Archives du blog

Est-ce dangereux de pratiquer le vélo à Aulnay-sous-Bois ?

Avec l’émergence du Plan de Mobilité Employeur, les problèmes de transport et la difficulté de rouler en voiture en heure de pointe, le vélo est devenu un outil prisé pour se déplacer. Hélas, malgré les quelques aménagements pour faciliter la circulation douce et la création de nombreuses pistes cyclables, faire du vélo en ville est loin d’être sans risque.

A Aulnay-sous-Bois comme ailleurs, l’usage du vélo reste marginal comparé à la voiture ou même aux transports en commun. Outre le fait qu’exposer son vélo dans sa cave peut attiser la convoitise des cambrioleurs, la pollution de l’air, les axes transits encombrés et les risques liés à la circulation sont les principales raisons de tourner le dos à la petite reine.

Et vous, seriez-vous prêt à prendre le vélo pour vos trajets quotidiens ?

Historique consternant du rond-point de la rue Albert Ballet à Aulnay-sous-Bois

Suite aux articles parus en février datés du 11 et du 17 février, des riverains qui œuvrent depuis des dizaines d’années font l’historique de ce carrefour.

Sous la mandature de Jean Claude ABRIOUX, l’adjoint au maire changé de la circulation Gérard GAUDRON à écouter les riverains et créé un rond-point à l’angle des six rues (Bondy, Albert Ballet, Franklin, Reims et Havre). Cela ralentissait la circulation mais n’empêchait pas les camions venant de la Négresse de prendre le rond-point à l’envers.

Sous la mandature de Gérard SEGURA, l’adjoint chargé de la circulation Bruno DEFAIT «Ingénieur» n’a jamais voulu nous écouter, mais le maire nous a écouté.

Le collège SIMONE VEIL a été construit sous la mandature de Gérard SEGURA mais inauguré sous la mandature de Bruno BESCHIZZA. Cette construction a augmenté fortement la circulation et le bruit dans cette zone. Des feux rouges ont été installés mais mal réglés. Le bus 616 a été dévié à l’aller par la rue Franklin et au retour par la rue Albert Ballet (60 bus par jour). Nous avions demandé à deux adjoints dont Franck CANNAROZZO, qui s’est déplacé, de mettre les feux sur trois positions. Cela a déclenché des concerts de klaxons matin et soir (CF bruit Parif). Une pétition a été remise en mains propres à Bruno BESCHIZZA lors de l’assemblée générale de CAPADE en Mai 2016. Le conseiller en charge de la circulation Mathieu TELLIER « Ingénieur » a décidé la suppression du rond-point et l’organisation actuelle. Passage de tous les camions de plus de 3,5 T jusqu’à 40 T malgré les panneaux d’interdiction de l’avenue de la Division Leclerc en passant par Bondy et Pavillons-sous-bois sans aucune de verbalisation.

Ceci explique que les jardinières et les balisettes soient systématiquement détériorées. Heureusement pour l’instant, aucun enfant à notre connaissance n’a été victime d’un accident de la route dans cette zone fréquentée par plus de 1 000 élèves.

Article de J. GRANET et de P. GRECOURT

Comment régler le problème de stationnement du protectorat Saint-Joseph à Aulnay-sous-Bois ?

Sur les réseaux sociaux, le même constat : le matin ou en fin d’après-midi, les parents pressés se garent sur l’une des files de la rue Jacques Duclos (D44), engendrant des difficultés de circulation sur l’une des artères les plus plus congestionnées d’Aulnay. Malgré ce spectacle affligeant, aucune sanction ou tentative d’intimidation n’est tentée pour empêcher ce type d’incivilité.

Compte-tenu de la circulation en heure de pointe, ce comportement n’est pas sans risque. Un accident est vite arrivé si un automobiliste irascible venait à tenter de forcer le passage. Mais au delà de la polémique stérile et des insinuations, que peut-on faire pour améliorer la situation ?

La création d’un parking à proximité pourrait peut-être inciter les parents à l’utiliser et ne plus se cacher derrière l’excuse du manque de stationnement. Cependant, il y a peu de perspective de création de parking et à moins de raser des habitations, cette solution ne verra jamais le jour.

Les écologistes estiment que les parents doivent amener leurs enfants à vélo ou à pieds. Mais dans cette école privée située au Nord de la ville, beaucoup habitent dans le secteur Sud et à moins de réorganiser leur emploi du temps, il n’est pas évident de se passer de la voiture.

A noter que ces incivilités sont également perceptibles devant une autre école privée, l’Espérance !

PLAN DE CIRCULATION ET DE STATIONNEMENT

À la rentrée, de nouvelles expérimentations vont être menées sur le plan de circulation. Des changements seront mis en place dès le mercredi 26 août dans le secteur de l’avenue de Nonneville.

Objectif : poursuivre la lutte contre le trafic de transit. 

POUR RAPPEL :

Depuis 2016, la ville d’Aulnay-Sous-Bois, assistée par le bureau d’études spécialisées EGIS, conduit une étude visant à améliorer le plan de circulation et de stationnement sur l’ensemble de la commune.

Les objectifs sont de répondre aux besoins des habitants, que ce soit à travers la diminution du trafic de transit et de la vitesse ou encore en favorisant les déplacements des bus et des modes doux.

* En 2018, ont débuté différentes expérimentations de nouveaux sens uniques de circulation faisant suite au travail en concertation avec les Aulnaysiens durant plus de 80 réunions publiques, ateliers de travail ou réunions coin de rue.

EGIS a analysé et évalué les résultats de ces expérimentations, en intégrant les remontées des Aulnaysiens et des services de la Ville.

Ces évaluations et vos remarques conduisent à expérimenter en cette rentrée de nouvelles propositions de sens unique découlant des options présentées en conseil de quartier ou lors des courriers sondages.

 VOUS AVEZ LA PAROLE :

Dès que cela sera possible au regard des contraintes dues à la crise sanitaire de la Covid-19, des Conseils de quartiers seront organisés pour échanger sur ces expérimentations.

Vous pouvez néanmoins d’ores et déjà faire remonter vos remarques ou poser vos questions via l’application de la Ville ou par e-mail à l’adresse suivante :

experimentation.circulation@aulnay-sous-bois.com

 

SOURCE: page facebook officielle de la ville d’Aulnay

Plan de circulation à Aulnay-sous-Bois : le compte n’y est pas

Ces derniers jours, les Aulnaysiens ont été informés par la société EGIS qu’un comptage aurait lieu « visant à mesurer l’évolution du trafic ».

A cette occasion, le président d’Aulnay Environnement a adressé un mail à la responsable de cette opération.

« Autrefois, la rue Jean Jaurès, un bel axe est-ouest, était relativement tranquille. A présent, entre 7 heures et 9 heures du matin, les voitures roulent pare-choc contre pare-choc, en particulier sur la portion entre les avenues de Nonneville et  de la Croix Blanche. Dans cette tranche horaire, il est de plus en plus difficile de déboucher de l’avenue Vercingétorix. C’est plus ou moins la même chose vers 18 heures-19 heures.

Sur le carrefour Jaurès/Croix Blanche, l’état de dégradation du revêtement, mal réparé, témoigne de cette intensification de la circulation. 

Les modifications du plan de circulation ne me semblent pas avoir fait diminuer la circulation de transit, mais simplement l’avoir déplacée. À croire que ceux qui ont posé comme objectif la diminution de la circulation de transit ignoraient l’existence de logiciels comme Waze. Le principal résultat que je peux constater personnellement est la complexification à outrance des déplacements pour les Aulnaysiens, avec toutes les nuisances liées à l’augmentation du bruit et de la pollution. »

Aucune dispositif de comptage n’a été installé rue Jean Jaurès.

Mais il y en avait un rue de Clermont Tonnerre, axe connu de tous comme des plus importants.

Nous attendons toujours une réponse à notre mail.

Source : Aulnay Environnement

La ville d’Aulnay-sous-Bois met des PV pour le stationnement dans certaines zones pavillonnaires

Ce matin à ma grande surprise je reçois le fameux papier vert de la Police Municipale sur mon pare-brise. J’étais pourtant bien stationnée, devant chez moi. Après vérification, tous les véhicules de ma rue ont reçu le même sort.

Étonnée je me rends au commissariat pour demander des explications. A peine ai-je commencé à parler que la dame savait déjà je quoi je venais me plaindre !

Donc verdict : s’il n’y a aucun marquage de stationnement au sol, vous devez changer de côté de stationnement tous les 15 et 1er du mois. Même s’il n’y a aucun panneau à l’entrée de votre rue et que ça fait plus de 10 ans que c’est comme ça !
Prévenez vos voisins et vérifiez le côté.

La RUE DUPUIS va faire une lettre de réclamation. N’hésitez pas à en faire une aussi. Plus nous seront nombreux, plus on sera fort.

Source : lectrice Aulnaycap

Une voiture se gare n’importe comment rue Auguste Renoir à Aulnay-sous-Bois et bloque un camion

Parfois, les images sont plus parlantes qu’un article bien étayé. Il n’est pas rare de voir des automobilistes se garer en double-file alors que des places de parking libres se trouvent à 10 mètres maximum. Il n’est pas rare de trouver des automobilistes s’arrêter juste devant le commerce, toujours en double-file, alors que quelques minutes de marche suffisent et ce sans perturber la circulation.

Où est donc le sens du civisme ?

Source : #SLAPC

La CIRCULATION AULNAYSIENNE en question !

« Quelques INTERROGATIONS ? »

SUJET :

Les contribuables, les riverains, les électeurs, les automobilistes d’AULNAY SOUS BOIS seraient-ils tous logés à la même enseigne ?

THESE :

Aulnaysien de toujours, je passais de temps à autres dans la rue des Bosquets de Sevran à Aulnay jusqu’à l’avenue de la gare de l’Abbaye. Or y passant récemment, j’ai été davantage interpellé par cette traversée, suite à l’étude en cours sur la circulation qui a été l’occasion à la fois de concertations, de difficultés voire de polémiques.

Donc une Allée Henri IV sur Sevran partant du tram train sur  200 m environ,  prolongée   par l’allée des Bosquets à Aulnay, sur 400 m environ , bordée de pavillons souvent agréables ,  une rue en sens unique avec un passage un peu soutenu de bus et de véhicules particuliers mais pas autant que dans certaines rues du centre gare nord….!

Coté Sevran : Allée Henri IV,  aucune signalétique, rien ! mais en poursuivant sur la même voie contiguë …

Côté Aulnay : Allée des Bosquets 

  • Une zone 30 dès le franchissement du panneau AULNAY
  • Une interdiction aux poids lourds de plus de 5t de 22h à 6h(sur Aulnay ?+ caravane ?
  • 4 ralentisseurs (coussins berlinois)
  • doublés de 3  chicanes ….changeant le sens à chaque fois passage droite/gauche
  • et protégée par des stops en arrivant sur l’avenue de la gare de l’Abbaye

…bref la totale et cela semble très bien ? Satisfaction certainement des riverains ?

Donc, un jour,  le nécessaire a été réalisé dans cette rue, sans pour cela attendre une grande étude mobilisant tous les Aulnaysiens(enfin ceux qui souhaitaient juste s’impliquer…)à grands renforts de réunions, de concertations, d’études diverses …, pour en arriver à ….parfois pas grand-chose ! alors que suite à un sondage, c’est l’un des problèmes le plus préoccupant pour l’ensemble des Aulnaysiens. Mais pourquoi celle-ci en particulier ?

   

ANTITHESE :

Donc comment comprendre que certaines rues soient particulièrement bien aménagées, et c’est tant mieux ou que certaines rues peu passagères (presque uniquement par les riverains) disposent même de plateau, de coussins berlinois …

On en arrive bon gré mal gré à penser, de façon malsaine, ce n’est pas bien, que dans ces rues bien équipées en signalétiques, ou parfois sur-aménagées, qu’un jour, une personnalité ou un ami…, voire même un « ….. » municipal, je n’ose pas le dire, aurait habité dans cette rue ou y habite toujours?

…./…

 ou, autre situation, la vox populi qui réclame à coups de pétitions, ici un stop, ici un ralentisseur, ici un passage protégé, ici un panneau ou peinture jaune d’interdiction de stationnement…. souvent accepté par les « décideurs », au détriment parfois de toute logique, mais ce sont des électeurs en puissance, donc un petit stop, un ralentisseur…pour faire plaisir, pourquoi pas ?

Et pourtant cet exemple d’une rue exigüe très, mais très fréquentée que je ne nommerai pas, à chacun de chercher (indice : centre gare nord…) qui en fait cumule tout :

  • Circulation très excessive
  • Stationnement saturé
  • Signalétique inexistante …sans évoquer destruction massive des pavilons pour 5/6 étages(pas tout d’un coup, objet d’un autre article !)

Mais après plus un an de ces fameuses concertations :

  • peu d’allègement de circulation (enfin pas grand-chose)

(malgré pétition comme ailleurs, mais ici… ?)

  • stationnement saturé mais non résolu car pas évoqué
  • difficultés pour la mise en place de la moindre signalétique

(alors qu’elle devrait en disposer depuis bien longtemps malgré pétition comme ailleurs, mais ici… ?)….

…mais si, ne soyons pas mauvaise langue, un panneau installé récemment indiquant la traversée d’un enfant (vu parfois devant écoles) afin  de …. faire ralentir les  … bus et les …. véhicules, sauf qu’ici … pas d’enfants ou peu d‘adultes traversant à cet endroit…, c’est quand même fort car totalement inefficace sur le terrain.

      

CONCLUSION :

 Comprenant peut être certaines restrictions budgétaires imposées désormais aux communes, mais tout est question de choix , confirmation donc que  les contribuables, les riverains, les électeurs, les automobilistes d’AULNAY SOUS BOIS ne sont pas logés à la même enseigne, CQFD (Ce Qu’il Fallait Démontrer) 

« La démocratie devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu’au plus fort »

Gandhi (1869 – 1948)

Christian PICQ

 

 

 

 

 

Opération de comptage des véhicules dans le Sud d’Aulnay-sous-Bois par Capade Sud le 23 Avril

CAPADE Invitation apéritif V3 du 23 avrilL’association Capade Sud organise une journée de comptage des véhicules sur plusieurs artères passantes du Sud de la ville d’Aulnay-sous-Bois, le mardi 23 Avril. L’objectif de l’association est de quantifier le nombre de véhicules qui empruntent chaque jour ces artères et déceler le véritable pourcentage du Transit. Capade Sud reste très sceptique sur le chiffre de 20% avancé par le cabinet Transitec.

Nous apprenons dans un communiqué, à lire en cliquant ici ou sur l’image ci-contre, que Capade Sud organisera un apéritif au 93 rue de la Division Leclerc, accompagné d’un blocage de la circulation. Cet apéritif aura lieu le même jour, le 23 avril, à 18h00.

Une réunion publique sur le sujet de la circulation est planifiée, quant à elle, le lundi 29 avril, 19h00, salle Dumont.

Nouvel atelier de concertation sur plan de déplacement du Sud d’Aulnay-sous-Bois le 20 mars

Reunion_Plan_Deplacement_Sud_AulnayUn nouvel atelier de concertation a lieu ce mercredi 20 mars, de 19h00 à 21h00, à la salle Chanteloup (1 avenue de Nonneville). Au programme : le plan de déplacement du sud de la ville, discussion autour des principales propositions, notamment sur les axes structurants.

 

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :