Publicités

Les reines du cancan le dimanche 31 mars 2019 à 16 h au Cinéma Théâtre Espace Jacques Prévert d’Aulnay-Sous-Bois

Danse

Cette danse joyeuse et festive est inséparable du mythe des nuits parisiennes et de l’ambiance de cabaret. Sur des rythmes endiablés, flirtant avec l’équilibre, la souplesse et le sens de l’acrobatie, quinze danseuses et danseurs revêtent à nouveau le costume d’antan pour faire perdre la tête au tout Paris contemporain et universel.

https://www.aulnay-sous-bois.fr/agenda/loisirs/culture/par-type/danse/les-reines-du-cancan/

Publicités

Mais pourquoi se gare t-on n’importe comment à Aulnay-sous-Bois ?

S’il est vrai qu’il n’est pas évident de se garer à Aulnay-sous-Bois notamment dans le centre-gare et à proximité du boulevard de Strasbourg, il est toujours possible de récupérer un emplacement libre – et gratuit – dans l’une des nombreuses rues pavillonnaires du sud de la ville.

Et pourtant, beaucoup encore mettent leur voiture sur un emplacement non autorisé, pour gagner quelques mètres et éviter de la marche pourtant bénéfique. Est-ce par paresse ou par manque de temps que certains conducteurs se montrent si peu scrupuleux ?

L’ancien élu en charge des transports (PS) Bruno Defait a pris une photo récemment montrant à quel point certains automobilistes adoptaient une attitude peu scrupuleuse notamment vis-à-vis des piétons.

André Cuzon : Contribution pour la réunion du 28 mars sur le projet VAL FRANCILIA qui menace le Parc BALLANGER à Aulnay-sous-Bois

Le projet Val Francilia ne peut aboutir sans modification du PLU[1] (le parc Ballanger est en espace vert).
Ce n’est pas une simple modification qui convient (juridiquement c’est le juge administratif qui tranchera), car un projet de 3.500 logements a des conséquences majeures en terme d’équipements ou de circulation. Le PADD (plan d’aménagement et de développement durable) actuel est du coup largement dépassé…

La menace sur le parc Ballanger suffit à ce combat mais c’est l’occasion d’élargir le débat aux problématiques plus larges territorialement et au problème du transport aérien qui est un enjeu climatique majeur.

Dans  le secteur concerné entre le Bourget et Roissy  on annonce un T4 (terminal 4 ) supplémentaire à Roissy, sans parler d’Europa City qui est contesté à juste titre (gare en plein champ pour le seul Auchan).

Avec Marc-Ambroise RENDU président d’ile-de-France Environnement et moi-même (à l’époque -fin années 90- président d’Environnement 93) nous avions rencontré l’établissement public Plaine de France, pour insister sur la fracture sociale et territoriale qui empêchait des liaisons entre le 95 et le 93…Avant la création du département du 93 en 1965 , Aulnay faisait partie du canton de Gonesse, capitale du blé et du pain !!!

Les barreaux de Gonesse et la future ligne 17 ne changeront rien à cette fracture.

La solution à envisager est de remettre en cause l’aéroport d’affaires du Bourget qui a moins de 10 kilomètres de Paris (sur une surface de 550 hectares) crée cette fracture territoriale.
Au début des années 70 lors de la création de Roissy cela a été envisagé.

50 ans après cela doit être sur la table.

Le problème climatique doit se poser pour l’aviation (et donc pour notre territoire[2]). Il est en dehors des protocoles de Kyoto ou de Paris : çà suffit.

La taxation du kérozène a été mis à l’ordre du jour par les gilets jaunes (pas par les écolos !), non pas pour raisons climatiques forcément mais pour des raisons sociales.

De plus les effets sur le climat des avions est minimisé (divisé quasiment par 3) si on tient compte du rapport particulier du GIEC de 1998 sur le sujet, ignoré par tous.

En effet l’aéroport du Bourget est connu pour son activité après le Ramadan : les femmes saoudiennes

riches en profitent pour venir faire leurs courses sur les « champs-élysées » en atterrissant au Bourget dans des jets privés.

La réflexion de la région et du territoire « Paris terre d’envol » doit intégrer la taxation du kérozène ou la fin (rareté) du pétrole qui mettra en cause les activités et donc les emplois autour de l’aérien.

Sans parler du boycott du transport aérien  “We stay on the ground”  qu’il faut soutenir…

En Arabie Saoudite la transition énergétique (l’après pétrole) est à l’ordre du jour, pas en France.

Le Bourget peut garder ses activités mémorielles (musée) et aussi une piste (pourquoi pas pour le régalien). Il faut imaginer la transition : hélicos pour les vraies urgences  et dirigeables pour le transport de marchandises…Les hectares du Bourget permettrons de développer une ville entre 95 et 93, le contraire du ghetto des 3.000 ravitaillées « par les corbeaux », qui risque d’être reproduite à Val Francilia.

La zone de bruit diminuée permettra de faire une ville intégrée sans fracture qui n’est pas réfléchie ni dans le SDRIF[3], ni dans les SCOT ou les PLU.

Voilà l’ordre du jour de la révision du PLU du territoire « Paris terres d’envol » à réfléchir sans délai pour aboutir dès les prochaines élections municipales. Ajoutons que la Géothermie supprimée par la municipalité Abrioux doit aussi être à l’ordre du jour pour alimenter les réseaux de chaleur…(urgence climat…)

Bien sûr c’est aussi toute l’urbanisation autour de la ligne 16 qui doit être  concernée.

Ce qui change aussi c’est que les études technocratiques des cabinets avec des élus incapables souvent de suivre, ce n’est plus possible en 2019, après les « gilets jaunes »  et le « grand débat ».

L’établissement public Plaine de France est mort, remplacé par la « Société du Grand Paris », les PLUi vont être étudiés par les nouveaux territoires inconnus des habitants avec des réunions loin de tout…

Sans parler des ANRU[4]

Un vrai débat public (type CNDP) avec publication du dossier, publication des cahiers d’acteurs et « garants » du débat est nécessaire.

Ouvrons aussi des écoles pour les citoyen(ne)s …

PS :

Une contre-proposition pour la ligne 17 a été faite par le collectif CPTG[5] : poursuivre la 16 d’Aulnay vers le parc des Expos et Roissy et prévoir un tramway sur l’ex-RN370. Mais tout ceci est à débattre.

Bien entendu le projet « Europa City » est destiné aux touristes aériens (souvent cités comme chinois) qui viennent passer 8 jours à Paris et qui visiterons Barcelone ou Londres ou Megève à Europa City.

Bien entendu les touristes français aussi  vont bronzer ou surfer à Hawaï ou Tahiti et « nécessitent » l’extension de Roissy…et la fin du monde.

Robert BALLANGER est à l’origine de la « rose des vents » où il habitait, du parc « Robert Ballanger » et de la piscine qui vient d’être détruite. Egalement de l’antenne de la Maison de la Culture pour la jeunesse du 93, dont il a proposé le nom « Jacques Prévert ». Il était à l’époque jeune papa…

Tous à la réunion du jeudi 28 mars à 18 heures

à l’espace Peugeot (site PSA) 25 boulevard André Citroen.

[1] Plan local d’urbanisme

[2] Territoire « Paris terres d’envol » : Le Bourget, Le Blanc-Mesnil, Drancy, Aulnay, Sevran, Villepinte, Tremblay.

[3] Schéma directeur régional d’ile-de-france

[4] Agence nationale pour la rénovation urbaine

[5] Collectif pour le triangle de Gonesse

A la découverte de la boulangerie « Aux délices de la place »

Aulnay cap s’est rendue, ce matin, à la boulangerie  » Aux délices de la place », située la place Jean-Claude Abrioux,  mieux connue sous le nom de « Camélinat ».

Après un accueil chaleureux, le patron m’a emmené voir l’envers du décor, j’ai ainsi rencontrer le collègue du patron, en plein pétrissage de pain baltique.

Eh oui, dans cette boulangerie, tout est fait de manière artisanale, le pain, est pétri à la main et cuit sur place.

Les gâteaux, sont faits entièrement à la main, de manière artisanale.

Pour pâques, qui tombe cette année, le 20 avril,  il vous concoctera des chocolats, et autres douceurs, qui seront faits à la main, de manière artisanale.

La place Jean-Claude Abrioux est en travaux, mais un parking situé, sur l’ancien emplacement du trèsor public,  tout proche, vous accueille pour vous permettre d’aller tranquillement, chercher votre pain.

Votre boulanger vous accueille, avec joie, du lundi au vendredi, de 7 h à 20 h sans intérruption, fermeture le jeudi.

Je tiens à adresser un immense remerciement au boulanger, qui, en apprenant que je me rendais, après ma visite,  à l’église toute proche, pour l’office dominical, m’a offert des bonbons, de manière généreuse, pour qu’ils soient offerts aux enfants présents à l’église ce matin.

J’ai donc, en fin de messe, fait une annonce pour annoncer la distribution de bonbons aux enfants, ils étaient ravis.

Aux noms des parents des enfants, au nom des enfants, MERCI MONSIEUR DE VOTRE GENTILLESSE!!!!

J’en ai profité pour situer votre boulangerie, si ça peut donner un coup de pouce…….

POUR LES ENFANTS de l’église Saint Joseph, MERCI MILLES FOIS!!!

Ci dessous, la vidéo:

 

 

‪Défendez les couleurs de votre marché ! Jusqu’au 9 avril prochain

‪Défendez les couleurs de votre marché ! Jusqu’au 9 avril prochain, votez et faites voter pour le marché de la Gare d’Aulnay-sous-Bois, sélectionné par Le parisien et TF1 pour l’élection du plus beau marché d’Île-de-France

–>>>Toutes les infos en suivant ce lien: http://bit.ly/plusbeau

Source: Affiche et Bruno Beschizza

 

Représentation vivante de la passion du christ en l’église Saint Joseph d’Aulnay-Sous-Bois

L’église Saint Joseph fête les rameaux en beauté!!!

Le père Roman Wroclawski

Les catéchistes

Les enfants du catéchisme

La chorale

L’équipe animation paroissiale

l’équipe animation liturgique

Vous propose une

 

REPRESENTATION VIVANTE DE LA PASSION DU CHRIST

animée par les enfants du catéchisme.

le DIMANCHE 14 AVRIL 2019

à partir de 11 heures

En l’église Saint Joseph, 57 avenue de la croix blanche, 93600 Aulnay-

Sous-Bois

Entrée libre

 

Attention: d’énormes travaux se déroulent en ce moment sur la place Jean-Claude Abrioux, la circulation tant piétonne qu’automobiles est fortement impactée, le stationnement autour de l’église est compliqué.

 

Les rameaux sont un jour de fête, on attends beaucoup de mondes,

prévoir d’arriver tôt.

Tentative d’enlèvement d’enfants à Aulnay-sous-Bois, des arrestations ?

Vidéo

Sur une vidéo disponible en cliquant ici ou sur l’image ci-contre, on aperçoit des individus arrêtés par la police sous les injures de jeunes qui clament une tentative d’enlèvement. Une camionnette rouge a été filmée, camionnette qui aurait servi aux prétendus malfaiteurs pour enlever des enfants.

Pour l’instant, cela n’a pas été confirmé ni par la police ni par la justice. Certains annoncent une affaire familiale. Pour rappel, il est interdit de faire justice soi-même, aussi abjecte le crime puisse être.

NDLR : sur un autre tweet on annonce l’enlèvement d’un enfant à proximité de la boulangerie du Gros Saule, les malfaiteurs utilisant une camionnette blanche. Information non vérifiée à prendre avec des pincettes.

Expédition punitive à Sevran après une rumeur d’enlèvement d’enfant à Aulnay-sous-Bois

Il y a beaucoup de rumeurs sur les réseaux sociaux, et parfois des histoires rocambolesques. 

Récemment, des internautes ont signalé une prétendue tentative d’enlèvement d’enfants sur Aulnay-sous-Bois. Cela a agité les réseaux sociaux et certains sites soit-disant sérieux ont relayé l’information pour faire de l’audimat.

Au final, c’est un « fake », cela a été précisé par la Mairie. Cependant, certains ont signalé qu’une expédition punitive a eu lieu à Sevran à cause de cette histoire.

S’il faut faire attention et bien sensibiliser les enfants contre les possibles enlèvements, ne cédons pas à la panique !

Il n’y a pas de civilité à Aulnay-sous-Bois avec des déchets laissés sur un parking

Bravo la civilité à Aulnay .. photo prise samedi matin sur le parking au Vieux-Pays derrière Carrefour Market.

Merci à JF pour l’info

L’intérêt d’utiliser les lampes LED chez soi

L’écologie, c’est l’affaire de tous, c’est bien connu. Que ce soit pour aller chercher son pain à a boulangerie à 500 mètres ou pour reprendre ses enfants de l’école située à moins de un kilomètre, ces petits gestes au quotidien sont autant d’effort qui nous permettent à tout un chacun de préserver l’environnement.

Cela s’applique également à l’éclairage, avec notamment les ampoules de technologie LED. Le fait d’utiliser une lampe de type LED permet notamment de réduire sa consommation en électricité de manière substantielle. Les spécialistes estiment en effet que les lampes LED consomment 5 à 6 fois moins d’énergie qu’une ampoule à filament (les ampoules classiques majoritaires jusqu’à la fin des années 80s). De plus, les lampes LED ont une durée de vie importante, et supporte beaucoup mieux aux successions d’allumage et d’extinction comparées aux autres ampoules comme celles utilisant la technologie fluo-compacte.

Autre élément à prendre en considération, les lampes LED ne produisent que très peu d’émission électro-magnétiques et ne s’appuient pas sur des matières toxiques ou polluantes pour fonctionner, contrairement aux lampes fluo-compactes. De plus, les ampoules LED sont efficaces dès le démarrage.

Si les ampoules LED présentent de nombreux avantages écologiques par rapport aux autres technologies, attention cependant à ne pas fixer des yeux certaines ampoules puissantes. Certaines ampoules LED émettent de la lumière bleue qui peut abîmer la rétine. Cependant, ce phénomène est souvent rare et les constructeurs font bien attention à limiter ce phénomène.

Ecologiques, économiques, pratiques : ces ampoules ne présentent que des avantages et permettront de réduire la facture énergétique. Avec  l’isolation des logements, ces ampoules permettront peut-être un jour la transition – pour l’instant peu probable – du nucléaire vers les énergies renouvelables.

Source : contribution externe

%d blogueurs aiment cette page :