La municipalité d’Aulnay serait- t-elle misogyne?

La municipalité d’Aulnay serait- t-elle misogyne

 

En effet depuis ces deux dernières mandatures, en observant les noms donnés aux nouveaux établissements ou noms de rue, nous trouvons par exemple :

– la place Jean-Claude Abrioux
– l’école Jean d’Ormesson
– le square Napoléon
– l’espace Jules Verne

– l’espace Averino
– le square Jean-Philippe Smet (dit Johnny Hallyday)
– la rue Maxime Gorki devient rue Jacques Chirac

– La maison médicale Maurice Allouch

– Le square Ahmet Merabet

 

Aucune femme n’aurait trouvé grâce auprès de notre municipalité,  a part Clémence Mentrel pour une crèche, domaine encore traditionnellement lié à la Femme.

Pourtant en ce qui concerne le dernier nommé il y avait matière.

N’oublions pas qu’une femme policière (Municipale d’autant plus) Clarissa Jean-Philippe aurait pu trouver sa place, en tant que victime des attentats de 2015.

 

Daniel QUEMENER

À propos de Buselin Aurore

Responsable blog Aulnay cap

Publié le 9 septembre 2020, dans Actualité. Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Le bilan mérite d’être complété.

    2014 : collège Simone Veil
    2017 : crèche Clémence Mentrel
    2018 : crèche Eliane Nyiri

    3 lieux publics inaugurés durant le premier mandat de Bruno Beschizza rendent hommage à des femmes. De nouvelles réalisations sortiront de terre durant le 2nd mandat et nul doute que certaines seront l’occasion de hommage à des femmes.

  2. Soyons précis en ce qui concerne le collège, établissement relevant de la compétence du département: « En ce qui concerne la procédure applicable aux écoles maternelles et élémentaires ainsi qu’aux établissements du second degré municipaux, cette nouvelle disposition n’apportera pas en fait de modification à la procédure applicable depuis l’intervention de la loi n° 70-1297 du 31 décembre 1970 sur la gestion municipale et les libertés communales. Le pouvoir de dénomination était déjà réservé aux conseils municipaux. Par contre, pour les collèges et lycées d’Etat ou nationalisés, la compétence en matière de dénomination était réservée à l’Etat selon la procédure fixée par le décret n° 68-1053 du 29 novembre 1968 relatif aux hommages publics. La nouvelle disposition législative mentionnée ci-dessus prévoit expressément que la dénomination des établissements publics locaux d’enseignement sera désormais de la compétence des départements, pour les collèges, et des régions pour les lycées et établissements d’éducation spéciale. Compte tenu de la spécificité de ces établissements, les conseils généraux et les conseils régionaux devront, avant d’arrêter leur choix, prendre l’avis du maire de la commune siège de l’établissement ainsi que du conseil d’administration de l’établissement. »

  3. Effectivement, les collèges sont de la compétence du Département. Néanmoins, c’est bien la Ville et en l’occurrence Bruno Beschizza qui a proposé de baptiser ce collège en hommage à Simone Veil. Pour mémo : http://www.aulnaylibre.com/article-le-7e-college-d-aulnay-sous-bois-pourrait-s-appeler-simone-veil-123763155.html

  4. Ce n’est pas tout à fait ce que dit l’article.
    Par ailleurs c’est le Conseil Départemental qui s’est engagé, depuis longtemps, a donner aux collèges de la Seine Saint Denis des noms de femmes  » inspirantes »

  5. Il me semble que Beschizza voulait Nicolas Sarkozy

  6. Donc si on suit l’article d’Aulnay enfermé sur le lien d’Alexandre Conan, M Beschizza aurait choisi Simone Veil prévu pour Blanc-Mesnil.
    Donc quel autre nom prévu aurait provoqué son courroux cette année la ?

    Extrait du Parisien

    26 juin 2014 à 12h48
    Les noms des nouveaux collèges qui ouvriront à la rentrée en Seine-Saint-Denis ont été adoptés ce jeudi matin lors de la séance du conseil général. Tous auront des noms de femmes: Simone Veil à Aulnay-sous-Bois, Dora Maar à Saint-Denis-Saint-Ouen, Jacqueline de Romilly au Blanc-Mesnil, Césaria Evora à Montreuil.

    Je ne vois pas 😆

  7. @ Daniel Quemener

    Merci d’avoir écrit cet article et démontré que toutes les nouvelles et dernières dénominations qui ont été délibérément choisies par cette équipe municipale anti-démocrate, ( sans même avoir consulté les Aulnaysiens ) et attribuées à des espaces de la ville, ne font la promotion que de figures masculines… Nous sommes dirigés par des patriarcaux indécrottables et des machistes invétérés, prompts à promouvoir des politiques de leur chapelle ou des figures du show-bizz, mais rarement des humanistes, des chercheurs qui font avancer l’humanité ou des artistes…. Cela en dit long sur leur étroitesse d’esprit, leur univers fort limité et leur niveau de culture….

Répondre à Jean-Louis KARKIDES Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :