Archives de Catégorie: Sport

Le Mali sacré champion de la CAN à Aulnay-sous-Bois !

Pour la deuxième fois consécutive, le Mali a remporté la CAN à Aulnay-sous-Bois après avoir battu facilement « le reste du monde » en finale. Rien ne semble arrêter l’équipe du Mali.

Initiation au bmx, au breakdance et à l’escalade au parc du Sausset à Aulnay-sous-Bois en vue des jeux Olympiques

Une idée pour vous occuper : et si vous tentiez le breakdance ?  Des initiations gratuites sont proposées dans le parc du Sausset à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) à partir de ce jeudi après-midi jusqu’à dimanche dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024. Objectif : faire découvrir les jeux paralympiques et tous les nouveaux sports olympiques, comme le bmx, le breakdance, l’escalade ou encore le karaté aux jeunes (et au moins jeunes) du département.

Ces rendez-vous avec des professionnels sont sans inscription, gratuits, de 14h à 19h. Avec un moment spécial prévu samedi : un cours de « break » avec Martin Lejeune, médaillé d’argent en breakdance.

Source : France Bleu

Micro, commentateur showman de la CAN des quartiers à Aulnay-sous-Bois

Ce mardi soir, jour de finale entre le Mali et le reste du monde, le trentenaire sera à son poste de commentateur, au bord du terrain en béton des 3000, pour faire vivre l’événement en direct sur les réseaux sociaux. Avec un style bien à lui.

Ce mardi, c’est jour de finale à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avec la rencontre qui opposera, à 20 heures, le Mali à une sélection de joueurs du « reste du monde. » L’apothéose de la Coupe d’Aulnay des Nations, cette « CAN des quartiers » s’inspirant de la coupe d’Afrique et permettant à des habitants de la ville aux multiples nationalités de s’affronter sur un terrain de foot en béton du quartier des 3000.

Et s’il devrait y avoir du spectacle sur le terrain et dans les gradins, avec plusieurs centaines de supporters en feu, il y en aura aussi sur Internet grâce à la diffusion en direct des rencontres sur les réseaux sociaux. Et ce surtout grâce à une voix : celle de Micro, un habitant du quartier qui commente l’épreuve depuis sa petite tribune de presse.

Ou plutôt sa chaise haute, qui surplombe le terrain. « Une chaise de maître nageur ! » se marre celui qui préfère dissimuler son visage et son prénom. « Ici, tout le monde m’appelle Micro ! », clame le jeune homme de 32 ans d’origine marocaine.

Il est l’un des coorganisateurs de la compétition, mais aussi l’une de ses stars, au moins autant que les meilleurs footballeurs de l’épreuve, très suivie bien au-delà d’Aulnay-sous-Bois.

D’Omar da Fonseca à «Michel le désagréable»

Avec sa voix tendant vers la caricature du commentateur sportif, on s’y croirait. « Mesdames et messieurs bonsoir, que la paix soit avec vous. En arabophone, Salam aleykoum et bienvenue à la CAN à Aulnay-sous-Bois. Il fait très, très, chaud ce soir à la CAN. C’est la CAN… icule à Aulnay-sous-Bois. »

Quand Micro prend la parole, souvent, régulièrement, on rit. Le tout grâce à un savant mélange de commentaires à demi-sérieux, décalés et rythmés par de multiples jeux de mots. Showman, sans se prendre au sérieux, il régale aussi d’imitations —celle du commentateur argentin Omar da Fonseca tend vers la perfection— ou d’inventions de personnages, qui viennent intervenir en direct à l’antenne.

Exemple avec « Michel le désagréable », qui, la voix grave, vient se plaindre de l’événement en bon riverain en colère : « C’est totalement inadmissible et anticonstitutionnel, ce rassemblement intercommunautaire… » Micro reprend sa voix normale, le coupe, défend « sa » CAN, cette « union » des peuples, et revient sur le jeu.

Source et article complet : Le Parisien

La République Démocratique du Congo humiliée par le Mali lors de la CAN d’Aulnay-sous-Bois

Alors que le Congo avait vaillamment battu l’Algérie en 1/4 de finale, la même équipe a subi une cuisante défaite face au Mali sur le score de 8 à 0, qui aura droit à son ticket pour la finale.

Les supporters du Congo étaient désemparés suite à cette débâcle qui ‘était pas annoncée.

CAN d’Aulnay-sous-Bois : La République Démocratique du Congo bat l’Algérie 3 buts à 1 !

Dans une ambiance de folie, les léopards de la République Démocratique du Congo ont battu l’Algérie par le score sans appel de 3 à 1. De nombreux supporters des deux équipes avaient fait le déplacement.

Notons malheureusement que plusieurs supporters ne portaient pas le masque, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

Direction demi-finale pour la RDC.

Belle ambiance pour la CAN de football à Aulnay-sous-Bois malgré le risque du Covid-19

Aujourd’hui encore, pour le dernier match de poule de la Coupe d’Afrique des Nations à Aulnay-sous-Bois opposant la Turquie au Sénégal, l’ambiance était chaude. De nombreux supporters ont répondu présent.

Certaines mauvaises langues diront que la Turquie ne se trouve pas en Afrique. En tout cas, ce fut une belle soirée, comme l’en atteste la vidéo ci-dessous.

 

Covid-19, la CAN à Aulnay-sous-Bois respecte t-elle les règles d’hygiène et de distanciation ?

Alors que c’est la fête dans les quartiers Nord de la ville avec la CAN de football, beaucoup se demandent si, en pleine épidémie de coronavirus, il était bon de laisser s’organiser un tel événement.

L’ambiance est certes bon enfant, mais la promiscuité se va t-elle pas favoriser une seconde vague à Aulnay-sous-Bois ?

La vidéo ci-dessous montre que le pire est à craindre !

CAN de football à Aulnay-sous-Bois : La France a battu l’Algérie !

A la célèbre CAN qui se déroule à Aulnay-sous-Bois, la France n’a fait qu’une bouchée de l’Algérie selon nos informations. La ville était en liesse suite à cet excellent résultant, le tout dans une ambiance festive malgré l’épidémie de Covid-19.

Avec la CAN des quartiers, Aulnay-sous-Bois se transforme en capitale du football

Le tournoi de football ultra-populaire, qui a rassemblé 18 000 personnes à Aulnay l’an dernier, redémarre dès ce jeudi. Les matchs seront diffusés sur les réseaux sociaux.

Jusqu’au 10 août, la capitale du football est à Aulnay-sous-Bois. Ce mercredi soir, les tirages au sort de la CAN des quartiers — un tournoi de foot urbain inspiré de la Coupe d’Afrique des nations — ont eu lieu sur le terrain de béton, dans la cité des 3000, qui accueillera la compétition très populaire. L’an passé, 18 000 personnes ont assisté aux matchs !

Au programme : 16 équipes de huit joueurs amateurs habitant la ville. Toutes, ou presque, représentent des nations africaines. Maroc, Algérie, Tunisie, Sénégal, Cameroun, Côte d’Ivoire… Ils tenteront de reprendre son titre au Mali, vainqueur de l’édition précédente. Devant plusieurs centaines de jeunes réunis dans une ambiance de stade, les quatre poules réservent quelques matchs de la mort, dont des oppositions, dès le début, entre le Mali, tenant du titre, le Sénégal, la Turquie et le Cap-Vert.

« Tout le monde avait envie de retrouver le ballon »

« Cette année, on a aussi une équipe de France, la Turquie, le Cap-Vert et la Guinée qui n’étaient pas là l’an passé, ainsi qu’une autre « reste du monde », avec des joueurs d’origines différentes qui n’étaient pas assez nombreux pour constituer une équipe complète », indique Jef, responsable d’Ajis, association organisatrice. C’est lui qui avait aussi co-organisé durant le confinement une « e-CAN », un tournoi de football géant sur console. « Le confinement, c’est terminé! Dans une ville qui respire le foot, tout le monde avait envie de retrouver le ballon… le vrai! ».

500 spectateurs maximum et masque obligatoire

L’événement a lieu avec le soutien de la municipalité de Bruno Beschizza (LR). « Ils ont mis à disposition un gradin qui permet d’installer 500 spectateurs maximum, en raison des distances de sécurité liées au Covid-19 », précise Jeff, qui indique que « le masque est obligatoire ».

Dans le lot des joueurs qui vont s’affronter, quelques pépites. « On va découvrir des talents, promet-il. L’an dernier, Keba Sylla avait brillé. Il vient de signer en CFA 2 dans un club du Jura ! » Et tous savent que les illustres aînés seront au rendez-vous par écran interposé — le tournoi étant retransmis sur Instagram en direct.

« Aulnay a produit des stars comme Moussa Sissoko (NDLR : joueur à Tottenham, international français) et Alou Diarra (NDLR : ex-capitaine de l’équipe de France). On sait qu’ils suivront notre CAN sur Instagram ! ».

Source et article complet : Le Parisien

La championne d’Aulnay-sous-Bois Léna Kandissounon ambassadrice pour les jeunes dans le sport

Une ambassadrice de plus pour l’UNSS 93 en la personne de Léna Kandissounon qui en plus d’être athlète de haut niveau en athlétisme poursuit de brillantes études à Sciences Po Paris. Cette ancienne élève du collège Gérard Philipe d’Aulnay-sous-Bois, qui a débuté l’athlétisme au Dynamic aulnay club et a été championne de Seine-Saint-Denis UNSS de cross en 2011 est assurément un exemple à suivre !

%d blogueurs aiment cette page :