Publicités

Archives de Catégorie: Sport

Aulnay-sous-Bois en fête après le sacre de l’Algérie face au Sénégal 1 à 0 lors de la finale de la CAN 2019

L’atmosphère était festive à Aulnay-sous-Bois cette nuit suite à la victoire des Fennecs de l’Algérie 1 à 0 face aux  malheureux sénégalais. On entendait des feux d’artifice et des pétards qui nous rappellent un peu le 14 juillet.

Dans certains quartiers, des jeunes se sont rassemblés pour fêter comme il se doit la victoire de leur équipe fétiche. Pas de gros incidents signalés.

Publicités

Scènes de joie à Aulnay-sous-Bois suite à la qualification de l’Algérie en finale de la CAN

Plusieurs quartiers d’Aulnay-sous-Bois étaient à la fête hier non pas pour les célébrations du 14 juillet, mais pour la difficile qualification de l’Algérie face au Nigéria 2 buts à 1.

Un superbe coup franc de Riyad Mahrez en toute fin de match a délivré les Fennecs, but qui a tout simplement fait exploser de joie les supporters Algériens de la ville.

En marge de ces mouvements de liesse, quelques incidents nous ont été reportés comme quelques voitures brûlées et des tirs de mortier. Mais dans l’ensemble, l’esprit est resté bon enfant.

Cris de joie lors de la qualification de l’Algérie face à la Côte d’Ivoire hier à Aulnay-sous-Bois

Après un match tendu et serré où l’Algérie n’est venue à bout de la Côte d’Ivoire en 1/4 de finale de la CAN par la séance des tirs au but (4 à 3), ce fut le grand soulagement pour les supporters de la sélection Algérienne. A Aulnay-sous-Bois, de nombreux cris de joie, des chants ont été entendus dans plusieurs quartiers de la ville, avec parfois l’utilisation de gros pétards.

Pas d’incident majeur comme ce fut le cas à Paris, mais une grande ferveur. Jusqu’où ira l’Algérie en Coupe d’Afrique des Nations ?

Victoire de l’Algérie face à la Guinée lors des 8èmes de finale de la CAN 2019, scènes de liesse à Aulnay-sous-Bois

Des chants, des pétards, des cris de joie : l’Algérie avait de nombreux supporters à Aulnay-sous-Bois après sa victoire facile (et logique) face à la Guinée (3 à 0).

L’Algérie rencontrera en 1/4 de finale soit le Mali, soit la Côte d’Ivoire, dont la rencontre entre les deux protagonistes à lieu aujourd’hui à 18h.

Eric du Dynamic Aulnay Club champions de France masters, Clara vice championne de France junior

On partait un peu dans l’inconnu ce dimanche 7 juillet. Que ce soit à Cesson sévigné avec les championnats de France masters ou à Angers avec les championnats de France cadets juniors.  Virginie Najdrowski participait pour la 1ère fois dans la catégorie F45 à l’heptathlon. Eric Paloux en vieux baroudeur habitué au pentathlon s’alignait dans la catégorie M65. Quant à Clara Liberman qualifiée la veille pour la finale du 800m junior allait elle tenir deux courses en l’espace de 24h… elle qui a dû composer avec les blessures toute l’année?

Et bien nos 3 représentants ont illuminé la piste.  Championne de France à l’heptathlon, Virginie qui va devoir gérer ses courbatures…réalise un excellent total et revient avec un belle médaille d’Or. Eric lui, a fini sur les rotules mais empoche également le titre chez les M65. Il va devoir se soigner pour bien récupérer…

 Enfin Clara est allée chercher au plus profond d’elle même d’incroyables ressources pour terminer sur la 2ème marche du 800m junior médaille d’argent.

les commentaires de Clara après sa course:

 » Je suis allée la chercher très loin dans mes tripes. Et je suis très contente de ramener cette médaille pour tous les renards du club »

et ceux de Virginie après ses 2 journées de labeur:

« Le plaisir de retrouver les combinées était le même qu’il y a 20 ans. Les perfs ont pris un bon coup de vieux mais se retrouver sur un stade pour en baver 2 jours avec une bande de nanas comme avant, c’est juste du pur bonheur. Et J’invite tous les jeunes et moins jeunes à vivre cette belle aventure »

Le samedi, 5 autres jeunes étaient en lice à Angers. Naeva Crépin stratosphérique la veille sur 400m cadettes (56′ »47) termine 7ème de la finale en 58″08. Le pari était risqué de s’aligner sans préparation spécifique sur 400m mais cette expérience lui a fait prendre conscience de son gros potentiel sur cette distance pour les années à venir.

 Adam Ichou qualifié au saut à la perche junior se classe également 7ème de la finale. Il améliore à l’occasion son record 4m75 et prend le leadership de la discipline devançant sur les tablettes aulnaysiennes 2019 Benoît Teychiné 4m72 et Sébastien Homo 4m70. Adam très à l’écoute de ses entraîneurs  avait connu une année difficile mais a su puiser en lui des ressources mentales pour revenir très fort au meilleur moment.

Léa Chalaux  24ème en concours de qualifs à la perche junior(3m15) et Kémadio Koné 23ème des séries sur 200m junior (22″81)savaient qu’il leur serait très compliqué de passer le cap des qualifications. Mais tous deux avaient satisfait aux critères de qualifications à ces  championnats de France et leur présence était amplement méritée. Même si Léa met un terme à sa carrière, (elle intègre une grosse prépa suite à sa mention très bien au bac), même si Kémadio espérait un peu mieux chronométriquement parlant, tous les deux ont acquis une belle expérience qui leur servira dans leur vie de tous les jours.

Enfin Anna Airault notre dernière finaliste avait une grosse carte à jouer au saut à la perche junior. Elles étaient 4 cette année à avoir réalisé les minimas pour les championnats d’Europe. C’est dire si cette finale allait être palpitante et le dénouement douloureux pour l’une d’entre elles….  A 4m, elles étaient encore toutes les 4 à lorgner vers la Suède. Malheureusement en terminant 4ème du concours Anna laissait échapper pour 5 petits centimètres sa sélection.

Source : communiqué Dynamic Aulnay Club

Concours battle Hip Hop Factor à Aulnay-sous-Bois le 7 juillet

La Compagnie 6TD organise ce week-end, pour la troisième année d’affilé, le concours/battle « Hip-Hop Factor » au Gymnase Pierre Scohy à Aulnay-sous-Bois (1 rue Aristide Briand).

L’an passé l’événement avait attiré près de 300 personnes, mais principalement d’ailleurs et du monde de la danse.

L’événement qui aura lieu ce dimanche 7 Juillet à Scohy. Au programme :

  • 11h30 ouverture des portes
  • 12h30 debut de l’événement
  • 14h30 Temps fort je pense
  • Fin e l’événement au plus tard vers 20h

LENA KANDISSOUNON du Dynamic Aulnay Club sélectionnée pour les championnats d’Europe espoirs

Pas moins de 79 athlètes ont été sélectionnés pour la douzième édition des championnats d’Europe espoirs, qui se tiendra du 11 au 14 juillet à Gavle (Suède). Parmi les 36 filles Léna Kandissounon a été retenue pour participer à l’épreuve du 800m.
Bravo Léna pour cette sélection amplement méritée au vu de la remarquable saison que tu es en train d’accomplir et bonne chance en Suède.
Source : Dynamic Aulnay Club

Résultats grandioses du Dynamic Aulnay Club le week-end dernier

Elle n’avait jusqu’à présent gagner que  bronze (cet hiver en salle et l’an dernier en junior). Naomie Wuta a gravi une marche supplémentaire ce samedi à Châteauroux en obtenant la médaille d’argent au poids (14m19) ors des championnats de France espoirs

 Habituée aux podiums c’est cette fois une médaille de bronze qu’a remporté Marie Jeanne Ourega au saut en longueur à l’issue de beau concours.(3 essais au delà des 6m) . Quant à Léna Kandissounon elle s’impose de belle façon, en s’adjugeant sans forcer le titre sur 800m en 2’06″11, soit dit en passant son 6ème titre et sa 9ème médaille à des championnats de France. 

Les impressions de Naomie après son concours:

 » Je voulais cette 1ère place, on a travaillé pour ça cette année. Je fais le moins bon concours de ma saison mais malgré tout c’est quand même une médaille d’argent (c’est la 1ère) et je suis contente de pouvoir ramener une médaille de plus à la maison et au club et contente de pouvoir encore participer à l’histoire du lancer de poids du Dynamic Aulnay Club ».

et celles de Léna après sa course:

Léna Kandissounon (Dynamic Aulnay Club), championne de France du 800 m en 2’06’’11 : « J’ai couru après le chrono parce que ça fait deux mois que je fais 2’05, après une saison aux Etats-Unis où j’ai eu de belles courses, avec des filles devant. Quand je suis rentrée en France c’était 2’05, mais toute seule devant, donc je pense pouvoir faire mieux. J’aurais adoré que Charlotte Pizzo soit là pour pouvoir m’accrocher et réaliser un bon temps. »

Sous une chaleur accablante le samedi nos deux coureurs avaient participé au 800m. Chez les masculins Mickaël  Yéyé en terminant 2ème de sa course en 1’52″19 se classe finalement 11ème de l’ensemble des séries et ne sera pas hélas à la finale (seuls les 8 meilleurs temps sont qualifiés). Quant à Léna Kandissounon , on l’a retrouvée au départ de sa finale dimanche.

 Dimanche c’était au tour des sauteurs de rentrer en lice. Marie Jeanne Ourega au saut en longueur obtient une très belle médaille de bronze avec 3 sauts mesurés à plus de 6m (6m19).

 Thiziri Daci au saut à la perche passe hélas à côté de son concours. Pourtant très en forme avant son stage en altitude dans le cadre de ses études (il est vraiment mal tombé ce stage en pleine préparation….) elle ne franchit que 4m00 et termine 8ème du concours.

Quant à Iliès Ballouk toujours en délicatesse avec son ischio , il n’a pas été en mesure de participer au saut en hauteur. Bon rétablissement Iliès

Complètement à l’ouest à St Renan nos 4 jeunes minimes ont  à l’occasion de la finale nationale des Pointes d’or pris conscience du fossé qui les séparait des toutes meilleures équipes.

Dernière équipe qualifiée sur le 8x2x2x8, toutes heureuses de se retrouver à ce stade de la compétition, Farah Mouehli, Léa Rose Ayoung, Lina Emtir et Manon Baustier n’ont pas réussi à faire mieux que 6’24″50. Elles terminent 25ème de la compétition mais ont pour leur première participation à une finale nationale engrangé une très grande expérience. Bravo les filles.

Source : communiqué du Dynamic Aulnay Club

Lena Kandissounon du Dynamic Aulnay Club sacrée championne de France espoirs femmes du 800 mètres

Lena Kandissounon (Dynamic Aulnay Club) est sacrée championne de France espoirs femmes du 800m avec un temps de 2’06 »11.

Bravo la championne !

Vroum-vroum, Willy Sirope le livreur Rennais devenu champion du monde qui vient d’Aulnay-sous-Bois

Il vient des terrains de football d’Aulnay-sous-Bois et a été sacré champion du monde. À 36 ans, Willy Sirope rêve de fonder sa propre académie de ju-jitsu brésilien à Rennes. Son histoire est celle d’un fonceur, impatient mais humble, qui ne lâche rien.

La tour des Horizons s’élance sur une centaine de mètres, à Rennes. On trouve Willy Sirope dans une petite salle, entre des murs couleur orange qui s’effacent sous des tapis bleus. C’est là qu’il entraîne ses élèves au ju-jitsu brésilien, une discipline issue du judo. Il s’agit de « soumettre » son adversaire, en l’immobilisant au sol. Une quinzaine de pratiquants de tous niveaux s’essaient à l’exercice, sur un puzzle de mousse gondolé, en tâchant d’éviter les coins de mur et les sacs de frappe.

Les élèves le décrivent comme un entraîneur « accessible, humble, avenant et simple »« Moi, j’aime bien dormir, et c’est lui qui me pousse, assure l’un d’eux. Il a une énergie hyper-positive, il est rigoureux et exigeant avec lui-même, et il tire les autres avec lui vers le haut. » Le haut, c’est la médaille d’or du champion du monde, qu’il a rapporté fin avril des Émirats arabes unis.

Un « côté très très fonceur »

Si toutes les autres sont entassées en vrac dans un cabas de supermarché, il garde celle-ci précieusement, dans une banane à part. « Gamin, j’étais un jeune footballeur amateur, j’aurais jamais pensé aller plus loin que ça », se rappelle-t-il.

Son enfance, c’est Aulnay-sous-Bois, aux portes de Paris. « Là-bas, c’est vraiment la jungle. » Troisième d’une fratrie de quatre, Willy Sirope garde la réserve de son père, le « côté très très fonceur » de sa mère, la combativité d’un frère et de sa sœur. Son histoire, c’est celle d’un homme tenace et téméraire.

Source et article complet : Ouest France

%d blogueurs aiment cette page :