Publicités

Archives du blog

La Sage conscience d’un enfant

Amis lecteurs, je vous partage ci-dessous une vidéo qui circule sur Facebook et qui m’a beaucoup émue, tant les larmes sincères et les paroles sages de cet enfant sont à eux seuls une grande leçon d’humilité et de conscience, pour tous ces humains arrogants et présomptueux en position de pouvoirs qui contribuent par leurs décisions insensées et actes stupides à hypothéquer jusqu’à la destruction, le devenir d’une planète qui ne leur appartient pas et dont nous ne sommes que locataires ou passagers…

Que de sagesse et de vision à long terme chez cet enfant impatient d’être adulte pour pouvoir agir, et qui selon moi a choisi de s’incarner comme un grand nombre de nos enfants actuels aux âmes lumineuses, pour sauver notre planète, son humanité et tous ses règnes de la prédation de quelques uns… Le combat de la lumière et de l’ombre fait rage dans tous les domaines qui impactent nos vies, et je formule le vœu que toutes les consciences humaines s’éveillent pour soutenir le souhait et la volonté de cet enfant, et ainsi neutraliser la malfaisance de tous ceux ( minoritaires ) qui érigent un veau d’or au profit, à l’avidité, à la finance occulte et aux lobbies qui édifient leurs colossales fortunes sur la destruction de notre environnement.

Là où il n’y a plus d’amour ni de respect, que ce soit envers la nature, l’humain ou le monde animal, il n’y a que destruction et géhenne et malheureusement fin de civilisation. !

Lien de la courte vidéo que je vous invite à regarder :

Article rédigé le 15  Octobre  2018  par Catherine  Medioni

Publicités

Une enfant renversée aux 3000 entre la vie et la mort à Aulnay-sous-Bois, le chauffard tabassé

Illustration

Le pronostic vital de l’enfant est engagé. Le chauffard a été placé en garde à vue.

Une enfant de 12 ans est depuis ce week-end dans un état très préoccupant. Elle a été hospitalisée à l’hôpital Necker, à Paris (XVe), après avoir été renversée par une voiture, samedi, à 16 h 30, dans le quartier de la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois. L’automobiliste a été placé en garde à vue, non sans mal.

L’hypothèse d’une vitesse excessive, entre 50 et 70 km/h, est étudiée. La fillette a été projetée à plusieurs mètres sous la violence du choc.

Le conducteur aurait tenté de s’enfuir après l’accident, survenu sous la barre du Galion, rue Edgar-Degas, une rue pourtant équipée de dos-d’âne et bandes rugueuses.

Le chauffard roué de coups par des habitants

Ce sont des habitants qui ont rattrapé le chauffard et ils étaient manifestement très en colère. « Il a été roué de coups, la police a même eu du mal à le récupérer » témoigne une source proche de l’affaire évoquant plusieurs tirs de flash-ball de la part des forces de l’ordre, qui cherchaient à se dégager.

Les sapeurs-pompiers de Paris ont dépêché sur place plusieurs véhicules. En plus de la fillette, gravement blessée, ils ont pris en charge également une femme de 50 ans, légèrement blessée et le fuyard. Ce dernier n’était pas en état physique d’être interrogé par la police. Il a été conduit à l’hôpital Robert-Ballanger, notamment pour des blessures au visage. Il a été placé en garde à vue ce dimanche en milieu de journée. Il est poursuivi pour avoir renversé l’enfant et le délit de fuite qui a suivi. Il est âgé de 27 ans et domicilié à Villemomble.

Source : Le Parisien

Un enfant de 12 ans enlevé par des individus après un différend familial à Aulnay-sous-Bois

Un enfant de 12 ans a été emmené de force, ce samedi, suite à une dispute entre les membres d’une même famille. Vers 18h30, plusieurs hommes se sont introduits de force dans un pavillon situé rue Franklin à Aulnay-sous-Bois. Ils ont d’abord menacé le propriétaire des lieux avec des armes de poing, avant d’emmener son petit-fils de 12 ans. La victime, âgée de 48 ans, n’a pas été blessée et se réserve le droit de porter plainte, « considérant qu’il s’agit d’une affaire familiale », indique une source proche de l’enquête. Ce dimanche soir, l’enfant de 12 ans n’avait pas été retrouvé.

Source et article complet : Le Parisien

Le petit Haroun, 22 mois, frappé, projeté au sol et mis dans une machine à laver à Drancy !

machine_laverUne étape supplémentaire dans l’insoutenable a été franchie avec le récit de l’infanticide du petit Haroun, 22 mois, à Drancy. La mère, meurtrière présumée, 28 ans, a reconnu les faits pendant ses 48 heures de garde à vue.

Interrogée dans les locaux de la sûreté départementale depuis mardi dernier, elle avait confirmé les déclarations de son mari. Le petit garçon de 22 mois avait été frappé violemment et projeté au sol. Elle a expliqué l’avoir «boxé ».

Elle a mis le corps inanimé dans le tambour et enclenché un programme

Après s’être déchaînée sur son enfant, elle a révélé un scénario encore plus atroce. Alors que l’enfant ne bouge plus, elle entreprend cet acte insensé. Voulant faire disparaître les traces des violences, elle introduit le petit corps dévêtu dans le tambour du lave-linge puis elle enclenche un programme. Elle sort l’enfant de la machine puis le rhabille et le dépose, inerte, dans son lit.

Lorsqu’elle réalise que l’irréparable a été commis, elle appelle son mari au téléphone. Celui-ci découvrira son bébé couvert d’hématomes, ne bougeant plus. Le père prend le chemin des urgences de l’hôpital privé du Blanc-Mesnil. L’équipe médicale ne peut que constater le décès de l’enfant. L’autopsie révélera que la petite victime était déjà morte quand sa mère l’a jeté dans le lave-linge.

Article complet du Parisien : ici

Quelques idées de décoration avec du papier peint enfant et tableau pour enfant

chambre_enfantVous attendez un heureux événement ou vous souhaitez refaire à neuf une chambre d’enfant ? Avez-vous pensé aux décorations murales, aux couleurs et aux accessoires qui correspondront à l’univers de votre enfant plusieurs heures dans la journée ? La rédaction vous fait part de quelques suggestions.

Créer tout un univers pour l’enfant

Pour que l’enfant se sente en confiance dans sa chambre et passer d’agréable nuit, il est déconseillé d’opter pour une décoration neutre et atone. Si le rose pour les filles et le bleu pour les garçon peuvent sembler démodés, quelques accessoires et éléments décoratifs permettront, à coup sur, à l’enfant d’y projeter sa personnalité.

Pour le jeune garçon, un papier peint enfant avec des véhicules spatiaux, des voitures ou des représentations sportives parait toujours comme un choix judicieux, où le garçon pourra s’y sentir à l’aise et ce jusqu’à l’âge de 8 ans, au moins. On peut ensuite compléter la décoration avec un tableau pour enfant, comme par exemple un tableau de clowns pour égayer les journées peu ensoleillée ou encore quelques représentations sympathiques d’animaux tels que des crustacés marins (pour s’approcher de l’univers de 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne) ou des petits rongeurs, pour rappeler Mickey de Disney.

Pour une fille, l’univers des fées et des châteaux reste un grand classique. Pour le papier peint, avoir un château féerique avec si possible quelques représentations de princesses tout droit issues de contes de fées sera le succès assuré. Côté tableau décoratif, plutôt opter pour l’univers animal, comme les chevaux, les oiseaux ou les chats

Opter pour un mobilier épuré mais attirant

Pour finaliser le tout, ne négligez pas le mobilier (armoire, lit, petit bureau). Celui-ci ne doit pas être trop encombrant et ne doit pas empiéter de manière trop prononcée sur la décoration décrite ci-dessus. N’oubliez pas également que la chambre de l’enfant ne sert pas seulement de lieu de repos. C’est aussi un espace de jeu, un espace préservé pour que celui-ci puisse, les mauvais jours, s’y réfugier, et se confondre avec un univers souvent bien meilleur que son propre environnement. Quelques conseils de décorateurs d’intérieur peuvent toujours vous être utiles si vous avez encore quelques doutes sur comment aménager la chambre de votre enfant.

La police municipale empêche l’enlèvement d’une jeune fille à Aulnay-sous-Bois

enlevement_enfantLe 07 avril 2015, en milieu d’après-midi, un administré se présente à l’accueil du poste de Police Municipale d’AULNAY-SOUS-BOIS (93) et informe les fonctionnaires de Police qu’il vient d’être témoin de l’enlèvement d’une jeune fille. Cette dernière a été entraîné de force à bord d’un véhicule de marque RENAULT, type TWINGO, par deux individus de manière extrêmement violente. En effet les auteurs des faits n’ont pas hésité à la tirer par la cheveux à plusieurs reprises afin d’arriver à leurs fins.

Immédiatement, le signalement du véhicule ainsi que la description des deux individus sont diffusés sur les ondes à tous les effectifs de Police Municipale présents sur la voie publique.

Après quelques minutes de recherches minutieuses dans le secteur où s’est déroulé l’enlèvement, l’effectif du GSI observe la présence d’un véhicule correspondant au signalement, dont le conducteur et le passager correspondent en tout point à la description émise par le témoin des faits. Concomitamment,
les fonctionnaires de Police aperçoivent la présence d’une jeune fille à l’arrière du véhicule. Cette dernière est prostrée et en larmes.

Le conducteur du véhicule circule à vive allure et semble se diriger en direction de la commune de DRANCY (93).

Sur ces faits, les Policiers du GSI interceptent le véhicule susnommé et réussissent à le bloquer afin d’empêcher toute tentative de fuite. Les deux individus sont immédiatement appréhendés. La victime est écartée et mise à l’abri dans le véhicule administratif en compagnie d’un Policier.

A l’issue, les deux individus sont remis à disposition des Policiers du commissariat d’AULNAY-SOUS-BOIS (93).

Source : Police Municipale sur le Web

%d blogueurs aiment cette page :