Archives du blog

Vernissage de la nouvelle exposition « 70°C sous terre » le 11 février à Aulnay-sous-Bois

LA MAISON DE L’ENVIRONNEMENT VOUS PRÉSENTE SA NOUVELLE EXPOSITION 70°C SOUS TERRE

À l’horizon 2024, Aulnay-sous-Bois se dotera d’un puits de géothermie qui permettra la production d’une énergie verte dont l’objectif sera de chauffer des logements et bâtiments publics grâce au développement d’un réseau de chaleur urbain.

PARTEZ À LA DÉCOUVERTE DE LA GÉOTHERMIE

Utiliser l’eau chaude contenue sous terre pour se chauffer et la réinjecter, impossible n’est pas la géothermie !

Cette exposition vous fera voyager à travers le temps car il faut remonter il y a 20 000 ans pour retrouver les premières traces d’utilisation de la géothermie. Voyagez au centre de la terre pour découvrir toutes les ressources cachées de notre belle planète.

Partez à la découverte de cette énergie verte renouvelable contenue sous nos pieds, de la prouesse technique pour son utilisation. Dogger, forage, aquifère, géologue, déviateur… n’auront plus de secret pour vous !

UNE EXPOSITION INTERACTIVE ET LUDIQUE POUR PETITS ET GRANDS

Enfin, dans le parc Faure découvrez toute la beauté de l’Islande, Terre de géothermie, où le photographe Gilles Rohaut nous livre des photos saisissantes de la nature sauvage de cette île et de ses particularités géographiques.

 

La maison mère de Facebook forme les futurs techniciens de la réalité virtuelle à Aulnay-sous-Bois avec Métavers

Depuis octobre dernier, 17 Franciliens suivent un cursus de formation au sein de l’Académie du métavers, une école gratuite portée par la société Meta et l’organisme de formation Simplon.co.

Rudy, 26 ans, s’apprête à rejoindre la SNCF pour travailler sur des sujets tels que la gestion des risques ou la simulation. Alexandre, 19 ans, vient d’intégrer les équipes d’un cabinet de conseil et de formation spécialisé dans les technologies immersives. Léopold, sensiblement du même âge, a fait de même. Quant à Patricia, la doyenne de la promotion, elle a troqué le volant de son taxi pour des casques de réalité virtuelle, grâce auxquels elle espère faciliter le parcours des demandeurs d’emploi.

Source et article complet : Le Parisien

Opposition de Gauche à Aulnay-sous-Bois : Ce que le Maire et sa majorité ne vous disent pas !

Bruno Beschizza

Pour cette nouvelle année, le Maire martèle ses mêmes refrains, ses contre-vérités, sa communication mensongère et ses fake-news. On appellera ce numéro « spécial show Beschizza » avec pas moins de 12 photos du maire, principalement lors des vœux traditionnels.

Première entorse à la réalité assez risible, B. Beschizza a comptabilisé 1200 Aulnaysiens présents aux vœux mais en fait, il y en avait deux fois moins, dont des représentants institutionnels et ses amis Républicains.

Ce n’est qu’un détail. Le plus grave, c’est lorsque Bruno Beschizza confond vœux du Maire à la population avec « règlements de comptes », en dénigrant honteusement celles et ceux qui ne pensent pas comme lui (les élus d’opposition, les habitants, les blogs, les Représentants des Parents d’élèves, les Maires de Paris et de Saint-Denis et les partis de gauche).

Beaucoup d’Aulnaysiens et de représentants institutionnels étaient gênés, voire agacés par son discours partisan, voire haineux.

Quand on est Maire, on est Maire d’une ville et non d’un clan ! On respecte les personnes présentes dans leur diversité sans leur imposer des caricatures faciles et outrancières pour faire rire ou pour convaincre ! Piétiner ainsi ses opposants, ce n’est pas digne d’un élu de la République !

Cuisine centrale : le maire nous accuse depuis des mois, d’avoir mis en cause les agents municipaux de ce service parce que nous avons demandé le rapport d’hygiène effectué en mai dernier par les services de l’Etat ainsi que les solutions apportées pour régler les dysfonctionnements.

En réalité, nous avons toujours soutenu ces employés municipaux et leurs représentants lorsque le Maire a suggérer l’option de privatiser la Cuisine centrale.

Nous sommes également intervenus auprès du Maire et ce à la demande des employés qui se trouvaient dans une situation désespérée. Le Maire a laissé la situation se dégrader au sein de ce service, pour preuve : 40 agents ont quitté ce service en 2 ans et des plaintes et main courante ont été déposées pour harcèlement contre l’ancienne direction. Il a fallu notre intervention pour qu’enfin la municipalité diligente une enquête administrative et prenne des mesures contre l’ancienne direction.

Il aurait été plus honnête et plus efficace de jouer la transparence et de reconnaître le rôle légitime de contrôle et d’alerte des élus d’opposition, pour le bien de tous.

Aulnay-sous-Bois a de formidables atouts mais avec à sa tête des élus qui n’ont malheureusement pas d’ambitions à la hauteur de cette 4ème ville du département : 10 ans après le départ de PSA, rien de concret pour faire venir de l’emploi.

Oxygène présente le nouveau projet Val Francilia. L’idée d’un campus de formation a été revue à la baisse, remplacé par le site Aul Tech, basé exclusivement sur le numérique. Quid de l’installation d’Eurocopter et de l’installation d’entreprises industrielles ?

Dans son 1er projet, le Maire avait voulu implanter 5000 logements dont une partie sur le Parc Ballanger mais la forte mobilisation des associations, des habitants et des élus d’opposition avait stoppé le projet.

Depuis, des entreprises se sont installées : CHIMIREC qui traite des déchets industriels (donc impossible de créer des logements à proximité), Carrefour Market qui fait de la logistique et des entreprises de transports qui stockent leurs véhicules sur les immenses parkings. Ce sont malheureusement des secteurs qui créent très peu d’emplois.

Il reste à espérer que les milliers d’emplois évoqués par le maire deviennent un jour une réalité.

La réussite éducative serait une priorité pour la municipalité ! On en est loin !

Augmentation des prix de la restauration municipale, des centres de loisirs et de la garderie !

Des écoles laissées à abandon et qui frôlent l’insalubrité (Ambourget , Malraux, Paul Bert, Solbes, Merisiers, Nonneville…), des élus qui ne répondent pas aux sollicitations des Représentants des Parents d’élèves, des classes surchargées en raison des nouvelles constructions de logements …

Depuis des années, l’épargne est négative lorsque la ville a payé les intérêts de leur dette colossale de 175 millions. Or, c’est avec l’épargne qu’une commune peut payer ses investissements (travaux, nouveaux aménagements …). D’une moyenne de 35 à 40 M de travaux sous l’ancienne mandature de gauche, B. Beschizza est passé à une moyenne insuffisante de 25 M d’où des retards de travaux qui s’accumulent.

Pour preuve, en 2022 le Maire et sa majorité ont budgétisé 410 000 € pour l’ensemble des travaux des 54 écoles soit 7454 € par école ! De qui se moque t-on ?

Les réalisations dans le quartier Mitry – Ambourget sont une réussite, nous nous en félicitons pour les habitants.

Mais cette réussite ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. Les habitants, notamment les locataires de l’OPH sont complètement abandonnés, attendant désespérément un projet de renouvellement urbain qui ne vient pas. En se promenant dans cette partie d’Aulnay, on se demande bien dans quelle ville on est !

Les conditions de vie sont inacceptables : bâtiments misérables, chauffage inexistant dans plusieurs appartements, pas d’ascenseur alors qu’il y a des personnes âgées, volets à refaire, un cadre de vie dégradé avec un manque de ménage dans les parties communes. Quand on délaisse les gens, quand le dialogue est rompu, il faut s’attendre à ce qu’ils ne respectent plus les lieux.

8 ans perdus mais enfin un nouveau commissariat est prévu pour mieux accueillir la population et donner un meilleur cadre de travail aux policiers !

Si Bruno Beschizza avait dès 2014 poursuivi le travail de son prédécesseur, nous aurions depuis longtemps ce commissariat et la ville n’aurait pas eu besoin de débourser 3 000 000 € pour sa construction ! Ses propositions de lieux d’implantation farfelus comme l’ancien cite d’amiante CMMP nous a fait perdre beaucoup de temps et d’argent…

Pas d’augmentation d’impôts encore cette année : une décision qui plaît mais qui cache sa politique injuste et inégalitaire.

Quand le Maire augmente les coûts des prestations municipales, que les familles paient plus pour la cantine, le centre de loisirs et l’ensemble des activités, que les seniors découvrent des augmentations de plus de 10 % sur toutes les prestations, ce sont des impôts déguisés payés par les usagers et non pas par tous les contribuables. C’est donc injuste et çà frise parfois « des économies de bouts de chandelle ».

Pour 2023, nous formulons le vœu que le Maire et ses élus œuvrent vraiment pour l’ensemble des Aulnaysiennes et des Aulnaysiens, dans le respect de ses opposants, associations, habitants ou élus.

Vous pouvez compter sur vos élus socialistes, communistes et citoyen.ne.s. Nous continuerons à nous battre à vos côtés et à aller à votre rencontre dans l’ensemble des quartiers.

C’est ensemble que nous ferons d’Aulnay une ville plus démocratique, solidaire et écologique.

Source : élu.e.s PS, PCF et Citoyen.ne.s à Aulnay-sous-Bois

Lettre ouverte au maire d’Aulnay-sous-Bois sur la médiation préalable obligatoire

Monsieur le maire,

Le Décret n° 2022-433 du 25 mars 2022 relatif à la procédure de médiation préalable obligatoire applicable à certains litiges de la fonction publique et à certains litiges sociaux a été publié au JORF N°0073 du 27 mars 2022.

Depuis sa parution, un certain nombre de collectivités territoriales ont adhéré à la mission de médiation préalable obligatoire comme : la Métropole du Grand Paris (75), – EPT Boucle Nord de Seine (92), Montreuil (93) – Neuilly-Plaisance (93) – Neuilly-sur-Marne (93) – Noisy-le-Grand (93) – Orly (94) – Épinay-sur-Seine (93) – Villemomble (93) – Villiers-sur-Marne (94) – Fontenay-aux-Roses (92) – Gagny (93) – Gentilly (94) … en délibérant et en contractant une convention avec le CIG.

Aujourd’hui nombreux sont les agents de la ville (qui font partie de cette belle et grande famille, selon vos propres propos) qui sont en litige dans ce domaine et sont dans l’attente d’un règlement de leur situation, qui ne relève guère de la compétence du Comité Social Territorial.

C’est pour toutes ces raisons, et afin de contribuer à la résolution de ces litiges, que nous vous soumettons cette proposition de prendre en considération cette requête, en demandant à votre administration de faire le nécessaire à ce sujet.

Bien sincèrement,

Source : UNSA Aulnay-sous-Bois

Aulnay-sous-Bois utilise la vidéosurveillance augmentée avec intelligence artificielle

Devant la gare RER d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le sujet ne semble pas émouvoir plus que ça. Des caméras de surveillance assistées par l’intelligence artificielle (IA) dans la ville ? Personne n’est vraiment au courant. Les avis ne sont pas tranchés, plutôt positifs dans l’ensemble. « Une bonne chose pour la sécurité », affirme un couple de retraités. « Plutôt rassurant, tant que ce n’est pas trop intrusif », songe Ana, Aulnaysienne de 51 ans. Seule une habitante de 17 ans souligne qu’il « ne faudrait pas trop d’abus » avec cette technologie.

Source et article complet : Le Monde

Oussouf Siby alerte Séverine Maroun sur l’augmentation des charges des locataires OPH Aulnay-sous-Bois

Madame la Présidente,

Je tiens à vous faire part d’un échange que j’ai eu dimanche dernier avec vos locataires du quartier Mitry. Ils m’ont exposé des problèmes avec l’Office, très différents les uns des autres, la plupart signalés et non réglés depuis des années.

Ils ont été destinataires d’un courrier de la Direction les informant que le montant mensuel des provisions de charges pour les trois mois à venir (principalement pour les postes de chauffage et d’électricité) allait doubler voire tripler au regard de la situation économique actuelle et en fonction de la typologie des logements et des consommations des foyers. Par contre, quelques jours plus tard, le pôle social précisait à certains locataires que le montant indiqué devait être divisé par trois car il correspondait au montant trimestriel.

Ces différentes informations contradictoires inquiètent les locataires qui ne savent plus s’ils doivent se fier aux quittances de loyers ou bien au courrier de la Direction.

Il est donc indispensable de clarifier les choses, dans les meilleurs délais, par un courrier rectificatif. Plusieurs locataires de la rue du 8 mai 1945, Ambourget et des Châtaigniers se plaignent d’avoir trop froid ou trop chaud dans les appartements. Il n’est pas acceptable qu’en plein hiver, alors que les températures extérieures sont négatives et que ces locataires payent des charges importantes, que des personnes âgées, des enfants et des familles aient froid. A l’inverse, comment comprendre que certains locataires soient obligés d’ouvrir les fenêtres parce que la température est insupportable ? C’est un contre-sens écologique et économique.

Afin de pouvoir régler ces problèmes, il faudrait peut-être que dans un premier temps, les équipes de proximité se rendent dans les appartements avec votre prestataire pour relever les températures.

Les habitants qui habitent Plein Sud attendent depuis des années l’installation de volets. Leur appartement se transforme en sauna dès les premières chaleurs et il devient impossible sans volets de maintenir la fraîcheur dans les pièces fortement exposées. Or, malgré les engagements pris, rien n’a été fait, les locataires ignorent même pas si ces travaux sont programmés ou non pour cet été.

Le quartier de Mitry est censé bénéficier des moyens de l’ANRU. Force est de constater que le projet n’avance pas ou très peu. En attendant, vos locataires sont les premières victimes de logements qui sont de réelles passoires thermiques et de la dégradation des parties communes par des incivilités et par un manque de rigueur dans leur entretien.

Pour toutes ces raisons, je vous demande de bien vouloir faire preuve de pédagogie auprès de vos locataires, de les réunir autant de fois que nécessaire pour les écouter, pour leur donner des perspectives et un calendrier précis sur les futurs travaux dans et en dehors des logements.

La proximité, l’écoute et la communication en amont sont indispensables entre un bailleur et ses locataires. C’est en les mettant au cœur de vos projets et de vos actions que vous pourrez véritablement et durablement améliorer leur cadre de vie.

En vous remerciant par avance de bien vouloir prendre en compte ces problèmes et dans l’attente de votre retour, je vous prie de recevoir, Madame la Présidente, mes salutations les meilleures.

Source : Oussouf SIBY Conseiller municipal, Conseiller territorial, Président du groupe des élu.e.s socialistes, communistes et citoyen.ne.s

La Nupes organise des départs groupés d’Aulnay-sous-Bois pour manifester les 7 et 11 février

La NUPES Aulnay organise un départ collectif pour les manifestations du 7 et 11 février.

L’opposition de Gauche à Aulnay-sous-Bois contre l’augmentation des tarifs de la cantine, débat le 9 février

Madame, Monsieur,

Comme vous le savez, nous avons déposé avec des parents d’élèves, un recours au tribunal administratif de Montreuil pour faire annuler la décision du Maire concernant l’augmentation des tarifs de la restauration municipale et du péri extra-scolaire.

Nous avons le plaisir de vous convier à une rencontre le :

Jeudi 9 février 2023 à 19h00 Salle du bas à la ferme du Vieux Pays

Lors de cette rencontre nous ferons un point d’étape avec vous, nous vous présenterons les prochaines étapes de notre démarche et échangerons sur vos préoccupations et propositions.

En espérant vous rencontrer nombreuses et nombreux, recevez nos salutations les meilleures.

Source : Oussouf SIBY Conseiller municipal, Conseiller territorial, Président du groupe des élu.e.s socialistes, communistes et citoyen.ne.s

Macron, Beschizza : même combat pour l’opposition à Aulnay-sous-Bois

Malgré l’opposition massive des français et des syndicats, le Gouvernement a fixé l’âge légal de la retraite à 64 ans. Nous refusons cette réforme « Borne – Ciotti » qui pénalisera les classes moyennes et modestes, surtout les femmes et les hommes ayant des métiers pénibles. Comment justifier cette réforme puisque seulement 56 % des seniors entre 55 et 64 ans continuent à travailler et que notre système des retraites n’est pas menacé ? Cette réforme injuste va surtout financer les cadeaux fiscaux aux plus riches alors que 5,3 M de personnes ont moins de 885€ par mois.

M. Beschizza pratique cette même politique inégalitaire. Il n’augmente pas les impôts, stables depuis 2005, mais fait peser depuis 2014 l’effort financier sur les usagers des services municipaux : suite à une extension de ses pouvoirs lui permettant une hausse des tarifs jusqu’à 30%, il a augmenté de 10% les activités seniors, la cantine, les activités péri et extra scolaires de 12% sans informer les familles.

Nous avons déposé à nos frais, un recours auprès du Tribunal administratif pour demander l’annulation de la décision et le remboursement aux familles des sommes indûment perçues. Nous avons saisi la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs) pour voir le rapport jugeant « un niveau d’hygiène à améliorer » à la cuisine centrale municipale ainsi que les modifications apportées et les documents relatifs aux véhicules de fonction.

La CADA a donné un avis favorable à nos demandes, le Maire doit nous communiquer les documents !

Nous restons vigilants, les aulnaysiens ont droit à des informations objectives et transparentes concernant la gestion de la ville et l’utilisation de l’argent public.

Source : Oussouf SIBY Conseiller Municipal Conseiller territorial, Président du groupe des élu.e.s PS, PCF et citoyen.ne.s

Les trois policiers qui ont interpellé Théo Luhaka à Aulnay-sous-Bois seront jugés aux assises en janvier 2024

Les trois policiers impliqués dans l’interpellation de Théodore Luhaka en 2017 à Aulnay-sous-Bois seront jugés du 9 au 19 janvier 2024 devant la cour d’assises de Seine-Saint-Denis a-t-on appris. Ces derniers sont renvoyés devant les assises pour « violences volontaires » après la blessure de cet homme âgé aujourd’hui de 28 ans, au niveau de la zone rectale. Il avait reçu un coup de matraque télescopique au moment de son arrestation qui avait été filmée par les vidéoprotections.

Source et article complet : Actu17

%d blogueurs aiment cette page :