Archives du blog

L’exode urbain est une lame de fond

Le confinement imposé pour circonscrire la pandémie a fait émerger de nouvelles aspirations chez les Parisiens et les Franciliens. La pratique du télétravail depuis son domicile combiné à la conscience que vivre dans des espaces réduits pour des loyers très chers représentaient des sacrifices coûteux qui n’avaient plus aucun sens dans leur vie.

Perdre de surcroît entre deux et 4 heures de transports par jour pour se rendre au bureau quand le télétravail est tout aussi efficace depuis son domicile ne se justifie plus. S’entasser à une famille entière dans des petits espaces sans jardin ni terrasse pour pouvoir s’aérer et conserver un lien avec la nature non plus !

Le confinement induit une aspiration de 54 % des Franciliens à quitter Paris et sa périphérie, selon Martine Bréson, qui a enquêté pour France Bleu Paris.

Le mouvement qui a conduit des millions de travailleurs a déserter leurs provinces et leurs campagnes par manque de débouchés professionnels pour converger massivement vers la capitale et ses banlieues semble révolu… Depuis quelques temps les agents immobiliers témoignent des demandes de pavillons avec jardin dans les banlieues ou de maisons de famille spacieuses entourées de nature en province !

De son côté les patrons du Medef s’alarment du refus de leurs salariés de retourner travailler comme avant ! Ils veulent bien travailler, mais différemment ! là aussi le confinement à ouvert les consciences et une brèche dans la possibilité d’inaugurer de nouvelles modalités de travail. Affolé par cette nouvelle réalité, Goeffroy Roux de Bézieux appelle le gouvernement au secours…et à une parole publique forte pour assurer la reprise économique !

De nombreuses entreprises en effet réceptionnent un afflux de demandes de leurs salariés de pouvoir désormais télétravailler, et lorsque les chefs opposent un refus, reçoivent carrément la démission de leurs salariés qui ne sont plus disposés à transiger sur le sens et la qualité de leur vie sacrifiée à leur activité professionnelle. La France rurale et provinciale ne manquant pas d’espace pour accueillir les familles, l’exode qui avait fait converger les citoyens en recherche d’emploi vers la capitale et sa périphérie est en passe de se transformer en exode urbain vers toutes les régions de France….

Ces nouveaux phénomènes doivent impérativement remettre en question la politique de densification en Île de France qui ne répond plus aux nouveaux enjeux ! En effet, les citoyens ont compris grâce à cette pandémie que remplir des cases et des tableurs Excel à longueur de journée sur un ordinateur pouvait aussi bien se faire depuis chez soi et rendait obsolète le présentiel dans son entreprise….

Article rédigé par Catherine Medioni

Les stations de métro qui seront fermées le 11 mai 2020

Si le déconfinement se met en place, les transports en commun resteront perturbés ce lundi 11 mai. Si vous vous rendez sur Paris, sachez que de nombreuses stations de métro resteront fermées. Voici la liste exhaustive des stations qui garderont portes closes :

  • Les stations fermées sur la ligne 2 : Courcelles, Victor Hugo, Place de Clichy, Stalingrad, Villiers, Barbès-Rochechouart.
  • Les stations fermées sur la ligne 3 : Bourse, Malesherbes, Havre-Caumartin, Villiers, Opéra, République.
  • Les stations fermées sur la ligne 4 : Alésia, Saint Placide, Barbès-Rochechouart, Raspail, Strasbourg Saint-Denis
  • Les stations fermées sur la ligne 5 : Stalingrad, Bréguet-Sabin, Campo-Formio, Hoche, Jacques Bonsergent, Laumière, Quai de la Rapée, République.
  • Les stations fermées sur la ligne 6 : Raspail, La Motte-Picquet Grenelle.
  • Les stations fermées sur la ligne 7 : Stalingrad, Cadet, Danube, Pierre et Marie Curie, Porte de Choisy, Tolbiac, Opéra.
  • Les stations fermées sur la ligne 7 bis : Buttes-Chaumont.
  • Les stations fermées sur la ligne 8 : Strasbourg Saint-Denis, Félix Faure, Filles du Calvaire, Ledru Rollin, Liberté, Lourmel, Maisons-Alfort Stade, Michel Bizot, Grands Boulevards, Opéra, Porte de Charenton, La Motte-Picquet Grenelle, République.
  • Les stations fermées sur la ligne 9 : Havre-Caumartin, Strasbourg Saint-Denis, Grands Boulevards, Alma Marceau, Charonne, Exelmans, Jasmin, Maraîchers, République.
  • Les stations fermées sur la ligne 10 : Cardinal Lemoine, Chardon Lagache, Charles Michels, Ségur, Vaneau, La Motte-Picquet Grenelle.
  • Les stations fermées sur la ligne 11 : Jourdain, Rambuteau, République.
  • Les stations fermées sur la ligne 12 : Abbesses, Assemblée Nationale, Jules Joffrin, Marx Dormoy, Notre-Dame de Lorette, Rennes, Rue du Bac, Volontaires.
  • Les stations fermées sur la ligne 13 : Place de Clichy, Brochant, Liège, Pernéty.

Source : Le Parisien

Près de 600 morts du Covid-19 en Seine-Saint-Denis, plus de 1000 à Paris

Alors que le confinement durera au minimum jusqu’au 11 mai 2020, les français continuent de pleurer leurs morts, avec un plateau haut avoisinant les 600 victimes par jour.

En Seine-Saint-Denis, les autorités dénombrent près de 600 morts directement liés au Coronavirus. Le département est très touché, mais moins que le Val-de-Marne et même les Hauts-de-Seine.

A Paris, le nombre de morts a dépassé la barre des 1000. A noter que certaines régions de France semblent relativement épargnées, ce qui tend à prouver que le confinement est en règle générale respecté.

Encore de grosses difficultés sur le RER B ce matin entre Aulnay-sous-Bois et Paris

Problème à la gare Saint-Michel, signal d’alarme déclenché au niveau de la gare d’Aulnay à cause d’un malaise voyageur… Décidément il ne faisait pas bon emprunter le RER B cette semaine.

Certains trains sont à l’arrêt, l’autre au ralenti. Il faut une fois de plus prendre son mal en patience.

Trafic du RER B interrompu entre Châtelet les Halles à Paris et Aulnay-sous-Bois à cause de personnes sur les voies

Le trafic a été interrompu, ce mardi 3 mars 2020, sur le RER B entre les stations Châtelet les Halles à Paris et Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Aucun train ne circulait dans les deux sens de circulation. Cette interruption fait suite à une suspicion de personnes sur les voies entre Gare du Nord et Châtelet. La reprise du trafic a été effectuée à 11h.

Embouteillages monstres entre Aulnay-sous-Bois et Paris sur l’autoroute A3 à cause d’un bouchon de curiosité

L’autoroute A3 est en cette fin d’après-midi totalement saturée entre Aulnay-sous-Bois et Paris. Les raisons ? Sur l’autre sens, aux alentours de Rosny-sous-Bois, une voiture est entrée en collision avec une moto, projetant le pauvre motard par terre.

Les secours sont sur place. Sur le sens Aulnay->Paris, certains automobilistes freinent voire s’arrêtent juste pour voir le triste spectacle, provoquant un bouchon monstre.

Jusqu’où le vice s’arrêtera ?

C’est encore la galère entre Paris et Aulnay-sous-Bois sur le RER B qui est arrêté

Une panne de caténaire provoque en ce moment un arrêt total de la circulation du RER B entre Paris et Aulnay-sous-Bois. Il faudra attendre demain pour un retour à la normale…

Grande réunion anti Europa City le 20 février à Paris 11ème

Le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) vous invite à un grand meeting contre le projet Europacity et pour ladéfense des terres agricoles le mercredi 20 février salle Olympe de Gouges, à Paris 11ème, à partir de 18 h 30.
Parmi les intervenants: Marc Dufumier, agronome ; Gilles Clément, paysagiste ; Marie-Monique Robin, journaliste, auteure de documentaires sur Monsanto ; Emily Loizeau, chanteuse, qui interprétera deux chansons; Marie Desplechin, auteure ; Olivier Razemon, journaliste ; Florent Sebban, maraîcher; Maud Granger-Rémy, administratrice des AMAP Ile-de-France; Julien Vermignon, de l’association « Nous Gonessiens », des élu.es : Delphine Batho, Clémentine Autain, Corinne Lepage, Fabien Gay, François Vauglin… le tout animé par Hervé Kempf.

Europacity, c’est 450.000 m2 de commerces et espaces de loisirs, des hôtels, un aquapark climatisé, une piste de ski artificielle… Porté par la famille Mulliez (groupe Auchan) et Wanda, un investisseur chinois, le projet émettra autant de CO2 qu’une ville de 140.000 habitants et détruira 80 hectares de terres très fertiles aux portes de Paris. 

Contrairement à ce que l’on a pu croire après l’annulation de la ZAC du Triangle de Gonesse, le projet n’est pas abandonné. L’Etat a validé la déclaration d’utilité publique de la ZAC et délivré le permis de construire de la gare de lacontestée ligne 17 Nord. Et les premiers coups de bulldozer pourraient être donnés dès 2019.
Le meeting du 20 février rassemblera des militants et des citoyens nombreux et de sensibilités variées et présentera leprojet alternatif CARMA, qui propose de créer sur ces terres un poumon maraîcher destiné aux habitants de toute la région.
Vous y êtes chaleureusement conviés. 
Vous trouverez en PJ le communiqué et le dossier de presse. Nous nous tenons à votre disposition pour des informations complémentaires ou si vous voulez monter un reportage sur le Triangle de Gonesse.

Tout savoir sur les stages de dessin

Le dessin est un art complexe qui demande beaucoup de patience et de pratique pour être bien maîtrisé. Pour progresser plus vite, participer à des stages de dessin peut être une bonne idée. Comment se déroule un stage de dessin et quels sont les objectifs recherchés ? Lisez la suite pour tout savoir sur les stages de dessin.

Pourquoi faire un stage de dessin ?

Les stages de dessin ont pour objectif d’apporter de nouvelles connaissances aux élèves participants. Ils constituent l’occasion pour un artiste de partager sa passion et de transmettre son art. Participer à un stage de dessin permet aux débutants d’acquérir des compétences rapidement et aux dessinateurs plus expérimentés de découvrir de nouvelles approches . On y apprend les bases du dessin mais on peut aussi y approfondir certaines techniques plus complexes. Certains stages sont également basés sur des thèmes précis et ont pour objectif de mettre l’emphase sur un type d’art en particulier comme le portrait, le dessin d’architecture, la nature morte, les paysages, la bande-dessinée, le manga…

Les stages de dessin s’adressent aux dessinateurs amateurs qui pratiquent dans le cadre de leur loisir, mais aussi à ceux qui souhaitent progresser en dessin dans le cadre de leurs études ou de leur travail (architectes, designers, graphistes…).

En sortant d’un stage de dessin, l’élève s’est enrichi et repart avec les bases de nouvelles techniques qu’il pourra continuer à développer grâce à la pratique régulière.

Le déroulement d’un stage

Il existe des stages de dessin pour tous les niveaux et pour tous les âges. Que l’on soit débutant ou dessinateur émérite, le stage de dessin permet de progresser et de se perfectionner. Les stages sont en général personnalisés et se déroulent en petits groupes, parfois de façon individuelle.

Ils sont organisés sur plusieurs heures condensées dans la même journée ou bien diffusées sur une semaine.

Contrairement aux cours de dessin collectifs, les stages de dessin ont l’avantage de proposer une ambiance de travail intime et conviviale. Travailler en petit comité favorise en effet l’apprentissage et le plaisir de la découverte. A l’issue de chaque stage, les participants sont souvent amenés à présenter une ou plusieurs œuvres sur lesquelles ils auront travaillé pendant la session.

Pour participer à un stage de dessin, il est généralement nécessaire de s’inscrire à l’avance tout en précisant son niveau ainsi que le thème ou la technique que l’on souhaite aborder. En fonction des inscriptions et des différents profils, le professeur organisera plusieurs sessions personnalisées différentes pour convenir à chaque groupe.

Trouver un stage de dessin à Paris

De nombreux stages de dessin sur Paris 11 sont organisés, tout au long de l’année. Chez Nathalie Avril par exemple, les stages sont organisés pendant les vacances scolaires et s’adressent aux adultes et aux adolescents de plus de 13 ans. Il s’agit de stages personnalisés proposés sur 8, 12, 16 ou 18 heures étalées sur 3 à 4 jours. Ces stages portent sur des techniques ou des thèmes choisis par les élèves et coûtent de 100 à 200 € selon les forfaits.

Source : contribution externe

Grosse pagaille sur le RER B entre Aulnay-sous-Bois et Châtelet-les-Halles

A cause d’un incident d’exploitation, le trafic est interrompu entre les gares d’Aulnay-sous-Bois et Châtelet-les-Halles jusque 13h00. Si vous devez aller sur Paris, pensez au T4 et au RER E.

%d blogueurs aiment cette page :