Archives de Catégorie: Sport

Le prestigieux Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois abandonne le Top 12 et se recentre sur la formation

Après plusieurs belles saisons au firmament du championnat interclubs élite, le club d’Aulnay-sous-Bois a décidé de lâcher le Top 12 pour se recentrer sur sa formation et son école de jeunes.

Les « Ducks » auront marqué leur passage en Top 12. Deux fois à la quatrième place des « Play-offs » en 2017 et 2018 avant une finale mémorable perdue de justesse en 2019 face à Chambly, qui aurait donné au club francilien son premier titre. Il faudra sans doute attendre longtemps avant que cette chance ne se reproduise, les dirigeants ayant opté pour une politique plus axée sur la formation et les jeunes dans les années à venir.

« Le club revoit ses priorités : la formation – des jeunes notamment – devient aujourd’hui pour nous plus essentielle que de maintenir une équipe dans l’élite avec des joueurs qui ne s’entraînent pas régulièrement au club » explique Yohan Nonotte, le Président du club. La pandémie est-elle en cause dans cette décision ? « Notre décision n’a rien à voir avec les problèmes inhérents au COVID-19. Le top 12 n’avait simplement plus sa place dans notre politique de club. Nous avons donc signifié à la Fédération que nous retirions notre équipe du top 12 pour repartir en Nationale 3 où nous avions notre équipe 2« .

« Les joueurs étaient bien sûr déçus, mais la plupart d’entre eux nous a remercié pour cette belle aventure que nous avons vécue ensemble, notamment cette belle médaille d’argent l’année dernière » reprend le jeune Président.

Des budgets plus conséquents donc pour l’école de jeunes et leurs entraînements, pour alimenter cette nouvelle équipe en N3. « Nous essayerons d’aller le plus loin possible avec cette équipe de joueurs, issus de la formation du club ou désirant s’investir et jouer sous les couleurs d’Aulnay pour le plaisir avant tout, sans forcément penser aux avantages matériels » explique Yohan Nonotte. Le message est limpide…

La totalité des joueurs de l’équipe 1, pour la totalité jouant de manière quasi professionnelle, quittera donc l’effectif d’Aulnay en fin de saison, pour trouver un autre club. Marie Batomene a déjà annoncé son arrivée à Arras. Fabienne Deprez a confirmé à Badzine qu’elle se rapprocherait de chez elle en signant à l’ASPTT Strasbourg – une recrue de choix pour les Alsaciens, qui n’ont donc pas fait que des « don’t rush challenge » pendant cette période de confinement, mais également se sont attelés à trouver des joueurs de qualité.

Source et article complet : Badzine

 

L’impossibilité d’ouvrir le stade du Moulin Neuf à Aulnay-sous-Bois pour les sportifs à cause du Covid-19

Le Stade du Moulin Neuf n’est toujours pas ouvert aux athlètes du Dynamic Aulnay Club, ce qui provoque quelques mécontentements et incompréhensions.

La première adjointe Séverine Maroun, consciente que les sportifs attendent avec impatience de pouvoir s’entraîner convenablement, explique que le danger du Covid-19 est trop présent et que le Covid-Center doit pouvoir continuer de fonctionner.

Une membre du Dynamic Aulnay Club comprend cette position mais ajoute :

« Cependant, je ne peux m’empêcher de penser au fait que de nombreux sportifs se retrouvent sur les rares espaces ouverts où les gestes barrières ne sont pas respectés.
Au fait que ces mêmes personnes risquent de se retrouver dans ce centre COVID.

Au fait que ce centre ne soit pas présent sur la piste d’athlétisme, là où se pratique notre sport, mais dans le gymnase. Il me semble possible de limiter et faire respecter aux athlètes leur zone d’entraînement sans approcher le gymnase.

Au fait que la FFA – Fédération Française d’Athlétisme organise une saison de compétitions sans s’assurer que les athlètes puissent reprendre à temps pour se préparer dans de bonnes conditions.
Là où on parle d’équité, elle n’est malheureusement pas présente.

Au fait que la reprise pourrait se faire, comme dans de nombreux clubs, de manière très contrôlée : liste d’athlètes précise et réduite, créneaux d’entraînements, respect des gestes barrières.

Et quand bien même aucun de ces critères ne semblent envisageables pour les collectivités, pourquoi ne pas discuter avec des responsables dont les stades sont réouverts pour trouver un accord commun entre les clubs.

J’ai été très fière de représenter mon club, ma ville et mon pays dans de nombreuses compétitions nationales et internationales. Mon envie et ma motivation m’ont permis de m’entraîner comme j’ai pu pendant toute la période de confinement afin de retrouver le chemins de ces compétitions.
Mais il reste très difficile malgré tout d’être et de se maintenir à ce haut niveau sans soutien des collectivités.

Encore une fois je suis bien consciente que la priorité reste à la santé de la population. Je suis simplement à la recherche de solutions afin de permettre une reprise du sport sans nuire aux efforts menés pendant et après cette période de confinement pour lutter contre cette crise.« 

En attendant, les athlètes du Dynamic Aulnay Club peuvent s’entraîner à Gagny ou d’autres villes où des créneaux leur sont accordés.

Le Béton pour le football a sauvé les jeunes de la Cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Alors que les clubs de foot professionnels et amateurs demeurent « fermés » au moins jusqu’au 2 juin prochain, le football de rue a repris, malgré les consignes sanitaires. A la “Cité des 3000”, le terrain municipal situé Rue Edgar Degas en banlieue parisienne, accueille des matches tous les soirs depuis le 11 mai. Mais il ne s’agit pas seulement de football ici : le “Béton” est le cœur social du quartier.

Il est 15h et des poussières. Semaine de déconfinement. A l’angle des rues Edgar Degas et Auguste Renoir , dans un quartier d’Aulnay Sous-Bois (93), se trouve une aire de sport urbain, couverte de goudron mal entretenu, comme on en voit dans toutes les villes de France. Deux paniers de basket. Deux poteaux de foot. Seul signe particulier : à l’entrée du terrain, des rubans de chantier rayés de rouge et de blanc gisent par terre, à moitié déchirés. « La police les avait mis quelques semaines après le début du confinement, ils n’ont pas tenu longtemps », témoigne Vikram, un voisin résidant juste en face. C’est qu’il est difficile de contenir le désir de football à Aulnay. 

Source et article complet : FranceInfoTV

NDLR : il est dommage que le journaliste de France Info ne sache pas que le nom du quartier a changé depuis plusieurs décennies (Rose des Vents). Qui appelle encore Lutèce la ville de Paris ?

La vice-championne de France Marie Batomène quitte le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois pour Arras

C’est une bien triste nouvelle pour le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois : la vice-championne de France de badminton quitte le club pour rejoindre le Badminton-Club d’Arras.

La nordiste retrouve ainsi ses terres après plusieurs années passées avec brio au sein des ducks.

Née à Béthune, la native du Pas-de-Calais semble intéressée par le projet Arrageois après avoir brillé en terre Séquano-Dyonisienne. 

Très souriante et accessible pour faire part de ses sensations, la championne avait accordé il y a quelques années une interview exclusive pour Aulnaycap, interview que nous vous invitons à redécouvrir ci-dessous.

Le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois recherche un entraîneur pour la saison prochaine

Le Club de Badminton d’Aulnay sous-Bois recherche un entraîneur pour la saison 2020/2021 afin d’encadrer les créneaux de l’école de jeunes du samedi.

Les horaires précis de la journée sont encore en discussion.

Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez quelqu’un qui pourrait l’être, n’hésitez pas à contacter le club au 06.89.45.82.98.

Les joueuses du Aulnay Handball et leurs coachs en pleine préparation physique pendant le confinement

Le Aulnay Handball présente quelques vidéos réalisées ces derniers jours simplement pour vous démontrer la vitalité de la jeunesse aulnaysienne .

Pour la plupart , les corps ont vraiment besoin de bouger . Mais pour notre sport , il va falloir attendre  et être patient .

C’est pourquoi des encouragements de vos lecteurs seront les biens venus.

Source : Aulnay Handball

Le sport, une matière secondaire selon Dimitri, professeur d’EPS dans un collège à Aulnay-sous-Bois

Dimitri, professeur d’EPS à Aulnay-sous-Bois, s’exprime ainsi pour Sud Radio : « On est plutôt perçu comme une matière secondaire (…) aussi bien chez certains parents que chez les enseignants« 

Le témoignage audio ci-dessous :

Charles Traoré, footballeur talentueux d’Aulnay-sous-Bois, bientôt à l’Olympique de Marseille ?

Le club mythique de l’Olympique de Marseille est ne quête d’un latéral gauche pour renforcer son effectif pour la saison prochaine. Charles Traoré, le natif d’Aulnay-sous-Bois qui joue actuellement à Nantes, pourrait bien obtenir une offre pendant le mercato d’été.

Une aubaine pour ce jeune talent prometteur qui pourrait bien porter l’OM au sommet !

Philippe Dheu, professeur d’EPS à Aulnay-sous-Bois, explique à ses élève comment faire du sport pendant le confinement

Enseigner l’éducation physique et sportive pendant le confinement ? Sacrée galère pour les profs d’EPS. Face à la tentation des adolescents de passer leurs journées sur Netflix, les profs restent en première ligne, même à distance, pour préserver la santé et le moral de leurs collégiens. Comme d’autres de ses collègues, Philippe Dheu, professeur à Aulnay-sous-Bois (93), a échafaudé huit défis pour les motiver afin qu’ils préservent leurs muscles principaux. « Le but n’est pas qu’ils s’entraînent. C’est qu’ils s’entretiennent. »

Au menu : squats, l’exercice de la chaise, de la planche, ou encore des jumping jacks, mais « que des choses déjà vues en cours, pour éviter les blessures ». Rien n’est imposé mais, comme ses confrères, l’enseignant rappelle les précautions de base vues en classe et redonnées par l’Éducation nationale : bien s’échauffer, bien s’étirer, et bien s’hydrater. « Certains élèves m’ont demandé de leur envoyer plus d’exercices : je leur en ai ajouté quatre ! » Comme le confinement s’allonge, Philippe Dheu a aussi proposé à ses élèves l’idée de faire un exposé sur un sport ou un athlète, au choix. « J’ai reçu un super diaporama sur le sport féminin, un exposé sur Kathrine Switzer, un dossier sur Jesse Owens… »

Source et article complet : L’Equipe

L’ancien joueur du CSL Aulnay-sous-Bois Sigamary Diarra pleure sa mère morte du Covid-19

Sigamary Diarra a malheureusement perdu sa maman des suites du Covid-19. L’ancien joueur du FCSM Villepinte et du CSL Aulnay-sous-Bois lui a rendu hommage et a par ailleurs lancé un message fort de prévention.

Il dit ainsi :
« Je n’ai pas les mots pour décrire ma peine. Que dieu lui ouvre les portes du paradis. Maman je t’aime. On peut parler de l’état mais nous ne valons pas mieux, quand je vois le nombre de personnes dehors et footing et promenade. On nous l’a répété nous sommes en guerre et effectivement l’ennemi est invisible mais tue (elle, lui, eux, nous, moi , vous, nos aînés). #RestezChezVous les soldats qui mènent cette guerre sont les médecins, infirmières, infirmiers, éboueur, la police, les caissières, etc. Je n’en veux à personne, c’était son heure, j’ai mal mais je me dois de transmettre le message de nos morts, éradiquons ce fléau chacun à notre manière, la notre c’est de respecter le confinement quelque soit la météo et la durée du confinement. »
Source : Actufoot
%d blogueurs aiment cette page :