Voyage en « ABSURDIE » à Aulnay-sous-Bois

« 2 poids, 2 mesures » est depuis bientôt 8 ans la devise de notre municipalité !!!!

Lors de la première mandature de l’équipe municipale encore en place à ce jour, il avait été demandé, par un certain nombre de riverains, en Conseil de Quartier, des aménagements pour réduire le trafic de transit croissant, venant notamment de l’autoroute A3, saturée, qui ne possède qu’un ½ échangeur alors que la réserve de terrain existe. On constate, jour et nuit, le passage de camions de 40 T dans les rues interdites au plus de 3,5 T.

La réponse qui nous avait été faite à l’époque, en Conseil de Quartier (citation de l’élu municipal) :     « il est impossible d’avoir trois rues consécutives dans le même sens »

Aujourd’hui, après 2 ans, sans aucune réunion, suite à la nouvelle élection et au contexte sociétal dû au COVID, nous imaginons que de nombreux groupes de travail et de réflexion ont quand même eu lieu puisque le désastre continue sans pour autant réduire le trafic….

Imaginez-vous que les riverains, habitant côté impair de la route de Bondy, entre les n° 95 et 141, sortant de l’autoroute, ne peuvent emprunter l’Avenue de la Division Leclerc et sont obligés de prendre le Boulevard de Strasbourg jusqu’à la Rue d’Orléans pour se mettre en conformité avec le code de la Route ! (Les rues de Toulouse, du Havre, de Reims, d’Amiens, Marcel Duthet sont en sens interdit en étant sur le Boulevard de Strasbourg).   

Il faut noter que pendant la première mandature, il avait été souligné que toutes ses rues s’auto-régulaient naturellement en raison de leur étroitesse. Aujourd’hui, les riverains demeurant de la rue du Havre à celle d’Orléans réclament tous des ralentisseurs !!!

Nous ne parlerons pas des coûts de ces aménagements qui augmentent les impôts et la pollution,    aggravent la qualité de vie du quartier, rendent difficiles les chemins pour rentrer chez soi… , Mais il n’y a toujours pas de verbalisation des poids lourds transitant « sans motif pour desserte locale » dans nos rues proches d’un collège et d’écoles primaires regroupant plus de 1 500 enfants et adolescents.

Ce schéma TRES BIEN réfléchi, est aussi pratiqué dans d’autres quartiers de notre ville tels que Balagny, Tour Eiffel, Vieux Pays, …, en général tous les quartiers pavillonnaires qui faisaient le charme et la particularité de notre ville.

 Vraiment, Aulnay-sous-Bois a une chance inouïe :

  • Ses élus posent ou enlèvent des « balisettes » au gré ou à la fantaisie, non pas des riverains     qui le demandent avec des raisons valables, mais sur les interventions de tel ou tel élu, imbu de sa fonction ou de son autorité ….
  • Ses élus ne voient pas les avions survoler le sud de la ville, notamment le collège.
  • Ses élus ne savent pas que les éboueurs bloquent régulièrement certains carrefours par les manœuvres qu’ils sont obligés de faire pour pénétrer dans certaines rues pour effectuer le ramassage des poubelles.
  • Ses élus ne sont pas au courant que nos rues se transforment, à certaines heures, en autoroute bis.
  • Ses élus ne savent pas que les pavillons du sud se transforment en zone industrielle, avec de nombreuses sociétés légales ou non ? possédant des véhicules utilitaires qui n’ont rien à faire dans une zone résidentielle, qui sont peu utilisés et contribuent à augmenter le nombre déjà important de voitures « ventouses ».
  • Ses élus ne savent pas que les personnes qui y résident ne peuvent plus passer sur les trottoirs car c’est le lieu de stationnement des véhicules.
  • Ses élus ne savent pas que les garages sont transformés en habitations.
  • Ses élus ne savent pas que des pavillons sont transformés en appartements loués par des marchands de sommeil.
  • Ses élus ignorent que les nouveaux arrivants suppriment les sonnettes et qu’aucun nom n’est inscrit pour les localiser.
  • Ses élus ignorent que les facteurs ne peuvent faire leur travail correctement puisqu’ils ne peuvent approcher de ces résidences.
  • Ses élus ignorent que les compteurs de gaz, qui doivent toujours rester accessibles, sont régulièrement bloqués par les voitures qui stationnent sur les trottoirs.
  • Ses élus ne savent pas que les nouveaux habitants du sud agrandissent les pavillons sans permis de construire.
  • Ses élus ne savent pas que les clôtures sont modifiées sans permis de construire, au « black » durant le week-end.
  • Ses élus ne savent pas que des abris de jardin aussi grands qu’un appartement sont construits et loués épisodiquement.
  • Ses élus ne savent pas que des appentis de fond de jardin sont réhaussés et transformés en habitation.
  • Ses élus ne savent pas que des jugements de démolition ne sont jamais appliqués.
  • Ses élus ne savent pas que toutes les clôtures sur rue sont occultées, ce qui est formellement interdits.
  • Ses élus ne savent pas que les rues d’Aulnay dans la zone pavillonnaire sont étroites et difficiles de circulation pour les grands bus qui y passent régulièrement.
  • Ses élus ne savent pas que tous les jours le stop de la route de Bondy est « grillé » par les voitures alors qu’il se trouve à l’angle d’une école maternelle.
  • Ses élus ne veulent pas savoir que la population vieillit, qu’il y a des handicapés, des mamans avec de jeunes enfants ou des nourrices, ayant des poussettes et qui sont obligés de contourner tous ces obstacles, de descendre sur la chaussée … que lesdites rues mises en sens interdits ne le sont pas pour une partie de la population qui les emprunte régulièrement à contre sens …
  • Ses élus ignorent sûrement que de nombreux aulnaysiens ne peuvent plus utiliser leurs jardins pour se reposer car ils sont régulièrement « parasités » par des barbecues à n’importe quelle heure de jour ou de nuit, des feux d’artifices, des fêtes bruyantes en décalage complet avec des horaires fantaisistes …
  • Ses élus ferment les yeux sur les revenus de certains nouveaux aulnaysiens qui achètent des propriétés sans avoir, en apparence, à justifier de moyens d’existence …. (à part des séjours plus ou moins prolongés à nos frais « à l’ombre »).

Et pourtant, nous devrions avoir, nous semble-t-il, la Police Municipale la plus importante du département …

Nous n’oublions pas non plus les nuisances sonores qu’on nous avait promis de mesurer en nous posant des capteurs pour les évaluer…. Il y a plus de 4 ans au moins !!!

Propos recueillis auprès de nombreux aulnaysiens de « longue date » qui ne reconnaissent plus leur ville.

Publié le 8 décembre 2021, dans A vous la parole, Circulation, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Professeur de français Raymond Hardell

    L’absurdie est d’avoir écrit « SES élus » au lieu de CES pronom démonstratif et non possessif.

  2. @ Professeur,
    c’est bête et méchant de vouloir faire le correcteur.
    Parlez-nous plutôt de l’effondrement de notre ville, au détriment des Habitants parce que seul 8% des 87 000 Habitants ont voté pour un Maire dynamiteur.
    Il n’y a pas que les promoteurs qui se gavent, hein !

  3. Je plains les malheureux habitants du sud. La majorité des réclamations de qualité de vie dégradée provient des zones pavillonnaires du sud, peut être mais informez-vous des préjudices vécus dans certains quartiers du nord, dès la voie de chemin de fer franchie. Mais des habitants du sud ne franchissent jamais cette frontière et pour cause. Pourtant nos élus, ces élus (bonne remarque) privilégient plus particulièrement le sud. Ex: pourquoi priorité à l’aménagement de la place ex Camelinat et non à la place du vieux pays, centrale à Aulnay, avec le conservateur, la salle Prévert… Et au moins pas d’arbre à abattre mais où sont les bons électeurs bien sûr.

  4. Il est certain qu’une grandiose étude avec bureau d’étude à l’aide et payé par les contribuables bien entendu , en plus totalement inutile devait avec grandes déclarations d’assainir cette circulation grandissante tout résoudre et la
    désangorger.
    6 ans plus tard, la circulation aulnaysienne est un désastre, avec en plus abandon total et comme d’habitude, aucune explication de cet échec.En politique la vérité n’est pas bonne à dire.
    Sûr aussi que l’on ne peut pas multiplier multiplier et encore multiplier les constructions, augmenter le nombre d’habitants pour des raisons non précisées par les elus et réduire la circulation, seuls des élus ne peuvent pas le comprendre.

  5. Et oui pour exemple la rue Legendre qui est devenue une autoroute parce que ces gens bien pensant on fait de cette rue la seule rue directe pour rejoindre la route de mitry et comme elle est prioritaire tout du long faut voir la vitesse.alors ils comptent les voitures ça doit faire 3 ans que ca dure !!!!!!!!
    Quant au vieux pays faut voir ce que ça devient. Ah on est gâtés on a des commerces rue Maximilien robespierre et quels commerces d’ailleurs on se demande comment ils font pour tenir ! Alors pour trouver des commerces traditionnels genre boucherie ou autre il nous faut passer la frontière du souterrain parce que de notre côté c’est foutu

  6. Ce sont les  » ELUS d’AULNAY ». Donc ils appartient à la ville d’Aulnay, donc possessif et non démonstratif.

  7. Au sud comme au nord!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :