Publicités

Archives du blog

Un homme poignarde des clients au hasard dans le Centre Commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois

Aujourd’hui, une partie du centre commercial O’Parinor a été fermé au public à cause d’un individu qui aurait poignardé au hasard des passants dans la galerie marchande. Les bus ont été déviés, la police et les pompiers ont rapidement intervenu.

On ne sait pas  si le suspect a été appréhendé et s’il y a eu des blessés graves. En tout cas à l’heure actuelle on ne parle pas d’attentat.

Plus d’information à venir…

MAJ : Un homme a finalement tenté de dérober un sac à main à une cliente. Ne pouvant y parvenir et acculé par les vigiles, il a sorti un couteau, s’est blessé et a blessé l’un des vigiles. Ceci a causé une immense panique dans le centre commercial, ce qui a provoqué en partie sa fermeture momentanée.

MAJ 2: La photo à été retirée sur la demande de son auteur.

 

Publicités

Hanane Charrihi habitante d’Aulnay-sous-Bois rendra hommage ce 14 juillet aux victimes de l’attentat de Nice

Le Parisien

La mère d’Hanane Charrihi, Fatima, a été la première victime de l’attentat de Nice le 14 juillet 2016. Hanane Charrihi, qui habite le quartier des Etangs à Aulnay-sous-Bois, sera à Nice ce vendredi pour rendre hommage aux victimes. Elle rencontrera le président Emmanuel Macron. Selon Le Parisien, elle veut créer une association de prévention de la radicalisation.

Un migrant fonce avec un camion dans la foule sur un marché de Noël à Berlin

camion_berlinC’est un scénario qui ressemble à s’y méprendre à l’attentat de Nice qui a fait 86 morts le 14 juillet 2016. 

Hier en début de soirée, un gros semi-remorque a jailli de la route et a foncé sur un marché de Noël à Berlin, et s’est arrêté à proximité d’une église, dans l’Ouest de Berlin. Le conducteur est parvenu à s’enfuir mais un habitant a réussi à le suivre et a aidé la police à l’appréhender.

Selon toute vraisemblance, le conducteur original, un polonais, a été retrouvé mort dans la cabine, apparemment tué par le terroriste. Le camion venait de Stettin (frontière germano-polonaise), et pour une raison que l’on ignore actuellement, le terroriste aurait réussi à s’emparer du camion, qui devait livrer sa cargaison à Berlin.

Le suspect est un migrant d’origine Pakistanaise ou Afghane, selon les autorités Allemandes. Il est arrivé comme migrant en Février 2016 et a été accueilli dans l’ancien aéroport de Tempelhof, devenu un centre de migrants. La police a d’ailleurs effectué cette nuit une descente pour rechercher d’éventuels complices.

Plus de deux millions de migrants venus du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Afghanistan et du Pakistan sont arrivé en Europe en 2015 et 2016, dont un peu plus d’un million en Allemagne. Encouragés par Angela Merkel qui leur a promis les portes ouvertes (certains d’entres-eux étaient bloqué en Hongrie), un véritable appel d’air a été provoqué. L’Etat Islamique, le Front Al-Nosra (Al-Qaida) et d’autres groupuscules en ont profité pour y faire glisser des commandos (l’assaillant du Thalys et plusieurs terroristes du 13 Novembre 2015 s’étaient glissés dans la masse). Pendant de longs mois, aucun contrôle n’avait eu lieu aux frontières, avec plus de 10 000 entrées par jour. Une grosse partie des migrants ne disposait pas de papiers ou de faux. Si Angela Merkel et plusieurs organisations de Gauche souhaitaient une accueil sans barrière et sans limite, voire sans contrôle, des voies de sont élevées en signalant le risque élevé d’infiltration terroriste (président du CSU en Allemagne notamment).

Fragilisée depuis les viols de Cologne le 31 décembre 2015 et des nombreuses incivilités, délits et attaques de migrants dans son pays, Angela Merkel a perdu de nombreuses élections locales. Les législatives allemandes sont dans quelques mois. l’AfD, parti populiste Allemande, a profité de l’occasion pour faire des scores à deux chiffres et se maintenir dans la durée. C’est une première depuis la fin de la seconde guerre mondiale qu’un parti à droite de la CSU/CDU (coalition d’Angela Merkel) se maintient à un niveau aussi élevé.

Vidéo : discours de Bruno Beschizza pour rendre hommage aux victimes de l’attentat à Nice

aulnay_nice_beschizza

Vidéo

La rédaction vous propose de découvrir la vidéo du discours de Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, pour rendre hommage aux victimes de l’attentat de Nice en cliquant sur l’image ci-contre.

Reportage réalisé par Aurore Buselin

Une minute de silence ce midi devant l’hôtel de ville d’Aulnay-sous-Bois en hommage aux victimes à Nice

001Une minute de silence sera observée ce midi à l’hôtel de ville d’Aulnay-sous-Bois pour rendre hommage aux victimes de l’attentat au camion à Nice. Cette minute de silence s’inscrit dans la démarche nationale proposée par le président François Hollande.

La ville d’Aulnay-sous-Bois solidaire avec la ville de Nice

001L’attentat au camion à Nice qui a fait au moins 84 morts a choqué tout le pays. La ville d’Aulnay-sous-Bois a tenu à montrer son soutien pour cette ville en mettant en berne ses drapeaux.

Source : site municipal

Attentat au camion à Nice et prolongement de l’état d’urgence

hommage_terrorismeUn camion a foncé dans la foule sur la promenade des anglais à Nice, après la fin du feu d’artifice, alors que le conducteur de l’engin fou tirait au hasard avec une arme de guerre au hasard de sa chevauchée.

Au moins 80 morts sont à dénombrer. A noter que le conducteur serait un franco-tunisien. Le caractère terroriste est confirmé par le ministère de l’intérieur. Ce drame n’est pas sans rappeler celui du Bataclan.

Le conducteur a été abattu. Les comptes twitter de l’Etat Islamique ont salué cette action.

Le terroriste présumé Sid Ahmed Ghlam a t-il reçu ses armes à Aulnay-sous-Bois pour commettre des attentats à Villejuif ?

sid_ahmed_ghlamLe terroriste présumé Sid Ahmed Ghlam, qui selon les premiers résultats d’enquête a tué Aurélie Châtelain et projetait de commettre un attentat dans une église à Villejuif, aurait reçu une partie de son arsenal à Aulnay-sous-Bois, entre le 13 et le 16 avril 2015 : fusils automatiques, chargeurs et gilets pare-balles. Le tout dans une Renault Megane stationnée dans une rue.

Cet homme a été arrêté par hasard alors qu’il venait de tuer Aurélie Châtelain : en reprenant son véhicule quelques minutes après avoir tué sa victime, il se tire involontairement une balle dans la jambe au volant de la voiture, certainement sous l’emprise du stress.

En se rendant à l’hôpital, la police découvre alors son arsenal dans son véhicule, ainsi qu’un plan d’attaque des deux églises de Villejuif.

La question que l’on se pose : qui a stationné la Renault Mégane à Aulnay-sous-Bois avec les armes ? Existe t-il une cellule terroriste dormante dans la ville en lien avec l’Etat Islamique et Al Qaïda ? Les armes ont été entreposées dans la Cité de l’Europe.

Ce jeune homme cherchait à rejoindre la Syrie pour effectuer son Jihad contre les « Nusayri », les Alaouites qui dirigent le pays depuis Hafez Al Assad dans les années 70s.

Cet homme est allé en Turquie en Février et a certainement rencontré ses « donneurs d’ordre », qui se trouvent actuellement en Syrie. Pour rappel, une guerre civile ravage la Syrie depuis Mars 2011, où 3 forces principales s’affrontent : l’armée Syrienne et ses alliés, Le Front AlNosra et ses alliés (Alqaïda et islamistes), et l’Etat Islamique. Le gouvernement français souhaite la chute du gouvernement de Bachar Al Assad (Gouvernement).

Plus d’information : ici.

 

Vidéo : hommage de la rédaction d’Aulnaycap aux victimes du Charlie Hebdo lors de l’attentat terroriste

Charlie_Hebdo

Vidéo

La rédaction vous propose de découvrir notre hommage en vidéo aux victimes de l’effroyable attentat terroriste qui a frappé Charlie Hebdo en cliquant sur l’image ci-contre.

%d blogueurs aiment cette page :