Archives du blog

Concert solidarité pour la Palestine et les enfants du camp de réfugiés d’Aïda le 23 novembre à Aulnay-sous-Bois

L’association Amitié Palestine Solidarité organise le 23 novembre prochain une journée de solidarité à partir de 14h jusqu’à 0h00.
Cette journée est découpée en deux temps forts:
  • de 14h00 à 18h30 , 3 tables rondes, Entrée libre
  • De 19h00 à 0h00 , une repas concert, Entrée payante
Vous trouverez toutes les informations sur l’affiche en cliquant sur l’image ci-contre.
L’association a le plaisir de vous annoncer que la billetterie pour le repas concert du soir est maintenant ouverte.
Le tarif est de 12 euros en pré vente et 15 euros sur place. 
Un maximum de place en pré-vente est souhaité afin d’assurer le succès de la soirée.
Afin, de réserver vos places vous pouvez nous contacter par mail ou téléphone et effectuer votre règlement (vous pouvez réserver votre place par mail et effectuer un virement bancaire).

Vivre et résister dans un camp de réfugiés palestinien expliqué à Aulnay-sous-Bois le 14 juin

Vendredi 14 juin 2019 à partir de 19h00 Salle Dumont (face au parking de la gare Aulnay RER-B), 12 Bd du Général Gallieni à Aulnay-sous-Bois.

L’association Amitié Palestine Solidarité invite Abdelfattah Abusour, fondateur du centre culturel d’Al Rowwad (les pionniers) du camp de réfugiés Aïda de Bethleem (Palestine occupée), à témoigner de la situation quotidienne des réfugiés.

Le camp de réfugiés palestiniens d’Aïda de Bethleem est situé en Cisjordanie, à deux kilomètres au nord de Bethléem et à 12
kilomètres au sud de Jérusalem.

Aujourd’hui, 6 000 habitants sont concentrés sur une surface de 4 hectares (équivalent à 6 terrains de foot).

En 1948, 70% des palestiniens ont été chassés de leurs maisons et sont devenus des réfugiés dans 59 camps dans le monde et sur leur propre terre. 350 villages ont été détruits par les milices et l’armée israélienne. Les habitants du camp d’Aida viennent de 35
villages de Palestine. La place manque, il n’y a pas d’espace libre où les enfants peuvent jouer, pas d’espaces verts, pas de jardins, pas de lieux de respiration.

La population est composée à 66 % de jeunes et connaît un taux de chômage à hauteur de 60 %.

La situation est constamment tendue. La plupart des habitants ne disposent pas d’autorisation de circuler et ne peuvent plus quitter Bethleem. Le mur illégal d’apartheid, construit par l’armée d’occupation israélienne, qui jouxte le camp, leur interdit désormais d’accéder à Jérusalem.

Le camp est le théâtre de violences répétées de la part de l’armée israélienne. Plusieurs dizaines de morts, des millions d’€ de dégâts matériels : c’est le quotidien des habitants.

Pour briser la résistance palestinienne, les soldats viennent de jour, comme de nuit dans le camp, entrent dans les maisons, arrêtent et
brutalisent les habitants, et en particulier les jeunes.

En 1998, le centre culturel d’Al Rowwad et le théâtre d’Al Rowwad sont créés. Ils jouent un rôle central dans la vie locale du camp. Les
réfugiés Palestiniens y développent une histoire, des traditions et une culture qui leurs sont propres.

Source : communiqué Amitié Palestine Solidarité

Regards croisés sur la Nakba à Aulnay-sous-Bois le 22 mars et débat Amitié Palestine Solidarité

Nous vous proposons de participer à la soirée « REGARDS CROISÉS SUR LA NAKBA « 
La Nakba, « catastrophe » en arabe, s’est traduite en 1948 par l’expulsion de 750 000 femmes, hommes et enfants palestiniens et la destruction de 615 villages.
Aujourd’hui, la Nakba n’est pas terminée.

Le processus de nettoyage ethnique mené par Israël continue.

Pour en débattre, nous invitons Eléonore Merza-Bronstein et Fadwa Khader pour un regard croisé sur la colonisation israélienne.
 

Espérant vous voir à la soirée du 22 mars prochain qui se poursuivra après le débat par un buffet solidaire et une animation musicale.

 
Bien solidairement,
 

Les vœux de l’association Amitié Palestine Solidarité le 18 janvier à Aulnay-sous-Bois

L’association Amitié Palestine Solidarité vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2019.

Amitié Palestine Solidarité a le plaisir de vous inviter à sa soirée des vœux le vendredi 18 janvier 2019 à partir de 19h00, Salle Gainville (22 Rue De Sevran 93600, Aulnay-sous-Bois).

Parking à proximité.

Cette soirée d’amitié et de solidarité sera l’occasion de présenter les projets de l’association et de ses partenaires
En présence de Lahouari El Kouradi et Pascal Gabay (le SZGAB) artistes, chanteurs et interprètes qui animeront la partie musicale et culturelle Vente solidaire de produits artisanaux palestiniens.

Buffet et Verre de l’amitié.

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Soirée de solidarité avec la Palestine le 24 novembre au chalet du Vélodrome à Aulnay-sous-Bois

Amitié Palestine Solidarité organise le 24 novembre prochain une après-midi et une soirée de solidarité. 

L’après-midi sera consacrée à des tables rondes sur le thèmes des solidarités avec la participations d’associations, de syndicats et de citoyens.

La soirée sera l’occasion d’un concert avec plusieurs artistes en solidarité avec la Palestine et les enfants de gaza.

Ces deux événements s’inscrivent dans le Festival des Solidarités 2018

Pour plus d’information, cliquer sur l’image ci-contre.

La billetterie est ouverte en prévente jusqu’au 12 novembre: Concerts + boisson + assiette palestinienne pour 12 euros. Apres cette date sur place 15 euros.

Attention limitation à 100 participants (organisateurs compris)

Pour réserver vos billets, écrire à amitiepalestinesolidarite@outlook.fr ou téléphoner au 07.86.16.26.13

Changement de lieu pour la soirée restitution Carnet de Voyage « Retour de Palestine » le 22 juin à Aulnay-sous-Bois

Attention en raison d’un événement indépendant de la volonté de l’association Amitié Palestine Solidarité, les organisateurs sont contraints de changer le lieu de la soirée rencontre débat : « Carnet de voyage Retour de Palestine« .

Celle-ci se déroulera :

SALLE GAINVILLE
22 rue de Sevran
93600 AUlnay-sous-Bois

Quand : ce vendredi 22 juin à partir de 19h.

Invitation soirée restitution Carnet de Voyage « Retour de Palestine » 22 juin 2018 à Aulnay-sous-Bois

Vous trouverez en cliquant sur l’image ci-contre l’invitation à la soirée débat « Retour de Palestine » qui aura lieu le 22 juin 2018 à partir de 19h00 à la salle Dumont à Aulnay-sous-Bois.

L’association Amitié Palestine Solidarité a invité Christophe Denantes, médecin anesthésiste, qui apportera également son témoignage sur la situation à Gaza où il vient d’effectuer une mission dernièrement.

La soirée se clôturera par un buffet solidaire et un moment artistique.

 

Le drapeau Palestinien flotte sur le Galion à Aulnay-sous-Bois

Les médias français l’ont relayé avec véhémence certainement pour faire monter la mayonnaise : l’ambassade des Etats-Unis s’est installée à Jérusalem Est, ce qui signifie que la première puissance mondiale reconnaît cette ville comme capitale d’Israël.

Alors que la tension était déjà à son comble, des Palestiniens ont essayé de forcer le poste frontière entre Gaza et Israël, entraînant une réplique sanglante (plus de 60 morts).

En solidarité avec la Palestine, des personnes ont donc installé le drapeau Palestinien sur l’immeuble emblématique du Galion à Aulnay. Cependant, cet acte ne permettra certainement pas d’améliorer la situation.

Amitié Palestine Solidarité propose une rencontre-débat sur « Femmes Palestiniennes, luttes et résistances » le 9 mars

A l’occasion des initiatives dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, L’association Amitié Palestine Solidarité vous invite à la rencontre-débat :« Femmes Palestiniennes, luttes et résistances », le vendredi 9 mars 2018 à partir de 19h00

Lieu : salle Gainville ,22 Rue de Sevran 93600, Aulnay-sous-Bois (Parking à proximité).

Vous trouverez en cliquant sur l’image ci-contre, l’invitation à la soirée.

Source : Le bureau de l’association Amitié Palestine Solidarité

Khalida Jarrar condamnée à 15 mois d’emprisonnement par un tribunal militaire israélien

Khalida_JarrarKhalida Jarrar, parlementaire palestinienne de gauche et féministe et avocate des prisonniers politiques, a été condamnée  à 15 mois d’emprisonnement par un tribunal militaire israélien à Ofer. Après son arrestation par les forces militaires Israélienne, qui ont fait intrusion le 2 avril dans sa maison de Ramallah, l’emprisonnement de Jarrar, ancienne directrice exécutive et actuelle vice-présidente du bureau des directeurs de l’Association Addameer (= Conscience) de Soutien aux Prisonniers et des Droits de l’Homme, a déclenché une indignation générale en Palestine, dans le monde arabe et sur le plan international.

Article complet : cliquer ici. Proposé par Michel Cadart

%d blogueurs aiment cette page :