Publicités

Archives du blog

Les travaux de rénovation sur la ligne RER B à proximité d’Aulnay-sous-Bois se poursuivent

@Remi Vbrg

En raison de travaux de modernisation et d’extension des réseaux, le trafic est interrompu entre Aulnay-sous-Bois et l’Aéroport Charles de Gaulle TGV2, du 29 janvier au 16 mars (sauf les week-ends), de 23h00 à fin de service.

Il y a également la fermeture de la ligne du RER B entre Aulnay-sous-Bois et l’Aéroport CDG1 et CDG2 les week-ends des 17/18 Février et du 24/25 Février. Cependant, des bus de remplacement sont mis en place (prévoir un allongement du temps de parcours > 30 minutes).

Les voies sont en train d’être changées, ce qui permettra au RER B d’aller un peu plus vite.

Publicités

Théo Luhaka n’aurait finalement pas été violé par les policiers à Aulnay-sous-Bois selon un rapport

Et s’il y avait requalification des faits dans l’affaire Théo? Le 2 février 2017, Théo Luhaka avait été frappé et grièvement blessé par des policiers au cours de son interpellation, survenue à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Victime d’un coup de matraque, il avait subi une déchirure du sphincter d’une dizaine de centimètres.

Rapidement, l’affaire avait déclenché un tollé et même un scandale national, mobilisant la rue contre les violences policières tout en mettant les forces de l’ordre et la justice sous le feu des projecteurs. L’un des policiers en cause avait effectivement été mis en examen pour viol et ses trois collègues pour violences volontaires aggravées.

Pas de pénétration, la qualification de viol remise en cause

Mais ce vendredi 16 février, plus d’un an après les faits donc, France Inter révèle de nouvelles expertises, qui pourraient bien changer la donne. Selon l’une d’entre elles, la matraque du fonctionnaire n’aurait pas pénétré l’anus de Théo, malgré la déchirure de dix centimètres qu’elle a provoquée, ce qui pourrait permettre de requalifier les faits sans la mention de viol.

Finalement, le coup de matraque aurait été donné dans les règles de l’art.

Source : Huffington Post

Les héros d’Aulnay-sous-Bois récompensés pour avoir arraché une famille aux flammes

Six policiers municipaux ont reçu la médaille du couragemoins d’un an après leur intervention sur un incendie. Ils avaient sauvé une maman et ses trois enfants.

« Une maman et ses trois enfants, terrorisés, terrifiés, paniqués, devant cette mort atroce qui les attend et cette fumée noire qui les entoure. Cette mort, la pire, celle qui est imminente, douloureuse, mais imprévisible par la progression lente et inexorable des flammes… » En quelques mots, Bruno Beschizza, maire (LR) d’Aulnay-sous-Bois, rend compte du drame qu’ont empêché six de ses policiers municipaux, le 22 juin dernier. Ce jeudi soir, l’édile et le sous-préfet Patrick Lapouze leur ont remis la médaille pour « acte de courage et de dévouement ». Le patron de la police municipale, Loïc le Roux, a été honoré pour l’ensemble de sa carrière.

Source, crédit-photo et article complet : Le Parisien

Une tonne de tabac dans la voiture à destination d’Aulnay-sous-Bois, 148 930 € d’amende

Cet homme de 26 ans habite en Seine-Saint-Denis, dans une artère qui porte le nom de rue… de la Justice. Ça a fait sourire les magistrats du tribunal correctionnel de Mulhouse chargés de le juger, pour « détention de tabac sans document justificatif régulier » et « importation en contrebande ».

Absent à l’audience, le prévenu a été contrôlé par des douaniers haut-rhinois le 18 mars 2015, vers 23 h 30, alors qu’il circulait sur l’autoroute A36 à hauteur de Pfastatt, à bord d’une Fiat Scudo de location. Il a vite indiqué qu’il trans-portait du tabac. « Et ce n’était pas un paquet de cigarette mais plus d’une tonne [NDLR : 1 059 kilos] de tabac à narguilé ! », expose Marc Boehrer, le président. Lors de son audition, le jeune homme – qui avait tenté de se débarrasser d’un de ses deux téléphones lors du contrôle – a affirmé avoir transporté ce tabac pour « rendre service » à un ami, un certain « Youssef » dont il ne connaîtrait ni le nom de famille, ni le domicile. « Il a déclaré que ce Youssef lui avait donné de l’argent pour louer la voiture, qu’il lui avait demandé d’aller chercher la marchandise à Saint-Louis, qu’il devait la livrer à Aulnay et qu’il aurait dû percevoir 400 € pour cette mission », précise le président.

Source et article complet : DNA

Marie Batomene du Club de Badminton d’Aulnay-sous-Bois réalise un exploit à Kazan

Marie Batomene (163ème) est à Kazan en ce moment pour les Championnats d’Europe par Equipe 2018. Hier, elle a remporté son match de simple contre la Bulgare Mariya MITSOVA (72ème) 20-22 21-18 19-21. Malheureusement, l’équipe féminine française a perdu la rencontre 2/3. 
Aujourd’hui, l’équipe de France affrontera la Biélorussie à partir de 12h (heure française). Marie Batomene affrontera Anastasiya CHERNIAVSKAYA (189ème). 

Aller Marie, aller la France !!! 

Source : communiqué CBAB

La Société du Grand Paris s’offre une rallonge de 3,6 Mds € pour son budget 2018

Le conseil de surveillance de la SGP a approuvé un premier budget rectificatif pour 2018 de 2,742 milliards d’euros en crédits de paiement (contre 2,249 mds initialement) et 3,631 milliards en autorisations d’engagement (contre…503 millions). Cette rallonge doit permettre la notification des marchés nécessaires à la réalisation du tronc commun des lignes 16 et 17 entre Saint-Denis Pleyel et Le Bourget RER et 14 Nord entre Saint-Ouen et Saint-Denis d’une part, et de la ligne 14 Sud d’autre part.

Source et article complet : Le Moniteur

Lettre de la CGT au maire d’Aulnay-sous-Bois concernant le jour de carence pour les agents de la Fonction publique

Monsieur le Maire,

Emmanuel MACRON en avait fait une « promesse de campagne » : le «jour de carence pour les agents de la Fonction publique» instauré par N. Sarkozy et supprimé par F. Hollande sera restauré dès leur premier jour d’arrêt maladie. Une sanction !

Pour la CGT, ce jour de carence constitue une véritable insulte. Son instauration revient à considérer chaque malade comme suspect de fraude et donc, dans le doute, à le sanctionner d’office. Les médecins sont au passage considérés comme des pourvoyeurs d’arrêts de complaisance.

Pour la CGT, l’instauration du jour de carence est motivée par un mensonge : le gouvernement fonde notamment sa décision sur la volonté de corriger une supposée inégalité public-privé. Or, pour une large majorité des salarié-e-s du privé (près de 65% d’entre eux), les trois jours de carence sont actuellement couverts par divers dispositifs (convention collective, accord d’entreprise…) et pris en charge par les employeurs. L’égalité dans ce domaine devrait en fait passer par un dispositif de couverture intégral pour tou-te-s, et notamment pour la minorité de salarié-e-s du privé qui aujourd’hui n’en bénéficient pas.

Conséquence les agents viennent bien souvent travailler, même malades !

Cette mesure s’ajoute au gel du point d’indice, à l’augmentation du coût de la vie, mettant des agents en condition de précarité après la scandaleuse loi sur les retraites. Et en ce qui concerne les agents d’Aulnay-sous-Bois, elle s’ajoute à la délibération n°25 du 14 décembre 2016 que vous avez fait voter pour instaurer la diminution d’1/30ème du régime indemnitaire au-delà du 10ème jour de maladie.

La décision du jour de carence, prise par ordonnance vient donc en opposition avec l’article 57 des statuts : «tout fonctionnaire a droit à des congés de maladie pour une période de 12 mois, dont trois mois à plein traitement et 9 mois à demi-traitement».

Nous sollicitons donc de votre part de ne pas appliquer ce jour de carence et, en tant qu’employeur d’une collectivité de plus de 2 300 agents sa prise en charge afin de ne pas en faire supporter les frais par les personnels tout comme l’avait fait votre prédécesseur en 2012.

Dans cette attente, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Maire, nos salutations les meilleures.

Pour la CGT des territoriaux d’Aulnay-sous-Bois

Le rappeur d’Aulnay-sous-Bois Vald décroche l’or avec Xeu !

Le soulèvement des ienclis !

Il y a un peu plus d’une semaine sortait l’album « XEU » de Vald, qui a rencontré un franc succès puisqu’il s’est écoulé à plus de 40000 exemplaires en première semaine. Ainsi, le rappeur d’Aulnay-sous-Bois a réalisé le meilleur démarrage commercial de sa carrière.

Toutefois, le SNEP n’a pas encore officialisé l’obtention de son disque d’or, bien que cela devrait arriver dans quelques jours. Néanmoins, Vald peut se consoler avec la certification de « Désaccordé », officiellement single d’or.

Premier et unique extrait du projet, l’artiste du 93 a frappé fort avec ce morceau puisqu’il a porté « XEU », et pouvant être considéré comme l’un des facteurs de cet excellent démarrage commercial. Pourtant Vald et son équipe souhaitaient initialement partir sur « Deviens Génial » en tant que premier extrait, avant de se raviser sur « Désaccordé ».

Source et article complet : Generations.fr

Cycle de masterclass d’écrivains / sessions 2018 ce mardi 13 février à Aulnay-sous-Bois

Ne manquez pas la 4eme session avec David Lopez, ancien étudiant du Master de création littéraire de Paris 8 Vincennes/Saint Denis qui a fait paraître cette automne Fief (Seuil)

Le thème abordé sera « La relation à l’éditeur, son accompagnement : relecture, corrections, diffusion ».

Mardi 13 février 2018 à 18h

bibliothèques Dumont, 12, boulevard Galliéni à Aulnay-sous-Bois 

Entrée libre sur inscription.

 

Violente agression au marché du Galion à Aulnay-sous-Bois dimanche dernier

Le dimanche 11 février, aux alentours de 14h00, un père de famille a été violemment agressé aux abords du marché du Galion à Aulnay-sous-Bois. Selon des sources concordantes, plusieurs personnes ont pris à parti cet homme sans raison apparente. Acte lâche et gratuit ou volonté de voler de l’argent, nous n’avons à l’heure actuelle pas assez d’élément d’information.

%d blogueurs aiment cette page :