Archives de Catégorie: International

Paulo Marques, adjoint au Maire à Aulnay-sous-Bois, avec le président du Portugal

Paulo Marques, adjoint au Maire à Aulnay-sous-Bois en charge de la Vie Associative et Citoyenneté européenne, était à Lisbonne avec le Président de la République du Portugal.

Raisons de sa visite : le plan de récupération et résilience et les institutions dont il est membre et élu, le CCP, le Conseil Économique et Social ainsi que le CO de RTP (Radio et Télévision pública), sans oublier Aulnay-sous-Bois.

Paulo Marques voyage beaucoup et connait de nombreuses personnalités politiques Portugaises.

 

Bruno Beschizza va proposer une aide exceptionnelle au Liban pour aider les sinistrés de la double explosion

Lors du prochain conseil municipal, le Maire Bruno Beschizza proposera l’attribution d’une aide financière exceptionnelle pour soutenir les populations locales sinistrées en lien avec l’initiative solidaire portée par Valérie Pécresse, Présidente de la région Île-de-France.

L’explosion d’un entrepôt qui contenait du nitrate d’ammonium a causé la mort de plus de 150 personnes et fait plus de 300 000 sans abris. Le pays était déjà au bord du dépôt de bilan.

Nuit blanche pour la Palestine le 26 juin 2020 en direct sur Facebook

Le 26 juin prochain l’association Amitié Palestine Solidarité organise une Nuit Blanche pour la Palestine.

Cette soirée de solidarité ne pouvant se faire en présentiel, l’association a décidé de retransmettre en direct sur la page Facebook de notre association cette soirée exceptionnelle.

  • Exceptionnelle par son organisation en visioconférence et en direct live sur Facebook,
  • Exceptionnelle par le nombre et la qualité des participants,
  • Exceptionnelle par les liaisons en directe depuis Gaza, la Cisjordanie occupée, Israël et la France
  • Exceptionnelle enfin par la participation solidaire d’artiste.

Au programme :

  • 19h00 Présentation de la Nuit blanche
  • 19h15 En direct de Gaza
    • Waleed Abu Dbaa : Professeur de français
    • Ziad Medoukh : Directeur du Département de français de l’Université Al Aqsa, Poète
    • Christophe Oberlin : Chirurgien effectuant des missions humanitaires à Gaza
  • 20h00 En direct de Cisjordanie occupée
    • Abdelfattah Abusrour : Directeur du centre culturel Al Rowwad camp de réfugiés à Bethleem
    • Issa Elshatheh & Fayez et Mona Taneeb : Agriculture sous occupation, campagne solidaire plantation d’olivierFadwa Khader : Présidente de l’ONG SUNFLOWER, Direction nationale du PPP (Parti du Peuple Palestinien)
    • Bassem Tamimi : Dirigeant du comité populaire de Nabi Saleh, un village en résistance
    • Message de Salman El Herfi , Ambassadeur de Palestine en France
  • 21h Séquence Israël
    • Situation politique à la Knesset, coalition Netanyahou/Gantz, annexion
    • Ayman Odey : Avocat, dirigeant du parti Hadash, président de la coalition « Liste unifiée ».
    • Aida Touma-Suleiman : députée à la Knesset, féministe, journaliste
  • 22h00 Séquence France
    • En France, quelle solidarité et luttes pour le droit international ?
    • Bertrand Heilbronn, Président de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité)
    • Jean-Guy Greilsamer, BDS France (Boycott Désinvestissement Sanction), UJFP (Union Juive Française pour la paix),
    • Dominique Vidal, Journaliste et historien
    • Lana Sadek, Présidente du Forum Palestine Citoyenneté, animatrice de la campagne pour la libération de tous les enfants palestiniens emprisonnés par Israël
    • Moncef Chahed AFPS, les prisonniers politiques en Palestine
    • Alain Desmaret, AFPS : les camps de réfugiés hors Palestine

La mort de George Floyd à Minneapolis déborde sur les réseaux sociaux à Aulnay-sous-Bois

George Perry Floyd, homme de quarante-six ans et  père de deux filles, est mort le 25 mai suite à une interpellation policière à Minneapolis aux USA. Ancien rappeur et condamné en 2009 pour cambriolage à main armée, M. Floyd s’est ensuite reconverti en tant qu’agent de sécurité, où il tentait de faire vivre sa famille par ses modestes revenus.

Il y a quelques semaines, M. Floyd a perdu son emploi suite à l’épidémie de Covid, comme des millions d’Américains. Le lundi 25 mai, alors qu’il faisait ses courses dans une épicerie, le marchand détecte que M. Floyd utilise des faux billets de 20$ et appelle la police, qui intervient rapidement sur les lieux.

Ici, le drame surgit dans une incompréhension la plus totale :

  • George Floyd est interpellé sur la voie publique et n’oppose aucune résistance (contrairement à ce qu’affirmaient les agents de police, une vidéo de caméra surveillance montre que M. Floyd s’est laissé faire)
  • George Floyd est ensuite plaqué au sol avec le genou de l’agent Chauvin Derek sur son cou, qui l’empêche de respirer
  • M. Floyd appelle à l’aide et indique à l’agent qu’il n’arrive plus à respirer. L’agent ignore ces appels de détresse et maintient son genou sur le cou de George Floyd
  • Des passants qui filment la scène implorent la clémence aux agents (ils sont 4 sur les lieux) mais ceux-ci refusent
  • M. Floyd perd connaissance. Les secours arrivent sur les lieux, M. Floyd ne respire plus et est déclaré mort à l’hôpital

Suite à cette tragédie, de nombreuses émeutes éclatent aux USA. M. Chauvin Derek est licencié et sa femme demande la divorce. M. Derek était connu pour des actes de violence à répétition et a été impliqué dans des arrestations meurtrières avec usage de son arme de service.

Cette vidéo horrible a fait le tour du monde et le président Donald Trump, au lieu de calmer le jeu, met de l’huile sur le feu indiquant vouloir tirer sur tous ceux qui s’adonnent à des scènes de pillage.

A Aulnay-sous-Bois, certains Aulnaysiens ont pris position en mettant en avant le caractère « raciste » de cette tragédie. Sur le groupe communautaire Facebook #SLAPC, la police en prend pour son grade, qu’elle soit Américaine ou Française. Sur Twitter, certains appellent à la révolution. A noter que Twitter a modéré les propos de Donald Trump pour incitation à la haine, alors que Facebook laisse librement s’exprimer le président Américain.

Au Maroc, les ministres et les députés font don d’un mois de salaire pour lutter contre le Covid-19, et en France ?

L’épidémie de Coronavirus a non seulement fait des ravages au niveau vie humaine, mais a également détruit l’économie et mit plusieurs pays à genoux. En France, on parle de plus de 5 millions de personnes au chômage partiel, et de plus en plus d’entreprises qui ferment leurs portes.

Le Maroc n’est pas épargné et pour montrer leur solidarité au pays en difficulté, les hommes politiques, ministres et députés, ont fait don d’un mois de salaire.

Et en France ? Est-ce que les ministres vont faire don d’un mois de salaire ? Et les députés qui gagnent plus de 8000 € bruts par mois ? Qui des Maires des grandes villes et parfois cumulards qui peuvent gagner jusqu’à 10000 € bruts par mois ? Prendront-ils l’exemple sur ce qu’il se passe au Maroc ou garderont-ils leurs émoluments comme si la situation ne le justifie pas ?

De nombreux internautes se posent ces questions. Car si nous pleurons les morts aujourd’hui, la sortie de crise va à coup sûr être salée, très salée. Un plan de relance sera nécessaire et le pays tout entier devra s’endetter davantage pour éviter le pire. Si le don d’un mois de salaire ou d’indemnité peut sembler une goutte d’eau dans l’océan, c’est peut-être en donnant l’exemple que les Français sauront, eux aussi, faire don pour relancer l’économie…

Lettre ouverte aux candidats à l’élection municipale des 15 et 22 mars 2020 d’Amitié Palestine Solidarité

L’association Amitié Palestine Solidarité souhaite interpeller les candidats d’Aulnay-Sous-Bois afin qu’ils s’engagent pour le respect des droits de l’Homme, notamment ceux des Palestinien·ne·s.

En effet, les collectivités territoriales peuvent, à leur échelle, contribuer à faire respecter les droits des Palestinien·ne·s à travers des questions touchant directement aux compétences des municipalités : achats de la commune, délégation de service public et coopération décentralisée.

Les principes directeurs en matière de responsabilité sociale de l’OCDE et de l’ONU ne concernent pas que les entreprises ; tous les niveaux de l’État sont invités à les mettre en œuvre, à leur échelle et dans leur champ de compétence.

Concrètement :

#01 – Les municipalités peuvent se doter d’une charte éthique pour des achats publics

#02 – Un autre moyen d’intervention est la mise en place de programmes de coopération, en particulier dans le cadre de la Coopération décentralisée avec des villes et villages palestiniens ou encore avec des camps de réfugiés palestiniens dans divers domaines : partenariats économique et culturel, échanges et voyages de découverte impliquant des élu·e·s, des acteurs de la société civile ou des jeunes, etc.

#03 – La question de la Palestine peut également être portée à l’ordre du jour à travers l’organisation de débats et le vote de vœux ou de motions au sein de conseils municipaux ou de communauté de communes.

#04- Les mairies peuvent enfin soutenir les associations locales de solidarité internationale, y compris celles qui défendent les droits des Palestinien·ne s.

Mesdames et Messieurs les candidat e-s aux élections municipales d’Aulnay-Sous-Bois, seriez-vous disposé·e s, si vous étiez élu·e s, à :

  • Prendre des mesures concrètes manifestant votre attachement au droit international, aux droits de l’Homme et au droit à l’autodétermination des peuples, partout dans le monde, y compris en Palestine occupée, en organisant par exemple des débats et le vote de vœux ou de motions au sein de conseils municipaux ou de communauté de communes ?
  • Manifester votre souci d’avoir un comportement socialement responsable en évitant de favoriser les activités des entreprises dans les colonies illégales israéliennes ou indirectement par les achats ou les délégations de services de votre commune ?
  • Nouer des liens avec les collectivités territoriales palestiniennes, notamment à travers la coopération décentralisée ?
  • Donner aux organisations de solidarité internationale les moyens de se réunir et de s’exprimer librement ?

Dans l’attente de vos réponses, veuillez croire en nos sentiments citoyens.

Source : Amitié Palestine Solidarité

Abdou-Allah et d’autres élèves de l’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois s’interrogent sur la famille royale d’Angleterre

(Photo by S. Hussein)

A l’issue d’une réunion de famille exceptionnelle, lundi 13 janvier, la reine Elizabeth II a publié un communiqué dans lequel elle apporte son soutien à son petit-fils, le prince Harry, lequel a décidé de se mettre en retrait de la famille royale britannique avec son épouse, l’actrice américaine Meghan Markle, duchesse de Sussex. Certains enfants en ont entendu parler dans les médias. Au micro de franceinfo junior, trois élèves de CM1 d’Aulnay-sous-bois interviewent Isabelle Rivère, journaliste, cheffe du service Royauté à Point de Vue. Elle est l’autrice du livre Elizabeth II – Dans l’Intimité du Règne (éditions Fayard en version augmentée dès février).

Abdou-Allah pose la première question au micro : « Pourquoi Henry et Meghan ne veulent pas être roi et reine ? » demande l’écolier. Une bonne remarque en introduction, réagit d’emblée l’invitée : « Bravo parce que tu as appelé le prince Harry par son vrai prénom qui est Henry. (…) Le prince Harry n’est pas destiné à être roi, c’est son frère aîné – le prince William – qui devrait régner (…) après le prince Charles, leur père à tous les deux. C’est, je crois, de leur part l’envie de retrouver un peu d’autonomie et de liberté. Tu sais une vie de prince, c’est fait de beaucoup de contraintes, de privations de libertés » parce qu’ils représentent « un pays », « une couronne ». Pourquoi veulent-ils aller au Canada ? A quoi servent les rois et les reines ? Sur cette page, réécoutez en entier l’émission franceinfo junior du jour sur la famille royale d’Angleterre.

Source et article complet : FranceInfo

Antar, Abdoallah et Salma, des élèves de CM1 de l’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois, sur les incendies en Australie

Après trois mois de lutte, les pompiers australiens ont annoncé, lundi 13 janvier, avoir réussi à maîtriser le plus important « méga-feu » du pays. Cet immense brasier est situé dans la zone montagneuse de Gospers, au nord-ouest de la banlieue de Sydney. Il était hors de contrôle depuis presque trois mois.

Les enfants sont nombreux à avoir vu des images de ces incendies en Australie et les conséquences, notamment pour les animaux. Mais d’où viennent ces feux ? Comment les habitants et les animaux y font face ? On en parle dans franceinfo junior ce mardi avec Gaële Joly, journaliste à la rédaction de franceinfo. Elle revient d’Australie où elle a réalisé une série de reportages pour franceinfo. Pour l’interviewer : Antar, Abdoallah et Salma, des élèves de CM1 de l’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Une grande sécheresse dans le pays

Au micro, Antar pose la première question « Qui a brûlé la forêt ? » Une question importante mais pas si évidente, à laquelle répond la reporter : « Chaque année en Australie, il y a des feux de brousse qui démarrent en décembre jusqu’en mars-avril. Cette année, ils ont commencé très tôt parce qu’il a fait très chaud, il y a une grande sécheresse. Les feux ont pris plus tôt. Il y a eu des très gros feux, difficiles à arrêter pour les pompiers. C’est la nature qui est comme ça mais qui s’est emballée cette année. » Est-ce qu’il y a eu des victimes ? Comment font les animaux ? Comment lutter contre ces feux ? Sur cette page, réécoutez en entier l’émission franceinfo junior du jour consacrée à la situation des incendies en Australie. 

Source : France Info

Le député Jean-Christophe Lagarde qualifie le président américain Donald Trump de débile

L’assassinat du général Iranien Qassem Soleimani par les américains sur ordre du président Donald Trump a provoqué une vive colère à Téhéran avec un risque d’embrasement dans toute la région. En outre, différentes bases des milices pro-Iraniennes en Irak ont été visées par des drones et avions américains.

Le parlement Irakien vient de voter pour l’expulsion des troupes étrangères (dont celles des USA) et la fin de la coopération internationale contre l’Etat Islamiste aujourd’hui. L’Irak estime que sa souveraineté a été bafouée par cette frappe qui a été effectuée de manière unilatérale par les USA.

Le député Jean-Christophe Lagarde qualifie de « débile » le président Donald Trump et déplore une sorte d’amateurisme dans les relations extérieures :

Est-ce que Monsieur Trump va attaquer M. Lagarde pour injures ? En tout cas si Jean-Christophe Lagarde devenait président de la république en 2022, sa relation avec M. Trump (qui selon toute vraisemblance devrait être réélu) serait d’emblée entachée.

PASCAL AFFI N’GUESSAN invité de CADA à Aulnay-sous-Bois

Affi N’Guessan- invité par CADA a brossé un panorama sur I’évolution de la démocratie en Afrique sub-saharienne. Plus de 50 personnes participaient à cette conférence enrichissante au cours de laquelle le président du Front Populaire lvoirien a fait un exposé remarquable et répondu aux nombreuses questions posées par la salle avec précision, sincérité et talent.

L’ancien premier ministre ivoirien se veut confiant quant à I’évolution démocratique et écologique de I’Afrique. Grâce aux coopérations et aux mutualisations qui se mettent en place, la Démocratie avance et deviendra inéluctable pour Ie continent.

II exhorte les français d’origine africaine à s’engager dans le débat politique tant pour eux-mêmes et leur culture personnelle, que pour faciliter leur intégration en France à laquelle Ia république française ne peut échapper. Enfin pour I’Afrique qui a besoin de leur compétence, surtout s’ils acceptent de revenir au pays un jour.

II préconise que se développe Ia coopération décentralisée pour aider I’Afrique dans son développement. En ce sens, il rencontre Ia totale adhésion de CADA qui Ia prône ardemment dans son manifeste « SERVIR AULNAY-SOUS-BOIS ».

Pascal Affi N’Guessan repart en Côte d’ivoire pour y préparer I’élection présidentielle de 2020, qui constituera un test décisif pour la Démocratie. Si elle se déroule dans un climat apaisé, comme il le souhaite et pour lequel il oeuvre au quotidien, alors la réconciliation nationale pourra s’accomplir et Ia Côte d’Ivoire retrouvera une aura dans le concert des nations.

Source : communiqué CADA

%d blogueurs aiment cette page :