Archives du blog

Le quotidien Le Monde pense que Sevran-Beaudottes est à Aulnay-sous-Bois

La ville d’Aulnay-sous-Bois s’agrandie avec l’acquisition du quartier Sevran Beaudottes. C’est en tout cas ce que prétend le très sérieux journal Le Monde dans un article relatif au RER B :

« Il faut à peine une demi-heure en RER depuis Châtelet, au centre de Paris, pour rejoindre Sevran-Beaudottes, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), près de la cité des 3000, où a grandi Alice Diop. Vingt-sept minutes pour relier des mondes que tout sépare. La cinéaste reconnaît volontiers une « fascination cinématographique » pour ce train, qui traverse souvent ses films et tisse la trame de son dernier documentaire, Nous. Elle prend le temps d’y arpenter la ligne B pour rendre compte des vies de ceux qui habitent alentour (le film est programmé sur Arte à la rentrée). Récompensée cette année au Festival international du film de Berlin, Alice Diop raconte « son » RER et, à travers lui, comment elle cherche à relier ceux qui s’ignorent par « un cinéma qui prend soin de ceux qu’il filme ».« 

Source : Le Monde

Sevran renforce sa sécurité et mise sur la vidéo-surveillance

Lundi 5 juillet 2021, les élus de Sevran (Seine-Saint-Denis) ont adopté plusieurs délibérations en faveur du renforcement de la sécurité.

A l’occasion du dernier conseil municipal de Sevran (Seine-Saint-Denis) qui s’est déroulé lundi 5 juillet 2021, la sécurité a été abordée à plusieurs reprises. A commencer par la création de plusieurs postes au sein de la police municipale. 

Recruter des policiers municipaux

Des discussions qui sont intervenues un peu moins d’un mois après une manifestation organisée sous les fenêtres de la mairie. Un collectif d’habitants du quartier Westinghouse réclamait notamment plus de sécurité dans le quartier. 

Lors du conseil, les élus ont d’abord évoqué le recrutement de six policiers municipaux « le plus rapidement possible ». Actuellement la ville compte trois agents « effectivement présents » en plus du chef de la police municipale. Deux autres agents sont absents pour raisons de santé. 

Une arrivée est prévue au 1er septembre, si l’agent réussi son concours d’entrée et un chef adjoint devrait également être recruté. « Donc à la date actuelle nous en sommes toujours à trois policiers même par rapport au séminaire du mois de janvier, nous n’avons pas progressé » râle Philippe Geffroy, conseiller municipal d’opposition. 

Source et article complet : Actu.fr

Accusé de violences conjugales, un homme de Sevran sort libre après une erreur de procédure

Les faits qui lui sont incriminés sont graves. L’homme est poursuivi pour des violences aggravées commises à Sevran le 20 juin dernier. Des violences ayant entraînées 30 jours d’incapacité temporaire de travail (ITT) pour sa conjointe. 

Le mis en cause est aussi accusé d’autres violences, le même jour, commises cette fois-ci avec une arme sur une autre femme. Frappée au genou avec une chaise, la victime s’est vu prescrire cinq jours d’ITT. 

Problème, le prévenu ne pourra pas être jugé, son audience reportée à plus tard. La raison ? « Nous devions vous notifier les faits avant 15 heures ce qui n’est pas le cas, nous ne pouvons donc pas juger, vous allez être remis en liberté », indique la présidente de la chambre.

Remise en liberté

En effet, toute personne déférée en comparution immédiate doit être présentée aux juges dans un délai donné. L’article 803-3 du code de procédure pénale, fixe un délai de 20 heures devant être respecté pour présentation devant le tribunal correctionnel à compter de la fin de la garde à vue. 

Le non-respect de ce délai de 20 heures entraine une remise en liberté immédiate. Avant de partir, la présidente de la chambre a tenu à mettre en garde le mis en cause. « Vous êtes présumés innocents monsieur mais je vous déconseille très fortement d’avoir des contacts avec les deux victimes pour que la situation soit apaisée ». 

Source et article complet : Actu.fr

Un policier délibérément percuté et blessé à Sevran par un automobiliste en fuite

Un policier a été volontairement renversé par un automobiliste dans la nuit de lundi à mardi à Sevran (Seine-Saint-Denis). La victime a été conduite à l’hôpital. L’auteur est recherché.

Il était environ 4 heures du matin lorsque les faits se sont produits, dans une zone pavillonnaire de Sevran. Trois enquêteurs de la police judiciaire se trouvaient sur place dans le cadre de leurs investigations.

Soudain, ils ont entendu un automobiliste démarrer brutalement et leur foncer dessus. L’un des agents n’a pas eu le temps de s’écarter et a été percuté, puis s’est retrouvé sur le capot du véhicule avant de chuter lourdement au sol. L’auteur des faits a rapidement pris la fuite.

Source et article complet : Actu17

Vidéo, des policiers agressés à Sevran par plusieurs individus, jet de projectile et crachats

Jeudi soir, alors que le couvre-feu venait de commencer, une patrouille de police a été prise à partie par un individu connu des services de police. Cet individu s’en est pris à la voiture des policiers, donnant plusieurs coups en défonçant la porte.

Les policiers ont alors procédé à l’interpellation de cette personne, entraînant la réaction hostile de jeunes venus à sa rescousse. Selon les policiers, la patrouille aurait subi des crachats ainsi qu’un jet de trotinnette.

Pour voir la vidéo de l’interpellation et la réaction hostile de certains jeunes, cliquer sur l’image ci-dessous :

Le rappeur de Sevran Kaaris gravement malade et hospitalisé !

Les fans du rappeur Kaaris sont complètement retournés puisque leur idole est, depuis plusieurs jours, hospitalisé. On ignore ce qui touche le rappeur de 41 ans mais une chose est sûre, il a mis en stand by ses projets pour se consacrer à la santé.

Pour rappel, Kaaris n’est pas l’ami de Booba, autre rappeur bien connu en Seine-Saint-Denis.

 

Le projet de l’énorme piscine à vagues de Sevran va t-il tomber à l’eau ?

La création d’une vague artificielle à Sevran devait redorer le blason de cette ville tant décriée dans les faits divers. Hélas, la vague Grand Paris (tel est son nom) portée par les sociétés Linkcity et Crescendo, n’a pas été retenue pour les Jeux Olympiques de 2024. De plus, le changement de Maire fait craindre un abandon pur et simple du projet pour quelque chose de plus écologique, mettant l’accès sur l’exploitaton agricole et forestière de cette friche entre le parc départemental du Sausset et le parc de la Poudrerie.

Cette énorme piscine devait permettre d’accueillir les amateurs de surf franciliens autant que les professionnels de la glisse. Placée stratégiquement à proximité de l’aéroport Charles de Gaulle et de Paris, les Sevranais espéraient beaucoup de cette nouvelle structure qui devait apporter emplois et activités.

Une consultation est en cours et les Sevranais devront donner leur avis. La restitution de cette consultation est prévue en mai 2021. Le projet sera t-il abandonné ou revu ? Réponse dans quelques mois.

Une tentative de meurtre à Sevran avec un homme qui jette sa femme en voiture dans le canal de l’Ourcq ?

C’est une histoire sordide digne des plus grands films noirs des années 80s. Tout part d’un témoignage accablé d’une scène rocambolesque qui aurait pu vraiment mal finir.

Hier en fin d’après-midi, une voiture arrive à vive allure sur l’allée d’Eu à Sevran, petite rue tranquille qui longe le canal de l’Ourcq. Soudain, l’homme au volant saute de sa voiture qui plonge bec dans l’eau du canal. Une femme se trouve à l’intérieur. Sa femme.

Alertés, les pompiers sont arrivés pour sortir la malheureuse du piège métallique refermé sur elle. La vitre est brisée et la femme est extraite du véhicule. Choquée, elle a tout de même la vie sauve.

Selon les premiers témoignages, il s’agirait d’une tentative de meurtre. Mais il pourrait s’agir d’un problème de frein. Il y a tout de même une voiture dans le canal, ce qui a attisé la curiosité des badauds !

Sevran devient la capitale du Rap Français avec Benab et son tube : Au clair de la rue

Sur les traces de Maes, Bersa et Kaaris, Benab vient de sortir un véritable tube avec « Au clair de la rue », sorte de ballade spirituelle dans les rues de la ville de Sevran. Il évoque la drogue, la galère, la prison, la police…

Une véritable pépite pour la Seine-Saint-Denis avec un style bien particulier.

Pour découvrir le tube en avant-première, cliquer sur l’image ci-dessous :

Plus de 40% sous le seuil de pauvreté dans le quartier des Beaudottes à Sevran ?

Ce sont des chiffres qui circulent suite à une étude réalisée en 2019. Avec la crise sanitaire et les difficultés économiques supplémentaires, il est fort probable que ce seuil soit dépassé aujourd’hui.

Manque de perspective, faiblesse sur le marché de l’emploi, problèmes d’éducation et de formation : tous les ingrédients sont réunis pour créer de la précarité. Le manque de logements et une population plutôt jeune finissent de noircir le tableau.

La création des gares avec le projet du Grand Paris et l’hypothétique relance économique pourrait soulager un quartier qui se trouve à deux pas de la ville – bien plus riche – d’Aulnay-sous-Bois.

%d blogueurs aiment cette page :