Archives du blog

L’enfer du quartier des Mille-Mille à Aulnay-sous-Bois raconté en vidéo

Le quartier de Mitry (ou quartier des Mille-Mille pour les anciens ou celles et ceux qui le dénigrent) est l’exemple qu’il ne faut plus faire en termes d’urbanisme : des tours les unes sur les autres, des ruelles étroites et mal éclairées, un déficit de services publics, un manque de places de parking et une concentration de la pauvreté. L’écho des Banlieues, une sorte de collectif spécialisé dans la mise en évidence du mal-être des cités, a effectué un reportage à l’intérieur de la cité avec de nombreuses interviews.

La défiance de la police, le manque d’opportunités, la pauvreté des espaces culturels, la difficulté des familles… Tout est raconté dans ce petit reportage que nous vous invitons à découvrir ci-dessous :

Aulnay-sous-Bois en 1969 avant sa transformation presque finale…

En 1969, les grosses cités sont déjà en partie construites un peu partout en France pour répondre au problème du logement, à l’hébergement des pieds-noirs chassés d’Algérie et à l’explosion démographique dit le « baby-boom ». Bien entendu, ces cités continueront à se construire jusqu’au milieu des années 70s avant de connaître un coup de frein suite à la crise pétrolière de 1973 et des problèmes de promiscuité et d’augmentation de l’insatisfaction des résidents.

Sur cette image partagée par l’opposant politique Alain Amédro, on peut voir que le secteur Nord-Est d’Aulnay-sous-Bois est en partie déjà construit :

  • Sur la droite, on remarque la copropriété Savigny Impaire avec ses 3 tours et ses bâtiments en Z de 5 étages
  • Le nouveau cimetière est déjà là, en bas
  • L’école Ambourget est également présente, légèrement au centre, ainsi que les gros bâtiments à côté
  • La rue du 8 Mai 1945 est presque terminée avec ses petits immeubles d’un côté et ce qui sera le centre commercial (aujourd’hui détruit) de l’autre
  • On distingue difficilement la chapelle Saint-Paul, cachée en partie par les bâtiments rouges
  • Les plus anciens ont connu les bâtiments bleus au bout de la rue Ambourget
  • Le Vélodrome est là ainsi que la rue Robespierre, en cul de sac à cette époque qui rejoignait la ferme de Savigny. La rue était bordée d’arbres
  • Au loin, le quartier dit des 3000 est encore en construction en 1969. L’usine Citroën n’existe pas encore, mais ls grues s’activent avec à la clé bientôt le Galion et de nombreux autres immeubles. Le quartier pavillonnaire de la Rose des Vents (secteur Est) est encore inexistant, recouvert à cette époque par des champs)

A ce stade, outre le quartier de la Rose des Vents qui n’est pas terminé et l’usine Citroën encore inexistante, notons :

  • L’absence du parc Ballanger
  • L’absence de la RN2 (en fait, la RN2 ne commençait autrefois qu’au niveau de la patte d’oie de Gonesse, bifurquant de la RN17 pour aller vers Soissons. La RN2 a été déviée via Aulnay-sous-Bois au début des années 1970s à cause de la construction de l’aéroport de Roissy, qui empiétait sur son parcours)
  • L’absence de l’école Savigny, encore inexistante à cette époque
  • Plusieurs bâtiments sont manquants quartier de Mitry
  • On distingue en haut à gauche la RN370 qui va vers Gonesse. On constate que le centre commercial O’Parnior (autrefois Parinor) n’existe pas encore mais on distingue les fondations 
  • Adjacente à la RN370, tout en haut à gauche, une autre avenue boisée qui n’existe plus aujourd’hui car remplacée par la ZA des Tulipes (Gonesse) et Garonor. Cette avenue avait été utilisée pour un film juste avant sa destruction

A quoi ressemblera Aulnay-sous-Bois en 2070 ? Peut-être devrait-on prendre une photo aérienne pour permettre à nos petits-enfants ou arrières-petits-enfants de comparer avec leur époque…

Distribution de masques et de gel hydroalcoolique les 6 et 7 janvier dans le quartier de Mitry à Aunay-sous-Bois

La Ville d’Aulnay-sous-bois et le centre social Mitry Ambourget organiseront une distribution gratuite d’un kit de gel hydroalcoolique et de masques le 6 et le 7 janvier 2021 dès 9h30.

