Publicités

Archives du blog

Le rappeur d’Aulnay-sous-Bois Sefyu sort le troisième opus de ses courts métrages : « De la Neige dans les Collèges »

Après la sortie de « Yussef » le 12 avril dernier, Sefyu sort le court-métrage et clip du titre : « De la Neige dans les Collèges » !

Suite à son grand retour avec l’album “Yussef”, Sefyu nous a gratifié de clips sous la forme de courts métrages pour promouvoir ce nouveau projet inédit. Co-réalisés par les soins du rappeur, ces petits films illustrent des thématiques propres à la rue, aux cités en plus des morceaux de l’album et s’enchaînent les uns et les autres pour former une sorte de web-série dont on suit l’évolution sur YouTube. A la fin de chaque courts métrages, le Sénégalo-Ruskov débarque dans un format de clip plus classique comme une conclusion de l’épisode.

Après les deux premières vidéos “Mal(à)laise” puis “Dans la glace”, le rappeur d’Aulnay-sous-Bois, dévoile cette fois le troisème épisode de ses courts métrages avec “De la Neige dans les Collèges” dans la continuité des deux premiers opus. Si la web-série avance, on retrouve à la fin de la vidéo un Sefyu entouré de tous ses gars pour un clip posé dans le quartier, symbolique de l’esprit “street” que n’a jamais perdu le rappeur. Staff athlétique, cagoules et motos se retrouvent pour un clip classique mais efficace dans lequel Sefyu dénonce avec ses flows si originaux, les vices et les maux d’une jeunesse qui se détruit elle-même. On vous laisse découvrir le court-métrage et le clip ici :

Source et article complet : generations.fr

Publicités

Un camion bloque la rue Anatole France à Aulnay-sous-Bois

Il y a parfois des situations qui se passent de commentaires…

L’éducation pour lutter contre la radicalisation à Aulnay-sous-Bois

Sarah, 37 ans (le prŽnom a ŽtŽ changŽ) chez elle ˆ Aulnay sous bois, 11 mars 2019. Copyright Agns Dherbeys/MYOP

La maman d’Hanane Charrihi a été la première victime de l’attentat de Nice en juillet 2016. Depuis, la jeune femme lutte contre la radicalisation et lance, samedi, sa première action.

« Si je sauve un seul jeune de la radicalisation, ce sera déjà une victoire ! » Hanane Charrihi est déterminée. De son drame personnel, la jeune mère de famille, habitante d’Aulnay-sous-Bois, a fait un combat. Le 14 juillet 2016, sa maman est tuée lors de l’attentat de Nice. Depuis, Hanane a créé une association – « Ma Mère Patrie » – pour lutter contre la radicalisation.

Ce samedi, à l’espace Jacques-Prévert d’Aulnay-sous-Bois, elle organise son premier événement : une masterclass sur la méthode d’enseignement Montessori. « Car l’éducation des plus jeunes est une arme contre la radicalisation ! »

« L’éducation, le nerf de la guerre »

« Pour moi, l’éducation, c’est le nerf de la guerre. Si on éduque ses enfants correctement, s’ils sont épanouis, ils ne deviennent pas des djihadistes », analyse-t-elle. Il y a deux ans et demi, sa maman Fatima avait été la première à périr sous les roues du camion conduit par le terroriste, qui a causé, ce soir-là, la mort de 86 personnes.

« Les vagues de départ de jeunes gens en Syrie pour faire le djihad m’ont touché. Je ne comprends pas ! A 18 ou 19 ans, tu fais presque encore pipi au lit… Moi à cet âge-là, ce qui m’intéressait, c’était la dernière paire de Nike », poursuit Hanane Charrihi, qui s’est demandé, après le drame, comment faire pour « les sauver ».

Bientôt des voyages humanitaires

Pas simple à organiser : « Le sujet est essentiel… Pourtant, je me suis débrouillée toute seule pour monter cette master class. J’y suis pour presque 10 000 € de ma poche ! J’ai sollicité une foule d’institutions pour obtenir des subventions – car cela me semble d’intérêt public – mais… les portes se sont fermées, y compris celles de la mairie », regrette-t-elle.

D’autres actions devraient voir le jour au sein de son association, à commencer par des voyages humanitaires.

Ce samedi 20 avril, dès 18 h 45, à l’espace Jacques-Prévert, 134, rue Anatole-France. Inscription sur www.mamerepatrie.com

Source et article complet : Le Parisien

La police municipale d’Aulnay-sous-Bois appelée pour faire dégager un camion stationné n’importe comment

Un camion s’était arrêté devant le passage piétons du lycée l’Espérance à Aulnay-sous-Bois, empêchant toute circulation et gênant les piétons. Une lectrice a tenté de raisonner le chauffeur qui n’a rien voulu savoir.

Heureusement la police municipale est intervenue rapidement pour faire dégager le malotru.

Source : lectrice du site Aunaycap

Des cambrioleurs attaquent des personnes âgées dans le quartier du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois

Plusieurs cambriolages et tentatives de cambriolage chez des personnes âgées ont été signalés dans le quartier du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois hier matin avant 8h.

Le modus operandi est simple et sournois :
  • un individu se présente en frappant fortement à la porte en s’exclamant : « Police, vous avez été cambriolée« . La personne ne pouvant ouvrir car la serrure est déjà forcée, elle fait le tour par le jardin. Et vous pouvez deviner la suite…
  • Lui ayant montré où la personne mettait ses bijoux, son argent…tout est parti !
  • Comble de l’audace : le malfrat a le toupet de lui dire qu’il reviendra le lendemain avec un serrurier pour réparer sa porte.
Dans le doute, ne laissez jamais entrer chez vous un individu se réclamant de la police sans lui demander son matricule !
Source : témoignage d’une lectrice

Pour un quatrième tome de la légende dorée de Jean-Pierre Joblin, dessinateur d’Aulnay-sous-Bois

  • « Alors ?… Quand est-ce qu’il repart vers de nouvelles aventures votre frère Boulu ? »

  •  « À quand un 4ème album de LA LEGENDE DOREE ?… »

Ces questions de lecteurs enthousiastes, combien de fois ne les avons-nous pas entendues dans les festivals, lors de rencontres, de dédicaces ?…

Hé bien, cette fois, nous allons tenter de remettre la machine en marche et de nous redorer la légende !

L’éditeur d’origine n’ayant pas imaginé publier autre chose qu’un triptyque (dont la plupart  d’entre vous a pu savourer la teneur) et le paysage éditorial étant ce qu’il est,  nous avons décidé de prendre le démon par les cornes et de donner rendez-vous à tous ceux qui souhaitent voir la série continuer sur la page https://www.facebook.com/groups/826385794389710/

Depuis des années nous avons gardé le lien avec un grand nombre de lecteurs.

C’est pourquoi aujourd’hui, avant d’entamer le financement participatif qui nous permettra de sortir un gros album de 54 pages intitulé « LE VAMPIRE DES KUKULESCHKU » nous souhaitons évaluer le nombre de contributeurs potentiels qui sonneraient la résurrection de Frère Boulu.

Si vous voulez participer au miracle, merci de remplir le petit sondage qui se trouve en dessous…

Notre héros bibinictin est prêt à se lancer dans une chasse aux vampires dans les montagnes et les sombres forêts des Karkathes !

Frère Boulu, la Matago, l’abbé Retzina, frère Bruno, frère Aimable, la bande des coquillards et cette vieille carne épiscopale d’Archinaze de Tarabisco vont à nouveau trépigner, glisser, mordre, se bastonner, frémir , bondir, voltiger, festoyer, rigoler, s’empiffrer de gras de canard… et vider des tonneaux de bibinictine !

Il y aura aussi de nouveaux personnages comme Monseigneur Mosquito (inspiré d’un certain Jean Lassale), saint Janvier et sa nièce, une délicieuse tête à claques nommée sainte Sanguine… Sans compter le comte et la comtesse Kukuleschku entourés d’une nuée de #vampires…

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le clip d’annonce des premières aventures, c’est ici :

https://www.dailymotion.com/video/x6zdpq

« – Et que faisiez-vous aux temps chauds ? … au temps glaciaux ?… et aux temps printaniers ?… »

Eh bien, chère fourmi, Olivier et moi avons publié 3 albums de #Monsterland (Yil éd) qui ont donné lieu à un disque « Monstersongs » http://monstersongs.fr  interprété par Lou #Saintagne sur des musiques de #Malto. Le même Malto avec qui j’ai sorti le livre-disque « François #Villon, corps à cœur » (Yil éd)  interprété par Bruno #Daraquy. https://francois-villon-corp-a-coeur.jimdo.com/

Ces ouvrages ont inspiré deux spectacles qui tournent actuellement.

Et puis d’autre travaux d’illustration pour les éditions Milan pour ma part… des travaux de pub pour Olivier Le Discot sur des enseignes aussi prestigieuses que Jean-Paul Gaultier…

Et bientôt, encore d’autres choses… ensemble ou séparément…

Mais surtout ce qui nous tient le plus à cœur en ce moment c’est de replonger dans l’univers de « La Légende Dorée », c’est de retrouver la compagnie de frère Boulu  sous le patronage de saints et des saintes aussi marrant(e)s que surprenant(e)s!

… Nous espérons ainsi créer beaucoup de nouvelles et multiples  aventures !

Sur cette page nous allons publier en plus des éléments relatifs au « Vampire des Kukuleschku » de multiples documents liés au trois premiers albums (chanson, remix, films, photos, dessins inédits, statuette, digital painting, interviews…)…

Tout ! Vous saurez bientôt tout sur  notre « Légende Dorée » ! 

Source : communiqué Jean-Pierre Joblin

Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, veut sauver Notre Dame de Paris

Le maire d’Aulnay-Sous-Bois, s’associe à l’élan de solidarité et vous invite à participer à la reconstruction de la cathédrale « Notre-Dame de Paris ».

Si vous souhaitez faire un don à un organisme certifié.

Rendez-vous en ligne sur :

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Pierre Olmetta, un homme si connu à Aulnay-sous-Bois

Une lectrice nous a écrit pour nous signaler avoir bien connu Pierre Olmetta et sa famille, amis de ses grands parents. Les membres de la famille Olmetta venaient souvent dîner chez eux.

Anecdote, c’est grâce à M. Olmetta que le grand père de notre lectrice a été décoré de la légion d’honneur en 1969.

 

Disparition cruelle du Parc de la Rue Rembrandt programmée par la municipalité d’Aulnay-sous-Bois

Et voilà, il n’y a pas de fumée sans feu… Deux courriers significatifs….

Ainsi que nous l’annoncions dans un article récent , Le Maire d’Aulnay sous bois a bien décidé de faire disparaître ce parc  de 2682 m2 représentant un espace de verdure au sein d’un quartier déjà suffisamment bétonné

  • Un courrier daté du 20 février signé par M.Cahenzli mais par délégation du Maire ayant pour objet « Session amiable », adressé à chaque riverain leur faisant miroiter la possibilité d’agrandir leur terrain car contigu à leur propriété, ce courrier mentionne même « cédé » mais rectifié ensuite « une évaluation du prix au m2 sera demandé à France Domaine »…et ce courrier précise bien « un découpage foncier »! et le PLU ?

  • Une pétition des riverains datée du 15 avril s’opposant à cette disparition précisant entre autres que c’est un lieu qui sert d’espace vert aux résidents et à leurs enfants et qu’il est protégé dans le dernier PLU en vigueur et que sa vente violerai un principe de protection du patrimoine !

Ajoutons aussi qu’une telle prévision s’effectue en « douce » uniquement auprès de quelques riverains que l’on allèche en leur vendant de petites parcelles , 75 m2, 80 m2 …  presque pour une bouchée de pain mais quel Aulnaysien était au courant de la disparition d’un parc sur son territoire ? Personne ! Des procédés qui montrent  qu’aujourd’hui , Monsieur le Maire et sa majorité disposent donc de la ville d’Aulnay sous Bois comme bon leur semble et pourtant n’a-t-on pas entendu :

M.Beschizza dit « J’aime les Aulnaysiens  » 

 M.Beschizza dit « Aulnay gagnante et respectueuse »,

M.Beschizza dit « La ville améliore votre cadre de vie »

A quand le démantèlement  du parc E.Zola(au hasard), du parc Faure(second hasard), du parc Dumont, du parc Gainville….bientôt ? Prévenez-nous…

Source : Contribution extérieure

Les cambriolages en chute libre à Aulnay-sous-Bois

Le Parisien a publié un article sur l’évolution du nombre de cambriolages. Celui-ci fait état de 779 faits constatés pour la circonscription d’Aulnay-sous-Bois en 2018, soit une baisse de 4,53% par rapport à 2017.
Ce chiffre concerne donc la circonscription de sécurité publique d’Aulnay-sous-Bois qui inclut donc les cambriolages constatés sur la commune de Sevran. Cela explique du reste que Sevran ne soit pas cité dans le tableau. 
Pour la commune d’Aulnay-sous-Bois, la baisse du nombre de cambriolages de résidence principale s’établit à 31%, soit 413 faits en 2018.
Cet excellent indicateur est le résultat de la politique de sécurité menée par la municipalité depuis 2014 avec notamment :
  • la mise en place d’une Police municipale 24h/24 et 7j/7 avec des effectifs portés à 80 agents ;
  • le déploiement d’un réseau de vidéo-protection avec un prévisionnel de 339 caméras en 2019 qui a par exemple permis le déclenchement de 4466 interventions en 2017 ;
  • la mise en oeuvre d’un service de télé-alarme en liaison directe avec la Police municipale, au service des particuliers, commerçants et professionnels, le délai d’intervention constaté est compris entre 5 à 7 minutes.

Source : communication municipalité d’Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :