Archives du blog

Une concertation préalable sur l’avenir de la ligne 15 entre Tremblay-en-France et Aulnay-sous-Bois

Du 20 septembre au 22 octobre 2021, Île-de-France Mobilités organise une concertation préalable autour du projet d’aménagements dédiés aux bus Aulnay-Tremblay. La ligne 15 fait partie des principaux sujets concernés.

Pour en savoir plus sur cette concertation, cliquer ici.

Un SDF arrêté dans l’affaire de la femme brûlée vive dans un bus à Noisy-le-Sec

Il semblerait que l’enquête patine à Noisy-le-Sec, le premier suspect arrêté ayant été relâché faute de preuve. Cette fois-ci, la police a appréhendé un sans domicile fixe mais ne garantit pas qu’il s’agit bel et bien de l’homme qui a aspergé un liquide inflammable sur une femme avant d’y mettre le feu.

La victime, âgée de 54 ans, a été brûlée au niveau du visage, du cuir chevelu et du cou, mais ses jours ne sont pas en danger. C’est son compagnon ainsi que le chauffeur du bus qui l’ont sauvée des flammes, le chauffeur ayant pu utiliser un extincteur.

Le premier suspect sur l’agression d’une femme au liquide inflammable à Noisy-le-Sec relâché

La personne qui a été appréhendée hier concernant l’attaque au liquide inflammable dans un bus à Noisy-le-Sec a été relâchée, faute de preuve. Pour la police, le suspect court. Il pourrait s’agir d’un déséquilibré qui pourrait  à tout moment repasser à l’acte sans raison apparente.

La femme a été gravement brûlée au cuir chevelu. Âgée de 54 ans, elle est dans un état de choc et a été hospitalisée.

La femme brûlée vive dans un bus à Noisy-le-Sec ne connaissait pas son agresseur, Adil, connu de la police

Une terrible scène eut lieu samedi dernier à Noisy-le-Sec lorsqu’un individu, pour une raison encore inconnue, a aspergé deux passagers d’un bus avec un liquide inflammable avant de mettre le feu. L’une des victimes, une femme, a été brûlée au niveau du visage, du cou et du cuir chevelu a été transportée en urgence absolue à l’hôpital. Aujourd’hui,  ses jours ne seraient plus en danger.

Une enquête pour « tentative d’homicide involontaire », faisant référence à « l’acte gratuit d’un déséquilibré », a été ouverte. Le lendemain, un suspect a été interpellé. Il s’agit d’un homme âgé de 41 ans qui se prénomme Adil. Il a été placé en garde à vue.

Cet individu est très défavorablement connu des services de police notamment pour violences et menaces de mort. On ignore s’il a fait de la prison.

Vidéo, une femme brûlée vive dans un bus à Noisy-le-Sec par un déséquilibré

Hier soir, il y a eu une tentative d’homicide sur la ligne 145 au niveau de l’arrêt Salengro-Auffret à Noisy-le-Sec. Sans raison apparente, un individu, qui est en fuite, asperge une dame d’un liquide inflammable et met le feu. La victime sera conduite à l’hôpital (brûlures au visage et aux cheveux).

Dans quel monde vit-on ? Ci-dessous la vidéo du drame.

 

Un bus vaccination contre le Covid-19 arrive le 26 février à Aulnay-sous-Bois

A l’initiative du département de la Seine-Saint-Denis, un bus visant à vacciner et à informer contre le Covid-19 arrivera à Aulnay-sous-Bois, place du Général de Gaulle (en face de la gare, côté Sud), le vendredi 26 février.

Si vous passez par là par hasard, vous pourrez obtenir des renseignements importants contre ce fléau.

Galère dans les transports en commun à Aulnay-sous-Bois avec de nombreux bus à l’arrêt

Les transports en commun étaient au point mort ce matin à Aulnay-sous-Bois avec des arrêts de bus non desservis à cause de la neige. La route verglacée et les températures extrêmement basses ont poussé les autorités à la prudence.

Il est d’ailleurs conseillé de ne pas prendre la route pour éviter les accidents. Le couvre-feu à 18h est maintenu.

La congestion sur le rond-point de l’Europe à Aulnay-sous-Bois entraîne des retards sur les lignes TRA Transdev

Hier, de nombreux usagers des transports en commun s’impatientaient de l’arrivée des bus, dans le froid, en milieu d’après-midi. Si les bus étaient en retard, ce n’était pas à cause d’une avarie, d’un accidente ou encore moins d’un mouvement de grève, mais à cause d’un bouchon monstre qui a frappé, une fois encore, le rond-point de l’Europe à Aulnay-sous-Bois. Les principales lignes touchées ont été : 609, 616 et 627.

Il a fallu plus d’une demi-heure hier pour franchir ce qui s’avère être un obstacle invraisemblable. Depuis le Plan de Rénovation Urbaine (PRU) et les modifications sur ce rond-point entre 2005 et 2009, la traversée est devenue un véritable obstacle infranchissable. Et cette gageure qu’est de franchir ce rond-point ne va pas sans incivilités routières et énervements avec pour certains conducteurs, une plongée infernale dans l’obduration.

Ci-dessous, quelques exemples en vidéo de l’enfer subi par les automobilistes au niveau de ce carrefour :

Une dame se prend une amende dans un bus à Aulnay-sous-Bois car un conducteur n’avait pas de monnaie

Mieux vaut avoir de la monnaie si l’on souhaite prendre le bus à Aulnay-sous-Bois. Une passagère souhaitait acheter un billet pour se rendre à son rendez-vous mais n’avait qu’un billet de 20 €. Le conducteur refuse ces 20 € car il n’avait pas de monnaie. Le conducteur accepte de la prendre sans payer.

Pas de chance pour la passagère, des contrôleurs se trouvent quelques arrêts plus loin. Sans billet, les contrôleurs verbalisent la dame malgré ses explications et ses pleurs. Comme quoi, il est bon d’avoir de la monnaie pour prendre le bus, ou avoir une carte d’abonnement.

Vidéo, un chauffeur de bus sauvagement agressé par des jeunes à Dugny à cause d’un différent

Un chauffeur de la ligne 133 a été frappé mardi soir à Dugny en Seine-Saint-Denis à la suite d’un différend de circulation. La RATP dénonce cet acte barbare.

Le chauffeur de bus a été tiré par les cheveux, frappés au visage. Un acte scandaleux qui a été filmé et qui est consultable via la vidéo ci-dessous. La plaque d’immatriculation des agresseurs a été filmée et devrait permettre à la police de les interpeller :

%d blogueurs aiment cette page :