Archives du blog

Football, la ligue des nations enflamme Aulnay-sous-Bois selon BFM TV

Le tournoi de football où plusieurs nations des quartiers peuvent s’affronter atteint une renommée internationale avec une couverture spéciale BFM TV :

Entre Aulnay-sous-Bois et Paris, le train reste la solution la plus rapide, le vélo plus rapide que la voiture

On peut se rendre d’Aulnay-sous-Bois à Parus – et vice-et-versa – via différents moyens de locomotion : voiture, train, vélo, vélomoteur…  Sans surprise, selon BFM TV, le train reste la solution la plus rapide avec un temps de parcours d’une moyenne de 24 minutes. Mais ce qui est surprenant, c’est qu’il est plus rapide d’aller d’Aulnay-sous-Bois à Paris en vélo qu’en voiture.

Pour les plus sportifs d’entre-vous, il est en effet possible de prendre sa bicyclette et de longer les abords du Canal de l’Ourcq pour atteindre via Pantin le Nord-Est de la capitale. Bien entendu, par temps de pluie ou par neige, cela est vite moins agréable.

Ci-dessous, un extrait de la matinale de BFM Paris.

 

Et la preuve en vidéo, comme quoi Aulnaycap est avant tout un blog d’action et de terrain, notre ex Rédactrice en Chef Aurore avait fait le parcours en moins d’une heure entre Aulnay-sous-Bois et La Villette :

Pour Bruno Beschizza, la justice donne aux individus un permis de casser

Bruno-Beschizza_scalewidth_630La vidéo choc d’individus agressant deux policiers dans un véhicule de fonction, en marge de la manifestation des forces de l’ordre contre les violences à leur égard, a fait le tour de l’hexagone. Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, a réagi au micro de BFM en indiquant que la justice ne respecte même pas les décisions du ministère de l’intérieur, et laisse des individus libres de manifester tout en cassant.

Le ministre de l’Intérieur a en effet précisé que sur les quatre personnes interpellées suite à cette agression, trois avaient fait l’objet de la part de la préfecture de police de Paris d’une interdiction de manifester. Le juge avait suspendu ces arrêtés en indiquant que ces interdictions constituaient une « atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’aller et venir et à celle de manifester« . Le juge sera t-il poursuivi face à la mise en danger des deux fonctionnaires qui ont failli brûler vifs dans leur véhicule ?

Article complet : cliquer ici.

%d blogueurs aiment cette page :