Communiqué de presse de notre mairie: Démolition d’une maison sans autorisation sur l’avenue du Clocher : la Ville condamne cet acte et engage des poursuites. ‬

Rageant de voir encore des gens ne pas respecter les autorisations qui leur sont accordées !!! Voici les mesures prises par la Ville suite a cette situation incompréhensible :

 » Le propriétaire de la maison située au 32 avenue du clocher dispose d’un permis PC9300517C0114 destiné a la rénovation. Nous nous sommes aperçus hier soir que le propriétaire avait démoli la maison sans aucune autorisation et en totale infraction avec le permis. Ce matin, a notre demande la Police Municipale a réalisé le constat d’infraction et rédigé un procès-verbal qui sera adressé au Procureur de la République. Le permis, consultable par chaque citoyen, comme tous les permis, n’accordait que des travaux de rénovation. Il est totalement inadmissible que le propriétaire ait outrepassé le permis qui lui a été accordé. Nous condamnons fermement et les poursuites nécessaires seront engagées. »

Propos: Franck Cannarozzo.

Communiqué à lire, en cliquant sur l’image ci dessus.

Cette maison, avait été peinte, par le peintre Maurice Utrillo:

A noter: La rédaction d’Aulnay cap, se demande si cette maison, était classée aux patrimoines historiques, et si c’est le cas, nous imaginons et nous comprenons très bien, la colère de notre maire.

 

Voila, ce matin, ce qu’il reste de cette maison; espèrons que notre maire exige sa reconstruction à l’identique.!


Photo: Mairie d’Aulnay.

À propos de Buselin Aurore

Responsable blog Aulnay cap

Publié le 29 février 2020, dans Actualité. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Marrant d’entendre ce Mr Cannarozzo se plaindre de ce que la Mairie et ses Amis font eux mêmes, c’est a dire le Bétonnage.

    A mon avis le propriétaire n’est pas passé à la « Caisse ».

    Un Mr Cannarozzo qui a tout fait pour construire des logements sociaux en plein milieu du Parc Robert Ballanger, un comble !

  2. Encore un énième Programme immobilier avec un immeuble de 6 étages.

    Une Municipalité pro-Bétonnage qui fait mine d’être surpris

    une honte

  3. Il y a quelque temps (le 10 février), en commentaire d’une photo où la « maison Utrillo » avait perdu son toit, Aulnay Environnement s’est interrogé : quelle défense du patrimoine aulnaysien ? Le communiqué rappelait le poids patrimonial de ce bâtiment, ancien café-restaurant, puis premier dispensaire de la ville, et soulignait quelle opportunité présentait ce terrain.
    On nous a pris de haut. Encore une fois, on avait raté une bonne occasion de nous taire, il ne s’agissait que d’un agrandissement. Notons bien que nulle part dans ce communiqué, il n’est question de destruction totale. Mais l’état du bâtiment permettait-il le doute ?
    J’espère que tous ceux qui ont dénoncé notre zèle de lanceur d’alerte se sentent aujourd’hui bien piteux, mais cela ne nous réjouit assurément pas de constater combien nous avions raison d’attirer leur attention. Et qui nous donnera encore tort de nous inquiéter pour les beaux chênes de cette parcelle ?
    Le fond de notre propos se révèle hélas parfaitement fondé. LORSQU’ON EST RÉELLEMENT ATTACHÉ AU PATRIMOINE, ON LE VALORISE, ON NE LE BRADE PAS À DES GENS QUI PROUVENT QU’ILS NE SONT PAS DIGNES DE CONFIANCE. Que penser des vertueuses protestations de ce M. Idriss en réponse à notre communiqué ? Et de l’indignation de la mairie, qui a attendu que tout soit abattu ? Si nous raisonnions comme nos contradicteurs, nous dirions que cette destruction était programmée dès le départ. Nous ne nous abaisserons pas à copier leur façon de raisonner. De toute façon, au mieux, la maison aurait été dénaturée et méconnaissable. NOUS DIRONS SIMPLEMENT QUE TOUT CE À QUOI NOUS TENONS, CES GENS S’EN FICHENT, VOILÀ TOUT !

  4. La Municipalité n’a rien fait pour empêcher ce Massacre, un Promoteur bien connu des Elus avait acheté le Terrain d’à côté pour en faire un immeuble et Beschizza le savait.

    Ça ne vous rappel pas le scandale du Leg Pecoroni
    impliquant une Élue ? avec exactement le même schéma qui se reproduit bizarrement !

    Tout ça, sent encore à plein nez une histoire d’argent, avec des gens hauts placés politiquement.

  5. Il n’y aura pas de poursuites, c’était un coup monté. Il y a eu une erreur de timing.
    Les élections sont passées,… Chacun comprendra !

  6. @ Qi Gong : gagner les élections avec seulement 8384 voix et 70 % d’abstentions sur une ville où résident 86 000 habitants, ce n’est pas franchement ce qu’on peut appeler un exploit ni un plébiscite, loin s’en faut !

    Le maire peut s’attendre a beaucoup de vigilance de la part des Aulnaysiens réellement impliqués dans la vie de leur cité, et qui feront plein usage de leurs droits de contrôle citoyen ! Il est terminé le temps où les élus font leurs petites salades dans l’entre-soi, et utilisent les deniers collectifs pour servir les seuls intérêts de quelques uns !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :