Nos réponses aux accusations du militant d’extrême-gauche Hervé Suaudeau

Comme vous le savez, la popularité d’Aulnaycap provoque quelques envieux même si, très majoritairement, nous avons reçu beaucoup de compliments. Aulnaycap a souvent fait l’objet de dénigrement et d’attaques dans la blogosphère locale, notamment des blogs politiques (affichés ou dissimulés) dans la mesure où notre ligne éditoriale n’adhère à aucun parti ou aucune idéologie en particulier. Depuis plus d’un an, les attaques les plus virulentes ont été proférées par le militant d’extrême-gauche, écologiste rouge Hervé Saudeau, connu pour son obsession sur la campagne vaccinale et la volonté de réduire au silence tous les médias qui ne colporteraient pas un message gauchiste ou wokiste.

Les objets des différentes attaques

Outre les inimitiés naturelles entre M. Suaudeau et le rédacteur-chef d’Aulnaycap se cache une véritable cabale visant à discréditer les rédacteurs, tant sur le fond que sur la forme. Parmi les principales attaques, souvent relayées ou accentuées par son acolyte qui, de l’aveu même de son ancien protégé passé « dans l’autre camp », est plus bête que méchant, nous avons :

  • Les accusations d’islamophobie et de racisme de l’une de nos rédactrices en pleine affaire Samuel Paty. Notre rédactrice publiant à visage découvert, ces accusations infondées auraient pu mal finir, mais l’appat du buzz était apparemment plus fort que la raison
  • L’accusation, visant toujours la même rédactrice, d’antisémitisme en jouant sur la confusion des genres et en laissant son acolyte se tromper lourdement par son manque flagrant de connaissance des formations politiques étrangères
  • Les allusions comme quoi le rédacteur chef s’enrichirait avec Aulnaycap en se faisant une fortune grâce aux publicités, alors que le site Aulnaycap coûte à son actuel détenteur de l’argent (hébergement, domaine, sans oublier tout le temps consacré pour le maintien du site…)
  • Des attaques sur la ligne éditoriale jugée complotiste et extrémiste sur la campagne de vaccination alors que nous publions les contributions et les commentaires des partisans et des opposants à la campagne vaccinale contre le Covid-19
  • Des accusations d’utiliser plusieurs pseudos au sein de la rédaction d’Aulnaycap pour entretenir les débats sur le site. Des commentaires accusateurs sont souvent publiés sur son blog s’apparentant à de la diffamation alors que nous mettons à la poubelle les commentaires qui attaquent ces « blogueurs »

Ces apôtres de la bienpensance qui aimeraient certainement réduire la liberté d’expression à la seule pensée dominante de Gauche souhaiteraient volontiers la mort d’Aulnaycap – et peut être plus même ! Ces attaques calomnieuses ne font en fait que nous renforcer même si ce même Hervé Saudeau s’adonne – et encourage – à la délation en signalant plusieurs de nos articles.

Un militant au passé trouble avec de nombreuses contradictions

La passion de la blogosphère chez Hervé Suaudeau remonte au moins à 2005 lorsque qu’un certain créateur de blog talentueux, Jérôme Charré, s’est mis à couvrir les travaux sur l’ancienne usine d’amiante à Aulnay, aujourd’hui disparue. Tel un « coucou », Hervé Suaudeau s’est d’abord introduit dans la rédaction de ce blog avant d’en prendre totalement le contrôle fin 2007. Hervé Suaudeau est aussi un proche l’Alain Amédro (ancien conseiller régional Île-de-France, ancien adjoint à l’urbanisme à Aulnay-sous-Bois sous Gérard Ségura et candidat malheureux aux municipales 2014 et 2020 où, pour cette dernière élection, préféra démissionner de son poste de conseiller municipal d’opposition).

Se disant ouvertement écologiste et démocrate, Hervé Suaudeau transpire cependant de nombreuses contradictions. Les principaux exemples sont flagrants :

  • De 2008 à 2010 il défend ouvertement la campagne urbanistique d’Alain Amédro, adjoint à l’urbanisme et partisan du projet controversé Arc-en-Ciel quartier Tour Eiffel et du monstre de béton rue Fernand Herbaut. Il défendait la création de logements notamment dans le Centre de la ville mais depuis 2010, il a tourné complètement casaque et a combattu la bétonnisation de Gérard Ségura, puis de l’actuel Maire Bruno Beschizza
  • Dans ses échanges en commentaires, il prétend que l’habitat vertical est mieux que l’habitat horizontal, que les immeubles sont plus performants en termes d’empreinte énergétique que les maisons. Cela ne l’empêche pas d’habiter dans un pavillon
  • Il s’attaqua violemment à la voiture électrique qu’il juge – à tort – plus polluante que les voitures thermiques. Cela ne l’empêche pas, pendant des années, à utiliser une voiture diesel ancienne génération très polluante
  • Il prétend défendre la liberté d’expression et de débattre mais combat violemment l’arrivée de deux mamans dans le bureau des parents d’élèves école du Bourg à Aulnay parce que ces mamans seraient encartées ou proche du Parti Socialiste qu’il combattait à ce moment là
  • A plusieurs reprises il se dit en dehors de tout encartage dans un parti politique mais se présente dans des listes où les partis sont pregnants
  • Il critique la ligne éditoriale du blog Aulnaycap mais oublie les « techniques utilisées » sur le sien, dont un ancien rédacteur s’est fait l’écho plusieurs fois

Un blog spécialiste dans le traînage de noms des gens dans la boue

Pourquoi tant d’acharnement contre Aulnaycap alors que notre ligne éditoriale n’a jamais attaqué la sienne ? Pourquoi lui et son acolyte s’amusent à trainer nos noms dans la boue si ne n’est pour faire du buzz et blesser ? A vrai dire, et pour être tout à fait sincère, nous ne sommes pas les seuls à subir ce modus operandi que nous pensions d’une époque révolue.

Hervé Suaudeau, c’est aussi cet homme qui vient assister aux séances au tribunal où les blogueurs ou rédacteurs sont attaqués par la municipalité et qui se défendent seuls. Un individu qui force la main au policier présent au tribunal pour s’asseoir à des endroits réservés à la presse, à la partie civile ou aux personnes attaquées et qui se présente comme « journaliste » alors qu’il montre une carte de visite avec le logo de son blog. Ce même Hervé Suaudeau qui ne prend même pas la peine d’interviewer les blogueurs attaqués ou le Maire et qui fait son article à partir de ce qu’il a pu comprendre. Ce même Hervé Suaudeau qui se prend pour la blanche colombe en snipant celles et ceux qui ne lui ont rien demandé.

Et c’est pour tout cela, M. Suaudeau, que nous ne partageons pas les mêmes valeurs….

Publié le 24 janvier 2022, dans La vie d'AulnayCap !, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Mon dieu mais que Beschizza et sa troupe doivent se frotter les mains.
    Arrêtez ces attaques en règle a la vue de tout le monde, cela rapporte à qui ? Vous faites le jeu de de cette municipalité déjà peu, pas du tout démocratique.
    Expliquez-vous par mail, Tel … personnels
    Idem qu’entre Medioni et Lola, les lecteurs pris en otages
    Certainement censuré mais coutumier

    • Catherine Medioni

      @ Un lecteur | 24 janvier 2022 à 20 h 17 min

      Ce n’est pas à Aulnaycap qu’il faut adresser ce genre de complainte mais aux fauteurs de troubles directement ! Ces deux compères n’ont aucune déontologie, se prennent pour des juges et justiciers, nous attaquent régulièrement et passent leur temps à pratiquer la concurrence déloyale entre nos deux blogs par dénigrement suffisamment répété pour qu’il soit également constitutif de diffamation, d’accusations calomnieuses avec incitation à la délation de délits imaginaires. Ils sont également pleinement responsables de commentaires hautement litigieux qu’ils auraient dû modérer ou ne pas publier.

      Les explications par mails ou par téléphone que vous suggérez n’ont pas été la voie choisie par les deux compères qui préfèrent manifestement pratiquer le poignardage dans le dos et porter atteinte publiquement à l’image d’Aulnaycap et à ses rédacteurs. A l’inverse, je vous prie de remarquer que nous n’attaquons jamais ni leur blog ni leur ligne éditoriale. En revanche, puisque ces tristes sires ne cultivent aucun respect ni considération pour leurs collègues blogueurs, nous usons d’un droit légitime de réponse publique, puisqu’à attaques et campagne de dénigrement publiques, la réponse doit se faire sur le mode qu’ils nous ont imposé.

      Petite parenthèse : Il serait souhaitable que vous cessiez d’emprunter de multiples pseudos pour une seule et même personne, d’autant plus que votre style d’écriture vous identifie parfaitement.

  2. Vous avez en partie raison sur ce que vous écrivez @Arnaud sur le fond, mais je déplore la forme. La preuve le blog de la droite extrême qui n’a rien d’indépendant, mais qui est la voix de son maître, multiplie ces dernières semaines, depuis le début de l’année, les plagiats ou copier coller des articles de vos 2 blogs, alors que précédemment, ils n’ecrivaient rarement, et épisodiquement.

    Même si les emplois du temps des uns et des autres, et c’est compliqué de se réunir, mais il y a toujours des visio-conférences que vous aviez proposé d’ailleurs.

    Effectivement comme le dit le 1er intervenant ça favorise la pensée unique de l’équipe en place. Équipe qui par ailleurs a nommé à des postes clés des gens de leur idéologie, et même pire des apports de l’UDI. Elle est où la démocratie et l’honnêteté là dedans ?

    Il est bon dans ce cas de figure, que les Aulnaysiens soient informés par des sons de cloches différents. La majorité passe son temps à dénigrer certains administrés car ils pensent qu’ils sont en opposition, que ça soit avéré ou pas. Des lâches planqués sous divers pseudos : Croustille, Muda, Morito, Delphine Constant, Anti-Complaisance, Ripp, Reppp ou Thifaju et j’en passe, vous ne croyez pas qu’il y a mieux à faire et au lieu de vous chamailler, donc ne pas se tromper de combat ?

    Il n’y a pas de démocratie à Aulnay, les blogs ne concernent que quelques milliers de lecteurs quotidiennement, les électeurs inscrits sont 47000, avec une abstention de près de 70%, l’ennemi n’est donc pas le blog voisin.

    Sans parler des trolls qui racontent que des saloperies, et on sait de quel côté ça vient.
    Les blogs ne sont pas le problème, le problème est causé par des politicards qui pensent jouer à SimCity et que le a ville est à eux.

    Cordialement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :