Publicités

Archives du blog

Victoire de la France face à la Belgique au mondial 2018, des jeunes à Aulnay-sous-Bois fêtent cela sur le toit d’un bus

Vidéo

Des scènes de liesse étaient visibles dans plusieurs quartiers de la ville d’Aulnay-sous-Bois hier soir après la victoire de la France sur la Belgique en demi-finale de la coupe du monde 2018.

Dans les quartiers Nord, des jeunes sont même montés sur les toits des bus pour fêter la victoire comme il se doit.

Avec la probable victoire de l’équipe de France en finale, toute la ville risque d’être en effervescence pour célébrer le deuxième succès des bleus au mondial de football.

Pour visionner la vidéo des scènes de liesse à Aulnay-sous-Bois, cliquer sur l’image ci-contre.

Publicités

Le bus qui a effroyablement basculé dans un fossé à Aulnay-sous-Bous était poursuivi par des individus

Une jeune femme se trouvait dans le bus 618 lorsque le conducteur a été pris à partie à Sevran par un automobiliste. Pris en chasse par plusieurs voitures, le bus a fini dans le fossé à Aulnay-sous-Bois.

L’accident de bus de la ligne 618 mercredi soir ne doit rien au hasard ni à une banale perte de contrôle. Le chauffeur s’est retrouvé bloqué par trois voitures, suite à un différend de la route.

Le conducteur du bus aurait involontairement coupé la route à l’automobiliste. « Il sortait de son arrêt, indique la société Transdev, lorsqu’il a été pris à partie d’abord verbalement puis physiquement par la poursuite de trois voitures. »

Une passagère a assisté à la scène. « Un automobiliste a interpellé le chauffeur, l’a insulté en lui demandant de descendre du bus, mais le chauffeur a dit qu’il n’avait pas le temps, a fermé sa fenêtre et continué son chemin », raconte cette jeune passagère qui n’est jamais arrivée à destination.

Car l’automobiliste a eu de la suite dans les idées et a poursuivi le bus, sans doute en appelant des amis en renfort. « Le conducteur nous a prévenus qu’il déviait de son itinéraire, et qu’il était obligé de faire un tour en attendant l’arrivée de la sécurité », se souvient la passagère. A bord, à ce moment-là, elle se trouvait avec une femme, un jeune homme et deux autres jeunes filles.

Le bus a fait un détour par les Beaudottes puis vers le Lidl. « Il a dû faire marche arrière et demi-tour pour reprendre le chemin en sens inverse parce qu’une deuxième voiture est arrivée », se souvient la jeune femme, qui s’est retrouvée au Gros Saule.

Elle se souvient qu’une troisième voiture s’est jointe aux poursuivants dont la voiture du départ. « Le bus est monté sur un trottoir puis il s’est retrouvé pris en sandwich, et il a basculé sur le côté », décrit-elle.

Arrivés rue Suzanne Lenglen, à Aulnay-sous-Bois, un projectile a percuté le pare-brise. Ce n’était pas pour autant l’épilogue de la soirée. « Un groupe de garçons est arrivé à la porte et du côté de la fenêtre du chauffeur, en l’insultant et en tapant à la vitre, ils sont entrés, le bus basculait, j’ai eu très peur. » Elle se rappelle qu’un homme disait au chauffeur « descends ! »

Elle se souvient qu’une femme a perdu connaissance. Une autre a demandé aux jeunes de laisser descendre les passagers, ce qu’ils ont fait. « La sécurité est arrivée et ils sont partis en courant ».

Source et article complet : Le Parisien

Effroyable accident près du collège Debussy à Aulnay-sous-Bois avec un bus dans le fossé

Ce fut une scène choc : un bus STIF s’est renversé dans un fossé à proximité du collège Debussy à Aulnay-sous-Bois. Il n’y a pas eu de blessé mais la catastrophe a été évitée de justesse.

On ignore la cause de l’accident.

Source : Page #SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre

Des dos d’âne rue Fernand Herbaut à Aulnay-sous-Bois abîmés par les bus articulés

La rue Fernand Herbaut a été refaite il y a peu avec plusieurs dispositifs de ralentissement. Mais les bus articulés (à l’image de ceux de la ligne 15) ont du mal à les franchir et frottent ces dispositifs situés dans cette rue.

Merci à Frédéric pour l’information.

L’allègement de la circulation de la rue Fernand HERBAUT, réponse à l’article « les bus de la discorde…. »

Je m’adresse avec bon nombre de riverains de la rue F.Herbaut voire de l’impasse des marronniers  à l’article de deux habitants de la rue du Commandant Brasseur ayant apposer devant chez eux :

« Non pas de bus« .

Aujourd’hui, le centre gare nord a enfin été pris en considération par la municipalité après des dizaines d’années de « lamentations »:

  • Le souterrain, une réussite approuvée par tous ses utilisateurs,
  • les rénovations de la rue du 11 novembre et récemment,  le carrefour 11 novembre/ F.Herbaut/Cdt Brasseur en cours d’achèvement ,
  • ainsi que d’autres projets concernant la gare routière nord.

Les utilisateurs et les riverains ne peuvent que s’en  féliciter.

Parallèlement la municipalité avec la société EGIS spécialiste en la matière, a engagé depuis plus d’un an une étude sur l’état  de la circulation et du stationnement sur la ville d’Aulnay, afin de proposer des améliorations sur les points sensibles.

Or, il faut savoir que la circulation dans ce secteur centre gare nord a toujours été très problématique, ce n’est pas d’hier (en raison aussi d’une gare routière nord qui ne peut qu’être proche de la gare), autour des rues du 11 novembre, A . France en partie et Fernand Herbaut(dont impasse des marronniers concernées aussi par 79 foyers !)

Logiquement, ce qui aurait du l’être depuis si longtemps, la rue F.Herbaut a été considérée comme un point particulièrement névralgique de circulation à résoudre.

Aujourd’hui, c’est  :

  • la passage de  310 bus de 5H30 du matin à 1H30 aussi du matin
  • Le passage de  4992 véhicules particuliers quotidiennement 

Ce qui entraîne :

  • des  embouteillages réguliers, matin mais surtout en fin d’après midi,
  • des concerts de  klaxon,
  • Une pollution (notamment avec la réalisation et la construction d’immeubles de 5 étages  où bien entendu les gaz d’échappement stagnent)
  • une vitesse excessive du fait d’aucune signalétique actuellement… mais certainement prévue
  • …et de ce fait des vibrations dans les maisons(jusqu’à l’impasse des marronniers)

Certainement l’une des plus chargées d’Aulnay sous bois  en considération de son exigüité

 Pourquoi des Aulnaysiens, des contribuables, des riverains accepteraient-ils  une telle situation et la supporteraient-ils plus qu’ailleurs ?

D’où la nécessité d’alléger cette circulation dans cette rue, véritable entonnoir  de circulation et de mieux la répartir de façon judicieuse.

Or le passage des bus devant le souterrain où ce sont environ 30 000 piétons  qui y transitent chaque jour semble totalement déraisonnable même si lors de ces dernières années(2012/2016) un  changement de circulation suite à des travaux de rénovation de la rue F.H. a fait passer ces  bus devant le souterrain, situation provisoire comme on pouvait s’en douter très logiquement.

Donc la solution envisagée afin de désenclaver la rue F.H. est de répartir cette circulation sur les deux seules voies possibles rue F.Herbaut et rue du Commandant Brasseur(en changeant le sens de circulation bien entendu) mais d’une façon qui ne charge pas non plus outre mesure la rue du Cdt Brasseur puisque la proposition des études techniques est, sur 310 bus, 101 bus rue du Cdt Brasseur et 209 rue F.Herbaut, sachant aussi que les véhicules  particuliers arrivant des deux côtés de la rue du 11 novembre n’emprunteraient que très rarement la rue du Cdt Brasseur( car aucun intérêt )

Par contre, quelles peuvent être les propositions cohérentes des protestataires de la rue du Cdt Brasseur afin de résoudre cette situation devenue intolérable pour les habitants de la rue F.H. et aussi de l’impasse des marronniers mais autre que par le :

« pas devant chez moi mais devant chez  les autres »

qui ne répond pas au souci d’un possible « vivre ensemble  » entre voisins.

Les riverains de la rue F.Herbaut et de l’impasse  des marronniers sont aussi des contribuables aulnaysiens comme ceux de la rue du Cdt Brasseur  et peuvent aussi réclamer un minimum  environnemental comme les riverains de la rue du Cdt Brasseur.

À n’en point douter, Il est certain que cette  situation de discorde est regrettable mais pourtant très équitable dans sa prévision.

Riverains rue F.Herbaut / Impasse des marronniers

Bus incendié, violences et révoltes dans le quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois pour Yacine ?

Depuis la mort de Yacine dans des circonstances étranges dans une cave de la copropriété Savigny paire à Aulnay-sous-Bois, rien ne va plus dans ce quartier.

Il n’est pas rare d’avoir une nuit agitée, d’avoir des voitures brûlées, des altercations avec les forces de l’ordre. Si l’affaire Yacine a certainement échauffé les esprits, on peut se demander à qui profite le crime, sachant que la famille du défunt a demandé le calme.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup se demandent pourquoi nous ne parlons pas des manifestations pacifiques et des circonstances étranges de la mort du jeune homme. Il est vrai que l’on essaye de limiter les « copier/coller » du Parisien et que l’on essaye de proposer des informations justes et pertinentes. Les images de la manifestation ont été largement relayées, et « La Révolution est en Marche » a sauté sur l’occasion pour mettre en avant le mal-être de certains quartiers.

Concernant la mort de Yacine, nous ne pouvons pas relayer des informations non vérifiées. Des autopsies ont eu lieu, des experts se sont prononcés, une enquête est en cours et la justice décidera. Ce n’est pas à nous de reporter la culpabilité sur tel ou tel organisme.

Pour revenir au sujet, le quartier de Savigny était autrefois paisible, même les émeutes de 2005 l’avaient quasiment épargné. On peut se demander maintenant quel est le but des émeutiers, si ce n’est faire fuir les commerces et les (de plus en plus rares) personnes qui peuvent encore, de par leurs moyens, faire vivre le commerce de proximité.

Espérons que les associations qui veulent œuvrer pour le bien-être des quartiers puissent faire passer un message de calme et de paix avant qu’il ne soit trop tard…

L’histoire du bus incendié à Aulnay-sous-Bois et les pressions « amicales » sur Aulnaycap

@Salam Walikom

Cela n’a pas échappé à la vigilance de nos lecteurs : Aulnaycap informait en avant-première hier sur l’incendie d’un bus dans les quartiers Nord d’Aulnay-sous-Bois, suite à une nuit particulièrement agitée.

Dès la parution de cet article, un responsable du CIF nous a contacté pour en savoir plus. Bien que des bus ont été la cible de guet-apens, il ne s’agissait pas d’un bus de la compagnie. Cependant, le contact a été cordial.

Quelques minutes plus tard, notre correspondante en chef fut contactée par une élue particulièrement remontée, nous recommandant fortement de démentir la nouvelle et de retirer l’article. N’ayant pas de disponibilité pour aller sur place, nous faisons un erratum. Il est en effet facile pour la municipalité d’appuyer sur le bouton « procédure » et par conséquent, la ligne éditoriale du site est de ne prendre aucun risque.

Une lectrice nous alerte alors qu’il y a bien un bus incendié à proximité du collège Debussy. En promenant son chien, la carcasse ne laisse pas indifférent. Notre correspondante se rend alors sur place et l’information est fermement confirmée.

La durée de vie de notre blog est certainement très courte. Les menaces de toutes sortes nous laissent à penser que finalement, le risque est peut-être trop grand. Le changement de propriétaire du site au 1er novembre 2017 pourra peut-être calmer les esprits. Certains nous ont amicalement conseillé de fermer le blog. D’autres souhaiteraient transformer Aulnaycap en un Oxygène purement numérique où seules les informations positives seraient publiées. Le cap de la nouvelle rédaction en chef sera annoncée prochainement…

Vidéo du bus incendié devant le collège Debussy à Aulnay-sous-Bois

Vidéo

Finalement il y a bien eu un bus incendié à Aulnay-sous-Bois la nuit dernière, dans le quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois. Il s’agit d’un bus d’une compagnie privée. La carcasse a été rapidement évacuée mais des stigmates sont encore visibles sur le sol.

Notre correspondante Aurore Buselin est allée faire un reportage exclusif sur site. Vous pouvez visionner son reportage en cliquant sur l’image ci-contre ou ci-dessous.

MAJ : des incidents quartier de la Rose des Vents ?

Des échauffourées ont eu lieu cette nuit dans le quartier de la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois. Selon quelques reporters sur place, ce serait en rapport direct avec l’affaire Yacine.

Source et image : Blocus Info

Les bus de la discorde au niveau de la rue du Commandant Brasseur à Aulnay-sous-Bois

Depuis quelques jours apparaissent des affichages devant les pavillons rue du Commandant Brasseur. Cela concerne la circulation des bus. Actuellement aucun bus ne passe par cette rue, mais il se peut que le sens de circulation change avec les travaux réalisés au bout de la rue avec le nouveau square.
En tout cas, un lecteur habitant le quartier n’a pas été informé ni par Oxygène ni par courrier.Y aurait-il d’autres personnes impactées ?
%d blogueurs aiment cette page :