Archives du blog

Le local fibre optique de la cité de l’Europe à Aulnay-sous-Bois a été incendié !

Oussouf Siby, conseiller municipal d’opposition, affirme avoir été informé que le local qui abrite la fibre optique de la Cité de l’Europe a pris feu. Sa réaction est sans appel :

« Les imbéciles qui ont fait ça sont irresponsables et inconscients. Plusieurs centaines de familles se retrouvent sans aucune connexion internet. Faut-il rappeler que des salariés sont en télétravail, les démarches se font essentiellement sur internet.

Ce local de mutualisation a fait l’objet de nombreux débats et alertes. En effet tout un chacun pouvait s’y rendre et avoir accès aux câbles ! Des solutions doivent rapidement être trouvées et chacun doit prendre ses responsabilités ( opérateurs et ville) !

En urgence et avant la remise en route du réseau la mission locale, le structure jeunesse MDV , le centre social des 3 quartiers, la maison de l’emploi doivent ouvrir leurs portes afin que toutes celles et ceux qui le souhaitent puissent remplir leurs obligations.« .

Source : Oussouf Siby

Déclaration des candidat.e.s de la Gauche Solidaire et Ecologiste à Aulnay-sous-Bois

Chèr.e.s ami.e.s,

Nous remercions chaleureusement les 3974 Aulnaysiennes et Aulnaysiens qui nous ont fait confiance à l’occasion du second tour des élections départementales.

Les résultats pour notre ville :
Séverine Maroun et Franck Cannarozzo (LR) : élu.e.s avec 65,37 % des voix
Adelaïde Gandji et Oussouf Siby (Gauche et Ecologistes) : 34,62 %.

Notre ville n’aura pas de conseillère et conseiller départementaux de la gauche solidaire et écologiste mais le Département reste à gauche !

Nous nous en réjouissons et partageons pleinement les propos de Stéphane Troussel Président réélu : « c’est une bonne nouvelle, cela nous permettra de continuer à agir pour l’égalité, pour l’environnement et la jeunesse. L’union de la gauche et des écologistes est la seule voie pour proposer l’alternative de justice et d’égalité que les français.e.s attendent ».

Élections régionales :
Nous remercions les 3735 électrices et électeurs qui ont apporté leur voix à la liste d’Union de la Gauche Solidaire et Ecologiste conduite par Julien Bayou. Cette union n’a malheureusement pas permis de faire basculer à gauche la Région Île de France qui reste aux mains de la droite avec comme Présidente réélue Valérie Pécresse, une droite extrême comme nous le montre ses choix politiques et ses déclarations.

L’abstention record de 73 % est une nouvelle fois la grande gagnante de ces élections. Les causes en sont multiples, sans doute un désintérêt des électeur.trice.s pour le scrutin, une défiance envers les politiques, mais aussi une méconnaissance des missions du Département et de la Région, aggravée par les dysfonctionnements inadmissibles dans la distribution des professions de foi qui auraient permis aux électeur.trice.s de connaître les candidat.e.s et leur programme.

La crise sanitaire ne nous a pas permis durant près de 2 ans de vous rencontrer comme nous le souhaitions mais les échanges que nous avons eus ces derniers mois montrent que nous pouvons compter sur vous pour continuer ensemble la lutte contre cette droite, sans aucune limite, qui insulte toutes celles et ceux qui ne pensent pas comme elle, qui depuis 2014 aggrave les inégalités entre les quartiers, casse les services publics, remet en cause les aides sociales et bétonne la ville à tout va.

Nous poursuivrons notre travail à vos côtés pour renforcer les solidarités, les choix écologistes et la démocratie dans notre ville.

Merci et à très vite !

Source : Oussouf SIBY, Adélaïde GANDJI, Christelle CHAT et Boubeka MEHDAOUI

Oussouf Siby écrit au Préfet de la Seine-Saint-Denis pour s’assurer que les élections départementales se dérouleront sans incident à Aulnay-sous-Bois

Racolage, mauvais comportements vis-à-vis des assesseurs, tensions… Oussif Siby, candidat de la Gauche à Aulnay-sous-Bois pour les élection départementales 2021, a écrit au Préfet pour que les incidents constatés lors du 1er tour des élections municipales en 2020 ne se reproduisent pas ce dimanche.

Vous pouvez lire le courrier en cliquant ici.

Rencontre avec les candidats de la gauche et des écologistes pour les départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois

Nous vous informons que dans le cadre des élections départementales des 20 et 27 juin à Aulnay-sous-Bois, l’équipe de campagne d’Oussouf Siby et d’Adelaïde Gandji  organise une rencontre en ligne sur la page agir nous protège- Aulnay.

Rendez-vous est donné le jeudi  3 juin 2021 à 19h00 pour un premier Facebook Live, avec Oussouf Siby, Adelaïde Gandji, Christelle Chat et Boubeka Mahdaoui, candidats sur le canton.

Une occasion pour eux de développer leurs propositions et répondre aux questions des aulnaysiennes et des aulnaysiens autour du projet de « la gauche solidaire et écologiste ».

Les habitants ont la possibilité de soumettre leurs questions soit en direct lors du Facebook live, soit préalablement par message privé via Messenger ou en leur envoyant un mail à agirnousprotege@gmail.com.

Source : L’équipe de campagne d’Oussouf Siby et d’Adelaïde Gandji

Le programme complet du duo Oussouf Siby – Adélaïde Gandji pour les départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois

La crise actuelle de la covid 19 nous rappelle le rôle essentiel du Département dans la mise en place de solutions répondant aux urgences sociales, économiques et climatiques.

Nous avons besoin d’un département fort qui continue à jouer son rôle de bouclier social grâce à des services publics de proximité, de qualité et accessibles à tou.t.e.s.

Notre projet pour le Département s’inscrit dans cette volonté d’agir au quotidien pour les habitant.e.s. La Seine-Saint-Denis doit amplifier son action pour combattre le réchauffement climatique tout en s’adaptant à ses effets actuels, préserver la biodiversité et améliorer le cadre de vie dans nos villes. Nous voulons poursuivre les missions de solidarité envers les personnes qui en ont besoin, de protection des plus jeunes aux aînés, faire de l’éducation la priorité et encourager le développement économique et l’insertion.

Nous tenons également à favoriser la pratique du sport, développer la culture partout et pour tout.e.s mais aussi lutter contre les comportements sexistes, les violences faites aux femmes et pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Le niveau de rémunération, le statut et l’amélioration des conditions de travail des personnels départementaux sont par ailleurs essentiels à la qualité de ces politiques ambitieuses.

Bon nombre de nos concitoyen.ne.s, déçu.e.s de la politique et par les promesses non tenues renoncent à voter. Élire ses représentants, c’est participer aux choix politiques qui dessinent notre quotidien et peuvent permettre de l’améliorer.

Cela ne suffit certes pas. Entre 2 élections, il faut rester vigilant.e.s et exiger le contrôle des décisions prises !
Nous sommes confiant.e.s dans la participation et le choix des electrices et des électeurs, en faveur d’élu.e.s de gauche et écologistes, disponibles, sincères et accessibles plutôt que des élu.e.s qui cumulent les fonctions et ont tendance à considérer que toute aide pour vivre dignement s’apparente à de l’assistanat.

Le Département de Seine-Saint-Denis doit rester à gauche, pour plus d’écologie, de solidarité et de démocratie.

Pour télécharger le programme, cliquer ici.

Echange avec Oussouf Siby, candidat aux départementales

Bonjour Oussouf Siby. Les départementales et régionales approchant, Aulnaycap souhaite présenter au lectorat les différents candidats et leurs engagements. Pouvez vous d’abord nous indiquer brièvement quand et comment vous êtes entré en politique ?

Tout d’abord merci pour cette initiative qui participe à faire vivre la démocratie et le pluralisme des idées. J’ai commencé à m’intéresser à la politique assez tôt, en 2011. A l’époque j’étais étudiant en sciences politiques. Il est naturel pour moi de m’intéresser aux décisions qui étaient prises tant au niveau local que national.

Pourquoi êtes-vous candidat ? Quel est votre projet pour la Seine-Saint-Denis, et pour Aulnay en particulier ?

Élu d’opposition au conseil municipal depuis un an, je me suis engagé à défendre les intérêts des Aulnaysien·ne·s et d’Aulnay. Je veux continuer à agir pour répondre aux besoins de notre vie quotidienne, dans tous les quartiers et pour tous les âges.

Aulnay-sous-Bois a besoin d’élu·e·s avant tout utiles à notre ville, qui ne cumulent pas les mandats et les responsabilités, qui ne sont pas dans la surenchère, ne sombrent pas dans le clientélisme, les conflits d’intérêts et dans les passe-droits. Des élu·e·s qui ne veulent pas siéger que pour s’opposer, mais pour proposer et pour obtenir le meilleur pour notre ville.

Améliorer la vie des quartiers, gérer l’intérieur et l’extérieur des collèges, encourager le développement économique, soutenir la culture, aider les anciens et les personnes vulnérables en revendiquant la solidarité comme valeur plutôt que le laisser-faire et le repli sur soi : voilà autant de sujets sur lesquels je me mobiliserai.

Je suis un enfant d’Aulnay, je suis très attaché à la Seine-Saint-Denis, beaucoup de projets restent à mener pour améliorer et faciliter la vie des Aulnaysiennes et des Aulnaysiens. Pour résumer, mes priorités sont : davantage de solidarité, un meilleur cadre de vie, plus d’écologie, des services publics de qualité – transports, éducation, santé, sport, culture –, accessibles à toutes et tous.

Ne craignez-vous pas une forte abstention ?

Notre candidature s’adresse aussi à celles et ceux qui ne croient plus en la politique, aux promesses non tenues, qui ont été déçu·e·s et à juste titre. La seule manière aujourd’hui pour être écoutés, respectés, c’est aussi de s’engager et de faire valoir ses droits.

Certains à Aulnay espèrent que, une nouvelle fois, la résignation, la division et l’abstention permettront de masquer leurs erreurs.

J’ai vu des jeunes, non pas par manque d’envie mais par manque de moyens et d’encadrement, arrêter leur scolarité. J’ai vu aussi vu des familles retirer leurs enfants de la cantine et des centres de loisir par manque de moyens. En somme, à Aulnay, moins on a de moyens, moins on a de droits ! Je veux mettre un coût d’arrêt à cela.

Dans nos quartiers, ce qui manque, ce sont des éducateurs spécialisés, des médiateurs, une vraie police de proximité, des services publics dotés de moyens humains et financiers pour mener à bien leurs actions.

Accès à la culture, aux voyages scolaires, aux sorties pédagogiques, accès au numérique, aides aux familles, forum d’orientation dans les établissements scolaires chaque année, des collèges rénovés et construits. Tout cela ne doit pas être réservé à quelques-uns : je porterai avec ma binôme Adélaïde  Gandji, cette ambition d’une réussite pour toutes et tous, et pour changer les pratiques à Aulnay.

Quelle est, selon vous, l’importance du Département, en particulier en temps de crise ?

Dans cette situation, nous avons besoin de collectivités locales engagées, solidaires et responsables. C’est avec cette ambition que je suis candidat pour porter la voix des Aulnaysiennes et des Aulnaysiens au niveau du Département.

La Seine-Saint-Denis demande des élu·e·s qui agissent et qui protègent. Des élu·e·s capables de porter soutien aux plus fragiles, notamment à nos aîné·e·s, porter une ambition pour les jeunes qui ont beaucoup souffert, avec notamment l’expérimentation du RSA pour les jeunes 18-25 ans, et enfin porter les transformations écologiques nécessaires.

Avec cette crise sanitaire, économique et sociale, le rôle du Département a été majeur. Il a aidé des familles à ne pas sombrer dans la précarité, accompagné les actrices et les acteurs locaux avec des plans de relance. La majorité de gauche a mis en place un grand nombre de dispositifs, à la fois solidaires et innovants, qui ont prouvé leur utilité.

Je veux poursuivre cette action en mettant mon expérience et mon engagement au service des habitant·e·s.

Les citoyens de la société civile Aulnaysienne souffrent énormément du manque de communication et de concertation avec leurs représentants. ils ne comprennent pas pourquoi ils ne sont jamais invités à s’exprimer sur les projets qui les concernent. Quel est votre position à ce sujet et si vous êtes élu, resterez vous accessible à l’expression de leurs revendications, souhaits et besoins ?

Comme je l’ai dit précédemment je suis au service des habitant.e.s sans distinction aucune. J’ai toujours été disponible, à l’écoute,  accessible et un homme de terrain. Élu ou pas, élections ou pas je continuerai cet exercice de proximité qui est fondamental . Enfin je n’oublie pas et je n’oublierai jamais d’où je viens.

Merci Oussouf siby pour cet entretien

Entretien  réalisé  le  10  Mai  2021  par  Catherine  Medioni

Pour Oussouf Siby, Frank Cannarozzo et Séverine Maroun cumulent trop de postes pour être candidats aux élections départementales

Nous connaissons désormais les candidat.e.s de la droite aux élections départementales à Aulnay . La droite tente de faire du neuf avec du vieux et surtout avec des cumulard.e.s. En observant leurs différentes casquettes une question me brûle les lèvres . Mais comment font-ils avec une journée de 24h ?

À moins qu’ils n’aient qu’un objectif courir derrière les mandats et les distinctions? Je vous laisse juger par vous-même !

Severine Maroun

  • 1er Adjointe au Maire en charge de la Tranquillité publique – Sécurité – Communication – Évènementiel – Coordination générale
  • Conseillère métropolitaine
  • Conseillère territoriale à EPT Paris Terres d’Envol
  • Présidente de l’OPH d’Aulnay
  • Vice-Présidente de l’ACSA
  • Conseillère départementale sortante

Franck Cannarozzo élu depuis 20 ans

  • Adjoint au Maire en charge du Développement économique – Numérique et écologique – Emploi – Politique de la Ville – Grands projets – Plan communal de sauvegarde
  • Vice-Président de Paris Terres d’Envol
  • Président de l’association Mission ville
  • Président de la Maison de l’emploi Convergence entrepreneurs
  • Vice-Président de la Semad
  • Président de Hubstart Center
  • À noter qu’il exerce aussi une activité professionnelle !

À force de vouloir être partout on se retrouve nulle part…

Source : Oussouf Siby, conseiller municipal d’opposition

Oussouf Siby et Adélaïde Gandji pour défendre les couleurs de la Gauche aux départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois

La Gauche à Aulnay-sous-Bois (qui ne comprend pas La France Insoumise) fait confiance au duo Oussouf Siby / Adélaïde Gandji pour ravir le canton à la Droite (LR). Les suppléants sont Christelle Chat et Boubeka Mehdaoui. Dans leur lettre de candidature, les candidats évoquent la crise du Covid-19 et font appel aux abstentionnistes dégoûtés de la politique.

Pour prendre connaissance du tract, cliquer sur l’image ci-dessous :

Oussouf Siby obtient gain de cause pour la sécurisation de l’avenue Jacques Duclos via le conseil départemental

Il y a quelques mois j’écrivais au Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel concernant la circulation sur la route départementale Jacques Duclos.

Je suis heureux que la Vice-Présidente chargée des mobilités et du développement du territoire, Corinne VALLS reprenne mes propositions pour pacifier les circulations sur cette axe majeur et structurant. Vous trouverez en pièce-jointe le courrier de réponse.
  • L’installation de ralentisseurs de type dos d’âne ou coussins berlinois dans les deux sens de ce boulevard, afin de casser les vitesses excessives pratiquées aujourd’hui.
  • Faciliter les circulations douces, en sécurisant les cyclistes par une piste cyclable et les piétons par des aménagements spécifiques.
  • Une attention soutenue sur le Carrefour de l’Europe pour contenir au maximum les embouteillages.

Les services départementaux feront prochainement des propositions à la ville pour que ces aménagements soient réalisés au plus vite.

Source : Oussouf Siby, conseiller municipal d’opposition Aulnay En Commun

Sylvie Billard accuse les élus Aulnay En Commun de dérives politiques sectaires et de misogynie

Lors du conseil municipal du 10 mars 2021 à Aulnay-sous-Bois, la conseillère municipale indépendant Sylvie Billard a reproché aux élus Aulnay En Commun (AEC) son exclusion sans motif apparent, tout en la censurant lorsqu’elle appartenait encore à ce groupe.

Lors d’un échange houleux entre Oussouf Siby (leader du groupe AEC) et Sylvie Billard, cette dernière voulait des explications et de la transparence pour mieux comprendre ces pratiques. Entonnement, alors que les élus AEC prônent à tout va la transparence totale et une politique nouvelle, M. Siby n’a pas voulu répondre aux questions de Madame Billard.

Enfin, Sylvie Billard reproche aux élus AEC de misogynie à peine voilée, affirmant que ce élus préféraient voir ces femmes obéissantes.

Pour visionner cet échange houleux, cliquer sur l’image ci-dessous :

%d blogueurs aiment cette page :