Archives du blog

Covid-19, la Seine-Saint-Denis échappe au confinement, mais port du masque obligatoire en zone urbaine !

Le premier ministre Jean Castex a parlé : si la Seine-Saint-Denis échappe au confinement (contrairement au Pas-de-Calais), le port du masque sera obligatoire partout en zone urbaine à partir de ce week-end.

Egalement, tous les centres commerciaux de plus de 10 000 m² seront fermés (avant, le plancher était de 20 000 m²). Le département reste en surveillance maximale.

Covid-19, les patients atteints de complications graves de plus en plus jeunes

La pression sanitaire s’accentue dans le département de la Seine-Saint-Denis avec la quasi-totalité des lits en réanimation occupés par des patients Covid. Mais une tendance inquiète les professionnels de santé : les patients qui sont atteints d’une forme grave sont de plus en plus jeunes. 

En effet, les malades, principalement des hommes, ont parfois une vingtaine d’année. On constate une hausse inquiétante des personnes en réanimation qui ont la trentaine. On ne sait pas si ce sont les variants qui sont la cause de ce phénomène.

Covid-19, la Seine-Saint-Denis de nouveau submergée par la pandémie !

L’éclaircie n’aura été que de courte durée : il ne reste plus aucun lit en réanimation de disponible, la plupart de ces lits étant occupés par des patients Covid. La propagation du variant anglais, plus contagieux, est certainement à l’origine de cette nouvelle pression sur les hôpitaux du département.

Alors que le ministre Jean Castex annoncera dans quelques jours de nouvelles mesures, le risque d’un nouveau confinement est plus que jamais d’actualité.

 

14 bandes rivales sévissent en Seine-Saint-Denis, selon Gérald Darmanin

Une étude menée par le Ministère de l’Intérieur montre qu’il y aurait 14 bandes rivales dans le département de la Seine-Saint-Denis. Ces bandes s’affrontent violemment pour contrôler des quartiers, le commerce de la vente de stupéfiants et le recèle. Des affrontements qui peuvent amener la mort sur fond de vengeance ou d’expédition punitive.

A Aulnay-sous-Bois, il existe également quelques bandes qui n’hésitent pas à en découdre, même si depuis quelques années, ces affrontements se font de plus en plus rare. Le trafic de drogue est une manne financière énorme qui détruit des vie mais fait vivre de nombreux quartiers.

Ci-dessous un exemple d’affrontement entre bandes rivales dans le quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois :

Le président Emmanuel Macron se rend en Seine-Saint-Denis pour proposer des stages et des emplois aux jeunes

Emmanuel Macron est attendu aux alentours de 10h30 à Stains. Il sera accompagné d’Elisabeth Borne, la ministre du Travail, et de Sarah El Hairy, la Secrétaire d’Etat à la jeunesse, four inaugurer officiellement les locaux de «L’industreet».

Emmanuel Macron arrive avec plusieurs propositions visant à promouvoir l’emploi et la formation pour la jeunesse. Le gouvernement lance ce lundi une véritable bourse aux stages avec 30 000 offres proposées dans toute la France. Cette plateforme, 1jeune1solution.fr, vise à aider les jeunes diplômées à trouver leur premier emploi. En enveloppe de 6,7 milliards d’euros est consacrée pour la jeunesse afin de relancer les perspectives et ne pas laisser cette frange de la population sur le carreau.

700 000 jeunes arrivent sur le marché du travail et si la plateforme ne propose qu’un peu plus de 10 000 offres, Emmanuel Macron espère pouvoir relancer la machine grippée par une pandémie jamais connue depuis le début des années 1920s. Pour Emmanuel Macron, c’est aussi le début de la campagne des présidentielles 2022. S’il est le grand favori, sa rivale Marine Lepen (RN) commence à lui faire de l’ombre.

 

 

 

Covid-19, des contrôles accrus en Seine-Saint-Denis pour éviter le pire

Le 1er ministre Jean Castex a demandé au préfet de la Seine-Saint-Denis de mettre tout en oeuvre pour renforcer les contrôles des mesures sanitaires et pour optimiser la campagne vaccinale anti-Covid. Le 1er ministre a également demandé le déploiement des tests salivaires dans les établissements d’enseignement et de faire en sorte à ce que les entreprises privilégient le télétravail.

Avant le samedi 6 mars, on saura si le département sera de nouveau confiné.

Covid-19, la Seine-Saint-Denis passe en surveillance renforcée, risque de nouveau confinement

La Seine-Saint-Denis fait partie des 20 départements qui sont passés sous surveillance renforcée, selon le premier ministre Jean Castex. Le gouvernement se laisse jusqu’à la semaine prochaine pour prendre une décision sur des restrictions supplémentaires qui pourraient avoir lieu dès le 6 mars.

Parmi les mesures redoutées, un nouveau confinement. Les cas de Covid-19 s’accélèrent depuis une semaine, les souches variantes, plus contagieuses, s’imposant.

La Seine-Saint-Denis est le 2e département le plus violent de France contre les policiers selon Les Républicains

Les agressions contre les forces de l’ordre en Seine-Saint-Denis seraient monnaie courante selon le parti Les Républicains :

  • Les coups et blessures volontaires enregistrés par les forces de sécurité ont augmenté de + 8 % en 2019 (+ 21 % en trois ans)
  • Forte augmentation des violences sexuelles et des homicides : les violences sexuelles augmentent fortement (+ 12 % en 2019, après + 18 % en 2018)
  • Violences contre les policiers, gendarmes, pompiers, gardiens de prison : plus de 20 policiers ou gendarmes sont blessés tous les jours à la suite d’une agression
  • Selon une enquête de l’IFOP de septembre 2019, la radicalisation de l’islam s’accélère. 27 % des musulmans résidant en France souhaitent que la charia s’impose aux lois de la République, parmi lesquels 41 % des musulmans de nationalité étrangère
  • Sous-équipements des forces de l’ordre

Les Républicains de la Seine-Saint-Denis font plusieurs propositions :

  • Lancer un grand plan de réarmement régalien pour donner aux forces de l’ordre les moyens de faire leur travail
  • Lancer en urgence un plan massif de construction de 20 000 places de prison supplémentaires en cinq ans
  • Instaurer des peines-plancher
  • Supprimer les réductions de peine quasi-automatiques
  • Durcir la justice des mineurs
  • Faire payer toutes les amendes pénales.

Vous pouvez lire toutes les propositions du parti Les Républicains ici.

600 nouveaux cas de Covid-19 par jour en Seine-Saint-Denis, un confinement le week-end envisagé !

Si la pression est moins forte en Seine-Saint-Denis que dans les Alpes Maritimes, les spécialistes ont remarqué une recrudescence des cas de Covid-19 dans le département. Avec des lits en réanimation occupés à près de 90% par des patients Covid et une hausse inquiétante des contaminations, le gouvernement envisagerait de confiner le week-end le département, voire la région Île-de-France toute entière.

Selon les informations dont nous disposons, le ministre de la Santé, le premier ministre et le président de la République sont en train d’évaluer la situation et pourraient donner leur verdict la semaine du 1er mars 2021. Espérons donc qu’une embellie sera perceptible pour éviter un nouveau confinement, même le week-end seulement.

1759 morts de la Covid-19 en Seine-Saint-Denis

Ces dernières 24h, 5 personnes sont décédées du Coronavirus en Seine-Saint-Denis, ce qui porte le nombre de victimes à 1759. 707 personnes sont hospitalisées dont 91 en réanimation.

Si le variant anglais semble moins terrible que prévu, le nombre de personnes toujours entre la vie et la mort reste constant.

%d blogueurs aiment cette page :