Publication du droit de réponse censuré par la « rédaction » autoproclamée « juge » de MonAulnay.Com

Ayant fait l’objet une fois de plus, d’accusations gravissimes et calomnieuses « d’incitation à la haine » sur le blog confrère MonAulnay que bien évidemment je conteste et récuse, je publie ci dessous le commentaire-droit de réponse qu’ils ont censuré en ne le publiant pas ! La rédaction serait-elle dérangée d’être contestée et mise en cause ? Pour ma part Je ne conçois même pas que dans le pays des droits de l’homme l’on puisse s’ériger publiquement en juge pour entraver par une interprétation exclusivement à charge le droit d’expression et d’opinion d’une personne, et pour l’accuser à tort  » d’incitation à la haine « , acte dont elle ne s’est jamais rendue coupable !

https://monaulnay.com/2021/04/les-barnums-aux-3000-ne-font-pas-que-des-heureux

Commentaire posté le 14 avril 2021 à 14h11

@ Hervé et Jean-Louis désignés  » la rédaction »

Il n’y a rien dans mon commentaire qui puisse attiser la haine envers les musulmans, mais uniquement des questions qui méritent d’être courageusement posées au nom d’une laïcité de plus en plus remise en cause et d’une république dont les fondements sont de plus en plus attaqués, avec le concours et le soutien très discutable d’obédiences politiques de toutes chapelles qui favorisent le communautarisme par pur clientélisme.

Dans un état de droit, cela est identifié comme une forme de favoritisme et donc de corruption néfaste à l’égalité de traitement envers chaque citoyen qui ne doit jamais être regardé ni considéré en tant qu’individu s’affichant avec des étiquettes ethniques, raciales ou racisées, genrées, religieuses, politiques ou sociales qu’il s’attribue lui-même, mais simplement en tant qu’être humain et citoyen disposant des mêmes droits que tous ses frères sans aucune distinction ni discrimination d’aucune sorte !

La lecture que vous faites de mon commentaire est diffamante, insultante et calomnieuse et résulte exclusivement de vos propres filtres de compréhension limités à vos œillères intellectuelles. Elle vise une fois de plus, comme le scandaleux article de Jean-Louis du 27 octobre 2020 à porter de graves accusation d’islamophobie et de racisme dont je ne me suis jamais rendue coupable, mais qui ont ouvert la voie sous votre article à un déferlement d’accusations calomnieuses infondées et de haine inversée que vous n’avez même pas modérée et qui se déroulait 11 jours après la décapitation de Samuel Paty !

Vous seriez bien avisés de ne pas vous servir de vos opinions personnelles arbitraires et subjectives pour jeter publiquement l’opprobre sur une personne qui n’est pas coupable de ce dont vous l’accusez implicitement ! Mais finalement que se cache-t-il donc derrière cette démarche de justification si ce n’est le besoin suspect de vous valoriser en me faisant passer pour une personne intolérante et raciste que je ne suis absolument pas ? Tenir les rênes d’un blog vous autorise-t-il à faire de l’abus de pouvoir en jugeant et en accusant par des interprétations litigieuses les personnes qui s’expriment ?

 Dans le pays des droits humains et citoyens, mais également dans celui des lumières et de la séparation des églises et de l’état dont la loi a été votée en 1905, il est recommandé de réfléchir à toutes les tentatives d’entrisme de nature religieuse qui s’insinuent inexorablement de manière insidieuse dans notre état républicain et laïc.

La foi et les croyances religieuses ou spirituelles des uns et des autres relèvent de l’intime et du privé et n’ont pas à s’afficher, s’étaler, ou encore à s’imposer matériellement, physiquement, bruyamment ou visuellement à ceux qui s’y sentent étrangers ou qui ne les partagent pas et qui en ont surtout parfaitement le droit, du moins en France, au nom de la liberté de conscience reconnue à tous !

Je revendique le respect de ma liberté de conscience, d’interrogation et de réflexion, ainsi que celui de m’exprimer et de penser différemment sans que vous vous érigiez, une fois de plus et publiquement, en juges uniquement à charge et calomniateurs !

Omerta et censure sur ce qui ne plaît pas aux deux compères de MonAulnay :

Si les commentaires sur d’autres sujets postés postérieurement à celui-ci ont bien été publiés depuis, celui-ci est resté lâchement et délibérément aux oubliettes ! Messieurs Suaudeau et Karkidès qui ne semblent avoir aucun scrupules à salir publiquement mon honneur et à jeter l’opprobre sur ma personne auraient donc le droit de ne publier que leur point de vue étriqué et à charge sans me donner le droit de me laver publiquement de leurs accusations diffamantes et calomnieuses ?

Chacun se fera son opinion de la censure et de la modération à sens unique pratiquée sur ce blog !

Article rédigé le 15 Avril par Catherine Medioni

Publié le 15 avril 2021, dans Internet, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Catherine, capable du meilleur quand elle défend les femmes victimes de violence délogées illégalement par la municipalité mais aussi capable du pire quand elle écrit « N’y a-t-il pas quelque chose d’extrêmement choquant dans cette situation où une seule religion impose ses coutumes au reste de la population ? » En aucun cas la religion musulmane cherche à imposer ses coutumes. Peut-elle le comprendre?
    Peut-on accepter d’être traités « de compréhension limités à nos œillères intellectuelles », de pratiquer « l’abus de pouvoir » alors que plus d’une fois nous avons du modérer ses propos pour lui éviter des procédures (ce que fait aussi sur ce blog Arnaud Kubacki)?
    Catherine, écorchée vive s’aveugle elle même en ayant de tels propos envers des personnes proches. J’étais encore hier au tééphone avec elle pour lui annoncer une bonne nouvelle… Tout ceci est bien déplorable mais comme elle le dit elle même « Chacun se fera son opinion ».

  2. Maître D. Barrodechez

    Bonjour Madame

    Je me présente maître Denis Barrodechez avocat à la cour. Mes clients sont scandalisés par vos propos et vous demande de les retirer publiquement par un communiqué ici même dans ce blog. Dans le cas contraire vous serez assujetti à une amende pécuniaire de 65€ par jour.

    Je suis certain que vous retrouverez votre bon sens. Votre adresse m’ayant été communiquée je vous adresse ma note d’honoraires pour frais engagés de 1122€ HT dans les meilleurs délais

    Portez vous bien ainsi que votre famille, si vous en avez une

    Salutations respectueuses et gagnantes

    [NDLR : vous aurez compris qu’il s’agit de second degré]

  3. Delphine Constant

    Bravo Catherine Medioni 👏👏👏

    Vous avez enfin compris qui sont ces donneurs de leçons, franchement il y en a marre, vous comme nous on peut avancer ensemble . Le fossile et le marteau n’ont pas leur avenir à Aulnay. Lisez Aulnay Libre, blog indépendant

    Rejoignez nous dimanche matin, RDV en notre local rue Isidore Nerat

    Avec nous pour Aulnay
    Militante vôtre , votre nouvelle amie

    Delphine

  4. @ Jean-Louis KARKIDES | 15 avril 2021 à 17 h 44 min

    Que la dictature vienne de la droite ou de la gauche, elle est toujours insupportable à un simple citoyen de la société civile qui revendique son droit d’opinion et d’expression !

    Que cette dictature s’exerce par des raccourcis de compréhension qui érige en vérité des accusations graves et publiques d’incitation à la haine n’est pas acceptable, ou encore par des interprétations excessivement orientées et intellectuellement malhonnêtes pour favoriser et même encourager l’entrisme religieux que nous voyons avec inquiétude et consternation s’infiltrer et prospérer dans tous les partis politiques qui trouvent là le moyen de pervertir la laïcité en pratiquant un clientélisme éhonté dans la gestion de notre pays ou de nos collectivités territoriales n’est pas davantage admissible !

    Lorsque Monsieur Karkidès se prétend  » choqué  » parce que j’ai écris sous forme interrogative que :

     » N’y a-t-il pas quelque chose d’extrêmement choquant dans cette situation où une seule religion impose ses coutumes au reste de la population ?  »

    Je n’ai fait que remettre en mémoire les plaintes de riverains de ces iftars quotidiens qui perdurent tout un mois, déposés dans les commentaires des blogs au cours des années précédentes et déplorant ces troubles sérieux et anormaux du voisinage un peu trop pérennes, détruisant de fait la paix, le calme et le droit à un sommeil sans tapage nocturne de ceux qui se sentent étrangers à cette doctrine religieuse !

    https://aulnaycap.com/2019/05/20/les-chapiteaux-eriges-pour-le-ramadan-a-aulnay-sous-bois-provoquent-des-nuisances-insupportables-pour-les-riverains/

    Le lien ci-dessous encourage le respect du voisin, donc de son prochain, donc même de ceux qui sont jugés  » mécréants  » :

    https://www.ajib.fr/respect-voisin-pendant-ramadan/

    En quoi ma question serait une  » incitation à la haine  » ?

    Ma question restaure donc le droit pour chacun de ne pas devenir otage de pratiques religieuses ou sportives ressenties comme un peu trop bruyantes et envahissantes, et la légitimité de pouvoir le dénoncer et de s’en plaindre sans se voir accuser d’islamophobie ou d’incitation à la haine par des personnes qui s’érigent en juges et justiciers mais dont les convictions sont déjà extrêmement sectaires et hostiles au vivre ensemble !

    Car le vivre ensemble selon mon humble point de vue, ce n’est pas devoir subir l’hégémonie d’une communauté plus qu’une autre, ( que celle-ci soit religieuse, culturelle, sportive ou politique qui imposerait ses codes vestimentaires, ni ses us et coutumes non pratiqués ni partagés par le reste de la population. Le ramadan qui peut tout à fait se concevoir dans nombre de pays d’obédience musulmane, ne peut pas être importé ni imposé sans des aménagements qui prennent en considération la culture laïque du pays dans lequel ces communautés s’installent !

    Je constate pour ma part que partout dans le monde, les êtres humains que l’islam déclare arbitrairement  » mécréants  » parce qu’ils pratiquent d’autres religions tels que les bouddhistes, les animistes, les chrétiens, les juifs, les athées, les apostats et les ex-musulmans sont mis en prison, persécutés ou assassinés sans scrupules ni états d’âme ! La doctrine religieuse qui produit et aboutit à ces génocides n’est pas une religion de paix, mais plutôt une dérive sectaire effrayante !

    Finalement si l’on suit votre raisonnement, les riverains de ces iftars quotidiens, au nom de la  » tolérance  » devraient  » se la fermer  » parce que sinon vous leur jetteriez l’anathème au motif qu’ils incitent à la haine et qu’ils seraient  » islamophobes  » ! ? Il serait souhaitable que vous arrêtiez de faire des amalgames dans l’autre sens en faisant des procès en intolérance a ceux qui subissent ce qu’ils n’ont pas demandé et qui ont parfaitement le droit de protester !
    L’article du 27 octobre 2020, leurs commentaires calomnieux non modérés et vos commentaires accusateurs dans l’article intitulé  » les barnums aux 3000 ne font pas que des heureux  » sont pure calomnie et diffamation et remette en cause votre bienveillance à mon égard. Je récuse totalement votre allégation et vos accusations publiques  » d’incitation à la haine  » qui ne résulte que de votre interprétation personnelle orientée !

     » La rédaction a beaucoup hésité à publier le commentaire précédent car nous hésitons sur son caractère licite, pouvant être interprété par certains comme un appel à la haine  »

    Le commentaire d’Hervé Suaudeau est totalement malhonnête, offensant, déplacé, diffamant et scandaleux !

    Toute manifestation qui trouble la tranquillité du voisinage par ses abus, ses excès et ses débordements doit être fermement encadrée, voire réprimée comme par exemple :

    https://actu.fr/ile-de-france/aulnay-sous-bois_93005/video-match-de-foot-sauvage-a-aulnay-sous-bois-fumigenes-voitures-brulees-banderoles-anti-flics_34169934.html

    Le problème n’est donc pas la religion musulmane en elle même qui est visée, mais ses pratiques et ses coutumes qui donnent lieu à ce qui est ressenti par les riverains comme des nuisances et qui ouvrent clairement la voie à l’empiètement sur le droit des tiers.

    Qu’est ce que c’est d’autre, votre comportement, si ce n’est une dictature de la pensée bien étriquée et à choix unique, le vôtre, que vous imposez à ceux qui exposent d’autres points de vue et d’autres raisonnements ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :