Publicités

Archives du blog

Le CSL Aulnay se met à l’heure américaine avec l’arrivée de joueuses de Sacramento

Jolie rencontre cette semaine pour les féminines du CSL Aulnay avec l’accueil sur leurs terres d’une formation composée de joueuses américaines qui sont arrivées tout droit de Sacramento en Californie.

Présentes sur le sol français afin de suivre de près leur équipe nationale féminine, en marge de la Coupe du Monde 2019, elles en ont profité pour rencontrer au stade Vélodrome les jeunes aulnaysiennes. Il y a aussi eu un plateau composé de joueuses américaines, de celles du club local ainsi que d’une équipe du Sevran United Futsal.

Source : ActuFoot

Publicités

Le sport n’a pas de zizi selon Philippe Dheu, professeur au collège-lycée d’Aulnay-sous-Bois

Le chemin est encore long. En Seine-Saint-Denis, bon nombre de profs d’EPS ne programment pas le foot pour s’éviter les embrouilles. Enseignant dans un collège-lycée d’Aulnay-sous-Bois, Philippe Dheu fait l’inverse : il mise sur le ballon pour encourager la mixité. Les filles font les coachs ; les garçons, les joueurs. Et vice versa. «Au tout début, elles râlent : « Oh non, pas le foot, Monsieur ! »», raconte-t-il. Mais plus elles maîtrisent le jeu, plus elles adorent ça.» Une déconvenue lui a donné le déclic : sa fille de 6 ans a voulu jouer au foot. «Elle s’est retrouvée à être la seule fille, son coach ne la laissait entrer sur le terrain qu’en cas de victoire assurée !» Quand l’un de ses élèves parle de «garçon manqué», Philippe Dheu arrête le cours. Déconstruit les clichés. Sort des phrases qui font mouche : «Le sport n’a pas de zizi», ou encore «Ce n’est pas un garçon manqué, c’est une fille réussie.» 

Source et article complet : Le Figaro

Un Kylian Mbappé bientôt au club de foot de l’Espérance à Aulnay-sous-Bois ?

L’Espérance aulnaysienne, l’un des trois clubs de foot de la ville, signe un partenariat avec celui de Montpellier, dans l’élite. Les jeunes les plus prometteurs iront faire leurs armes dans l’Hérault.

Si le futur Kylian Mbappé vient d’Aulnay-sous-Bois, son chemin vers la gloire passera probablement par… Montpellier. Le club de Ligue 1,l’un des meilleurs du pays, champion de France en 2012, vient de signer une convention de partenariat avec l’Espérance aulnaysienne, un des trois clubs amateurs de la ville.

Ce contrat, d’une durée de deux ans, vise à être « gagnant-gagnant ». Il prévoit que l’Espérance Aulnaysienne devra « réserver » ses meilleurs jeunes joueurs au club de l’Hérault, l’informer quand ses ouailles sont contactées par d’autres clubs professionnels, ou encore « appliquer […] les méthodes de travail du MHSC ». Une clause d’exclusivité pour les éducateurs est aussi prévue.

« Gagnant-gagnant »

En échange, le Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) doit organiser des rencontres entre ses écoles de formation et celles de l’Espérance, organiser des détections à Aulnay-sous-Bois, ou encore faire profiter les Aulnaysiens de tarifs préférentiels lors des matches de Ligue 1 joués à domicile.

Créé en 1992 dans les quartiers nord, l’Espérance est le dernier-né des trois structures que compte la commune, avec le CSL Aulnay et le Football club Aulnaysien. Principal fait d’arme : il est le club formateur de Moussa Sissoko, milieu de l’équipe de France, et finaliste de la Ligue des champions avec son club actuel de Tottenham. Son portrait trône d’ailleurs toujours sur la barre du Galion, dans la cité de la Rose-des-Vents.

Source et article complet : Le Parisien

Topas, le footballeur d’Aulnay-sous-Bois : « Je refuse les showcases le samedi pour ne pas être fatigué les jours de match

À tout juste 20 ans, Hamidou Sène ne fait pas partie de ces jeunes pour qui l’avenir n’est qu’un vague concept truffé d’incertitudes. Bien au contraire. L’attaquant du Red Star, qui facture cette saison 18 buts et 8 passes décisives TTC en 22 rencontres avec la réserve du club du 93, est aussi à l’aise balle au pied que micro en main. Quand il ne fait pas vibrer les filets adverses, ce sont ses cordes vocales qui prennent le relais. Fraîchement signé chez Nenso Prod., le label de MHD, il vient de sortir sa première mixtape, sous le nom de Topas.

Comment t’es-tu retrouvé à mener de front des carrières de footballeur et de rappeur ?
Je viens de la cité des 3000, à Aulnay-sous-Bois, dans le 93. Je me suis mis au foot dès l’âge de sept ans, tout seul. Personne ne m’a poussé, je suis allé m’inscrire dans un club tout seul, vraiment « déter' ». Pour la musique, c’est un de mes grands frères, qui était déjà dedans, qui m’a inspiré. J’ai cinq grandes sœurs et quatre grands frères, ce qui fait que j’ai dû être protégé, mais je ne m’en rends pas trop compte, vu que c’est comme ça depuis toujours.

Source et article complet : Boursorama.fr

L’équipe CSL Aulnay U19 éliminée de la coupe Gambardella pour avoir fait jouer un joueur suspendu

Triste nouvelle pour le CSL Aulnay qui avait gagné le droit de disputer les 1/16ème de finale de Coupe Gambardella ce dimanche à la suite de leur victoire face à l’US Torcy par 2 buts à 0.

Le club de seine et marne avait formulé une réserve sur un joueur suspendu et sans surprise la FFF a donc attribué la victoire à l’US Torcy qui affrontera le FC Montfermeil sur les installations de ce dernier.

On imagine l’immense déception chez les jeunes du CSL Aulnay qui évoluent en U19 R2 et rappelons le avaient éliminé le FC Metz au tour précédent.

C’est donc l’US Torcy qui se rendra à Montfermeil pour y affronter les tombeurs du FC Dijon le Dimanche 3 Février.

Source : Panamefoot

Hamidou Sene, star du foot au Red Star et du Rap qui vient d’Aulnay-sous-Bois

Réputé pour son vivier de talents footballistiques, la Seine-Saint-Denis est également l’une des plus belles caisse de résonance du rap français. Contrairement à d’autres, Hamidou Sene n’a pas lâché ses crampons malgré le succès qu’il rencontre actuellement derrière le micro. Jeune espoir de l’équipe réserve du Red Star, celui que l’on appelle Topas au studio cumule près 4,8 millions de vues sur sa chaîne YouTube et a signé sur le label de l’un des rappeurs les plus bankables de ces dernières années, MHD. Portrait d’un footballeur-rappeur de 20 ans.

Le 93 pour Empire

Hamidou Sene a grandi au quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois, comme Fabien Ourega l’attaquant du Paris FC (Ligue 2) ou encore Cheickné Yaffa, la pépite de 17 ans de l’AS Monaco. « Il y a beaucoup de talents ici, c’est dur de percer ! », nous lâche avec amusement Hamidou. Les vibrations des grilles du city stade raisonnent encore dans sa tête, mais pour lui le football en club a commencé à Villepinte, chez « Les Flamboyants ». Après des passages dans les deux clubs de sa ville, le CSL Aulnay et l’Espérance Aulnaysienne, il rejoint le Red Star en U19 2ème année. Une vraie fierté pour le gamin de Seine-Saint-Denis qui a toujours porté haut les couleurs de son département (son clip « La 6T » en est un hommage.). « C’est le seul club pro du 93. Je me souviens petit on perdait souvent contre le Red Star. Quand je suis arrivé ici j’ai compris pourquoi : les coachs sont très compétents. »

Source et article complet : Actufoot

Le CSL Aulnay pourrait être éliminé de la coupe Gambardella pour avoir fait jouer un joueur suspendu

La victoire (2-0) du CSL Aulnay (R 2) face à Torcy (Nat.) n’a pas été encore validée après que ce dernier a posé une réserve. Les Aulnaysiens ont en effet aligné un joueur suspendu et pourrait avoir match perdu sur tapis vert. Si la FFF donne raison à Torcy, le club du 77 se déplacera à Montfermeil (R 1), tombeur (4-0) de Dijon.

Source et article complet : Le Parisien

Aulnay-sous-Bois enchaîne les exploits en coupe Gambardella de football

Deuxièmes en R2, les protégés de Yannick Nzomba ont éliminé Torcy (2-0), qui évolue au niveau national.

Et une surprise de plus ! Après avoir sorti Metz aux tirs aux buts au 1er tour fédéral, les moins de 19 ans d’Aulnay (Régional 2) se sont offert (2-0) ce dimanche, en 32e de finale de la Coupe Gambardella, une autre équipe de National, Torcy. Deux buts de Diallo (20e) et Lepoittevin (90e s.p.) ont suffi au bonheur des joueurs de Yannick Nzomba : « C’est magnifique, assène le coach. Torcy était plus costaud mais mes garçons ont mis une incroyable énergie pour passer. On avait bien préparé ce match en s’entraînant toute la semaine. Et ça a marché ! »

Deuxième au classement (comme la réserve de Torcy dans l’autre poule) derrière les Jeunes d’Aubervilliers, Aulnay n’a jamais vraiment tremblé, dans une rencontre pauvre en occasions. Comme souvent en coupe, la détermination a fait la différence. Mené rapidement au score, Torcy n’a jamais semblé en mesure de réagir : « On se prépare pour gagner à chaque fois, réagit Stéphane Thierry, l’entraîneur torcéen. On n’a pas d’excuse. Aulnay méritait de passer, pas nous. »

Source et image : Le Parisien

Coupe Gambardella, le CSL Aulnay U19 rencontrera Torcy le 13 janvier

Aulnay, vainqueur du FC Metz

L’équipe de Seine-Saint-Denis, actuellement en Régional 2, peut se permettre d’y croire en ce début d’année. Dans leur championnat, tout va pour le mieux.

Les Aulnaysiens se classent à la 2e place avec deux petits points de retard sur le leader Aubervilliers. La coupe Gambardella leur a déjà souri une première fois lors du tour précédent.

Les U19 d’Aulnay ont éliminé au tir au but le FC Metz (1 -1 tab 3-1), cinquième de National et donc, devant Torcy au classement.

L’équipe Aulnaysienne recevra Torcy le 13 janvier pour un match qui s’annonce chaud bouillant.

Source et article complet : actu.fr

Des enfants footballeurs d’Aulnay-sous-Bois en déplacement en Bretagne pour un tournoi

L’année sportive quimperloise se conclura le week-end prochain, à l’occasion du tournoi en salle de l’Union sportive quimperloise (USQ). 500 enfants, âgés de 9 à 12 ans, seront au rendez-vous dans les salles des Cordiers et de Kerneuzec, où une cinquantaine de bénévoles de l’USQ seront mobilisés pour accueillir les 62 équipes engagées.

Disputé les 29 et 30 décembre, le tournoi de l’Union sportive quimperloise (USQ) verra 500 jeunes footballeurs en action pour conquérir les trophées rendant hommage à Sébastien Evennou et Albert Colin.

Hommage à Albert Colin

Le challenge Sébastien-Evennou récompensera la meilleure équipe de U13 (11-12 ans). Concernant la catégorie des U11, l’USQ a décidé de rendre hommage à Albert Colin, ancien secrétaire du club, pour créer le challenge Bébert-Colin qui récompensera la meilleure équipe U11 (9-10 ans). La première journée mettra en scène les équipes locales, 20 en U11 et seize en U13, qui joueront trois places qualificatives pour la journée finale du dimanche. On retrouvera notamment les clubs du Stade Brestois et de l’US Concarneau, mais aussi des équipes d’Aulnay-sous-Bois, de Sens, du Maine et de Saint-Cyr-sur-Loire. Les familles de l’USQ hébergeront d’ailleurs 42 enfants.

Source et article complet : Le Télégramme

%d blogueurs aiment cette page :