Laurence Muller-Bronn, sénatrice du Bas-Rhin, vote NON à la prolongation du Pass sanitaire

Qui aujourd’hui se lève courageusement pour défendre les libertés publiques et les droits fondamentaux incompressibles de chaque être humain, balayés par un chef d’état devenu sournoisement despotique car il s’assoit littéralement sur toutes les lois nationales et les traités internationaux protégeant chaque citoyen des abus et des déviances psychotiques du pouvoir ?

L’électorat de gauche à de quoi être sérieusement inquiet d’observer leurs représentants glisser scandaleusement vers des procédés anti-démocratiques qui les dépossèderaient de leur choix et de la souveraineté sur leur propre corps par une loi qui ne pourrait pas être qualifiée autrement qu’inique et scélérate !  Le 13 Octobre dernier, fort heureusement, le sénat avait rejeté les propositions des sénateurs PS qui avaient honteusement eu le culot de vouloir imposer par une loi, la vaccination obligatoire pour tous, violant ainsi le serment d’Hippocrate et faisant des opposants légitimes à cette vaccination les parias de la société !

Il est réconfortant de découvrir des députés et des sénateurs qui, bien que pas nécessairement de notre bord politique, ont encore du discernement et du bons sens pour ne pas se laisser embrigader par les dérives dangereusement autoritaires et nauséabondes des dirigeants en place…. Hier j’ai publié un article transcrivant l’intervention courageuse d’un jeune député devant l’assemblée nationale, Aurélien Pradié, et aujourd’hui j’ai retranscris l’intervention de la sénatrice du bas Rhin, Madame  Laurence Muller-Bronn.  Vous pourrez écouter son intervention sur le lien de la vidéo ci-dessous qui dure 5 minutes et 52 secondes :

https://videas.fr/embed/c5711703-dece-4e16-8f09-4001b46aae87/

Laurence Muller-Bronn  »  A entendre les partisans de la vaccination obligatoire, vacciner massivement les populations apparait comme une décision simple, une décision de progrès qui s’imposerait à tous pour faire reculer le virus.  Et ceux qui osent douter, réfléchir, et finalement faire un autre choix [que celui de la vaccination obligatoire généralisée] seraient d’obscurs complotistes.  Pourtant parmi eux, on trouve des institutions très sérieuses  comme l’ Académie de médecine qui s’est prononcé contre une troisième dose généralisée, Comme le professeur Alain Fischer,  le Monsieur Vaccin du gouvernement, contre la vaccination obligatoire, « le contexte ne le justifiant pas ».  Comme le Conseil de l’Europe dans sa résolution du 27 janvier 2021 qui demande que la vaccination ne soit pas obligatoire et qui affirme que personne ne doit subir de pressions politiques sociales ou autres pour se faire vacciner.  Récemment quatre pays, la Finlande, la Suède, la Norvège et le Danemark interdisent le vaccin Moderna pour les homme jeunes en raisons des risques encourus. Ou encore les nombreux collectifs de chercheurs et de scientifiques qui expliquent leur refus de du vaccin obligatoire. Enfin la France a inscrit dans sa constitution le principe de précaution. il est impossible légalement d’imposer un vaccin avec des produits expérimentaux qui nécessitent un consentement libre et éclairé. Je rappelle que les injection ARN messager sont toujours en phase expérimentale 3 et ce, jusqu’en 2023. C’est une autorisation de mise sur le marché temporaire. Chers collègues, au delà des institutions, nous sommes tous destinataires d’informations sourcées, de publications de qualité, d’études et de rapports français et internationaux. Dans les documents qui nous sont transmis, on nous alerte sur l’insuffisance des preuves concernant l’innocuité et l’efficacité des vaccins, sur la sécurité des injections, sur la transmission du virus ou encore sur les risques qui pèsent sur la vaccination des jeunes, des enfants, sur les sujets souffrant de pathologies graves ou sur les femmes enceintes. On nous alerte aussi sur les dégâts psychiques des injonctions sanitaires. Il n’y a donc pas de consensus scientifique autour de la vaccination obligatoire et  de masse. Il y a des vues et des orientations divergentes de la part des professionnels de santé. Parmi elles, adapter la vaccination aux risques et renforcer le ciblage des populations fragiles. Réhabiliter l’immunité naturelle dont des études récentes ont confirmé l’intensité, la globalité et la durabilité qui la rende bien supérieure à celle des vaccins. Rendre aux médecins le droit de soigner à l’aide des traitements précoces reconnus. Ce sont eux qui connaissent le mieux l’état de santé de leurs patients. mettre à disposition les données scientifiques et statistiques aux spécialistes de la pharmacovigilance, les universitaires, les virologues, les généticiens ou les immunologistes.  Au vu de tous ces éléments, nous parlementaires, chers collègues, quelle légitimité aurions-nous à rester sourds à d’autres arguments pour garantir la santé de nos citoyens. Comment pourrions nous nous contenter d’une seule doctrine sur la situation ? Quelle légitimité aurions nous pour instaurer de manière autoritaire une vaccination obligatoire et une troisième dose, alors que des médecins, des chercheurs, des soignants qui ont des compétences et l’expérience du virus doutent, au point de renoncer pour certains d’ailleurs, à exercer leur métier et de renoncer à leurs revenus ?  Chers collègues, nous avons besoin d’un débat contradictoire d’où pourront naitre des lois équilibrées et respectées. Il nous faut ouvrir ce débat et le nourrir d’une information loyale, transparente et indépendante. Si le gouvernement est convaincu et sûr de lui sur tous ces sujets, alors ouvrons le dialogue. Nous ne sommes pas la chambre d’enregistrement du Conseil scientifique et aujourd’hui, il est de notre devoir en tant qu’élus de la République, représentant les Français, tous les Français, de restaurer le droit commun et les libertés publiques, car il y va de leur confiance. A cet instant où l’épidémie nous offre une accalmie, où le taux de vaccination de la population française a atteint des niveaux élevés, il est temps de renoncer à la vaccination obligatoire. Il est temps de renoncer à la 3ème dose, il est temps d’arrêter de supprimer des lits dans les hôpitaux ! Bien au contraire, il est temps de faire un bilan, d’envisager de façon rationnelle la suite, en sortant de la doctrine du tout vaccinal, plutôt que de gouverner par la peur et le contrôle. Il serait bon d’agir avec calme et raison. Vous l’aurez compris mes chers collègues, je voterai contre cette proposition de loi ! « 

Je remercie chaleureusement madame Laurence Muller-Bronn pour sa contribution pertinente au débat,  qui expose de solides arguments à la non prolongation d’un Pass sanitaire inutile qui relègue des pans entier de la population dans des zones scandaleuses de non droits. Sa position reflète exactement ce que les réfractaires à ce vaccin ressentent et pensent.  Puissent tous les représentants des français de toutes sensibilités politiques remettre en cause ce Pass et la vaccination obligatoire et lui emboîter le pas avec le même courage, contre un gouvernement qui opprime et fait souffrir son peuple  !

Transcription et article  rédigé  le  22  Octobre  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 22 octobre 2021, dans Actualité, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. J’ai peut être mal lu mais l’intervention de la sénatrice semble porter sur l’obligation vaccinale généralisée, et pas sur la prolongation de loi « vigilance sanitaire » .

    Peut être interviendra t’elle dans le sens que vous pensez lorsque le texte sera débattu au Senat.

    A suivre.

    • Catherine Medioni

      @ patrice | 22 octobre 2021 à 15 h 03 min

      Le Pass sanitaire enfreignant les libertés individuelles et les droits fondamentaux de chacun inscrits dans notre déclaration universelle et dans notre constitution, violant également toutes les lois nationales et internationales interdisant tout acte médical non consentit, il est clair que si elle se prononce contre l’obligation vaccinale, elle se prononce également contre le pass qui séquestre ces libertés et droits !

      C’est ainsi que je comprends sa phrase ci-dessous :

       » il est de notre devoir en tant qu’élus de la République, représentant les Français, tous les Français, de restaurer le droit commun et les libertés publiques  »

      Il est impossible de restaurer le droit commun et les libertés publiques si on maintient ce Pass. Bien à vous.

  2. NDLR : Aulnaycap ne comprend pas pourquoi le pseudo Norbett reproduit un vieux commentaire de Catherine Medioni avec la même adresse IP que celle du Troll Frédéric Martin, banni des blogs pour sa haine revancharde, ses insultes et diffamations et une vulgarité sans mesure….. A quel jeu jouez-vous ? Et surtout, où voulez-vous en venir ?

    Message ancien de madame Medioni toujours d’actualité, helas

    Dans le passé des membres identifiés de la majorité ont fait des remarques le plus souvent minables. (Croustille, Muda, Morito, Delphine Constant, Anti-Complaisance ou Thifaju etc..)

    Les lectorats respectifs de MonAulnay et Aulnaycap ont effectivement compris sans difficulté que ces commentateurs étaient des proches et des soutiens de Bruno Beschizza, certains se vantant effrontément et ouvertement de faire part du conseil municipal !!! Compte tenu des propos racistes, haineux qu’ils répandaient dans les commentaires des deux blogs, ils ont été souvent modérés, censurés, voire carrément bannis chez MonAulnay.

    Aulnaycap a néanmoins publié leurs commentaires lorsqu’ils étaient carrément stupides pour bien montrer au lectorat à quel point il avait des raisons sérieuses de s’inquiéter du niveau intellectuel et culturel de ces personnes en charge de la gestion de notre ville, qui n’est pas uniquement la leur.

    » Ces personnages sont désormais connus. »

    Oui, ils sont connus pour la bêtise et l’inconsistance de leurs commentaires sous pseudos, mais leur identité civile n’a jamais été révélée. Si vous pouvez vous-même révéler leur identité, les blogs et le lectorat seraient très heureux de connaitre le nom des lâches et des malhonnêtes qui profèrent des calomnies, des mensonges et autres propos hors la loi, alors qu’ils seraient en charge de fonctions d’élus au sein de notre ville !

