Publicités

Archives du blog

Bruno Beschizza veut avoir accès aux fiches S pour identifier le personnel des écoles à risque

Bruno-Beschizza_scalewidth_630Les prochaines élections présidentielles et plus proche encore, les primaires à Droite, annoncent la couleur : la sécurité et le terrorisme seront deux thèmes récurrents des campagnes à venir.

Bruno Beschizza souhaiterait pouvoir accéder, en tant que Maire d’Aulnay-sous-Bois, aux fiches S, qui identifient les personnes qui présentent un risque de radicalisation. Objectif : cerner les professeurs des écoles et le personnel scolaire afin d’être plus vigilant, notamment vis-à-vis des enfants. Effet d’annonce ou pas ? En tout cas, selon Le Parisien, le ministère de l’intérieur et la préfecture ont dit non. Ces fiches sont destinées aux services de la police nationale et ne garantissent aucunement la détection du niveau de dangerosité des élus. La divulgation de ces éléments pourraient même être de nature à compromettre les enquêtes en cours.

Y aurait-il des enseignants, ou du personnel dans les écoles, qui seraient radicalisés ? Certains diront qu’il n’y a pas de fumée sans feu…à moins que cela ne soit qu’une fausse alerte.

Publicités

Le rappeur d’Aulnay-sous-Bois « El Nino » rappera en hommage au Père Hamel

el_nino_dieu_quartierNino Bolangi, alias El Nino, ( « l’enfant  » en espagnol) interpretera, en hommage au père Hamel assassiné, son hymne des JMJ : « 93, rue de la miséricorde ».

Ce soir, il sera sur scène à Cracovie (Pologne), parc Blonia, et rappera en mémoire au Père Hamel.

 

L’hommage de la ville d’Aulnay-sous-Bois aux victimes de Nice suscite des réactions hostiles

Beschizza_hommage_aulnayAlors que la France sort douloureusement de son deuil suite à l’attentat au camion à Nice le soir du 14 juillet, plusieurs villes comme celle d’Aulnay-sous-Bois ont commémoré via une minute de silence cette tragédie qui a fait 84 morts.

Bruno Beschizza, via son compte twitter officiel, a apporté son soutien aux victimes. Cependant, quelques réactions hostiles sont apparues via des commentaires non équivoques. Ainsi peut-on lire :

« SVP stop aux salles prêtées aux salafistes ds notre ville. » ou « une ville vendue aux musulmans par son maire.il est un traître un collabo qu il faut degager au plus vite« .

Des réactions surprenantes qui montre un certain malaise entre l’édile et ses administrés. A moins qu’il ne s’agisse que d’une provocation ?

La gare d’Aulnay-sous-Bois paralysée à cause d’un colis suspect !

Escalator_Gare_AulnayDepuis plusieurs heures, la gare d’Aulnay-sous-Bois est interdite d’accès suite à la découverte d’un colis suspect. L’actualité aidant, les autorités et la SNCF ont tout simplement souhaité boucler les lieux.

Les RER ne s’arrêtent pas à Aulnay, et il est fortement déconseillé de passer à proximité. Privilégiez les bus !

Hasna Aït Boulahcen sera inhumée à Tremblay-en-France dans un carré musulman géré par Aulnay-sous-Bois

hasna_ait_boulahcenLa cousine d’Abdelhamid Abaaoud sera finalement inhumée à Tremblay-en-France, selon plusieurs médias Mainstream français. Elle trouvera sa place dans un petit carré musulman géré par la ville d’Aulnay-sous-Bois. Alors que le corps devait être transféré au Maroc, la mère de la défunte voulait absolument que sa fille soit enterrée en France.

Fragile, manipulable et extravagantes, tels sont les propos avancés par ses proches la concernant. Le Maire d’Aulnay ne voulant pas faire de vague, Hasna Aït Boulahcen aura finalement une sépulture « digne », et anonyme, dans la plus pure tradition de l’Islam sunnite.

Quand une policière à Aulnay-sous-Bois tenait des propos intégristes et expansionnistes concernant l’Islam

PoliceL’intégrisme et le radicalisme ne touchent pas seulement les jeunes de banlieue. Chez les représentants des forces régaliennes, ce fléau semble avoir également pris le dessus. Une policière aurait ainsi refusé de respecter une minute de silence lors des attentats du Charlie Hebdo et aurait tenu des propos menaçants.

Ainsi, le journal l’Express indique dans son article :

« D’autres témoignages, minoritaires, sont bien plus inquiétants. Ainsi, une policière d’Aulnay-sous-Bois, aurait, lors d’une conversation sur les attentats de janvier à Paris, qualifié des collègues de « complotistes ». Convoquée en raison de propos déplacés, elle aurait aussi lancé « l’islam va dominer le monde » et refusé de se soumettre à une minute de silence en hommage aux victimes de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. »

Que penser de l’attitude de cette dame, si ce n’est de songer à une vulgaire provocation ? Bien entendu, cette attitude est ultra-minoritaire, mais montre que même chez les représentants de la loi, la prudence est de mise.

Nicolas Sarkozy veut déchoir de la nationalité française tous ceux qui trahissent la France

Sarkozy_PavillonsJ’accueille avec satisfaction l’adoption cette après-midi du projet de loi de révision constitutionnelle permettant la déchéance de nationalité des terroristes, avec le concours d’une majorité de députés les Républicains dans la continuité de notre position exprimée lors du bureau politique du 6 janvier. L’examen du projet de texte au Sénat permettra d’améliorer sa rédaction.

Les hésitations et les tergiversations de la majorité socialiste et du gouvernement avaient suscité dans le débat public une grande confusion. La sécurité des Français exige de la clarté et le refus de tout calcul politicien.

Les Français attendent de chacun des responsables politiques un esprit de responsabilité. Cela vaut pour la déchéance de nationalité comme sur tant d’autres sujets majeurs pour notre pays.

Les Français qui trahissent la France ne méritent pas d’être Français. Ils doivent être exclus de la communauté nationale. C’est pourquoi nous soutenons la déchéance de la nationalité française des individus condamnés pour des crimes ou des délits qui portent gravement atteinte à la vie de la Nation.

Face à la gravité de la menace terroriste, les Français peuvent compter sur notre détermination et notre total engagement à agir en ce sens.

Source : communiqué de Nicolas Sarkozy

Un an après les attentats de Charlie, un homme avec une ceinture d’explosifs à Barbès abattu

PoliceSelon une source policière, un homme a été abattu dans le 18ème arrondissement de Paris, devant le commissariat de la Goutte d’Or, ce jeudi matin.

Plusieurs témoins affirment l’avoir entendu crier «Allah akbar». Il tentait alors  d’agresser un policier à l’accueil. L’assaillant était armé d’un couteau et d’une ceinture d’explosifs. Son identité n’a pas été communiquée.

L’homme a été tué par des policiers. Selon un témoin, il y aurait eu deux à trois tirs dans la rue. Un an jour pour jour après Charlie, est-ce un message d’avertissement de la part de l’Etat Islamique ?

MAJ : Il s’agirait d’une fausse ceinture d’explosifs

Opération intérieure Sentinelle : l’armée protège l’église Saint-Paul à Aulnay-sous-Bois

sentinelle_aulnay_saint_paulDans le cadre de l’opération Sentinelle, l’armée française a protégé de nombreux lieux  de culte, notamment des églises, le soir de Noël. Ce fut le cas de la chapelle Saint-Paul, située dans le quartier de Mitry. Comme le montre la photo ci-contre extraite de la page Facebook officielle des forces armées françaises, la protection ne semble pas avoir été prise à la légère.

On y trouve ce message :

« Ensemble, veillons !
Sentinelle – Toujours présents à vos côtés.
Aulnay-sous-Bois, Ile-de-France »

Merci à Romuald pour l’information.

Vidéo : un hélicoptère de la police survole la ville d’Aulnay-sous-Bois la nuit

helicoptere_aulnay

Vidéo

La nuit est souvent agitée à Aulnay-sous-Bois, d’autant plus qu’un hélicoptère de la police semble quadriller la ville la nuit, à la recherche de tout mouvement suspect.

Ce vol en basse altitude permet à cet engin de projeter de la lumière au sol. Si le bruit n’est pas forcément insupportable, personne ne peut prétendre ne pas remarquer cet engin volant qui, dans le cadre des événements de novembre, essaye d’assurer la sécurité des citoyens.

La rédaction vous propose de découvrir une vidéo de cet hélicoptère prise hier soir en cliquant sur l’image ci-contre.

%d blogueurs aiment cette page :