Publicités

Archives du blog

1,5 kg de résine de cannabis trouvé dans un immeuble aux 3000 à Aulnay-sous-Bois

Les policiers ont trouvé 1,5 kg de résine de cannabis dans les parties communes d’un immeuble situé rue Edgar Degas aux 3000 à Aulnay-sous-Bois. Un homme a été arrêté pour trafic selon Le Parisien.

Publicités

Le trafic de drogue premier employeur en Seine-Saint-Denis ?

Dans le dernier complément d’enquête de France 2, on apprend que le trafic de drogue générerait 1 milliard d’euros par an, et emploierait 100 000 personnes. De quoi faire vivre des familles, enrichir tout un réseau, et mettre en place tout un système de blanchiment d’argent.

Cependant, alors que certains semblent se réjouir que le trafic de drogue fasse vivre des familles, on est en droit de se demander du risque sanitaire que cela impose. La drogue ayant des effets irreversible sur le système nerveux.

Aulnay-sous-Bois, plaque tournante du trafic de drogue dans l’hexagone ?

drogueUn important trafic de résine de cannabis a été démantelé début décembre entre Aulnay-sous-Bois et Saint-Lô (Manche). Tous les quinze jours, 2 jeunes normands venaient s’approvisionner à Aulnay-sous-Bois, en transportant parfois plusieurs kilos de la substance illicite.

Ce qui est étrange est que les individus faisaient plusieurs centaines de kilomètres pour aller à Aulnay s’approvisionner. Les deux jeunes complices se faisaient plus de 5000 € par mois en écoulant leur marchandise, principalement des adultes, selon leur déclaration.

Le « convoi » a été intercepté début décembre suite à une enquête sur ce trafic. Mais il est fort probable que la ville d’Aulnay-sous-Bois dispose encore de « points de deal » (autrefois mentionnés via des chaussures accrochées aux fils aériens). 

Deux hommes originaires d’Aulnay-sous-Bois arrêtés pour avoir volé des roues à Villeparisis

roues_voleesPas de chance pour deux individus de 18 et 22 ans originaires d’Aulnay : une patrouille de police qui circulait dans le centre ville de Villeparisis (77) ont été appréhendés dans la nuit du mercredi à jeudi, aux alentours de 2h00 du matin. Les deux compères portaient des parpaings lors de leur interpellation.

Dans leur Peugeot 208, 4 roues ont été trouvées dans le coffre, provenant d’une Clio. Les parpaings servaient à caler les voitures dont ils dérobaient les roues.

Heureusement pour eux, les deux hommes ont été remis en liberté après leur garde-à-vue. Ils seront quand même jugés prochainement au tribunal de Meaux.

Inconnus de la justice, ils auraient été dénoncés via un appel d’un témoin dénonçant cette pratique. Lorsque les policiers sont venus les cueillir, ils avaient tenté de se cacher.

Source : Le Parisien

Des points de deal rapportent jusqu’à 25.000 euros par jour en Seine-Saint-Denis

drogueC’est ce qu’annonce La Dépêche : capable de se réorganiser après une descente de police, les réseaux parviennent à écouler une marchandise nombreuse dans les cités et alentours. Mais comme le dit l’adage : s’il n’y avait pas de consommateur, il n’y aurait pas de trafic…

Retour en vidéo sur la réunion Capade Sud sur la circulation : intervention d’Alain Boulanger

capade_circulation_aulnay

Vidéo

Le 29 avril, l’association Capade Sud organisait une réunion publique avec pour objet la circulation, salle Dumont. Devant plus de 20 personnes, les cadres de l’association et le public se sont exprimés sur un sujet très sensible : la démocratie locale et le transit à Aulnay sud.

Nous vous proposons de prendre connaissance de l’intervention d’Alain Boulanger, président de Capade Sud, qui revient sur les opérations de comptage et le transit qu’il juge beaucoup plus important que Transitec, le cabinet chargé d’étudier le sujet.

Pour visionner la vidéo, cliquer sur l’image.

%d blogueurs aiment cette page :