Cette distribution se déroulement dans les environs de l’allée des Sapins.

Le Père Noël et la Mère Noël en visite surprise dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois

Le Père et la Mère Noël étaient présents en compagnie de leurs mascottes à la Ferme du Vieux-Pays pour une parade de Noël et au marché de Mitry avec leurs lutins. Un plaisir pour les enfants à un jour du réveillon.

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Des travaux dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois provoquent une coupure Internet généralisée

Ce matin, des pelleteuses et autres engins de chantier qui s’activent sur l’ancien centre commercial du quartier de Mitry ont provoqué une coupure des câbles et entraîné une panne Internet. De nombreux riverains se sont retrouvés sans Internet, avec pour celles et ceux qui font du télétravail des conséquences fâcheuses.

Les services ont peu à peu repris.

Les rodéos sauvages réinvestissent le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois

Avec le déconfinement et le retour du beau temps, les motos sont de retour dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois. Le vrombissement des moteurs agacent de nombreux riverains qui ne peuvent, pour certains, pas faire de sieste.

C’est cependant surtout en début de soirée que les jeunes motards en herbe s’exercent en cabrant leur engin et en prenant des risques maximums. Pourquoi ces pitreries ? Nous n’avons pas la réponse. Ceci étant, la police n’intervient quasiment jamais pour ce genre de délit. Le moindre accident impliquant un jeune qui fait du rodéo et les forces de l’ordre peut provoquer des échauffourées.

Vidéo, fini les applaudissements pour soutenir le personnel soignant dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois

Depuis plusieurs jours, le quartier de Mitry (pour ceux qui aiment dénigrer le quartier, son nom est 1000-1000) n’applaudit plus le personnel soignant sur le front du Covid-19 à 20h. En effet, tout est calme, on entend juste les motos passer comme le confirme la vidéo prise ce soir et que vous pouvez consulter ci-dessous. Lassitude, oubli ou ras-le-bol du confinement ? :

Nuit relativement calme à Aulnay-sous-Bois avec un renforcement de la présence policière

Comparée aux 3 nuits précédentes, cette nuit a été relativement calme avec, selon de nombreux témoignages, bien moins de détonation et de violences sur le mobilier urbain.

Un renforcement des forces de police a été constaté, que ce soit dans le quartier de la Rose des Vents que dans le quartier de Mitry. Est-ce la communication du maire Bruno Beschizza qui a calmé les esprits ? La responsabilisation des parents pour mieux surveiller leurs enfants la nuit ? Ou un autre événement ?

Plusieurs lignes de bus ne desservent plus le quartier de la Rose des Vents. Avec ce calme précaire, ces lignes pourront peut-être de nouveau desservir ce quartier.

 

Qui aurait vu un chat roux perdu dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois ?

Une lectrice nous alarme que sa grand-mère a perdu son chat roux dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois. Pendant cette période de confinement il n’est pas possible pour elle d’aller à sa recherche. Si vous voyez un chat roux tel que celui ci-dessous dans la vidéo d’illustration, n’hésitez pas à contacter la rédaction.

Les applaudissement de 20h contre le Covid-19 n’existent plus dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois

Le rituel des applaudissements à 20h pour soutenir le personnel soignant, les éboueurs, ceux qui prennent des risques pour maintenir un service minimum pendant le confinement semble s’éteindre.

Dans le quartier de Mitry, la rédaction ne note plus aucun applaudissement depuis des jours. Lassitude, exaspération à cause du confinement qui se prolonge ? Si l’épidémie de Covid-19 semble désormais maîtrisée, le bout du tunnel n’est pour autant pas encore atteint.

%d blogueurs aiment cette page :