Publicités

Archives de Catégorie: Urbanisme

Les travaux et fermetures de l’été dans les transports

 Le T4 interrompu deux mois cet été, du 6 juillet au 3 septembre

La ligne du T4 sera fermée en conti­nu entre Bondy et Aulnay-sous-Bois, en raison des travaux de prolon­gement vers Clichy-sous-Bois/Montfermeil.

Durant cette période, des bus de substitution seront mis en place.

Pour les personnes à mobilité réduite, un service de taxi sera proposé.

Dates d’interruption  : du samedi 7 juillet au dimanche 2 septembre 2018.

Un service de bus de remplacement est mis en place dans les deux sens entre Aulnay sous Bois et Bondy, avec desserte des gares intermédiaires.

Pour plus d’informations, cliquez ici pour télécharger l’affiche PDF. Les horaires du calculateur d’itinéraire tiennent compte des travaux.

Pendant les travaux, covoiturez avec iDVROOM, Transilien vous rembourse. La ligne sera également fermée cet au­tomne du 19 octobre au 5 novembre.
Plus d’informations sur : https://maligne-e-t4.transilien.com

Interruption de la LIgne K , le samedi 14 et 15 juillet

Aucun train sur la ligne K entre Mitry-Claye et Paris Nord, samedi 14 et dimanche 15 juillet, en raison d’une maintenance électrique dans le secteur d’Aulnay-sous-Bois

Source: site officiel ville d’Aulnay.

Publicités

Travaux de rénovation complète de la chaufferie du quartier Mitry à Aulnay-Sous-Bois

 L’OPHLM d’Aulnay-Sous-Bois à engagé des travaux de rénovation complète de la chaufferie.

Ces travaux se déroulent depuis hier en plein coeur du quartier Mitry à Aulnay-Sous-Bois, du 15 juin au 15 septembre 2018.

Il faut préciser que chaque année, dés que le froid arrive, nos appartements sont très mal chauffés, les pannes a répétitions se font sentir, c’est difficilement supportable.

Suite aux plaintes successives des locataires, Sachant que le réseau est en mauvais état, une rénovation complète est nécessaire,

Les travaux vont durer tout l’été, et vont causer quelques gros soucis de stationnement, et de bruit surtout, c’est infernal!!!!

mais c’est le prix à payer pour un hiver bien au chaud.

J’adresse mes remerciements à l’OPHLM, pour avoir engagé ces travaux, tardifs  parce qu’attendus depuis un certains temps, mais qu’on espère efficace.

Notre souhait pour l’hiver prochain, est bien entendu d’être mieux chauffés, et souhaitons aussi pouvoir bénéficier d’un hiver serein, en oubliant les pannes de chauffage et le froid.

Ne me demandez pas qui va payer ces travaux, je ne sais pas….

Travaux en cours sur le réseau de chauffage, au coeur du quartier Mitry à Aulnay, En témoigne cette vidéo:

 

 

 

Aulnay Environnement présente une vision moins idyllique de la politique de l’urbanisme à Aulnay-sous-Bois

Il semble que la campagne électorale ait commencé à Aulnay. La municipalité redouble d’efforts pour vanter son respect du patrimoine. Précédant le dossier d’Oxygène où elle s’attribue le mérite d’acquis dus surtout aux municipalités précédentes, un prospectus très partisan, sous couvert de dénoncer des « intox », a présenté des faits une version tronquée et contenant certaines contrevérités.

L’assemblée générale  d’Aulnay Environnement du 22 mars 2018 a voté un crédit exceptionnel pour informer les Aulnaysiens de la vérité des faits.

Chaque Aulnaysien peut juger de la pertinence de cette affirmation. Ce mot, fondement de la campagne électorale de 2014, nous ne l’utilisons que pour le retourner contre ses promoteurs, car la réalité est plus complexe. Construire des logements est une nécessité dans un pays où la population augmente sans cesse, avec une région Île-de-France qui reste parmi les plus attractives. La solution d’étendre à l’infini les zones urbaines n’est pas tenable, il faut inévitablement densifier les centres-villes. Mais pas n’importe comment.

Que construire, où et comment construire, là sont nos points de désaccord avec la politique municipale.

Le PLU de 2015, conduit à la hussarde alors que nos voisins sont encore en pleine concertation avec les habitants, fait fi des attentes des Aulnaysiens qui demandaient entre autres qu’on continue comme par le passé à construire en retrait, sans balcons débordants: les promoteurs ont à présent toute liberté de construire au ras du trottoir, et les façades continues (comme à Paris !) sont le but ultime.

Source : tract Aulnay Environnement

De l’urbanisme en question

Chers lecteurs,

Je vous propose ce soir, de prendre connaissance d’un article écrit par notre ami Christian Picq, que nous remercions chaleureusement.

Article a lire en cliquant sur les images

1)

  2) 

 

 

Lettre ouverte de la direction générale des services techniques d’Aulnay-Sous-Bois à l’attention du maire d’Aulnay.

La direction des services techniques de la ville d’Aulnay-Sous-Bois à sollicité Aulnay cap pour communiqué une note d’information adréssée à l’attention de monsieur le maire d’Aulnay-Sous-Bois.

communiqué que voici; bien sur, nous donnons aussi le droit à monsieur le maire de répondre à ce communiqué s’il souhaite le faire via notre blog…

Communiqué à lire en cliquant sur l’image ci dessous:

Que devient le terrain de la Croix-Blanche à Aulnay-sous-Bois ?

Aujourd’hui, le terrain de la Croix-Blanche sert de base de vie aux ouvriers qui travaillent dans le quartier pour la modernisation du réseau d’assainissement, afin que les inondations de 2013 ne se reproduisent pas.

Mais demain ?

Pour l’instant, seuls des bruits circulent sur d’éventuels projets, mais rien de réellement concret. Nous sommes donc dans l’attente et dans l’interrogation les plus totales. Malheureusement, nous n’avons AUCUNE INFORMATION sur le devenir du terrain.

Sachez néanmoins que nous resterons fermes sur les demandes faites dès 2011 : le maintien de la mairie annexe et la mise en place d’un autre équipement de quartier, ainsi que des logements à taille humaine et en respect avec l’environnement proche. Des logements qui seront réfléchis et raisonnés, et bâtis en concertation avec les riverains.

Nous lançons donc un appel à la Mairie pour savoir où en est le projet et sommes bien évidemment vigilants, mobilisés et à votre écoute !

Source : communiqué QCBE

Concertation centre gare Aulnay-sous-Bois par André Cuzon

Le premier élément pour analyser ce problème c’est de situer la centralité de ce centre gare. Le document parle de l’une des « principales  centralités de la ville » : c’est notoirement insuffisant de le dire.

François Asensi aulnaysien maire de Tremblay avait dit dans la concertation sur le SDRIF à l’époque que Aulnay était la « capitale » de l’intercommunalité. En effet la gare d’Aulnay du fait du nœud ferroviaire est un centre pour les communes desservies du Drancy, Le Bourget, Blanc-Mesnil à Villepinte Tremblay et Sevran Livry. Le T4 de plus le relie tant aux Pavillons qu’à Bondy.

Le grand paris va conforter ce rôle central. La ligne 16 est une  rocade ferrée autour d’Aulnay reliant le RER B au Bourget, à Villepinte-Beaudottes, Sevran-Livry vers le RER A vers Noisy-le-Grand en passant par Clichy-Monfermeil.

On peut espérer demain un T4 allant vers Noisy-le-Sec autre nœud ferré.

Aulnay attire aussi les habitants du 77 de Mitry et Villeparisis.

Rappelons que le RER B est la ligne Nord-Sud du réseau RER. Le nombre d’usagers du RER prouve cette centralité.

Il faut mettre en regard la faible densité relative de cet hyper centre. Le développement de la ville s’est effectué du sud au nord et la ville s’est décentrée vers le nord sans pouvoir créer une centralité réelle au niveau de la ville. Les équipements sont dispersés dans les quartiers.
Pour valoriser le centre (gare) d’Aulnay il faut le considérer comme un centre intercommunal (de près de 400.000 habitants): une médiathèque, des salles de réunions variées (connectées image et son)  publiques et privées de tous types, de toutes tailles en tout cas modulaires y seraient à leur place dans le cadre du grand paris et d’une société qui favorise les transports et les connexions du futur.

Ce point de vue je le défends depuis … 20 ou 30 ans lors des débats des différents PLU.

A l’évidence le long des voies ferrées, éventuellement au-dessus, mais aussi très facilement sur le parking Dumont (le contraire d’un centre ville), il faut densifier. Sur le parking Dumont j’ai souvent évoqué R +  10 ou 12 avec des services publics (médiathèque et autres (police, crèches, écoles, université, impôt, sécu, emploi etc), des bureaux et des emplois,  des logements de tous types pour étudiants, retraités ou autres. notre centre gare a été oublié depuis Louis SOLBES ! en 1983.

Le nord de la gare c’est encore pire. La fronde contre SEGURA a gelé les constructions nécessaires à deux pas de la gare entre gare et mairie : le nouveau PLU a été démagogique sur ce point.

Les commerçants dans les années 70 avaient demandé l’abattage des platanes pour garer les voitures : on voit le résultat.

Un PIR (parking d’intérêt régional) indispensable aurait pu y sauver le commerce. La municipalité l’envisage place ex-Camélinat au détriment des tilleuls !

La rénovation de la gare aurait du prévoir un souterrain SNCF gratuit pour tenter de remédier aux nombreuses barrières/frontières qui empêchent de vivre ensemble dans cette ville

La densification du centre seule permettra la préservation de la zone pavillonnaire et limitera le risque des inondations d’orage  qui est du à la platitude de tout le secteur de Roissy à Saint-Denis !

La forêt  de Bondy (et ce qui en reste) nous a légué des rues étroites (anciennes routes forestières) et des embouteillages qui ne vont pas s’arranger. Lors du POS de 1977 il était question d’élargir les rues ce qui avait provoqué une colère importante et le recul de la municipalité.

De même de nombreux trottoirs y compris en centre ville ne sont pas aux normes pour les piétons et en particuliers pour les PMR.

Mais ce n’est pas une raison pour l’inaction.

Nous attendons la bretelle de Bondy Nord, le doublement des ponts de la Croix blanche et de Chanteloup ou d’autres liaisons sur ou sous la gare (jonction de parkings  et de commerces piétonniers…) !

Un mot sur les grands projets.

Le CDG-Express doit s’arrêter à Aulnay, les directs Roissy doivent être supprimés. La rénovation des infrastructures doit être accélérée.

La ligne 17 en plein champ pour Europa City doit être remise en cause et il faut étudier l’implantation de grandes surfaces (Darty, FNAC, Décathlon et autres) au-dessus ou au-dessous ou le long de la gare.

Notre centre gare est envié par toutes les villes autour et leurs habitants : marché et commerces et terrasses…

Nous ne devons pas être des « fainéants », il faut avoir le courage de dessiner le futur centre gare et le futur d’Aulnay et le futur de l’intercommunalité.

Source : communiqué André Cuzon

Conseil de quartier Mitry le mercredi 13 décembre 2017


Un conseil de quartier Mitry, est organisé le :

Mercredi 13 décembre

à 15 h 30,

au réfectoire Ambourget, 8 rue du 8 mai 1945- Aulnay.

 

Ordre du jour:

  • Présentation du projet immobilier et commercial – îlot du 8 mai 1945.
  • Présentation du projet de navette.

 

Source: proximité démocratie Aulnay

Suite de la rénovation du centre gare nord à Aulnay-sous-Bois

« Délaissée jusqu’à présent ».

Après la rénovation du souterrain, après la restructuration de la rue du 11 novembre, les travaux du carrefour 11 Novembre / Fernand Herbaut / Commandant Brasseur avancent rapidement.

Avant

Après

Avant

Après

 

Et aujourd’hui , une fresque style trompe l’œil est en cours de réalisation…

… travail d’artiste , dans l’attente de la végétalisation du site.

Fin dans le prochain numéro?

Article de Christian PICQ, riverain

Rassemblement à Paris contre le projet Europa City le 8 octobre

Indignés par la décision des pouvoirs publics de passer outre l’avis défavorable émis à l’issue de l’enquête publique sur le projet démesuré de centre commercial et de loisirs EuropaCity, des citoyens, des associations et des collectifs professionnels se rassemblent dimanche 8 octobre place de la République, à Paris, pour défendre un projet alternatif permettant à la fois de préserver le patrimoine agricole de la Plaine de France et de créer des emplois dans les métiers de la transition écologique.

«La mobilisation s’amplifie contre EuropaCity», déclare Bernard Loup, président du Collectif Pour le Triangle de Gonesse. « Pour beaucoup de citoyens, c’est le centre commercial de trop. Avec ses 500 magasins et sa piste de ski artificielle, c’est la caricature de ce qu’il ne faut plus faire. Or, pas une goutte de béton n’a encore coulé : il est encore possible de choisir un projet qui bénéficie véritablement à ce territoire et à ses habitants ».

Source : communiqué Collectif Pour le Triangle de Gonesse.

%d blogueurs aiment cette page :