Publicités

Archives de Catégorie: devoir de mémoire.

Journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et des Combats du Maroc et de la Tunisie.

  Journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et des Combats du Maroc et de la Tunisie.

Mercredi 5 décembre 2018

-> 11h : Rassemblement et dépôt de gerbes au carré militaire du nouveau cimetière d’Aulnay-Sous-Bois.

Source: Affiche.

Publicités

Le journal  » OXYGENE numéro 251″ du mois de décembre 2018, est en ligne

 Le journal  » Oxygène » numéro 251, du mois de décembre 2018, est en ligne.

Vous pouvez le feuilleter en suivant ce lien: https://fr.calameo.com/read/00076278126ef5fde7e6f

 

 

 

Retour en photos sur l’exposition centenaire 1918-2018

 Pour bien commencer ce week end, et, pour finir notre périple sur l’exposition du centenaire 1918-2018, je vous propose de découvrir une petite vidéo, faite de mes propres photos de cette superbe exposition.

Je tiens à remercier chaleureusement:

*Les services culturels et événementiels de la ville d’Aulnay-Sous-Bois

*Les anciens combattants

*Le Cahra

*L’association ARPEJ

*et bien sur, merci à notre mairie!!!

Cette exposition se tient à la ferme du vieux pays d’Aulnay, celle ci est prolongée jusqu’au 6 janvier 2019. l’entrée y est bien sur, libre et gratuite.

 

Aulnay-Sous-Bois: Journal du web numéro 13

Le 13ème numéro du « Journal du Web aulnaysien » est en ligne ! Au sommaire ce mois-ci :
🏛 L’invité du JW : Alain Ramadier, député de la Seine-Saint-Denis
🗳 1 minute pour comprendre… le conseil municipal des enfants, avec Amelie Pinheiro, adjointe au Maire
🇫🇷 Lumière sur… l’exposition du centenaire 14-18 avec Maryvonne Montembault, adjointe au Maire

 

Un aperçu de la superbe exposition sur le centenaire 1918-2018

Chers lecteurs

Vous le savez, une exposition sur le centenaire de la guerre 1914-1918 à été réalisée au sein de la ferme du vieux pays d’Aulnay-Sous-Bois.

Devant l’engouement des aulnaysiens, notre maire à décider de prolonger cette exposition, jusqu’au 6 janvier 2019 et je l’en remercie.

Je n’avais pas pu moi même, me rendre à cette exposition, cette prolongation m’a permis de pouvoir m’y rendre.

Je vous confirme, que les services événementiels de notre ville, avec le CAHRA, ont fait un très gros travail d’archives, un très beau travail de mise en lumières, de mise en scène dans des décors réalistes, le tout complété de vitrines, dans lesquelles ont peut voir des trésors d’archives, un bel historique sur notre ville à l’époque de cette éffroyable guerre.

J’adresse toutes mes félicitations aux services qui ont réalisé cette exposition, BRAVO LES GARS!!!! BEAU TRAVAIL!!! Merci au CAHRA, merci à notre municipalité, allez voir cette exposition, elle rends dignement mémoire à nos ancètres aulnaysiens.

Ce qui m’amène à penser, que notre ville, doit être équipée, c’est mon souhait en tout cas, d’un musée, dans lequel serait regroupé toutes les pièces d’archives de notre ville, parce que oui, Aulnay-Sous-Bois est riche d’histoire.

Personnellement je situerai ce musée dans le quartier du vieux pays, parce que « central » par rapport à l’église Saint Sulpice, au chateau d’Aulnay, pourquoi pas, le dialogue est permis.

En attendant, je vous emmène découvrir cette superbe exposition, à travers ce petit aperçu:

 

 

Lectures de lettres de Gaston Biron par des collégiens du collège du parc

En ce dimanche, lors des cérémonies du 11 novembre 2018, des jeunes du collège du parc, ont lu une lettre de Gaston Biron,  je vous propose de les écouter.

Merci à Stéphane Fleury pour ces vidéos.

Célébrations du 11 novembre 2018-Discours du maire d’Aulnay-Sous-Bois

En ce dimanche 11 novembre, notre ville d’Aulnay, comme toute la FRANCE, à célébrée le 11 novembre.

Aulnay cap, était sur place, pour assister au concert de la chorale Choeur à coeur, et Arpej, dirigée par Martine Lagorsse.

Avant ce concert, notre maire, Bruno Beschizza, nous à fait un discours dans lequel, il raconte fort bien, l’horreur de cette guerre, et ce qu’a vécu Aulnay à l’époque.

N’oublions jamais nos morts tombés pour nous.

Merci Monsieur le maire, je me joinds à vous pour dire  » VIVE LA FRANCE!!!!!! »

La vidéo est signée « AULNAY LIBRE » et Stéphane Fleury, que je remercie.

Retour sur les festivités du 11 novembre 2018, 3eme et dernière partie

Pour terminer notre petit retour sur les festivités du 11 novembre 2018; Je vous propose une petite chanson intitulée, on veut juste vivre en paix, datée d’il y a 2 ans, mais tellement d’actualités.

 

et enfin, notre Marseillaise:

 

Retour sur les festivités du 11 novembre 2018, en chansons, 2eme partie

 Retour en chansons, sur les cérémonies du 11 novembre 2018, en chanson.

Cette vidéo, vous propose une superbe chanson, qui parle d’un soldat qui attends l’armistice, il attends la paix.

Je voudrais rendre un hommage appuyé à Martine Lagorsse, aux choristes et aux enfants, les féliciter très chaleureusement pour ce superbe hommage.

Remercier notre municipalité, pour nous avoir offert d’avoir un hommage aussi beau.

L’exposition  » centenaire » vous le savez, se prolonge jusqu’au mois de janvier 2019, à la ferme du vieux pays, une occasion supplémentaire de rendre hommage à nos soldats, tombés pour notre liberté.

 

Ecoutez cette chanson, elle est superbe.

Retour sur les cérémonies du 11 novembre 2018, en chansons.

Ce dimanche, 11 novembre, vous le savez, célébrait le 100 eme anniversaire de la fin de la guerre de 1914- 1919, et oui 1919.

l’armistice signé le 11 novembre 1918 mit fin aux hostilitésmais pas à la guerre proprement dite. C’est le traité de Versailles signé le 28 juin 1919 qui mit fin définitivement au conflit.

Notre amie Martine Lagorsse, nous à offert, avec la chorale des séniors choeur à coeur, de grands moments de chansons.

En voila un premier extrait avec: Nul de guérit de son enfance, du célèbre Jean Ferrat.

Pour que le plaisir soit, plus grand, je vous en donne les paroles, et la vidéo, juste en dessous.

 

Sans que je puisse m’en défaire
Le temps met ses jambes à mon cou
Le temps qui part en marche arrière
Me fait sauter sur ses genoux
Mes parents l’été les vacances
Mes frères et sœurs faisant les fous
J’ai dans la bouche l’innocence
Des confitures du mois d’août

Les napperons et les ombrelles
Qu’on ouvrait à l’heure du thé
Pour rafraîchir les demoiselles
Roses dans leurs robes d’été
Et moi le nez dans leurs dentelles
Je respirais à contre-jour
Dans le parfum des mirabelles
L’odeur troublante de l’amour

Nul ne guérit de son enfance
De son enfance
Nul ne guérit de son enfance
De son enfance

Le vent violent de l’histoire
Allait disperser à vau-l’eau
Notre jeunesse dérisoire
Changer nos rires en sanglots
Amour orange amour amer
L’image d’un père évanoui
Qui disparut avec la guerre
Renaît d’une force inouie

Celui qui vient à disparaître
Pourquoi l’a-t-on quitté des yeux
On fait un signe à la fenêtre
Sans savoir que c’est un adieu
Chacun de nous a son histoire
Et dans notre cœur à l’affût
Le va-et-vient de la mémoire
Ouvre et déchire ce qu’il fût

Nul ne guérit de son enfance
De son enfance
Nul ne guérit de son enfance
De son enfance 

Belle cruelle et tendre enfance
Aujourd’hui c’est à tes genoux
Que j’en retrouve l’innocence
Au fil du temps qui se dénoue
Ouvre tes bras ouvre ton âme
Que j’en savoure en toi le goût
Mon amour frais mon amour femme
Le bonheur d’être et le temps doux

Pour me guérir de mon enfance
De mon enfance
Pour me guérir de mon enfance
De mon enfance

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :