Un collectif du quartier Soleil Levant à Aulnay-sous-Bois s’insurge contre un projet immobilier

Le 7 janvier, notre collectif a adressé un courrier recommandé au Maire d’Aulnay-sous-Bois, Monsieur Bruno Breschizza, pour faire part de notre inquiétude et de notre mécontentement par rapport au projet immobilier au Soleil Levant mené par le promoteur Eliasun. Il faisait suite à une réunion organisée par ce même promoteur en présence des riverains et de représentants de la ville d’Aulnay le 19 octobre 2022, puis au Conseil de quartier du Vieux Pays, le 1er décembre 2022.

Soulignant que nos précédents courriers n’avaient reçu aucune réponse directe, nous nous sommes étonnés du timing et de la nature de la communication sur ce projet, et surtout nous avons indiqué à Monsieur le Maire, nos remarques sur le fond du projet : « Le 19 octobre dernier, il a été confirmé l’ampleur du projet : près de 200 logements, une rue supprimée (rue de la Croix Verte) et une autre créée entre la Rue de Sevran et la Rue Joseph Berger, avec les implications lourdes sur la circulation que cela sous-entend.

Ce à quoi nous avons répété qu’il s’agit d’un projet massif, impactant de façon majeure le quartier, et accentuant son bétonnage. Nous avons évidemment fait part de ces constatations lors du Comité de quartier du 1er décembre.

De plus, lors des deux réunions, nous avons demandé à plusieurs reprises quelles «garanties » pouvaient apporter la Mairie d’Aulnay-sous-Bois en se projetant sur les conséquences que produirait un tel projet : quid du renforcement de l’offre des professionnels de santé (médecins généralistes, spécialistes, laboratoires, etc.) dans un quartier déjà fortement impacté par les constructions d’immeubles ces dernières années ?

Quid des transports et d’une demande à Ile-de-France Mobilités d’un renforcement des flux de bus, mais aussi par extension des fréquences du RER B, lui aussi déjà fortement sous tension ? A cela, nous n’avons eu aucune réponse concrète, pas plus que pour nos remarques sur le bétonnage accrue des sols, l’augmentation des nuisances, la qualité et la quantité de nouveaux commerces, sans oublier la pression sur les écoles et crèches dans le quartier. Les promesses d’ouverture de classes avancées par les élus semblent insuffisantes en regard à la multiplication des projets. Car, nous l’avons fait remarquer lors des deux réunions, le projet d’Eliasun n’est pas le seul qui avance dans le quartier du Soleil Levant.

Quant aux modifications des voies de circulation, ils auraient un impact bien plus important que celui présenté par le promoteur lors de la réunion du 19 octobre : comment peut-on sérieusement envisager de déverser le flux d’un axe majeur (celui de la rue de Sevran) dans une rue semi-piétonne (la rue Joseph Berger) puis dans la rue Edmond Poncet ? Et comment ne pas imaginer les risques que l’on ferait courir aux piétons, notamment les enfants venant du Parc des Cygnes et du Cour Napoléon Bonaparte ?

N’ayant pas eu de réponses satisfaisantes, nous vous reposons aujourd’hui ces mêmes questions, et renouvelons notre constat : tel qu’il a été présenté, ce projet est bien trop lourd et trop impactant, modifiant trop sensiblement notre tissu pavillonnaire.

Nous demandons à pouvoir nous entretenir avec vous ou vos adjoints impliqués dans ces dossiers, les réunions auxquelles nous avons participé ne permettant pas, de par la tension permanente y régnant, de pouvoir discuter des problèmes que met à jour ce projet, nos interrogations, nos inquiétudes.

Nous expliquer que la majorité en place entre 2008 et 2014 avait prévu « bien pire » ne nous console en rien, même si nous ne sommes pas dupes des responsables politiques qui font état de notre mécontentement alors qu’en leur temps ceux-ci avaient carrément projeté des immeubles dans le futur Cour Bonaparte et sur le parking de la crèche Henri Thibault !

Nous constatons juste que la volonté de bétonnage des quartiers pavillonnaires ne faiblit pas mandature après mandature. Et puis, nous expliquer que la Municipalité d’Aulnay-sous-Bois n’est pas active dans ce projet d’Eliasun est nous croire d’une énorme naïveté. Parce que le promoteur lui-même indique que vous collaborez depuis des mois avec lui ; parce qu’il n’inclurait pas des changements de voies sans votre feu-vert, ni la destruction du Café des Pailleux ; parce que dans les lots présentés par le promoteur est compris le local de l’ancienne police municipale, propriété de la ville ; parce qu’il accélère dans l’acquisition des propriétés sans même attendre le dépôt de dossier à l’Urbanisme. »

En conclusion, nous avons rappelé à Monsieur le Maire qu’il a toujours avancé sa volonté de préserver les quartiers pavillonnaires, et souhaitons qu’il le manifeste clairement. En commençant par recevoir notre collectif, comme nous n’avons cessé de lui demander. Seront-nous entendus cette fois ?

Source : Collectif SOS Soleil Levant Aulnay-sous-Bois

Publié le 25 janvier 2023, dans A vous la parole, Actualité, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Non, non,non, la mandature Segura n’a jamais envisagé de détruire ainsi ce secteur,demandez des preuves.

  2. Un élu discret et concerné

    Ensemble continuons à faire de grandes choses pour notre grande et belle ville. Chassons les pailleux et faisons d’Aulnay une vraie valeur digne de Levallois Perret

    #VivreAulnay
    #AulnayRespectueuseEtGagnante
    #AulnayBouge
    #ViveNous #VivelEmpereur

    #AbasVME

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :