Publicités

Archives de Catégorie: Sport

Un Kylian Mbappé bientôt au club de foot de l’Espérance à Aulnay-sous-Bois ?

L’Espérance aulnaysienne, l’un des trois clubs de foot de la ville, signe un partenariat avec celui de Montpellier, dans l’élite. Les jeunes les plus prometteurs iront faire leurs armes dans l’Hérault.

Si le futur Kylian Mbappé vient d’Aulnay-sous-Bois, son chemin vers la gloire passera probablement par… Montpellier. Le club de Ligue 1,l’un des meilleurs du pays, champion de France en 2012, vient de signer une convention de partenariat avec l’Espérance aulnaysienne, un des trois clubs amateurs de la ville.

Ce contrat, d’une durée de deux ans, vise à être « gagnant-gagnant ». Il prévoit que l’Espérance Aulnaysienne devra « réserver » ses meilleurs jeunes joueurs au club de l’Hérault, l’informer quand ses ouailles sont contactées par d’autres clubs professionnels, ou encore « appliquer […] les méthodes de travail du MHSC ». Une clause d’exclusivité pour les éducateurs est aussi prévue.

« Gagnant-gagnant »

En échange, le Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) doit organiser des rencontres entre ses écoles de formation et celles de l’Espérance, organiser des détections à Aulnay-sous-Bois, ou encore faire profiter les Aulnaysiens de tarifs préférentiels lors des matches de Ligue 1 joués à domicile.

Créé en 1992 dans les quartiers nord, l’Espérance est le dernier-né des trois structures que compte la commune, avec le CSL Aulnay et le Football club Aulnaysien. Principal fait d’arme : il est le club formateur de Moussa Sissoko, milieu de l’équipe de France, et finaliste de la Ligue des champions avec son club actuel de Tottenham. Son portrait trône d’ailleurs toujours sur la barre du Galion, dans la cité de la Rose-des-Vents.

Source et article complet : Le Parisien

Publicités

Des agents de la ville agressés aux gymnases de la Rose des Vents et du Moulin Neuf à Aulnay-sous-Bois

FORCE OUVRIÈRE réuni en assemblée générale des agents des sports a été mandaté pour porter les revendications suivantes :

  • Sécurisation de toutes les installations par tous les moyens réalisables : alarmes, barriérages, vidéo surveillance, médiateurs, retours des gardiens logés sur toutes les structures où il y a un manque de gardiens.
    FORCE OUVRIÈRE estime que toutes les mesures de sécurité nécessaires doivent être mises en place rapidement. Nous n’accepterons plus que des agressions puissent avoir lieu contre nos collègues des sports, comme ce fut le cas récemment au gymnase du Moulin neuf et au COSEC de la Rose des vents.
  • Les agents nous font part de leurs inquiétudes concernant le matériel de tonte de certains engins qui ne sont plus aux normes et pourraient être dangereux à l’usage.
    Pour FORCE OUVRIÈRE cette situation est inacceptable, les agents doivent pouvoir travailler en toute sécurité.avec du matériel respectant toutes les normes en usage.
  • Remise en état de tous les vestiaires vétustes réservés aux agents et installation de sanitaires dans ceux qui en sont dépourvus.
    FORCE OUVRIÈRE estime que le personnel doit travailler dans des conditions dignes et demande à la Collectivité de réaliser ces travaux dans les délais les plus brefs.
  • Les agents demandent à être consultés lors des achats des produits d’entretien et du
    petit matériel (aspirateur, chariot de ménage, etc.) et réclament la mise en place de machines à laver pour nettoyer les serpillières, et les chiffons sur les sites. Ils souhaitent par ailleurs bénéficier d’une indemnité pour le lavage de leur tenue de travail.
    FORCE OUVRIÈRE soutient la demande des agents et estime que la mise en place de machines à laver pourrait être utile dans ce service et demande la mise en place d’une indemnité pour le lavage des tenues.
  •  Attribution de la NBI, au taux maximal pour tous les agents pouvant y prétendre.
    FORCE OUVRIÈRE soutient cette demande légitime.

FORCE OUVRIÈRE demande aussi la programmation d’une visite CHSCT sur l’ensemble du service et qu’un
état des lieux du matériel et des locaux soit effectué rapidement.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ENSEMBLE DU PERSONNEL JEUDI 23 MAI À 15 HEURES 200 EUROS D’AUGMENTATION DU RÉGIME INDEMNITAIRE NOUS NE LÂCHERONS RIEN !!!

Source : Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois vice-champion de France !

Le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois (CBAB) est devenu, ce samedi 4 mai 2019, vice-champion de France des clubs (TOP 12). Une performance historique. Le CBAB a échoué en finale face au quintuple vainqueur en titre : Chambly. Les Picards l’ont emporté lors du match en or (5-4) à Saint-Dié-les-Vosges (88).

Après une demi-finale facilement remportée hier face à Aix-en-Provence, le CBAB faisait face à Chambly pour sa première finale de TOP 12. Après onze succès d’affilée (dix en phase régulière et la demi-finale hier), les « Ducks » ont échoué hier contre Chambly lors du match en or. À l’issue des huit matchs, si le score est de 4-4, un double mixte est joué pour départager les deux clubs. Un match appelé match en or.

Pour rappel, les rencontres de TOP 12 sont composées de 8 matchs (2 simples hommes, 2 simples dames, 1 double hommes, 1 double dames et 2 doubles mixte), tous disputés lors de la saison régulière. En phase finale, la première équipe qui remporte 5 matchs gagne la rencontre . Ce samedi 4 mai, les « Ducks » du CBAB se sont inclinés 5 à 4 face à Chambly : (à gauche : Chambly / à droite : Aulnay)

  • Eetu HEINO – Léo ROSSI : 21-19 / 21-15
  • ELLIS & SMITH – WACHA & DEPREZ : 21-10 / 21-10
  • KERSAUDY & BAUMANN – WASILUK & WOJTKOWSKA : 17-21 / 21-18 / 20-22
  • Soraya DE VISCH EIJBERGEN – Marie BATOMENE : 21-17 / 18-21 / 10-21
  • Sacha LEVEQUE – Adrian DZIOLKO : 15-21 / 10-21
  • Léonice HUET – Fabienne DEPREZ : 11-21 / 19-21
  • ELLIS & MATEUSIAK – WACHA & ROSSI : 21-11 / 21-10
  • DE VISCH & SMITH – BATOMENE & WOJTKOWSKA : 22-20 / 23-21
  • Match en or : ELLIS & SMITH – WACHA & WOJTKOWSKA : 21-14 / 21-15

Quatrièmes des deux dernières éditions (2017 et 2018), les « Ducks » d’Aulnay-sous-Bois montent donc pour la première fois de leur histoire sur le podium du championnat de France des clubs. Cette médaille d’argent récompense la saison historique des « Ducks » d’Aulnay-sous-Bois.

Source : communiqué du Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois

 

Le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois en finale du TOP 12

Le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois (CBAB) a remporté, ce vendredi 3 mai 2019, sa demi-finale de TOP 12, le championnat de France des clubs, face au club d’Aix-en-Provence (AUCB) 5 à 1. La finale opposera Aulnay-sous-Bois à Chambly, quintuple tenant du titre, ce samedi à partir de 15h au Palais Omnisports Joseph Claudel de Saint-Dié-des-Vosges (88).

Auteurs de dix succès en autant de rencontres lors de la phase régulière, les Aulnaysiens poursuivent leur série d’invincibilité historique avec une onzième victoire, synonyme de qualification pour la finale. Une première pour le club qui n’était encore jamais monté sur le podium du TOP 12.

Les rencontres de TOP 12 sont composées de 8 matchs (2 simples hommes, 2 simples dames, 1 double hommes, 1 double dames et 2 doubles mixte), tous disputés lors de la saison régulière. En phase finale, la première équipe qui remporte 5 matchs gagne la rencontre . Ce vendredi 3 mai, les « Ducks » du CBAB se sont imposés 5 à 1 face à Aix-en-Provence : (à gauche : Aulnay-sous-Bois / à droite : Aix-en-Provence)

  • Léo ROSSI – Alexandre FRANCOISE : 18-21 / 21-14 / 19-21
  • Fabienne DEPREZ – Aline QUID’BEUF : 21-07 / 21-12
  • WASILUK & WOJTKOWSKA – VAUR & PAOLI : 21-09 / 21-12
  • Adrian DZIOLKO – Anthony NELSON : 21-9 / 21-9
  • WACHA & DEPREZ – FRANCOISE & MOINARD : 18-21 / 21-19 / 21-19
  • Marie BATOMENE – Clara PAOLI : 21-09 / 21-11

Quatrièmes des deux dernières éditions (2017 et 2018), les « Ducks » d’Aulnay-sous-Bois montent donc pour la première fois de leur histoire sur le podium du championnat de France des clubs. En finale, les Aulnaysiens seront opposés aux Camblysiens, titrés à cinq reprises depuis 2013. Rencontre prévue ce samedi à 15h et retransmise en direct sur la chaine YouTube de la Fédération française de badminton (FFBad) : https://bit.ly/2Y5gzNj

Source : communiqué du Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois

Le club de badminton d’Aulnay-sous-Bois qualifié pour les play-offs » 3 et 4 mai 2019

Les joueurs du Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois (CBAB) se rendent le vendredi 3 et le samedi 4 mai 2019 dans la commune de Saint-Dié-des-Vosges (88). Surnommés les « Ducks », ils se sont qualifiés pour les demi-finales du TOP 12, le championnat de France des clubs. Les phases finales se déroulent au Palais Omnisports Joseph Claude.

Avec un bilan de 10 victoires en autant de rencontres, le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois (93) a réalisé la plus belle saison de son histoire. Les Aulnaysiens ont terminé la saison régulière à la première place de la Poule B, qualificative pour les phases finales (ou « play-offs »). En demi-finale, le CBAB rencontre le club d’Aix-en-Provence (13). L’autre affiche oppose le club de Chambly (60), tenant du titre, à celui d’Arras (59).

Parmi les 12 équipes qui disputent le TOP 12, seules les deux premières équipes de chacune des deux poules accèdent aux phases finales. Les affiches des demi-finales se déterminent selon le système suivant : 1A vs 2B / 1B vs 2A. L’équipe en tête de la Poule A à l’issue des 10 rencontres de championnat rencontre la deuxième équipe de la Poule B et inversement.

Le Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois s’est qualifié pour les play-offs à deux reprises, en 2017 et 2018. Pour la troisième saison consécutive, les « Ducks » disputent les phases finales. Lors des deux dernières éditions, les Aulnaysiens ont terminé à la quatrième place, au pied du podium. Cette année, le club espère apporter une première médaille à son palmarès.

Ce vendredi 3 mai, la demi-finale entre Aulnay-sous-Bois et Aix-en-Provence est programmée à 17h30. La compétition débute par la rencontre entre Chambly et Arras (13h). Le match pour la troisième place et la finale sont prévus le samedi 4 mai à 11h puis 15h. Les deux rencontres du samedi sont retransmises sur la chaîne YouTube de la Fédération française de badminton (FFBad) : https://bit.ly/2GHaQX7
Aucun absent chez les « Ducks », l’effectif est au complet. Les hommes : Adrian Dziolko, Léo Rossi, Przemyslaw Wacha, Piotr Wasiluk. Les femmes : Marie Batomene, Fabienne Deprez, Sarah Sicard (capitaine), Agnieszka Wojtkowska.

Source : communiqué du Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois

Hamidou Sene formé au CSL Aulnay et à l’Espérance Aulnaysienne signe au Valencienne FC

Hamidou Sene s’est engagé pour les deux prochaines saisons en faveur du Valenciennes FC (Ligue 2).

Celui que l’on appelle Topas au studio quitte le Red Star, où il a terminé champion cette saison avec l’équipe réserve en Régional 2, inscrivant 13 buts en championnat. Malgré quelques entraînements avec les pros de l’étoile rouge, il n’a jamais eu sa chance au sein de l’équipe fanion. Après avoir été formé aux Flamboyants de Villepinte, au CSL Aulnay et à l’Espérance Aulnaysienne, l’attaquant de 20 ans quitte donc « son » 93 pour le Nord.

Source : actufoot.com

Yoan Tanga, l’espoir du rugby français qui a grandi entre Aulnay-sous-Bois et Clichy-sous-Bois

L’ambitieux Stade Français avait prévu de signer Yoan Tanga cet été. Mais l’indemnité de formation réclamée par le SUA était trop élevée. 150 000 euros, soit un million de francs.

Depuis quelque temps, les clubs de rugby professionnels n’hésitent plus à sortir le chéquier pour s’attacher les services d’un joueur. Si l’on est encore loin de l’inflation qui explose dans le football, cette pratique se développe de plus en plus, au travers notamment des indemnités de formation.
À ce jeu, le SUA réalise de bonnes affaires. Béthune, Laporte et Tanga ne seront plus Agenais l’an prochain. Mais le club va récupérer de beaux émoluments. Pour le troisième-ligne, la destination a longtemps été le Stade Français, nouveau riche du Top 14. Au final, après une incompréhension entre dirigeants parisiens et agenais sur le montant des indemnités, c’est le Racing 92 qui s’est positionné. Les deux parties discutent actuellement, Jacky Lorenzetti semblant décidé à s’attacher les services du natif de Bondy.

Source et article complet : Petitbleu

Le boxeur d’Aulnay-sous-Bois Tlaouziti conserve sa ceinture de champion catégorie Welters

Le 6 avril, le champion de France des welters (15, 3 n, 4 d) a conservé sa ceinture en allant battre par arrêt de l’arbitre (7e), chez lui, à Fontenay-sous-Bois, son challenger officiel, Bruno Marcellin (11 v, 3 n, 4 d), à l’issue d’un duel palpitant.

Quand un Aulnaysien rencontre un ex-Aulnaysien, la confrontation n’en a que plus de piment. Bruno Marcelin a en effet débuté sa carrière au CSL Aulnay-sous-Bois, club dont Yahya Tlaouziti défend aujourd’hui les couleurs. Mieux, ces deux-là se sont, par le passé, maintes fois entraînés ensemble et ont mis les gants l’un avec l’autre. Bref, ils se connaissent plutôt bien et se respectent.
Reste que dans le carré magique, il n’y a pas d’amis comme le dit l’adage. De fait, dès le premier coup de gong, des deux protagonistes lâchaient les chevaux, n’éprouvant ni le besoin ni l’envie de s’observer. Le challenger faisait le choix de durcir immédiatement les hostilités en effectuant le pressing et en attaquant sans cesse et sous tous les angles. Son travail de sape visait essentiellement le corps même s’il ne se privait pas de remonter à la face lorsque l’occasion lui en était donnée. Ce qui était, somme toute, assez rare, dans la mesure où, nous seulement le tenant ne reculait guère mais utilisait à merveille soit son bras avant pour repousser les assauts de son rival, soit son uppercut lorsque celui-ci s’approchait plus près.
Surtout, le scénario de la confrontation se dessinait rapidement : deux hommes bien décidés à tout donner et à aller au bout d’eux-mêmes dans une ambiance surchauffée, au propre comme au figuré, mais l’un, Yahya Tlaouziti, nettement plus précis et fin techniquement, et l’autre, Bruno Marcellin, doté d’un cardio d’enfer mâtiné d’un courage et d’une volonté irréprochables mais plombé par une perméabilité défense qui, à la longue, ne pouvait que devenir intenable.
Source et article complet : ffboxe.com

Topas, le footballeur d’Aulnay-sous-Bois : « Je refuse les showcases le samedi pour ne pas être fatigué les jours de match

À tout juste 20 ans, Hamidou Sène ne fait pas partie de ces jeunes pour qui l’avenir n’est qu’un vague concept truffé d’incertitudes. Bien au contraire. L’attaquant du Red Star, qui facture cette saison 18 buts et 8 passes décisives TTC en 22 rencontres avec la réserve du club du 93, est aussi à l’aise balle au pied que micro en main. Quand il ne fait pas vibrer les filets adverses, ce sont ses cordes vocales qui prennent le relais. Fraîchement signé chez Nenso Prod., le label de MHD, il vient de sortir sa première mixtape, sous le nom de Topas.

Comment t’es-tu retrouvé à mener de front des carrières de footballeur et de rappeur ?
Je viens de la cité des 3000, à Aulnay-sous-Bois, dans le 93. Je me suis mis au foot dès l’âge de sept ans, tout seul. Personne ne m’a poussé, je suis allé m’inscrire dans un club tout seul, vraiment « déter' ». Pour la musique, c’est un de mes grands frères, qui était déjà dedans, qui m’a inspiré. J’ai cinq grandes sœurs et quatre grands frères, ce qui fait que j’ai dû être protégé, mais je ne m’en rends pas trop compte, vu que c’est comme ça depuis toujours.

Source et article complet : Boursorama.fr

Le boxeur Mohammedi Nadjib d’Aulnay-sous-Bois se défait de Boris Lesins à Uzes

Lors du gala de boxe d’Uzes le 30 mars 2019, Mohammedi Nadjib (Aulnay-sous-Bois) n’a mis que peu de temps face un adversaire letton, Boris Lesins, complètement dépassé, arrêté sur décision de l’arbitre.

Source : Midilibre

%d blogueurs aiment cette page :