Archives du blog

Après la condamnation des éducateurs auteurs de violences sur son fils autiste, la mère de Tedrick est inquiète pour sa sécurité

©La 1ère

Deux ans après avoir porté plainte pour « violences aggravées« , le procès s’est finalement tenu au tribunal de Bobigny, en région parisienne. Depuis, Monique François, originaire de la Martinique, demande des mesures supplémentaires pour que son fils soit protégé et mieux pris en charge.

Tedrick a 31 ans. Et une excellente mémoire, à en croire sa mère, la Martiniquaise Monique François. “Il se souvient de tout. Des détails, des prénoms, des dates, des voyages… Il a passé un an et demi en Belgique en 2008 et il me parle encore de tous les gens qu’il a côtoyé à ce moment-là”, raconte la mère de famille. Une mémoire infaillible qui a permis à Tedrick de raconter avec précision à sa maman les mauvais traitements qu’il subissait au sein de la maison d’accueil spécialisée dans laquelle il était admis depuis 2011. Des coups, des brûlures, des intimidations, des insultes…

Source et article complet : FranceTVInfo

10 mois de prison ferme pour un éducateur qui a frappé Tédrick, jeune autiste

©La 1ère

Le couperet est tombé : l’éducateur qui avait frappé Tédrick, jeune autiste, avec un bâton passera 10 mois derrières les barreaux. Le jeune Tédrick, qui avait été choqué par ce traitement, recevra également 5000 € de dommages et intérêts.

L’éducateur avait affirmé vouloir calmer le jeune garçon qui était, selon lui, trop agité. La scène avait été filmée et avait fait le tour des réseaux sociaux.

10 mois de prison ferme requis contre un éducateur aux Pavillons-sous-Bois pour torture sur un autiste

©La 1ère

Les faits se sont déroulés en juin 2019 mais la sanction n’est tombée qu’hier : le procureur a requis 10 mois de prison ferme contre un éducateur pour avoir frappé violemment un autiste de 29 ans, Tédrick, avec un baton. Contre sa collègue, aide psychologique, le parquet a requis six mois de prison avec sursis et une interdiction d’exercer pendant cinq ans.

Si le jugement est attendu le 26 février, la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux avait beaucoup ému. Tédrick aurait été agité ce jour là selon l’éducateur, ce qui l’aurait poussé à lui donner des coups de baton sur la cuisse et sur les bras. Des aveux qui ont profondément choqué les enquêteurs.

%d blogueurs aiment cette page :