Archives du blog

A Aulnay-sous-Bois, la Côte d’Ivoire terrasse le Maroc et remporte la CAN des quartiers

Le drapeau de la Côte d’Ivoire virevolte en haut du city stade. Ce mercredi soir, l’équipe a remporté la finale de la CAN des quartiers d’Aulnay. Pour le dernier match de ce tournoi amateur inspiré de la Coupe d’Afrique des nations, la Côte d’Ivoire a fait céder le Maroc, 2-0. Dans une ambiance festive, entre pétards, parfois, et chansons qui fusaient. « On a le public festif marocain et celui dansant des Ivoiriens alors c’est une ambiance de feu », observe Jeff, l’organisateur de la Can. Mais c’est la dernière fois que cette compétition, lancée en 2019, se joue sur le Béton, le city stade de la rue Auguste-Renoir. Alors cette finale a un « goût spécial » pour lui.

À cause de la météo, la finale, prévue mardi soir, a dû être décalée de 24 heures. Résultat, le public n’a pas pu bénéficier des habituels gradins. Environ 1 000 personnes ont assisté à la rencontre. Quelques supporters étaient perchés sur des bancs, d’autres sur les grillages ou carrément sur le panneau de basket. « La réservation des gradins était prévue pour hier. La pluie en a décidé autrement mais c’est un clin d’œil du destin car on n’en avait pas pour la première. Cela nous rappelle nos débuts ici, glisse Jeff, qui prévoit une aire synthétique pour la prochaine CAN. Avoir un terrain officiel nous permettra de monter en gamme. »

Source et article complet : Le Parisien

De Mantes-la-Jolie à Aulnay-sous-Bois, la CAN des quartiers muscle son jeu

Pendant une dizaine de jours, les quartiers franciliens vont vivre au tempo d’une compétition de football amateur qui s’inspire de plus en plus des codes du monde professionnel. L’événement est un véritable succès populaire et fédère les habitants autour du sport.

C’est l’événement qui rythme désormais la vie des quartiers en été. De Mantes-la-Jolie (Yvelines) à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), en passant par Sarcelles (Val-d’Oise), plusieurs villes accueillent ou s’apprêtent à accueillir des matchs du Maroc, du Sénégal ou de la France grâce à la Coupe d’Afrique des nations des quartiers, une déclinaison locale de la célèbre CAN qui se déroule tous les deux ans.

Source : Le Parisien

Football, la ligue des nations enflamme Aulnay-sous-Bois selon BFM TV

Le tournoi de football où plusieurs nations des quartiers peuvent s’affronter atteint une renommée internationale avec une couverture spéciale BFM TV :

Le tournoi de la ligue des nations à Aulnay-sous-Bois va rentrer dans sa phase finale, vidéos disponibles

Il ne reste plus qu’un match de poule aux douze équipes participantes à la deuxième édition de la League des nations qui se tient du lundi 24 mai 2021 au mercredi 23 juin à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) sur le terrain Ormeteau dans le quartier Mitry-Ambourget.

France, Congo, Côte d’Ivoire parmi les favoris

Après neuf matchs de poule, les deux premières équipes du chaque poule ainsi que les deux meilleurs troisième, à l’image de l’Euro de football, entameront les phases finales de la compétition lundi 14 juin. Depuis le début de la compétition, « ça se passe très bien et des favoris se dessinent déjà avec la France, le Congo et la Côte d’Ivoire« , se réjouit Cissé Oumarou, président de l’association Mille Espoirs et organisateur du tournoi.

Celui-ci précède la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des quartiers qui se tiendra en juillet. « La seule différence entre la CAN et la League des nations, ce sont les équipes représentées, pour la League vous allez avoir des équipes comme le Reste du monde, les DOM-TOM ou encore la Turquie, donc on pouvait plus appeler ça la CAN », explique Cissé Oumarou.

Vous pouvez retrouver toutes les vidéos des matchs déjà joués en cliquant ici.

Source : Jnews

A Aulnay-sous-Bois, la CAN donne le coup d’envoi de deux mois de foot dans les quartiers

Depuis ce lundi, un tournoi met aux prises douze équipes représentant différents pays. Fin juin ou début juillet 2021, ce sera au tour de la CAN des quartiers d’enflammer la ville avec des jeunes défendant les couleurs d’Etats africains.

À l’arrivée des beaux jours, c’est devenu un rendez-vous attendu de pied ferme par des milliers de Franciliens amateurs de ballon rond. Depuis le printemps 2019 et les premières compétitions organisées à Créteil (Val-de-Marne) ou à Évry (Essonne), on ne compte plus les communes à avoir accueilli des tournois de football amateurs mettant aux prises des équipes représentant pour la plupart des pays d’Afrique. À Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le phénomène a pris une dimension particulière.

La deuxième édition de la « League des nations » s’y est ouverte ce lundi, à 19 heures, par un match opposant la France aux DOM-TOM. La première l’a emporté 8 à 4.

«On attend 200 à 300 personnes par match»

« On voulait faire quelque chose de différent par rapport à la CAN des quartiers (NDLR : déclinaison locale de la Coupe d’Afrique des nations), où il n’y a que des pays africains en compétition », expose Oumarou Cissé, l’organisateur en chef de l’événement. Ce longiligne trentenaire préside l’association de quartier Mille espoirs, dont le but est d’« encadrer les jeunes par le sport ».

Durant les trois prochaines semaines, douze équipes de six titulaires, pour la plupart habitant la ville, s’affronteront chaque soir sur le terrain Ormeteau, au pied des bâtiments de brique du quartier Mitry-Ambourget. Environ 150 spectateurs ont assisté à la rencontre inaugurale, ce lundi soir.

