Publicités

Archives du blog

Loto des amis de Nonneville à Aulnay-sous-Bois le samedi 21 avril 2018

L’association « Les amis de Nonneville »

organisent un LOTO DE PRINTEMPS.

Le samedi 21 avril 2018,

au GYMNASE DU MOULIN NEUF; Avenue du Maréchal Juin, 93600 Aulnay-Sous-Bois

Ouverture des portes à 18 h 30.

 

TARIF: le carton 4 euros/ les 5 cartons: 16 Euros.

1er lot: TV écran plat Hitachi 108 cm, Micro ordinateur, Electro ménager, Paniers surprises, etc..

PARTIE ENFANTS GRATUITE/

Sur place: parking-restauration-buvette

Renseignements: ad-nonneville@hotmail.fr

ou par téléphone au: 06 83 51 94 70 ou au 06 86 27 09 68.

 

 Source: LES AMIS DE NONNEVILLE

 

Publicités

La démolition de la crèche Nonneville à Aulnay-sous-Bois pour bientôt

Creche_Toulouse_Aulnay_1Un appel d’offres concernant la tristement célèbre crèche de Nonneville à Aulnay a été publié. Le chantier de construction avait été stoppé suite à des problèmes dans la structure. La crèche qui n’a jamais été achevée sera donc bientôt démolie.

Réunion publique ce soir pour le quartier Nonneville à Aulnay-sous-Bois

Cahenzli_ChaucidouUne réunion publique a lieu ce soir, 19h00, au réfectoire Nonneville, 41 avenue de la Division-Leclerc.

Au programme :

  • Présentation des compétences du nouveau territoire Paris Terre d’Envol
  • Aménagement du souterrain pôle gare,

Entrée libre. Cette réunion publique sera animée par les adjoints Denis Cahenzli et Frank Cannarozzo.

Une maison d’une personne décédée squattée dans le quartier de Nonneville à Aulnay-sous-Bois

police_aulnay_vehiculeUne habitante de l’avenue de la Plaine à Aulnay-sous-Bois, située dans le quartier de Nonneville, informe la rédaction qu’une maison voisine vient d’être squattée par un couple et ses deux enfants, il y a quelques jours.

L’affaire est assez sordide : un homme seul est décédé dans son pavillon, sans héritier direct. Ce pavillon est resté  vide pendant 9 mois, avec les affaires du défunt. Apparemment, le couple squatteur n’aurait pas pris la peine de se défaire des affaires et se serait glissé illégalement dans le domicile.

Aussitôt le couple découvert, l’habitante contacta la police nationale, qui vint sur place pour constater l’infraction. Le couple sort alors un bail…au nom du défunt ! Mais ironie du sort ou pas, la police ne peut pas expulser le couple compte-tenu de la présence d’un contrat EDF. Une enquête est en cours, mais la procédure d’expulsion risque d’être très longue…

Les enfants auraient entre 7 et 12 ans.

La rédaction a contacté la conseillère municipale en charge du logement et les associations de quartier.

Les deux classes de Clis de l’école Nonneville 2 à Aulnay-sous-Bois ne délocaliseront pas à Gagny

ecole_nonneville_aulnayEn tout cas, au moins jusqu’en septembre 2016. C’est une victoire de l’ensemble des parents d’élèves qui se sont battus contre ce projet, mais aussi d’une partie du personnel d’enseignement, plutôt hostile à cette démarche qui s’est effectuée en dehors d’une concertation approfondie.

Le Directeur Adjoint de la DSDEN a lui-même annoncé la décision de surseoir à ce projet. Dans le communiqué de la FCPE Nonneville accessible en cliquant ici, on peut lire :

« la violence que représente in tel projet muri en dehors de tous les acteurs de la communauté scolaire, et en particulier les parents était inadmissible et voué à l’échec« 

La FCPE de l’école Nonneville d’Aulnay-sous-Bois dit stop à la délocalisation d’une classe CLIS

ecole_nonneville_aulnayMonsieur le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale,

Nous avons appris récemment que vous avez décidé de « délocaliser » à Gagny une des 2 classes CLIS 3 (Classe d‘Inclusion Scolaire pour déficients visuels) de l’école Nonneville 2.

Avec les parents, nous soutenons la mobilisation des enseignants qui se battent pour défendre un dispositif qui a fait ses preuves depuis des années.
Votre décision est inacceptable parce que cela met tout simplement en péril la réussite de la scolarisation des enfants qui seraient touchés par cette mesure.

En effet :

  • Pour certains enfants, la continuité et la stabilité de la prise en charge scolaire sont essentielles tant en terme de lieu (ce sont des enfants qui ont à construire des repères qui leur sont propres), qu’en terme d’environnement humain. Les liens tissés avec patience au cas par cas par les enseignantes spécialisées et les ATSEM spécialisées sont primordiales à la réussite de « l’inclusion scolaire ».
  • Les réseaux humains, sociaux et sanitaires mis en place au fil des années permettent d’apporter des réponses aux besoins des enfants. Ils sont indispensables à leur réussite scolaire. Une délocalisation arbitraire et précipitée serait de ce point de vue catastrophique.

Notre conseil de parents d’élèves du groupe scolaire Nonneville s’oppose pour cette raison à cette décision technocratique, et dénonce l’absence de concertation, la précipitation de la mise en oeuvre de cette décision qui nie les exigences pédagogiques, éducatives et sanitaires auquel un service public digne de ce nom se doit de répondre. Le projet de délocalisation pour la rentrée de septembre doit être stoppé.
Les échanges que nous avons multipliés avec les enseignants, les familles nous conduisent à poser des exigences soulevées par l’annonce de ce mauvais projet et nous demandons :

  • Le retrait sans condition du projet de délocalisation de la classe de CLIS 3 en septembre 2015
  • A vous et à Mme la Rectrice rendiez publics les besoins de scolarisation des enfants déficients visuels sans réponse aujourd’hui. Il y a une insuffisance de CLIS 3 sur le département. Plutôt que délocaliser, il faut créer de nouvelles classes de ce type selon un maillage articulé aux besoins, permettant de limiter des temps de transports superflus !
  • Nous voulons la confirmation que tous les partenaires essentiels à une telle prise de décision, et clairement nommés dans le Bulletin officiel n° 31 du 27 août 2009, aient été consultés : l’I.A.-D.S.D.E.N, le groupe technique départemental de suivi de la scolarisation des enfants et des adultes handicapés, la C.D.A.P.H., et services médico-sociaux qui ont à intervenir dans les écoles pour contribuer à la réalisation des P.P.S. Et nous voulons en connaitre les résultats !
  • La mobilisation des moyens financiers par l’Etat qui à ce jour laisse à la charge des collectivités le financement des équipements et installations adaptées. La localisation des CLIS sur le département ne doit pas être fondée que sur le seul critère de la richesse relative de la commune d’accueil ! L’Etat doit garantir aux enfants, à leurs enseignants et accompagnants l’environnement spécifique et adapté, gage de leur réussite scolaire.
  • Que tous les acteurs de la communauté scolaire et acteurs de la prise en charge des handicaps (avec leurs associations et leurs syndicats) se mettent autour d’une table afin de définir à long terme un projet départemental rendant possible l’inclusion scolaire de tous les enfants déficients visuels et visant sa réussite.
  • Nous vous demandons Monsieur de recevoir une délégation de parents et de représentants de parents d’élèves dans les plus brefs délais.

Source : lettre de la section locale FCPE

Non à la délocalisation de la Classe d’inclusion pour élèves déficients visuels d’Aulnay-sous-Bois

ecole_nonneville_aulnay19 enfants déficients visuels (aveugles ou amblyopes) se trouvent aujourd’hui en CLIS 3 dans l’école Nonneville. Ces classes disposent d’un matériel couteux mais vétuste.

L’inspection académique a récemment pris la décision de délocaliser, pour la rentrée scolaire 2015/2016, une de ces deux classes, sans aucune consultation préalable (CLIS de Nonneville 2, de son directeur, du centre de soins, du maire d’Aulnay-sous-Bois…). Une pétition est en ligne pour dire non à cette délocalisation vers la ville de Gagny. Vous pouvez la lire et la signer en cliquant ici.

Première réunion du conseil de quartier 8 – Nonneville à Aulnay-sous-Bois

conseils-citoyensLa communication de ce qui se passe au sein des conseils de quartier en direction de l’ensemble des habitants restant assez floue (information par l’intermédiaire d’Oxygène et une lettre générale à tous les conseils de quartier à venir, mais quand ?), il nous semble important de servir de relais.

Le 22 janvier 2015 s’est tenue la première réunion du conseil de quartier Nonneville en présence des élus de la majorité et de l’opposition ainsi que des services de la Démocratie et de l’adjoint au directeur de la Police municipale.

L’ordre du jour établi par la municipalité était le suivant :

  • choix du rapporteur et du secrétaire
  • règles de fonctionnement
  • cartographie des soucis
  • sujets majeurs à traiter entre janvier et septembre 2015
  • projets

Deux rapporteurs se sont proposés : il s’agit de Messieurs Grécourt et Houdusse.

Le travail de secrétaire revient quant à lui à Monsieur Buinisset.

Pour rappel, le secrétaire est responsable des compte-rendus et les rapporteurs sont chargés de représenter le quartier auprès des autres conseils de quartiers et des différentes instances municipales.

Les règles de fonctionnement édictées par la municipalité proposent que les réunions soient mensuelles, avec une rencontre dans les 8 jours précédents entre les rapporteurs et les élus. La durée des réunions sera limitée à deux heures.

Les principaux soucis évoqués par les habitants ont été :

  • l’absence de travaux de réparation suite à l’incendie de l’école Nonneville 2,
  • la nomination d’un référent police pour le collège Simone Veil,
  • les problèmes de circulation (non respect des feux, vitesses excessives…)
  • la sécurisation du square rue de la Division Leclerc
  • l’avenir de la crèche rue de Toulouse,
  • les problèmes d’accès à la rue de Pimodan les jours de marchés

Il a donc été décidé que les sujets majeurs à traiter seraient les suivants :

  • PLU
  • Circulation
  • Propreté, incivilités, sécurité
  • Équipements et écoles

A noter les remarques pertinentes de Monsieur Alain Boulanger, président de Capade, concernant la suite donnée aux différentes demandes. En effet, la municipalité préconise qu’un délai de 2 mois soit prévue pour donner réponse. Or, plus de 2 mois se sont écoulés entre la réunion plénière et la première réunion de quartier et aucune réponse n’a été apportée aux problèmes évoqués, aucun compte-rendu n’a été transmis.

L’intervention de Monsieur Cahenzli a permis de faire le point sur les projets immobiliers dans le secteur :

3 projets sont actés : rues Gatouillat/14 juillet, rue Tournadour, boulevard de Strasbourg

Le projet de la rue des Charmilles serait en attente et les projets Barbusse, Pimodan, Salengro seraient stoppés. Une veille serait également exercée sur le site du central téléphonique rue Turgot et sur le site de la CPAM.

La concertation sur le PLU devrait avoir lieu en avril 2015.

A ce sujet, il est dommage que la municipalité n’ait pas profité, comme elle aurait pu le faire, du lancement de la révision du PLU pour sursoir à tous les projets jusqu’à l’établissement de la nouvelle réglementation.

La réunion s’est conclue par l’intervention de l’adjoint au directeur de la Police municipale dont vous trouverez ci-après le numéro 0 800 39 93 93. N’hésitez pas signaler tous les problèmes de circulation, stationnement, incivilités…

Source : compte-rendu de Évelyne Blaza

Photo du terrible incendie à l’école primaire Nonneville 2 à Aulnay-sous-Bois

incendie_aulnay_nonnevilleAujourd’hui, un terrible incendie a ravagé l’école primaire Nonneville 2 à Aulnay-sous-Bois. Un membre de la rédaction était sur place afin de discuter avec les secours et le personnel de l’école. Il n’y a eu aucune victime, l’incendie s’étant déclaré dans une salle polyvalente dans le sous-sol de cette école.

Aulnay-sous-Bois : kermesse à la paroisse Saint-Pierre de Nonneville le 2 juin

kermesse_aulnayUne kermesse est organisée ce dimanche 2 juin, à la paroisse Saint-Pierre de Nonneville (52 rue de Reims à Aulnay-sous-Bois), de 11h00 à 19h00

Au programme :

  • Brocante
  • Salon de thé / buvette
  • Restaurant gastronomique
  • Stand de tir
  • Stands de jeux
%d blogueurs aiment cette page :