’autres enfants qui étaient les demi-frères de Jésus et le pasteur cite Luc 8,19-21 qui dit : « ta mère et tes frères sont là dehors et te cherchent »
. Réponse : Oh mon Dieu! il suffit de connaître juste la culture juive de l’époque pour savoir que le terme « frère » est un terme général que les juifs emploient pour désigner soit le neveu, l’oncle, le cousin… Même en Lingala quand on dit « bandeko nayo baza libanda », cela ne signifie pas « frères » de même père et même mère. En swahili on dira « wandugu wako ».

Par ailleurs, si Marie avait d’autres enfants, pourquoi Jésus l’aurait-il confiée à l’un de ses disciples avant sa mort en disant « voici ta mère » (Jean 19, 27). Ses autres enfants (selon le pasteur Tunasi), ne pouvaient-ils pas prendre en charge leur mère?

Rien n’autorise le pasteur Tunasi de conclure à une pareille affirmation.

6. 5ème accusation : « Dieu est contre le chapelet car en priant le chapelet, on répète les mêmes paroles ». Ici le pasteur ne cite curieusement aucun verset biblique.
Il se contente de dire que Jésus interdit de multiplier les paroles.
Réponse : Il existe une différence entre multiplier les paroles et répéter les mêmes paroles. Au jardin de Gethsémani, Jésus lui-même priait en répétant les mêmes paroles. Il suffit de lire Marc 14, 39. Le pasteur ignore sans doute ce verset.

Conclusion :  quand on ne maîtrise pas un sujet, on ne s’improvise pas expert. On prend avec humilité le temps de se renseigner auprès des concernés en demandant plus de clarification. C’est cela aussi la sagesse et le discernement. La charité c’est aussi le respect entre frères.

Que Dieu bénisse  le Pasteur Marcello Tunasi que nous saluons fraternellement.

N.B : Que les catholiques partagent largement cette réponse pour sortir leurs frères et
sœurs de la confusion.

(Abbé Stanislas LONGONGA –
Doctorant en Sciences bibliques)

À propos de Buselin

responsable blog Aulnay cap

Publié le 8 décembre 2019, dans Actualité, Religion. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. @Buselin Dieu est musulman. Alors franchement vos propos idolâtres sont démoniaques.
    Notre maire lui-même est musulman

  2. @Buselin, vous n’avez comprit que ce troll @Mohamed, veut attiser la haine et dit des inepties.
    ne perdez pas de temps à lui répondre et de préfèrence à le publier.
    Ce troll @Mohamed est du parti des Ripoux-blicains, je le sais et à pour but de vous manquer de respect car votre impartialité et votre liberté dérange dans leur camp.
    Comme vous dénoncez certains faits à Aulnay, ils souhaitent donc foutre la m…. dans votre Blog afin de le discrediter.

  3. Notre maire est italien (d’origine je suppose, mais bien français sinon il n’aurait pas pu être policier en France)

    De toute façon je ne vois pas le rapport, tous les italiens sont chrétiens ? Il n’y a pas de musulmans italiens de souche en Italie ? Vous m’étonnez. Votre conclusion est hâtive et simpliste

    Par ailleurs pratiquant ? Quand ça ? Le dimanche matin il est sur les marchés (campagne électorale ou pas). Où alors pratiquant à la paroisse LR Isidore Nerat 😉

    @Samy n’importe quoi ! 😠

  4. @samy
    Je vous suis depuis un moment. Vous croyez savoir Beaucoup de choses, finalement c’est que du pipeau
    Et moi je suis d’ou ? Lol

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :