Publicités

Archives de Catégorie: Urbanisme

Lettre ouverte d’Aulnay Environnement à Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois

Monsieur le Maire,

Vous avez pour projet de « réhabiliter » l’ex place Camélinat que vous avez rebaptisée « Jean-Claude Abrioux » et la rendre aux piétons en y interdisant le stationnement des automobiles. C’est une bonne idée.

Vous voulez creuser sous la place pour y installer un parking souterrain. C’est une très mauvaise idée.

  • Cela perturbera l’écoulement d’une nappe phréatique très peu profonde dans cette partie de la commune et affectera toutes les constructions environnantes.
  • Cela entraînera la destruction des tilleuls qui ont encore devant eux plusieurs siècles d’espérance de vie, qui sont un des ornements de la place et une source de fraîcheur en période de chaleur.
  • Cela coûtera très cher : 5 millions d’Euros sur le budget de la commune.

Or vous le savez, le nouveau gouvernement va demander de nouveaux efforts financiers aux collectivités, 11 milliards d’euros sur les 50 milliards d’économies publiques prévues sur 2015-2017, sous la forme d’une baisse des concours financiers que leur verse l’État.

L’association des maires de France vient d’alarmer le gouvernement qui va leur imposer de faire des « arbitrages douloureux entre les services rendus aux populations, y compris les plus fragiles, et une diminution massive de leurs investissements. »

Nous vous prions instamment de faire le bon choix : renoncer à un investissement inutilement coûteux plutôt qu’aux services rendus à la population.

 On peut renoncer au parking souterrain sans abandonner l’idée de libérer de la place.

  • Un investissement moins coûteux est possible : la transformation de l’ancienne perception de la Rue des Écoles en parking à trois niveaux, qui pourra contenir autant  de véhicules, sinon plus, que la place. Ce parking peut être construit sans détruire une façade typique des années 30 et sans défigurer le quartier. Les architectes ont démontré qu’ils sont capables de reconstruire en conservant une façade.
  • Ce choix aurait l’immense avantage de faire entrer et sortir les véhicules loin du passage des enfants du collège et des écoles maternelles et élémentaires qui vont être installées dans l’ancienne annexe Barrault. Aménager les accès d’un parking souterrain en pleine zone de passage de centaines d’enfants est une aberration.

Choisir cette solution alternative aura donc de multiples avantages : elle contribuera à préserver l’équilibre financier de la commune et la sécurité de nos enfants.

Il faudrait saisir l’occasion de ces nouvelles contraintes budgétaires pour consulter la population du quartier, riverains et parents d’élèves, ce qui n’a jamais été fait, malgré la pétition que nous vous avons présentée.  Les conseils de quartier doivent fonctionner comme une institution démocratique, et non plus comme une sorte de conférence de presse où les représentants de la municipalité sont seuls maîtres du débat, refusent le micro aux contradicteurs et tournent en ridicule les défenseurs d’un projet alternatif.

Ainsi vous pourrez faire de l’aménagement de la place J-C Abrioux une vitrine  positive de votre mandature.

Source : communiqué Aulnay Environnement

Publicités

Aulnay Environnement demande de revoir le projet d’aménagement de la place Jean-Claude Abrioux

Aulnay Environnement souhaite installer un parking aérien paysager en lieu et place de l’ancienne trésorerie, mais aussi éviter le parking souterrain envisagé par la municipalité, car cela pourrait avoir des conséquences graves sur les bâtiments alentours.

Tout le détail dans une lettre adressée au Maire accessible en cliquant sur l’image ci-contre.

Objectif 100 000 habitants à Aulnay-sous-Bois ?

Avec l’urbanisation d’une partie du site PSA, mais aussi l’arrivée de nouveaux logements autour de la nouvelle gare du Grand Paris à proximité de la cité de l’Europe, ce sont des centaines de logements qui vont voir le jours dans les prochaines années.

Cela apportera une nouvelle population, et créera même un nouveau quartier. Et ce qui était agité comme un épouvantail par la Droite il y a quelques années pourrait se concrétiser plus vite que prévu : dépasser la barre des 100 000 habitants.

Cela n’a pas que des désavantages : franchir les 100 000 habitants correspond à une augmentation significative des dotations, et donc à plus de moyens financiers pour la ville. A l’heure où les investissements et les services baissent alors que l’emprunt continue toujours d’être appliqué – au risque d’atteindre le seuil d’alerte de l’endettement – le passage au dessus des 100 000 habitants pourrait devenir salvateur.

L’ancien pavillon de la DDE sur l’Ourcq à Aulnay-sous-Bois bientôt détruite, mais pour faire quoi ?

Sur le canal de l’Ourcq à Aulnay-sous-Bois, non loin de l’avenue Pierre Jouhet, se trouve un pavillon qui était utilisé par la Direction Départementale de l’Equipement (DDE) de la Seine-Saint-Denis.

Plusieurs lecteurs nous affirment que les dossiers et objets du bâtiment ont été déménagé, et que la structure devrait être détruite. Mais qu’est-ce qui pourrait avoir en lieu et place de ce bâtiment ?

Un « déménageur » évoquait à un lecteur la possibilité d’y construire des logements. Mais l’installation d’un service spécifique n’est pas à exclure. L’ancien maire socialiste Gérard Ségura souhaitait y installer une guinguette pour compléter l’offre pour les festivités de l’été du Canal de l’Ourcq. Le Maire Bruno Beschizza pourrait concrétiser ce projet…ou pas.

3eme édition de la nuit des églises à Aulnay-sous-Bois le 1er juillet

La nuit des églises se déroule en France chaque 1er samedi de juillet.

Pour la 3ème année, elle a lieu à Saint-Sulpice d’Aulnay le samedi 1er juillet.
L’événement débute par la messe à 18h30, et se termine par un temps d’adoration eucharistique à partir de 23 heures. Entre les deux, la manifestation laisse place à la chorale Arpej (dirigée par Martine Lagorsse), au quatuor de saxophones du Conservatoire de musique d’Aulnay avec des pièces de Debussy et Piazzolla, au trio de Gospel « Ma Voix », au Grand Orchestre des enfants et ados de Saint-Sulpice (dirigé par Maryvonne Ghidelli), ou encore des pièces d’orgue et voix (avec Guy Lhommet, titulaire de l’orgue de Saint-Sulpice). À cela s’ajoutent les récits de la petite histoire de l’église Saint-Sulpice, ainsi que le regard de l’architecte Jean-Marie Duthilleul (Comité du Grand Paris).

À une heure inhabituelle, la nuit des églises ouvre ses portes à tous, croyants ou non, pour un instant culturel, spirituel, historique et sympathique.

Alphonse Moukarzel,
membres du comité organisateur
de la Nuit des églises

source: Trait d’union N°116- juin 2017.

Démolition du café « L’orient express » à la gare d’Aulnay

Vous l’aurez surement remarqué, le restaurant « L’orient express » est en cours de démolition, dans le droit de la rue du 11 novembre.

Nous parlons dans cette vidéo du « terminus » c’est une erreur de nom; mais le lieu est le même.

Les lieux sont entourés de grilles, c’est sécurisé, faut dire que pas loin de la, il y a les arrêts de quelques lignes de bus, beaucoup de passages piétons, quelques commerces….

Il s’agit en fait, de la démolition du restaurant et de l’appartement;  tout bonnement; la fin d’une époque.

Notre rédaction à filmé les débuts de la démolition.

Ci dessous, notre vidéo:

Les jolis jardins éphémères de la gare d’Aulnay

La rédaction d’Aulnay cap est allé voir les jolis jardins éphémères de la gare d’Aulnay-Sous-Bois​.

Nous tenons à féliciter les services des espaces verts de notre ville, pour ce beau travail.

Ci dessous, notre vidéo prise ce matin:

 

Un beau pavillon détruit pour laisser place à un immeuble rue Louis Barrault à Aulnay-sous-Bois ?

Un superbe pavillon en meulière situé rue Louis Barrault à Aulnay-sous-Bois sera bientôt détruit pour le prochain immeuble place Jean-Claude Abrioux. Si une ville et son patrimoine ne peuvent rester figés dans le temps, quelques nostalgiques regretteront la disparition de ce type de maison si courant au début du 20ème siècle. Les nouvelles maisons en parpaing, sans charme et sans caractère, et les immeubles en bétons ne pourront pas remplacer le cachet de ces pavillons qui ont forgé l’urbanisme de tout un secteur…

Photo : un lecteur d’Aulnaycap

Aulnay Environnement souhaite préserver le bâtiment du stade nautique de Coursaille

centre_nautque_aulnayLe dernier numéro du bulletin municipal d’Aulnay-sous-bois, « Oxygène », mérite une mention spéciale en matière de communication concernant la piscine que les Aulnaysiens attendent depuis la fermeture du stade nautique de Coursaille, il y aura bientôt trois ans.

L’information est si importante qu’elle figure en gras sur la couverture : la nouvelle piscine sera à l’emplacement même de l’ancienne. Soit dit en passant, une décision annoncée lors de vœux du Maire, bien avant que le Conseil Municipal ne l’ait votée, ce qui en dit long sur la démocratie municipale.

Une année a donc été perdue en réflexion sur la localisation. Clairement, lorsqu’on l’interrogeait, le responsable de la société H2O chargée de l’étude du projet poussait vers une implantation sur les terrains PSA, et il n’est pas douteux qu’il rejoignait les vœux du Maire qui a longtemps travaillé sur cette hypothèse.

Les associations avaient soulevé le problème du choix entre réparation et reconstruction après destruction totale, avec un montant qui va du simple au triple. (9 à 32Millions). La priorité était de rester sur le site actuel, c’était le point essentiel pour Aulnay Environnement. Maintenant que le choix est fait, il conviendrait de s’interroger sur l’opportunité de tout détruire.

Or voilà qu’Oxygène apporte un argument de poids contre la destruction de l’ancienne piscine, en affichant en première page une superbe photo de la piscine qu’ont fréquenté les Aulnaysiens. L’élégance et la  qualité architecturale du site sautent aux yeux. Le bulletin étant distribué à tous les habitants de la commune, le caractère patrimonial de l’ensemble devient pour tous évident.

En effet, dans le diagnostic du patrimoine de la commune d’Aulnay-sous-bois, réalisé en 2008 par le bureau de l’inventaire du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, on relève précisément comme bâtiment remarquable au titre de l’article L.123.7 du code de l’urbanisme « le stade nautique de Coursaille ».

Il est temps que nos élus prennent conscience que la fierté des Aulnaysiens s’appuie aussi sur la conscience de la valeur de leur patrimoine, en une époque où le nom de la commune est trop souvent lié à de tristes événements.

Malheureusement, il semble que ce soit le cadet de leurs soucis, dans leur acharnement à livrer la ville aux promoteurs pour faire pousser près de la gare (rue Anatole France) et dans le sud les immeubles de luxe. Déjà un ensemble de pavillons jumeaux de la fin du XIXe siècle, dont la valeur patrimoniale a également été indiquée par l’inventaire, a été sacrifié sur les rues Gatouillat et du 14 Juillet. Et que dire du sort dévolu à l’ex-place Camélinat, également repérée d’intérêt patrimonial en raison de son homogénéité, tous les immeubles datant des premières décennies du XXe siècle, qui va être défigurée par un immeuble monstrueux en pierre de taille, sans parler des tilleuls centenaires qui seront abattus.

Notre maire nous promet « du beau et du bon ». Mesdames et Messieurs les élu(e)s, à défaut de prendre le temps de consulter le diagnostic du Conseil Général, posez les yeux sur notre patrimoine architectural : notre ville a déjà sa part de beauté, grâce à des constructions vénérables. Comme l’ex-place Camélinat, le stade de Coursaille mérite qu’on y réfléchisse à deux fois avant d’en détruire la beauté.

Source : communiqué Aulnay Environnement

La ville de Bobigny va se doter d’un véritable centre-ville

bobigny-centreAussi incroyable que cela puisse paraître, la préfecture de la Seine-Saint-Denis ne dispose pas d’un véritable centre-ville. Mais cela va changer, dans quelques années, un pôle de centralité va voir le jour, et relier les différents quartiers.

Pour découvrir le dossier, nous vous invitons à prendre connaissance d’un article paru dans « Le Moniteur » en cliquant sur l’image ci-contre.

Article proposé par Didier Bessaguet

%d blogueurs aiment cette page :