Advertisements

Monsieur BALLANGER Robert

Hôpital intercommunal Robert BALLANGER, Parc Robert BALLANGER, Boulevard Robert BALLANGER…

et pourtant aujourd’hui, à Aulnay sous Bois, qui a connu Robert BALLANGER ? Certainement pas les nouveaux Aulnaysiens voire même les Aulnaysiens  de moins de 60 ans.

Rappel d’un passé politique qui aura débuté dès l’âge de 20 ans en devenant membre du PCF qu’il restera toute sa vie jusqu’à sa disparation en 1981

  • Participation à la résistance pendant la seconde guerre mondiale, constituant

 un groupe de résistance en Bretagne et devenant vice-président du comité de libération de Seine et Oise

  • Député de Seine et Oise à l’âge de 33 ans de 1945 à 1967 puis de Seine Saint Denis de 1968 à 1981 
  • Président du groupe communiste à l’Assemblée Nationale de 1964 à 1981
  • Conseiller général du Raincy de 1945 à 1958
  • Maire d’Aulnay sous bois de 1971 à 1978

Il aura ainsi assurer 14 mandats au cours de sa carrière politique .

François ASENSI, député maire de Tremblay en France , à la fois son suppléant à l’Assemblée Nationale de 1978 à 1981 et son successeur lui aura rendu en 2011 un hommage vibrant sur les bancs de l’hémicycle de l’Assemblée à l’occasion des trente ans de sa disparition en 1981 dont ces quelques témoignages.

A l’assemblée Nationale : son activité parlementaire laissera une empreinte  mémorable sous bien des aspects où il portera par exemple pas moins de 301 propositions de lois sur la seule législature de 1973 / 1978 sur entre autres, des valeurs telles qu’il aura toujours défendues, l’approndissement de la démocratie et l’amélioration de la vie quotidienne…

Ses multiples interventions, son charisme, ses qualités de tribun populaire toujours prêt à défendre les victimes d’un système qu’il aura combattu , le feront redouter de ses adversaires politiques

A Aulnay sous Bois : Outre ses combats parlementaires, on ne peut oublier l’énergie inlassable qu’il aura déployé comme maire d’Aulnay de 1971 à 1978 avant de passer la main à Pierre THOMAS.

 On lui doit notamment la modernisation de la ville d’Aulnay sous bois telle que nous la connaissons aujourd’hui avec la création de toutes les zones d’activités existantes, l’implantation de Citroen sur sa commune en 1973, son soutien à l’hôpital public qui porte aujourd’hui son nom , son action de développeur et d’aménageur, il sera à l’origine aussi du SEAPFA en 1971, le syndicat intercommunal regroupant Aulnay, Sevran, Villepinte, Blanc Mesnil et Tremblay,  ses efforts à attirer des entreprises sur le site de Paris nord mais sans assister à la pose de la première pierre du site qui se tiendra quelques mois après son décès ou à l’écoute de ses concitoyens, préoccupation permanente, bien avant que l’on ne parle de démocratie participative, il invitera les Aulnaysiens à s’exprimer lors des assises de la vie quotidienne aux débats organisés dans différents lieux de la ville ou encore à l’origine de l’espace Jacques Prévert lieu de culture à Aulnay , etc…

Pendant près de 3 décennies, il aura ainsi marqué la vie politique aulnaysienne par sa forte personnalité, unanimement reconnue par tous.

François ASENSI concluait cet hommage avec fierté et émotions :

«  Robert BALLANGER fut un grand résistant, un homme de conviction, un patriote, un aménageur infatigable , un grand communiste. »

Mais au-delà de son engagement politique au PCF,  il aura su forcer l’estime même de ses adversaires politiques et ainsi que l’exprimait son successeur à la mairie d’Aulnay sous bois lors des obsèques de Robert BALLANGER:

« Cet homme fut de ceux que l’on respecte, que l’on écoute, que l’on aime…, quatre mots peuvent qualifier sa vie d’homme : fidélité, dévouement, courage, créativité. »

Christian PICQ, Rédacteur « Aulnaycap »

Sources : Wikipédia/ Discours de M.ASENSI/ Ouvrage sous la responsabilité du service d’information municipale « Aulnay sous Bois, jeunesse d’un vieux pays »

Advertisements

Conférence « 1944- Un des secrets du Débarquement – Le plan Sussex » à Aulnay-sous-Bois le 13 mai

Le Débarquement allié du 6 juin 1944 fut précédé et suivi de l’action des services secrets alliés basés à Londres grâce au plan « Sussex ».

A la fois espions, informateurs et combattants, ses membres travaillèrent avec la Résistance française, selon un plan très précis et le binôme de la « Missions Charles ».

Après leur parachutage en Eure et Loire le 29 mai 1944, l’agent radio et l’agent de renseignement avaient pour secteur opérationnel une partie de la zône Nord-Est de Paris. :

Livry-Gargan – le Bourget – Sevran – Dugny – La Courneuve – Aulnay sous Bois

Le samedi 13 mai, au Conservatoire de musique et de danse d’Aulnay (12 rue de Sevran), cet aspect méconnu de notre histoire locale sera présenté par Jacques Bignon, fils d’un « Sussex » et lui-même passeur passionné de mémoire.

Cours de hot yoga au lady Moving d’Aulnay-sous-Bois

Le Lady Moving d’Aulnay-Sous-Bois vous propose des cours de hot yoga.

Si vous souhaitez vous inscrire, vous pouvez envoyez un SMS au : 06 69 40 85 31.

Avant chaque cours, prévoyez d’arriver un peu en avance si possible, apportez une tenue confortable, 2 serviettes et une bouteille d’eau.

Les tapis sont fournis, sauf si vous voulez venir avec le vôtre.

Sur place, des vestiaires et des douches sont à votre disposition.

*Lady Moving, 11 rue Turgot, 93600 Aulnay-sous-Bois.

2

 

 

Découvrir la ville d’Aulnay en image, c’est possible !

La ville d’Aulnay-sous-Bois, une appellation courante depuis 1903, est un endroit charmant où vivre est agréable. Avec une population sociable, des infrastructures innovantes et complètes pour simplifier la vie de tout un chacun, la ville affiche un charme fou où le sourire vient tout naturellement au quotidien.

A la redécouverte de la ville d’Aulnay, les images en appui permettent d’immortaliser toute cette joie de vivre et cette ambiance chaleureuse à chaque coin de rue.

Enregistrer en photo et vidéo les grands moments de la ville

Pour les générations futures, de belles photographies leur prouveront certainement à quel point la ville d’Aulnay était extraordinaire. Encore faut-il posséder de bons appareils, et veiller à obtenir une image de qualité supérieure pour extérioriser tous les non-dits sur les différents patrimoines de la ville.

Parmi les grands incontournables, il y a lieu de noter l’Eglise Saint-Sulpice qui existe depuis l’époque médiévale, et qui renferme de nombreuses histoires faisant la culture même de tous les habitants. Sur ce portrait numérisé, on voit parfaitement la croix latine qui se prolonge par une nef moderne sans bas côtés. Elle a été réalisée au XVIème siècle puis remaniée au XVIIème siècle.

On voit la forme de pyramide à 4 pans, réalisée pendant l’époque romaine, qui affiche le style authentique de l’édifice. Une pure merveille pour les yeux, cela va sans dire.  

Afin d’immortaliser les bons moments de la ville de la commune, nous faisons de nombreuses photos et vidéos. Nous utilisons assez régulièrement des outils de convertisseur vidéo comme celui-là (Movavi Video converter) qui nous permettent de diffuser des vidéos de qualité sur notre ville et d’améliorer son image auprès des concitoyens.

Aulnay et sa vie culturelle animée

Pour s’imprégner de la ferveur locale, il faut nécessairement s’intégrer dans le quotidien de la population. C’est de cette manière qu’il sera possible d’entrevoir la culture, à la fois ancestrale et modernisée, ancrée dans chacun des habitants. Muni d’un capteur photographique, les joies inscrites sur le visage des enfants, des adolescents lors des différentes expositions, animations, projections de films… organisées dans la ville sont inratables.

D’ailleurs, questionné à ce sujet, les habitants témoignent sans rechigner du charme exceptionnel qui se dégage de la ville pour cette effervescence continuelle et cet amour de la vie en toutes circonstances dans le cercle restreint d’Aulnay.

Une ambiance village appréciée de tous

De par ses paysages, la ville d’Aulnay présente une beauté authentique qu’elle n’a pas à envier aux autres départements de France. Des espaces verts dans tous les coins de rue, un calme appréciable de jour comme de nuit, une ambiance village qui fait rêver, et de bon voisinage, tels sont les caractéristiques par lesquelles les habitants d’Aulnay définissent leur ville. Et ils ont bien raison, les photos le prouvent.

Source : contribution externe

Le rappeur Fianso accueilli par une centaine de fans à la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois pour un clip, la police attaquée

Twitter

Après un clip de rap très controversé qui avait bloqué momentanément la circulation sur l’autoroute A3 à hauteur d’Aulnay-sous-Bois (ce qui lui a valu une garde-à-vue), le rappeur Fianso récidive cette fois-ci dans le quartier de la Rose des Vents. Hier, une centaine de personne ont accueilli le rappeur téméraire pour le tournage d’un nouveau clip de Rap. Cet attroupement, situé à l’entrée de la barre du galion, a alerté la police qui a dispersé la foule, mais qui a été attaquée par un jet de projectile.

Finalement la foule s’est dispersée. Sortie du clip le 12 mai.

 

Concours culinaire interquartiers à Aulnay-sous-Bois le 29 avril

Sur la place du marché de la Rose des Vents, rue Paul Cézanne, le concours culinaire interquartiers Top Chef a lieu le samedi 29 avril, de 14h00 à 18h00.

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Consultation : Pour qui voterez-vous au second tour de la présidentielle 2017 ?