    Trouvez-vous normal que des élus s »adonnent à ce genre de pratiques dans une société qui se revendique démocratique et attachée à lutter contre toutes les formes de corruption ? La transparence de la vie publique n’est clairement pas la marque de fabrique de l’équipe Beschizza. bien au contraire !

    » L’édile préfère se concentrer sur ses ennemis historiques, notamment le blog monaulnay.com »

    L’édile devrait se souvenir que MonAulnay existait bien avant l’arrivée de Beschizza à Aulnay sous bois et que par conséquent c’est plutôt Beschizza, le maire-coucou parachuté, qui s’est positionné en ennemi en déclarant les hostilités à tous ceux qui usaient légitimement de leur droit d’expression citoyen. Pour les Aulnaysiens il est une pièce rapportée qui pratique la gentrification, le clientélisme comme son prédécesseur d’ailleurs et un ennemi juré de la démocratie participative. Le » bon père de famille » qu’il prétend être est en réalité un vieux et nostalgique bonapartiste !

    » elle a fait allusion à une certaine Croustille, qui derrière sa gueule d’ange, se cache un démon de la pire espèce… (Elle se reconnaîtra). »

    Là encore le lectorat et toutes les personnes attaquées par la nuisible et vénéneuse Croustille apprécieraient de connaitre son identité civile. Si vous la connaissez, n’hésitez pas à éclairer nos lanternes, car les nuisibles ne devraient jamais pouvoir se cacher !

  3. ( NDLR : Veuillez rester bienveillant et courtois et éviter vos quolibets qui n’amusent que vous mêmes. Vous êtes hors sujet ! )

    Auriez-vous prétention à exprimer à vous seul la pensée et le ressenti des différentes personnes qui composent le lectorat d’Aulnaycap ? Je reconnais bien là, la tentative d’imposer une pensée unique et prémâchée si caractéristique de la propagande de notre équipe municipale…..

    Au lieu de déposer vos frustrations personnelles dont le lectorat se contrefiche éperdument dans les commentaires, vous devriez créer vous même votre blog et y écrire des articles à votre convenance. Ou même carrément offrir vos » talents » de rédacteur qui sait critiquer, mais qui n’a rien à donner, et proposer vos articles en les assumant et les signant. C’est tellement plus facile et gratuit de cracher avec des mots sur les contributions d’autrui au lieu d’encourager ou même d’exprimer simplement de la gratitude pour le travail des blogueurs bénévoles sans lesquels les blogs n’existeraient pas, et sans lesquels surtout la démocratie ne pourraient se vivre !

    Je n’ai pas vocation à vous satisfaire en particulier ni à vous déplaire d’ailleurs, mais si c’est le cas, je vous conseille de vous reporter sur les autres blogs de la ville qui heureusement sont nombreux…. N’espérez surtout pas de moi que j’écrive des brèves de comptoir…..que vous allez d’ailleurs bientôt pouvoir retrouver dans les bistrots du coin lorsque la réouverture sera autorisée par nos dirigeants.

  4. NDLR : Aulnaycap n’accepte pas les insultes et vous retourne votre  » compliment « 

  5. Bonjour. Je ne comprends pas car dans les listes de députés des divers partis que vous donnez n’apparaissent pas Mme Untermaier députée PS qui fit avoir votécontre la prolongation du ps ,Mr Rebeyrote LREM et MrGauvain pourtant ils sont députés…
    Je salue le courage et les propos de Mme Muller-Bronn,enfin j’entends quelqu’un dénoncer tout ce que je ressens et pense ! Ce pays n’est plus celui de la révolution, celui des droits de l’homme et du citoyen mais un pays divisé à cause du despotisme d’état mais aussi à cause de la » servitude volontaire  » d’une partie du peuple .

    • Catherine Medioni

      @ Doudet | 25 octobre 2021 à 9 h 26 min

      Bonjour. Effectivement les noms de tous les députés qui étaient absents à cette séance à l’assemblée nationale n’étaient pas indiqués et je n’ai pas trouvé le temps de les rechercher…. Peut-être pourriez vous le faire et apporter votre contribution…. ?

      En fait certains d’entre avaient probablement de bonnes raisons d’être absents et parmi eux s’en trouvaient sans doute qui étaient contre la prolongation de ce Pass liberticide, inconstitutionnel et contraire aux droits humains et citoyens…. Difficile à savoir en réalité…..

      Je partage tous vos sentiments et ressentis et je vous remercie de les avoir exprimés pour faire contrepoids à tous ces soutiens inconséquents et aveugles qui contribuent par leur comportement insensé à l’asservissement de leurs concitoyens…. Difficile de ne pas percevoir en eux des réincarnations d’une dictature du passé que l’on croyait à jamais révolu….. et qui sont de nouveau tombés dans les pièges dont ils devaient triompher….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :