Advertisements

Archives du blog

Quelque chose cet après-midi à Aulnay-sous-Bois

Boulevard_Strasbourg_AulnayAprès plusieurs mises en garde, nous avons souhaité retirer cet article. Merci de contacter la rédaction pour obtenir des informations complémentaires.

En tout cas les commerces sont fermés cet après-midi dans le boulevard de Strasbourg.

Advertisements

Le poste de police du quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois attaqué cette nuit

kfc_aulnayAlors que la tendance était à l’apaisement, la nuit dernière a été de nouveau mouvementée, avec plusieurs individus qui ont attaqué le poste de police de la Rose des Vents à Aulnay à coups de pierres.

Pas de blessé déploré, mais de vives inquiétudes. Ailleurs en France, l’affaire Théo semble telle une onde de choc se propager avec émeutes et affrontements.

La piste de l’accident privilégiée concernant les policiers désormais libre sur l’affaire Théo à Aulnay-sous-Bois

rassemblement_theo_aulnayAprès plusieurs jours d’enquête et de visionnage de bandes vidéos, la piste du viol volontaire serait écartée par l’IGPN. Il s’agirait en fait d’un accident sur le coup de l’action qui aurait entraîné une pénétration d’une matraque télescopique.

Les policiers sont désormais libres mais interdits de séjour en Seine-Saint-Denis, dans l’attente du verdict final sur leurs sanctions. Ces policiers sont relativement jeunes. Selon les premiers éléments d’enquête, celui qui est mis en examen pour viol n’avait pas d’antécédent.

François Hollande au chevet de Théo Luhaka victime de violences policières à Aulnay-sous-Bois

hollande_the_luhaka

Twitter

Le président François Hollande s’est rendu au chevet de Théo Luhaka, victime de violences policières à Aulnay et qui a entraîné des émeutes 3 nuits consécutives.

Actuellement hospitalisé pour plusieurs blessures, Théo Luhaka s’est entretenu près d’une demi-heure avec le président de la république. François Hollande apporte ainsi un soutien important à Théo. Pour rappel, 4 policiers sont mis en examen, 3 pour violences volontaires et 1 pour viol.

Une cagnotte organisée pour soutenir la famille Luhaka à Aulnay-sous-Bois

theo_luhaka_justiceBrice Luhaka vous invite à participer selon vos moyens pour alimenter une cagnotte à destination de la famille Luhaka. Pour rappel, le jeune Théo a été violemment interpellé et est actuellement à l’hôpital pour plusieurs blessures.

Pour participer à la cagnotte, cliquer ici.

Les émeutes se sont poursuivies hier à Aulnay-sous-Bois avec tirs de mortier et voitures incendiées

baltimore_emeuteOn pensait que la mise en examen pour viol de l’un des quatre policiers dans l’affaire du jeune interpellé en milieu de semaine allait calmer les esprits. Hélas, des échauffourées se sont poursuivies dans la nuit de dimanche à lundi avec plusieurs tirs de mortier artisanal dans la cité des 3000 (quartier de la Rose des Vents), qui ont été entendus jusque dans le quartier de Mitry.

Plusieurs véhicules ont été incendiés et 5 jeunes ont été interpellés.

Un policier mis en examen pour viol et trois autres pour violences volontaires contre un jeune à Aulnay-sous-Bois

rassemblement_theo_aulnay

Pour rappel, un jeune avait été appréhendé dans la cité des 3000 à Aulnay. Il s’est retrouvé à l’hôpital avec des lésions à l’anus.

Pas de viol par les policiers contre Théo Luhaka à Aulnay-sous-Bois mais enquête pour violences volontaires

Rose_des_Vents_Amenagement_AulnayCe n’est pas pour viol mais finalement pour violences volontaires avec arme par personnes dépositaires de l’autorité publique que les 4 policiers devront répondre devant le parquet de Bobigny qui a ouvert une information judiciaire.

Les enquêteurs tenteront d’éclaircir les zones d’ombre qui planent sur cette interpellation qui a conduit le jeune Théo Luhaka à l’hôpital. 

Le jeune homme est hospitalisé depuis le 2 février. Il souffre entre autre d’une plaie longitudinale du canal anal. Il a obtenu deux mois d’interruption temporaire de travail. Selon les premiers éléments de l’enquête, le coup de matraque serait non conforme aux usages dans la police, celle-ci prévoyant une utilisation verticale. 

Les quatre policiers seront présentés « dans la journée » à un juge d’instruction.

4 policiers suspectés de viol sur un habitant d’Aulnay-sous-Bois en utilisant une matraque

matraqueAutant dire que la méfiance et la prudence sont de mise compte-tenu du climat de défiance vis-à-vis des autorités et de la police en général. Cependant, des témoins affirment que 4 policiers sont soupçonnés d’un viol qui aurait été commis jeudi dernier à Aulnay-sous-Bois, sur un jeune homme de 22 ans. Les faits se seraient déroulés dans le quartier de la Rose des Vents.

Le jeune homme a été opéré dans la nuit de jeudi à vendredi à l’hôpital Ballanger. Il a été blessé lors d’un contrôle de police jeudi après-midi, dans le quartier des 3000.

Suite à cette affaire 4 policiers ont été placés en garde à vue dans les locaux de l’IGPN, qui les soupçonne d’un viol en réunion sur le jeune homme.

L’arrestation a été filmée par des jeunes du quartier. Le jeune homme a été plaqué au sol et embarqué dans le véhicule des fonctionnaires.

Arrivé au commissariat, le jeune homme affirma saigner de la bouche et de l’anus. Selon lui, un des policiers aurait alors enfoncé une matraque télescopique dans le derrière. Des examens médicaux confirment cette hypothèse, car des lésions importantes ont été constatées. Un objet indéterminé aurait bien été introduit.

Selon les policiers, ils affirment avoir fait usage de leur bâton télescopique pour maîtriser l’individu, qui aurait menacé les policiers suite à une altercation entre ces policiers et un jeune du quartier. La vidéo devrait corroborer ou non cette version.

La vidéo montre en tout cas des coups de bâton au niveau des jambes mais pas de gestes qui montreraient une pénétration

On y distinguerait les quatre policiers en train de lui donner des coups au niveau des jambes et on le verrait tomber. « Ce sont des scènes de violences, mais nous n’avons pas identifié de gestes à connotation sexuelle », souligne une personne qui a pu visionner la vidéo.

L’enquête est en cours, selon Le Parisien.

 

Jets de cocktail Molotov sur une voiture de police au Galion à Aulnay-sous-Bois

police_voiture_bruleeCette nuit au niveau du Galion, une patrouille de la police (BST) a été la cible de jets de cocktails Molotov. Ce guet-apens n’a heureusement pas fait de blessés mais montre à quel point le métier de policier n’est pas de tout repos. En effet, après les attaques de Viry Chatillon  et les manifestations des forces de l’ordre contre leurs conditions de travail, il semblerait que la situation tend à se dégrader ces derniers mois.

Une voiture a été endommagée lors de cette attaque. Les individus qui ont lancé ces cocktails Molotov ont réussi à fuir, aucune personne n’a été interpellée. Nous ne savons pas si dans ce secteur, le périmètre est couvert par de la vidéo-surveillance, qui pourrait aider les policiers à rattraper les lascars…

%d blogueurs aiment cette page :