Nous connaissons les 2 finalistes pour le second tour de la présidentielle 2017.. Le 7 mai au soir nous saurons qui succédera à François Hollande : soit Emmanuel Macron (En Marche !) soit Marine Le Pen (Front National).

Fidèle à la tradition, la rédaction vous propose une concertation, ouverte jusqu’au 3 Mai au soir inclus, concernant cette élection. Pour voter, sélectionner l’un des candidats (ou vote blanc, pas de vote). Bon vote !

 

8eme édition des Futuriales, le festival des littératures imaginaires d’Aulnay-sous-Bois, le samedi 29 avril

Les Futuriales est le festival des littératures imaginaires d’Aulnay-sous-Bois. Il se tiendra cette année le samedi 29 avril 2017.

Il a pour ambition de soutenir la jeune création et de donner une large place aux auteurs (45 invités cette année).

La direction artistique du festival est assurée par la librairie Folies d’encre et le réseau des bibliothèques d’Aulnay-sous-bois.

Les temps forts de cette édition 2017 sont :

  • Une Masterclass avec Jo Di Bona, qui a réalisé le visuel de l’affiche
  • Remise des prix – Révélation (1er roman paru dans l’année 2016) et des Lycéens (les 2 lycées de la commune ainsi qu’un collège)
  • Rencontre avec Yves Grevet et Carole Trébor (présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs) deux des auteurs la célèbre série U4 – ed. Nathan/Syros
  • Conférence science et littérature avec Béatrice Jousset pour son ouvrage Le transhumanisme, faut il avoir peur de l’avenir – ed. Eyrolles

Nouveauté 2017 :

  • Concert de l’harmonie junior du Conservatoire à rayonnement départemental d’Aulnay-sous-Bois (40 instrumentistes) interprétant des thèmes de films de SF

Le programme accessible en cliquant ici.

Débat et combat : folie ou philo ?

Le premier tour de la campagne présidentielle n’a pas suscité de débat public à Aulnay. A part la réunion d’ » En Marche », il y a eu seulement à notre connaissance que celle des insoumis sur les rapports police-population : une campagne un peu hors-sol donc.

Les résultats restent hors-sol.

Hier dans une famille d’origine malienne (mère veuve après 28 ans de présence à Aulnay dans son appartement des 3000, recevant l’annonce de son refus de naturalisation alors que ses enfants sont français) l’essentiel était la qualification de madame LE PEN et la crainte du pire donc…

Pour beaucoup cela est banalisé à tort. Le vote est devenu une préférence individuelle de couleur ou de parfum ! Cela n’est plus une « arme miraculeuse » exprimant un enjeu d’intérêt général, qui dépasse nos personnes et nos clans.

Est-ce pour cela que le chef des insoumis n’appelle pas à faire barrage à madame LE PEN ?

On entend des appels à s’opposer à madame LE PEN par la mosquée de Paris comme par le MEDEF. Les évêques semblent eux craindre de contredire une partie de leurs ouailles…

Pour le militant « macroniste » que je suis et qui espère que l’ouverture des portes permettent de débattre d’enjeux insuffisamment traités (le climat par exemple), je pense que le combat contre la peur de l’autre peut être durablement gagnant et ouvre la possibilité des vrais débats.

André Cuzon

Jacques BREL est revenu ….

Avec « Mathilde est revenue… »

… sur la scène de jacques Prévert ce dimanche 23 avril 2017, presque 40 ans après sa disparition ( 1978).

Un spectacle d’une grande émotion empreint de nostalgie dans cet hommage à Jacques BREL par Arnaud ASKOY, exceptionnel,  accompagné de ses musiciens et de ses danseurs, bravo !

Des chansons sur :

Les GENS/

Madeleine : « Ce soir, j’attends Madeleine … »

 Jef :  « Non jef t’es pas tout seul.. »

Les vieux : « Les vieux ne parlent plus ou alors parfois du bout des yeux… »

 Les bonbons : « Je vous ai apporté des bonbons parce que les fleurs c’est périssable … »

Les bourgeois : « Les bourgeois c’est comm’  les co… »  Etc…

 L’AMOUR/

Ne me quitte pas : « Il faut oublier, tout peut s’oublier… »

 Mathilde : « Mon cœur, mon cœur ne t’emballe pas, fais comme si tu ne savais pas que la Mathilde est revenue… »

 Quand on a que l’amour : « à offrir en partage… »

 La valse : « Au premier temps de la valse, je suis seul et je t’aperçois… »

Vesoul : « T’as voulu voir Vesoul et on a vu Vesoul… » Etc …

Et tant d’autres/

Les Bigotes, Au suivant / Les Flamandes / Amsterdam / Les remparts de Varsovie / Zangra / La parlote / Un enfant / Les paumés du petit matin / Le plat pays / J’arrive , etc…

Des chansons figées dans notre mémoire, des paroles que l’on n’oublie pas malgré le temps… Et pourtant, « Avec le temps, tout s’en va … » (Léo Ferré).

Merci à la programmation du centre culturel Jacques PREVERT !

Article de Christian Picq

%d blogueurs aiment cette page :