Advertisements

38 kg de cannabis retrouvé dans un box rue des Ecoles à Aulnay-sous-Bois

Après plusieurs mois d’enquêtes, la police a mis la main sur 38 kg de cannabis dans un box rue des Ecoles, dans un secteur pavillonnaire d’Aulnay-sous-Bois. Selon Le Parisien, la drogue était conditionnée sous forme de savonnettes de 200 grammes et devait alimenter des cités du Blanc-Mesnil. 3 personnes ont été mises en garde-à-vue.

Advertisements

Quelques maires associés au transport ferroviaire d’Aulnay-sous-Bois

Au moment où la ville se dote d’une gare rénovée qui se fondra dans le paysage aulnaysien pendant  de longues années, il est intéressant de faire un retour sur les maires d’ Aulnay liés  de près ou de loin au chemin de fer car le fait qu’Aulnay soit devenu un des noeuds ferrovières les plus importants du réseau nord voire même d’île de France n’est peut être pas le fait du hasard

La première ligne Paris / Soissons traversant Aulnay ne disposait pas de gare implantée sur la commune essentiellement agricole.

C’est en 1868 que le maire de l’époque, le comte de GOURGUES s’impliquera directement dans le réseau ferré associé avec M.Gargan, pour le projet de construire une ligne transversale reliant la ligne du nord avec celle de l’est …

Par la suite, plusieurs  Aulnaysiens proches de la SNCF furent nommés les premiers magistrats de la ville

Au début de la deuxième guerre mondiale, André FOURQUEZ , ingénieur du chemin de fer du nord  assurera sa fonction pendant 8 mois

En 1945 , Pierre Etienne SCOHY, contrôleur de la SNCF sera maire pendant un peu plus d’un an

Suivra de 1947 à 1959, Fernand HERBAUT, ancien cheminot , qui quittera son dernier emploi de sous chef de bureau à la gare d’Aubervilliers pour se consacrer entièrement à sa ville , un maire qui suivra de très près les améliorations que la toute jeune SNCF apportait au service des usagers du réseau nord.

Ensuite, court mandat de 8 mois en 1964 de Maurice CADOT, dessinateur en retraite de la SNCF

Et plus proche de nous, Jean Claude ABRIOUX , Maire de 1983  à 2005

En décembre 1948, un jeune Aulnaysien de 17 ans vient de réussir son concours d’entrée à la SNCF.  Il sera affecté à la gare d’Aubervillers  comme élève d’exploitation. Il continuera sa formation dans les gares d’Aulnay , Sevran,  Vert Galant…et sera toute sa vie professionnelle fidèle à la ligne Paris Soissons. Un service militaire en Allemagne en 1953 puis rappel en 1956 pour le conflit d’Algérie. A son retour, il est affecté à la division commerciale Nord se poursuivant à la direction commerciale Marchandises où il finira comme inspecteur de première classe

En 1982, les Aulnaysiens l’éliront comme conseiller général puis comme maire en 1983 ce qui l’obligera à se mettre en disponibilité pour se vouer à la ville.

A 72 ans le député J.C.Abrioux se projette pour la mise en place d’un tram train, moins perturbant sur la ligne des Coquetiers. Elle s’enrichira de deux nouvelles stations dont l’une desservira le lieu dit de Chanteloup.

De Christian PICQ

(Ref. Livre/ « La ligne de M.GARGAN »)

Plus de 15 000 € pour le Téléthon à Aulnay-sous-Bois

Depuis hier les médias diffusent le résultat officiel du Téléthon 2016 soit 92.740.769  €.

Pour la ville d’Aulnay-sous-Bois le montant définitif est de 15.141,74 €. Madame Genet (responsable local pour le Téléthon) tient à remercier au nom des malades, de leur famille et des chercheurs, tous et toutes qui ont permis ce résultat.

Mais Madame Genet estime que l’ont peut faire beaucoup mieux l’année prochaine et pour cela, elle reste à la disposition des futurs bénévoles, y compris bien entendu toutes les associations, qui voudront bien s’investir.

Loto des amis de Nonneville à Aulnay-sous-Bois le 25 mars

2222

L’association « Les amis de Nonneville »organisent leur loto de printemps.

Le samedi 25 mars 2017, au gymnase du moulin Neuf (rue du Maréchal Juin)

Ouverture des portes à 18 h 30.

Renseignements au: 06 83 51 94 10 ou au 06 86 27 09 68.

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois se félicite des progrès concernant la cantine municipale

Lors du mouvement social des agents de la restauration les revendications étaient claires et NOUS AVONS OBTENU :

  • La préservation de la cuisine centrale et le maintien de la qualité des repas
  • La reconduction pour un an de tous les contrats arrivant à échéance en juin 2017
  • La constitution d’un groupe de travail collégial comportant des représentants du personnel
  • L’engagement de la Municipalité de prendre le temps nécessaire pour trouver une solution durable pour le personnel, l’outil de travail et le mode de gestion.

LE 15 MARS MONSIEUR LE MAIRE A ANNONCÉ OFFICIELLENT AUX PERSONNELS QUE LA CUISINE CENTRALE NE SERAIT PAS VENDUE, NI PASSÉE EN DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC…

LA CENTRALE RESTERA EN RÉGIE MUNICIPALE !!!

FO se félicite de cette sage décision et donne, une fois n’est pas coutume, un carton vert à Monsieur le Maire…

Et maintenant FO EXIGE la titularisation des agents contractuels qui peuvent l’être…

Source : communiqué Grain de Sel n°33

Deux mineurs d’Aulnay-sous-Bois et de La Courneuve poignardent un couple de retraités à Chelles

La semaine dernière, mardi, un couple de retraité à Chelles a surpris, en début d’après-midi, deux jeunes en train de les cambrioler. L’un des mineurs a, pour couvrir leur fuite, poignardé au ventre l’homme de 69 ans et blessé sa femme à la main. En retrouvant le couteau et en faisant une analyse ADN, les deux lascars ont été confondus et appréhendés. Le sexagénaire a été hospitalisé dans un état grave.

Les deux cambrioleurs, connus des services de police, ont 16 et 17 ans. L’un d’eux comparaîtra pour tentative de meurtre.

Des contradictions dans le témoignage de Théo lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois

Les auditions s’enchaînent pour déterminer ce qu’il s’est véritablement passé lors de l’interpellation de Théo, jeune Aulnaysien de 21 ans, par la police début février. Lors de son audition le 3 mars devant une magistrate, Théo aurait, selon le Parisien, évoqué des faits en contradiction avec ses premières déclarations, directement après les faits.

On apprend que Théo avait un jogging très large qu’il devait remonter fréquemment, que lorsqu’il s’est battu avec les policiers, son pantalon a glissé par accident, même si l’un des policiers « le tirait un peu vers le bas quand même ». Reste à savoir si le coup de matraque visait volontairement l’anus ou pas, les enquêteurs sont en train d’étudier la question, sachant que Théo pense que ce geste était volontaire et que cela s’apparente à un viol.

Assemblée Générale d’Aulnay Environnement du mardi 7 Mars 2017

Motions votées à l’unanimité des présents :

  1. Les constructions

Les adhérents d’Aulnay Environnement s’inquiètent du non-respect par la municipalité élue en 2015 de son engagement électoral de mettre fin au « bétonnage ». Ils font un distinguo entre la création de nouveaux logements abordables sur l’axe CD 115 et la mise en œuvre d’opérations immobilières hautement spéculatives rue Anatole France et Place Abrioux ex-Camélinat, d’une masse qui contredit les spécifications du règlement prévoyant une intégration harmonieuse dans le bâti existant.

Ils dénoncent la dégradation du paysage urbain telle qu’on la voit en œuvre rue du 14 Juillet et Rue Gatouillat, avec la mise en place de goulets transformant nos rues étroites en couloirs obscurs.

Ils dénoncent le refus de la municipalité d’imposer des constructions en retrait dans les rues étroites, pourtant souhaité par la majorité des habitants, et la priorité donnée au cœur d’îlot au détriment des usagers de la rue auxquels on impose de passer sous des balcons débordants.

Ils dénoncent la modification du règlement dans le PLU 2016 portant la hauteur des immeubles à 5 étages dans la zone UDa.

Ils dénoncent une politique de construction qui accentue la ségrégation urbaine : logements sociaux de tous niveaux dans le nord, programme pour les classes moyennes inférieures le long du CD 115, en réservant dans le sud la zone proche des transports ferrés à des programmes spéculatifs pour les classes les plus aisées.

Ils dénoncent une politique d’aménagement urbain qui vise essentiellement à attirer les spéculateurs et ces classes aisées, en détruisant un paysage auquel sont attachés tous les Aulnaysiens ( ex : place Camélinat)

Ils demandent que soit abandonné tout projet de construction d’un quartier d’habitation sur PSA, sous le trajet des avions et à faible distance d’entrepôts consacrés au stockage de produits inflammables.

  1. Les espaces verts et le patrimoine arboré

Les adhérents d’Aulnay Environnement dénoncent l’abattage non motivé d’arbres au stade du Moulin Neuf, le déclassement de nombreux arbres héritiers de la forêt de Bondy ( par ex. sur le terrain de l’ancien Hôtel des Impôts) et l’abattage programmé des tilleurs centenaires de la place Camélinat.

Ils dénoncent le projet d’ouverture d’une voie à travers le parc Ballanger.

  1. La circulation

Les adhérents d’Aulnay Environnement regrettent que dans le plan de circulation mis à l’étude ne soient pas bien pris en compte les principaux point noirs de la commune que sont le carrefour de l’Europe, la rue Jean Charcot, le centre gare nord, la rue du 14 juillet, le pont de la Croix Blanche. Ils regrettent que la lutte contre la circulation de transit soit l’axe essentiel de réflexion, d’autant que personne ne vit en autarcie, et que nous participons tous à cette circulation.

Ils regrettent que l’accent ne soit pas mis sur la facilitation des déplacements des piétons, des cyclistes  et des transports en commun à travers une sensibilisation des citoyens au respect des règles du stationnement, au prix d’une répression systématique de toutes les entraves à la circulation des personnes et une invitation à mieux utiliser les garages privés.

Ils dénoncent le projet de construction de garages souterrains, en particulier place ex-Camélinat, au prix d’un cuvelage énorme qui va perturber la circulation souterraine des eaux avec des conséquences qui peuvent être désastreuses pour les constructions voisines. Ils dénoncent le choix municipal de ne pas encourager les promoteurs à proposer des parkings au niveau de la rue et à privilégier les parkings souterrains.

  1. La piscine

Les adhérents d’AE se réjouissent que la municipalité ait fait un choix conforme à leur voeu et à celui des signataires de la pétition initiée par l’association, à savoir le maintien du centre nautique à son emplacement actuel.

Dans la perspective d’une reconstruction, ils s’inquiètent du coût financier d’un projet qui risque d’être surdimensionné et représentera une très lourde charge lorsqu’au bout de 25 ans, les équipements reviendront à la commune.

Ils renouvellent la demande que soit inscrite dans le cahier des charges (dont nous demandons la communication ainsi que de tous les documents relatifs au projet) la sauvegarde du maximum de constructions existantes en raison, entre autres, de leur valeur patrimoniale, en particulier la toiture de l’actuel bâtiment.

Motion votée à l’unanimité des présents, moins une abstention

Source : communiqué Aulnay Environnement

Communiqué de presse sur la séance Emploi au coeur d’Aulnay-sous-Bois du 23 mars

Le Jeudi 23 Mars 2017 se tiendra, à Aulnay-sous-Bois, la 6ème édition du Forum de l’Emploi, de la Formation et de l’Orientation Professionnelle, événement incontournable sur le territoire pour les demandeurs d’emploi en recherche d’un emploi, d’une formation ou d’un accompagnement, pour les salariés, pour les étudiants en recherche d’un job d’été, d’un contrat en alternance, d’une orientation professionnelle…

Une centaine d’exposants, entreprises, organismes de formation, professionnels de l’insertion et de l’orientation professionnelle seront présents dans tous secteurs confondus pour recruter, informer et échanger avec les 2000 visiteurs attendus.

L’organisation en 4 villages permettra aux visiteurs de mieux s’orienter en fonction de leurs attentes :

  • Un Village Emploi regroupant prés de 50 entreprises de tous secteurs d’activité sur plus de 1000 m2.
  • Un Village Numérique dédié aux emplois émergents et porteurs, aux formations associées, et aux nouveaux outils de recherche d’emploi
  • Un Village Formation avec la présence d’une vingtaine de centres de formations, des démonstrations métiers
  • Un Village Accompagnement et Orientation regroupant les prescripteurs, les acteurs de l’insertion et de l’orientation sur le territoire. Ce village intégrera également un espace Mobilité Internationale et un Pôle Informatique en libre accès pour les visiteurs

Toute la journée, des mini conférences abordant différentes thématiques et animées par les exposants aux mêmes, seront proposées aux visiteurs.

Cet événement, porté par MDE Convergence Entrepreneurs, est organisé avec le soutien de nombreux partenaires sur le territoire parmi lesquels : La Mission Locale d’Aulnay-sous-Bois, Pôle Emploi, la ville d’Aulnay-sous-Bois, la ville de Villepinte, la région Ile-de France, …

Quelques chiffres :

  • Près de 20 structures de l’insertion et de l’emploi mobilisées dans l’organisation de l’événement.
  • 101 exposants pour répondre à toutes les demandes : emploi, formation, orientation, mobilité internationale, création d’entreprise
  • Plus de 500 postes à pourvoir en CDD, CDI, Intérim, Alternance, Jobs d’été…
  • 50 agents du service public de l’emploi présents pour orienter et informer les visiteurs le jour J.
  • 2000 visiteurs attendus

Informations pratiques :

  • Adresse : Espace Pierre Peugeot, Boulevard André Citroën 93601 Aulnay-sous-Bois (site PSA).
  • Horaires d’ouverture aux visiteurs : 9h-17h. Accès libre et gratuit.
  • Des navettes gratuites circuleront toutes les 15 minutes de la gare d’Aulnay-sous-Bois au lieu du Forum (avec deux arrêts prévus sur le trajet : 1. « Francisco Ferrer » – Rue Jacques Duclos / 2. « Collège Victor Hugo » – Rue Auguste Renoir)
  • Restauration sur place sur place à petits prix.
  • Le forum sur le web : www.forum.mde-ce.com / Page Facebook de la Mission Locale d’Aulnay-sous-Bois #forumemploi

Source : communiqué de presse MDE Convergence entrepreneurs

Concertation : pour qui voterez-vous à la présidentielle 2017 ?

Nous connaissons les 11 candidats ayant réussi à obtenir 500 parrainages ou plus. Le 23 avril, nous saurons qui seront les 2 candidats sélectionnés pour le second tour afin de succéder au président actuel, François Hollande (qui ne se représente pas). Vous aurez le choix entre :

  • Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière)
  • François Asselineau (Union populaire républicaine)
  • Jacques Cheminade (Solidarité et progrès)
  • Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)
  • François Fillon (Les Républicains)
  • Benoît Hamon (Parti socialiste)
  • Jean Lassalle (Résistons !)
  • Marine Le Pen (Front national)
  • Emmanuel Macron (En marche !)
  • Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise)
  • Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste)

Fidèle à la tradition, la rédaction vous propose une concertation, ouverte jusqu’au 19 avril inclus, concernant cette élection. Pour voter, sélectionner l’un des candidats (ou vote blanc, pas de vote). Bon vote !

%d blogueurs aiment cette page :