« On attend 200 à 300 personnes par match », avance Oumarou Cissé. Le public pourrait être encore plus nombreux : depuis le 19 mai, le nombre de spectateurs d’une compétition sportive en plein air peut aller jusqu’à un millier.

Un adolescent distribue des masques à l’entrée du terrain

Pour l’occasion, les organisateurs ont établi un protocole sanitaire. Il se compose de six consignes : le port du masque, le respect de la distanciation physique, l’interdiction des poignées de main, le lavage des mains à l’entrée et à la sortie du stade, le départ de l’enceinte au plus tard à 20h30 et le respect du couvre-feu fixé à 21 heures.

À l’entrée du terrain, ce lundi, un adolescent proposait ainsi des masques à qui en réclamait. « On peut en distribuer 150 par jour », précise Oumarou Cissé. Plusieurs s’en passeront. « Je suis immunisé, j’ai eu le Covid il y a deux semaines », plaisante un spectateur accoudé à l’une des barrières disposées pour prévenir tout envahissement de terrain en cas de liesse.

D’autres, par politesse, ne peuvent s’empêcher de tendre leur main en guise de salut. C’est un retour à la vie d’avant, celui des contacts et de la convivialité propres aux amateurs de ballon rond, qui se dessine autour du terrain Ormeteau.

Source et article complet : Le Parisien

Le Mali sacré champion de la CAN à Aulnay-sous-Bois !

Pour la deuxième fois consécutive, le Mali a remporté la CAN à Aulnay-sous-Bois après avoir battu facilement « le reste du monde » en finale. Rien ne semble arrêter l’équipe du Mali.

Micro, commentateur showman de la CAN des quartiers à Aulnay-sous-Bois

Ce mardi soir, jour de finale entre le Mali et le reste du monde, le trentenaire sera à son poste de commentateur, au bord du terrain en béton des 3000, pour faire vivre l’événement en direct sur les réseaux sociaux. Avec un style bien à lui.

Ce mardi, c’est jour de finale à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avec la rencontre qui opposera, à 20 heures, le Mali à une sélection de joueurs du « reste du monde. » L’apothéose de la Coupe d’Aulnay des Nations, cette « CAN des quartiers » s’inspirant de la coupe d’Afrique et permettant à des habitants de la ville aux multiples nationalités de s’affronter sur un terrain de foot en béton du quartier des 3000.

Et s’il devrait y avoir du spectacle sur le terrain et dans les gradins, avec plusieurs centaines de supporters en feu, il y en aura aussi sur Internet grâce à la diffusion en direct des rencontres sur les réseaux sociaux. Et ce surtout grâce à une voix : celle de Micro, un habitant du quartier qui commente l’épreuve depuis sa petite tribune de presse.

Ou plutôt sa chaise haute, qui surplombe le terrain. « Une chaise de maître nageur ! » se marre celui qui préfère dissimuler son visage et son prénom. « Ici, tout le monde m’appelle Micro ! », clame le jeune homme de 32 ans d’origine marocaine.

Il est l’un des coorganisateurs de la compétition, mais aussi l’une de ses stars, au moins autant que les meilleurs footballeurs de l’épreuve, très suivie bien au-delà d’Aulnay-sous-Bois.

D’Omar da Fonseca à «Michel le désagréable»

Avec sa voix tendant vers la caricature du commentateur sportif, on s’y croirait. « Mesdames et messieurs bonsoir, que la paix soit avec vous. En arabophone, Salam aleykoum et bienvenue à la CAN à Aulnay-sous-Bois. Il fait très, très, chaud ce soir à la CAN. C’est la CAN… icule à Aulnay-sous-Bois. »

Quand Micro prend la parole, souvent, régulièrement, on rit. Le tout grâce à un savant mélange de commentaires à demi-sérieux, décalés et rythmés par de multiples jeux de mots. Showman, sans se prendre au sérieux, il régale aussi d’imitations —celle du commentateur argentin Omar da Fonseca tend vers la perfection— ou d’inventions de personnages, qui viennent intervenir en direct à l’antenne.

Exemple avec « Michel le désagréable », qui, la voix grave, vient se plaindre de l’événement en bon riverain en colère : « C’est totalement inadmissible et anticonstitutionnel, ce rassemblement intercommunautaire… » Micro reprend sa voix normale, le coupe, défend « sa » CAN, cette « union » des peuples, et revient sur le jeu.

Source et article complet : Le Parisien

La République Démocratique du Congo humiliée par le Mali lors de la CAN d’Aulnay-sous-Bois

Alors que le Congo avait vaillamment battu l’Algérie en 1/4 de finale, la même équipe a subi une cuisante défaite face au Mali sur le score de 8 à 0, qui aura droit à son ticket pour la finale.

Les supporters du Congo étaient désemparés suite à cette débâcle qui ‘était pas annoncée.

CAN d’Aulnay-sous-Bois : La République Démocratique du Congo bat l’Algérie 3 buts à 1 !

Dans une ambiance de folie, les léopards de la République Démocratique du Congo ont battu l’Algérie par le score sans appel de 3 à 1. De nombreux supporters des deux équipes avaient fait le déplacement.

Notons malheureusement que plusieurs supporters ne portaient pas le masque, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

Direction demi-finale pour la RDC.

Belle ambiance pour la CAN de football à Aulnay-sous-Bois malgré le risque du Covid-19

Aujourd’hui encore, pour le dernier match de poule de la Coupe d’Afrique des Nations à Aulnay-sous-Bois opposant la Turquie au Sénégal, l’ambiance était chaude. De nombreux supporters ont répondu présent.

Certaines mauvaises langues diront que la Turquie ne se trouve pas en Afrique. En tout cas, ce fut une belle soirée, comme l’en atteste la vidéo ci-dessous.

 

%d blogueurs aiment cette page :