Archives de Catégorie: Travaux

Ouverture du grand centre aqualudique d’Aulnay-sous-Bois au printemps 2021

Initialement prévue pour l’été 2020, la livraison du nouveau centre aqualudique d’Aulnay-sous-Bois  est désormais prévue pour le printemps 2021.

Découvrez les actualités du chantier et les explications du retard via le lien ci-dessous :

aulnay-sous-bois.fr/grands-projets

Le chantier villa Eiffel à Aulnay-sous-Bois fait du boucan avec sa pompe de relevage

Une pompe de relevage est disposée derrière les clôtures du chantier et offre un écoulement d’eau constant avec des éjections mesurées à 45 .  55 décibels jours et nuit.

Cela empêche les riverains de dormir.

Source et image : un riverain

Le chantier Verrechia à Aulnay-sous-Bois provoque nuisances et inconforts même de nuit !

Alors que le monstre de béton est sorti de terre sur une parcelle entre les rue Anatole France et Fernand Herbaut, un riverain nous indique subir de nombreux désagréments à cause des travaux. Malgré plusieurs appels à la police municipale, impossible de faire cesser ces nuisances qui lui rendent la vie dure ainsi qu’à ses enfants.

Parmi les nuisances que le riverain nous remontent, notons :

  • Le début de chantier dès 5h45, avec parfois la pelleteuse qui est chargée / déchargée dans le camion, avec un boucan incroyable. Selon le responsable des travaux, une dérogation a été obtenue afin de livrer au plus vite les lots
  • Le pompage de l’eau au niveau des sous-sols de l’immeuble pour éviter l’inondation. Cette pompe de relevage fonctionne nuit et jour et un bruit sourd s’en dégage. Le ruissellement de l’eau est également gênant, il fut impossible de dormir la fenêtre ouverte même pendant la canicule. Impossible d’arrêter cette pompe car selon le responsable des travaux, tout serait inondé
  • Quelques dégâts sur les immeubles alentours (fissures, murs qui ont bougé avec impossibilité de fermer correctement les fenêtres, affaissement de terrain…)

Notre riverain n’en peut plus et souhaite que les autorités locales prennent le sujet à bras le corps.

Synthèse des différents travaux de l’été à Aulnay-sous-Bois

Pendant l’été, la Ville d’Aulnay-sous-Bois améliore votre cadre de vie ! Extension d’écoles, entretien des voiries, nouveau parking, désherbage, élagage, actions de végétalisation…

Découvrez sur la carte ci-contre la synthèse des différents travaux.

Des riverains de la rue Fernand Herbaut à Aulnay-sous-Bois interpellent sur la construction Verrechia

Démentielle. Irréaliste. Irresponsable : on ne peut pas dire que l’on ne tarit pas d’éloges lorsque certains riverains évoquent la construction Verrechia que la rue Anatole France et la rue Fernand Herbaut.

Le secteur est certes en zone UA (forte densification) du fait de sa proximité avec la gare, ceux qui y habitent souffrent beaucoup des projets pharaoniques et de la circulation des bus.

Le projet Verrechia, initié sous la mandature de Gérard Ségura, correspond à la 3ème construction sur la rue Fernand Herbaut en une dizaine d’années. Dans cette rue étroite, 3 pavillons ont été détruits. Il y avait encore sur cette rue de beaux pavillons en meulière mais ils sont désormais de plus en plus rares.

Cette nouvelle construction va encercler des pavillons et assombrir une fois de plus cette rue qui manque de soleil et d’oxygène. 

bsh

Alors que la rue Anatole France va voir de nouveaux commerces s’implanter pour tenter de concurrence le boulevard de Strasbourg, la rue Fernand Herbaut est de nouveau la grande sacrifiée sur l’autel de la densification. Mais est-ce que les nouveaux habitants prendront le RER juste à côté pour rejoindre leur lieu de travail, ou est-ce qu’ils utiliseront leur voiture comme beaucoup dans le secteur ?

Cette densification est sensée apporter un bol d’air frais aux commerces de proximité. Rendez-vous dans 5 ans pour faire le bilan !

Source : riverains de la rue Fernand Herbaut

Un pavillon fissuré rue Fernand Herbaut suite à la construction Verrechia à Aulnay-sous-Bois

Un riverain de la rue Fernand Herbaut nous informe qu’un pavillon jouxtant la construction Verrechia (Anatole France / Fernand Herbaut) a été légèrement fissuré lors des travaux. Par précaution, la famille a été relogée à un autre endroit le temps que les travaux se terminent.

Programme immobilier Boulevard Marc Chagall à Aulnay-sous-Bois

Chers Habitants,

Je suis un electeur en colère, je n’en peux plus de ces Élus, voilà,  encore un énième Programme immobilier de Beschizza :

Je suis un électeur écœuré et déçu de la politique de nos Élus, en effet, je vous annonce avec tristesse être tombé sur un chantier de 5 hideux gros immeubles de 6 étages,  Boulevard Marc Chagall sur la RN2 (ci-contre les photos).

Ces Bâtiments ont été construits par Promoteur immobilier donc seront vendus, ils totalisent 250 Logements, c’est énorme !!
Les travailleurs sur place m’ont informé, qu’un second chantier débuterait en Septembre 2020 avec un nouveau Promoteur.
Encore pire, ce second Programme immobilier titanesque concernera 400 Logements sur ce même Boulevard qui finirait a hauteur du Carrefour Jean Monnet.

A quoi jouent nos Élus ???? confondent-ils Aulnay et Dubaï ? Pour quelles raisons,  veulent-ils impérativement avoir 150 000 Habitants ? 
Donc faire de la politique, c’est construire des immeubles ? Les bouchons, la pollution, on y pense ?

Les habitants de Sevran et Villepinte, passent par ce Boulevard pour regagner leurs Villes, cela va engendrer des embouteillages monstres dans la partie Nord de la Ville !!!!

La route qui longe ce Boulevard n’est pas en capacité d’accueillir tout ce flux d’automobilistes , par conséquent, on fonce droit vers une catastrophe.

Il faut que les habitants se réveillent pour mettre un terme à se massacre écologique et urbain, mais a t-on anticipé réellement les conséquences néfastes de ces Programmes ?

Un Électeur en colère !

Le pavillon Chopin détruit à Aulnay-sous-Bois était amianté et complètement délabré

C’est ce qu’affirme nos confrères du blog Aulnay Libre dans un long et détaillé article photos à l’appui. Ce pavillon aux caractéristiques du 19ème siècle était parfaitement visible pour les curieux depuis la départementale 115, non loin du carrefour du Soleil Levant. Ce pavillon était situé dans un jardin remarquable de plusieurs milliers de m².

A l’époque, vers 2008-2009, l’ancien Maire Gérard Ségura avait déclaré en réunion publique à Mitry son souhait de relier ce jardin au parc Gainville pour garder une certaine continuité. Cependant l’avenir de ce pavillon remarquable n’était pas certain.

Pour l’écologiste Hervé Suaudeau, il aurait été préférable de préserver le pavillon au patrimoine local.

Enfin, notons que l’amiante ne semble pas si dangereuse que cela. A moins que des éléments aient été cachés à la rédaction, aucun aménagement particulier n’a été mis en place pour confiner les travaux et préserver les riverains des éventuels poussières d’amiante. A moins qu’il n’y avait que quelques petites traces, cela semblerait dire que les travaux de désamiantage ne sont pas nécessaires.

Billet d’humeur à Aulnay-sous-Bois… trop c’est trop !

Au moment où M.Le Maire et son équipe détruisent, liquident, anticipent, envisagent, projettent, prévoient, réalisent, accomplissent, effectuent,  exécutent…   sans le consentement des Aulnaysiens de:

  • « disloquer » sans prévenir  un parc situé au sein de maisons individuelles des 3000 depuis  45 ANS, le parc Modigliani , les riverains ont été amené à se défendre et à suspendre un tel projet
  • supprimer 5 ha du parc Ballanger qui a mis aussi 50 ans à se construire
  • démolir la maison atypique Chopin
  • construire à tour de bras des immeubles, des immeubles et des immeubles qui placent d‘ailleurs les futurs habitants, sur des grands axes passagers, bruyants, sur des carrefours, des feux rouges …quelle qualité de vie que les investisseurs propriétaires n’accepteraient pas pour eux-mêmes
  • lancer des travaux dans tous les sens entre place JC Abrioux(ex Camélinat), l’équipement multifonctionnel pour désenclaver Balagny (demande d’explications), le projet Val Francilia, déjà appelé Val Bétonia…
  • détruire une ancienne piscine fermée depuis plusieurs années alors que la piscine de Saint Ouen fermée en 2017 pour un problème de toiture (tiens cela rappelle quelques chose) vient de réouvrir en 2019 , juste pour dire… pour construire une future piscine « OLYMPIENNE  »   qui laissera beaucoup de souvenirs financiers aux Aulnaysiens

Aulnay avec des chantiers dans tous les sens mais Mesdames, Messieurs les contribuables, faudra payer un jour la note mais les investigateurs du jour seront partis…

Déjà la préparation des élections, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre…. !!!

Et puis tout ce qui peut se passer dans notre dos d’incompétent puisqu’un adjoint nous le fait souvent comprendre, ce qui ne glorifie pas cette politique actuelle  :

  • les insultes d’un communicant de M.Beschizza envers deux élus de l’opposition (A Aulnay on n’aime pas l’opposition) , un dépôt de plainte déposé comme le fait M.Beschizza
  • un possible conflit d’intérêt entre la fonction  d’adjoint chargé des finances de   Fleury et celle de contrôleur de gestion de l’Interco, en attente, des explications ont été demandées au Préfet
  • le directeur de cabinet de M.Beschizza également adjoint à Levallois Perret, ville bien connue aujourd’hui , proche d’un Maire bien connu aujourd’hui mais en présomption d’innocence(donc pas de mauvais esprit), accusé d’être à la tête depuis 2016 d’un outil du système de Patrick , la société sulfureuse d’économie mixte de Levallois en remplacement de …Patrick 
  • ou encore les désormais « us et coutumes » des élus qui ne jugent pas utiles de répondre à leurs administrés , quel mésestime … à moins d’être peut être adhérent de l’ A2m, association des amis de la majorité municipale ?
  • ou tout récemment, les soupçons de corruption dans l’attribution des HLM d’Aulnay sous bois(mais en attente d’enquête pour l’instant ?)

Source : un Aulnaysien mécontent, déçu, insatisfait, dépité….et aujourd’hui contestataire !

Incendie Notre-Dame de Paris, Arnaques aux dons

Incendie Notre-Dame de Paris, Arnaques aux dons

Message du diocèse de Saint Denis à DIffuser largement.

Mesdames, Messieurs, 

 

A la suite de l’incendie de la cathédrale de Paris, des actions de collecte officielles ont été lancées ; des arnaques profitent de la circonstance pour détourner l’argent. L’Union des Associations Diocésaines demande d’alerter le plus grand nombre de personnes par le message suivant.

Diffusez-le largement autour de vous.

J’attire votre attention sur la prudence à avoir vis-à-vis de ceux qui cherchent à profiter de l’élan de solidarité national et international et qui proposent de financer la reconstruction de Notre-Dame. Comme le rapporte la presse, de nombreuses escroqueries ont été signalées en France et à l’étranger. Aucune relance téléphonique par mail, courrier ou téléphone n’est faite par les quatre organismes ci-dessous qui sont les seuls organismes habilités à recevoir des dons :

  • Le Fonds Notre-Dame de Paris, Fonds mis en place par le diocèse de Paris au sein de la Fondation « Avenir du Patrimoine à Paris » abritée par la Fondation Notre-Dame

  • Le Fonds Notre-Dame de Paris, Fonds mis en place par le diocèse de Paris au sein de la Fondation « Avenir du Patrimoine à Paris » abritée par la Fondation Notre-Dame

  • Le Fonds Notre-Dame de Paris, Fonds mis en place par le diocèse de Paris au sein de la Fondation « Avenir du Patrimoine à Paris » abritée par la Fondation Notre-Dame.

  • Le Fonds Notre-Dame de Paris, Fonds mis en place par le diocèse de Paris au sein de la Fondation « Avenir du Patrimoine à Paris » abritée par la Fondation Notre-Dame.

  • La Fondation du Patrimoine : don.fondation-patrimoine.org

  • La Fondation de France

  • Le Centre des monuments nationaux (CMN)

Pour faire un don, allez uniquement sur le lien suivant du dispositif de la Fondation « Avenir du Patrimoine à Paris » (Fondation Notre-Dame) :

 http://www.notredamedeparis.fr/mecenat/fonds-francais/

 Vous pouvez également adresser un don par chèque libellé à la Fondation « Avenir du Patrimoine » à Paris à l’adresse suivante :

Fondation Avenir du Patrimoine

c/o Fondation Notre-Dame

10 rue du Cloître Notre-Dame,

75004 Paris

Jean-Géraud TRILLAT,

Économe du Diocèse de Saint Denis-en-France

%d blogueurs aiment cette page :