Exposition « Mon arbre, ma ville » à Aulnay-sous-Bois

Du 10 septembre au 23 décembre 2022

La Maison de l’Environnement vous présente sa nouvelle exposition Mon Arbre, ma Ville  

Aulnay-sous-Bois est la ville la plus verte de la Seine-Saint-Denis avec ses 229 hectares d’espaces verts représentant 15% de la totalité de son territoire. Plus de 30 000 arbres composent le patrimoine arboré géré par la Ville et participent à la qualité de notre environnement et de notre cadre de vie.

Une exposition déclinée en trois parties 

La première, en partenariat avec le Cercle Archéologique et historique de la région d’Aulnay, revient sur l’histoire de la forêt de Bondy.

La seconde partie, nous fait découvrir le rôle et le fonctionnement des arbres, leurs différences et leurs secrets de communication au sein de notre écosystème.

Enfin la troisième partie se trouve à l’extérieur dans le parc Faure en partenariat avec la maison d’édition l’école des loisirs. Une exposition artistique qui inspire Claude Ponti, Anne Brouillard, Olivier Tallec et bien d’autres illustrateurs des éditions de l’école des loisirs.

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Publié le 23 septembre 2022, dans Environnement, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. aulnaysien/ne en colère

    Quand on voit comment sont traités les arbres dans cette ville :

    – le pied recouvert de bitume (héritage du passé) et aucune action pour retirer ce bitume
    – coupés pour faire un parking « ilot de chaleur »
    – des arbres remarquables coupés sans aucun état d’âme pour des projets immobiliers de surdensification

    On appelle ça faire du greenwashing ! (définition : consiste à mettre en avant des arguments écologiques pour se forger auprès du public une image écoresponsable, alors que la réalité des faits ne correspond pas, ou insuffisamment, à la teneur explicite ou implicite des messages diffusés.)

  2. précision :

    « – coupés pour faire un parking « ilot de chaleur » : je songeais à la place Abrioux avec le parking en dessous.

    Je me permets de rajouter :

    – des tailles d’arbres au printemps (en pleine période de nidification des oiseaux). Un arbre étant un écosystème, avec « de la vie dedans et autour », on ne fait pas n’importe quoi avec !

    • Tout à fait d’accord, du greenwashing. Tout comme son label ville 4 fleurs, la plantation d’un pommier dans le parc Faure… beaucoup de vert sur les réseaux sociaux, mais aussi beaucoup de béton dans la ville et plus beaucoup de place pour les plantations promises en remplacement.

  3. En remplacement des grands arbres (pour ne pas dire remarquables) abattus pour cause de « sècheresse ».

  4. On sait très mieux que vous ce qu’il y a a faire, de toutes façons les oiseaux chient partout et ça colle aux baskets

    Votez #AulnayBouge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :