Publicités

Archives de Catégorie: Animaux

Ue chien se nourrit du corps de son maître décédé depuis six jours en Seine-Saint-Denis

Il vivait seul avec son chien. Un maître-chien de 47 a été retrouvé mort, par les pompiers alertés par une voisine, dans son appartement du quartier de Sévigné, à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, rapporte Le Parisien. Son corps, en état de décomposition, gisait au sol depuis six jours. Son chien, un malinois, probablement poussé par la faim, avait commencé à se nourrir de celui-ci.

Cette histoire sordide montre à quel point de nombreuses personnes vivent isolées, coupées de tout le monde y compris de la famille. Il est toujours bon de s’assurer du bien-être de ses voisins et de s’inquiéter de leur absence…

Source de l’article : 20minutes

Publicités

Manifestation contre l’exploitation des animaux dans les cirques à Aubervilliers ce vendredi

VENDREDI à 17h – RDV PARKING LIDL – 34 rue de Saint-Denis à AUBERVILLIERS (autorisation préfectorale en cours)
L’association PARIS ANIMAUX ZOOPOLIS appelle à manifester devant le cirque Christina ZAVATTA pour dénoncer l’utilisation des animaux dans les cirques.
 
Suite à nos appels téléphoniques mardi, la Mairie d’Aubervilliers a publié un communiqué dénonçant l’installation illégale du cirque Christina ZAVATTA à Aubervilliers.
 
Ce cirque s’était déjà installé sans autorisation à Paris en 2016 :
 
A travers une Question Ecrite publiée au Journal Officiel, le député de la circonscription d’Aubervilliers, Bastien Lachaud, s’est prononcé contre la présence des animaux dans les cirques :
Pourquoi nous demandons des cirques sans animaux
Dans les cirques, les animaux sont emprisonnés à vie ; à cela s’ajoute la violence du dressage. Les animaux souffrent de dépression chronique. Il existe un véritable consensus scientifique sur ce point. La Fédération des Vétérinaires d’Europe fait état d’une “impossibilité absolue (pour les cirques itinérants) de répondre à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux (des animaux sauvages)” et “recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe”.
Une mobilisation de plus en plus forte et recul historique de la captivité
En France, de nombreuses communes ont pris position sans ambiguïté contre la présence des animaux sauvages dans les cirques, comme Grenoble, Strasbourg, Montpellier…
Par ailleurs, de plus en plus de pays ont déjà interdit la présence des animaux sauvages dans les cirques ; c’est le cas de l’Autriche, de la Catalogne espagnole, de la Belgique, de la Bulgarie ou encore de la Croatie… Récemment, sont venus s’y ajouter l’Italie, l’Irlande, le Royaume-Uni.
Un sondage réalisé en février 2018 par la Fondation 30 Millions d’Amis a révélé que 67 % des Français (soit près de 7 personnes sur 10) demandent une réglementation qui mette fin à l’exploitation cruelle des animaux sauvages dans les cirques.
Qui sommes-nous ?
Fondée en 2017, Paris Animaux Zoopolis se donne pour mission de défendre les intérêts des animaux sans distinction d’espèce. En mars dernier, nous avons amorcé un débat sur la souffrance des poissons en réclamant l’interdiction de la pêche à Paris (où la consommation des poissons pêchés y est interdite) (campagne “Interdisons la pêche à Paris”). Plus récemment encore, nous avons sollicité de la Ville de Paris pour qu’elle rende hommage aux animaux de la Grande Guerre.
Notre association a aussi participé activement à la Mission Animaux conduite par la Mairie de Paris. A cette occasion, nous avons demandé à la Ville de Paris d’autoriser uniquement les spectacles sans animaux aux mêmes conditions d’accueil que celles offertes aujourd’hui à tous les cirques (campagne “Paris sans captivité animale”).
Contact :
Association Paris Animaux Zoopolis
amandine@zoopolis.fr
07.68.74.13.96
Source : communiqué Zoopolis

Le cirque « EUROPA » est à Villepinte

 Le cirque « Europa  » est à Villepinte, au :

109 boulevard Robert Ballanger, 93420 Villepinte.

Près du centre commercial « BEAUSEVRAN. »

du 8 au 12 août 2018.

Dates et horaires sur cette affiche, photographiée en plein coeur du quartier Mitry à Aulnay.

Aulnay cap, ne connait pas ce cirque, mais il semble que ce soit un cirque avec animaux…..

 

 

 

 

Vidéo : Des chiens terrorisent le quartier du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois

Il ne faut jamais laisser les chiens dans les rues en liberté. Même s’ils sont bien éduqués, la peur peut provoquer des réactions imprévisibles. De plus, ces chiens sont en danger du fait de la circulation.

Sur une vidéo publiée sur #SLAPC, on voit deux chiens se baladant au Vieux-Payx à Aulnay-sous-Bois. L’un d’eux (le plus gros) traverse la rue, et manque de se faire renverser. 

MAJ : suite à la demande du propriétaire des chiens, l’image et le lien vers la vidéo ont été supprimés

Expo dino en images

La rédaction d’Aulnay cap s’est rendue à l’exposition dinosaures, qui se tient, en face du vélodrome, jusqu’a ce dimanche.

Cette exposition ludique et pédagogique, retrace l’histoire des dinosaures et propose la projection d’un documentaire, retraçant la vie de ces géants aux enfants, qui rend l’exposition interactive et éducative.
Découvrez également un espace de fouilles archéologiques, des ateliers coloriage de dessins mais également le fameux jeu de « Dino Quizz » permettant aux enfants de repartir avec leur diplôme de paléontologue.

Pour prolonger le plaisir de la sortie en famille, ne manquez pas l’espace de structures gonflables. Le temps passé sur l’attraction n’est pas limité… Profitez-en !

L’exposition se tiendra du jusqu’ au dimanche 29 juillet 2018; ouvert tous les jours sauf le lundi; de 14 h 30 à 19h.
Nos tarifs sont de 7 € les enfants –  8 € pour les adultes 
Au programme:
expo plus animation salle de vidéoprojection + espace fouilles archéologiques+ atelier dessin coloriage+ Dino quiz avec remise de diplôme de paléontologue à la fin de la visite…..
renseignements au 06 99 86 78 98
Cette exposition est mobile, elle se déplace de ville en ville; La suivante aura lieu à Créteil, en témoigne ces affiches fournies gentiment par l’équipe de DINO EXPO.

Toujours pas convaincus???? Je vous propose de visionner cette petite vidéo, contenant quelques photos faites par mes soins.

Happening du 16 juillet 2018 place De Gaulle à Aulnay-sous-Bois : photo de la manifestation anti cirque avec animaux

Nous vous invitons à découvrir une photo de la manifestation devant la gare d’Aulnay-sous-Bois du 16 juillet pour lutter pour l’interdiction de l’utilisation des animaux dans les cirques.

Happening pour des cirques sans animaux à Aulnay-sous-Bois le 16 juillet

Lundi 16 juillet 17 heures – devant la gare d’Aulnay-sous-Bois. 

Aux côtés de la lycéenne aulnaysienne Emma Ferreira, nous organiserons un happening très visuel et sonore pour demander au Maire d’Aulnay-sous-Bois de ne plus autoriser la venue de cirques avec animaux sauvages sur sa commune : signatures de pétition, prises de parole, distribution de tracts… Il n’est pas acceptable d’emprisonner et de dresser des animaux pour s’amuser !

Nous avons invité tous les députés de Seine-Saint-Denis à venir prendre la parole lors de la manifestation. Le député Eric Coquerel y sera représenté par sa collaboratrice Manon Monmirel, qui fera un discours.

Le Maire d’Aulnay reste sourd à nos demandes 

Début juin, Emma a écrit au Maire de sa ville (aucune réponse à ce jour). Notre association a également écrit également à l’édile afin de lui demander un entretien aux côtés d’Emma (aucune réponse à ce jour).

Emma a aussi lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 15 000 signatures.

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/interdiction-cirques-animaux-sauvages-aulnay-bois/43756

Face à cette indifférence pour la condition animale, nous avons décidé d’organiser un happening à Aulnay !

Le recul de la captivité des animaux 

Dans les cirques, les animaux sont emprisonnés à vie ; s’y ajoute la violence du dressageLes animaux souffrent de dépression chronique. Il existe un véritable consensus scientifique sur ce point. A ce propos, la Fédération des Vétérinaires d’Europe parle d’une “impossibilité absolue (pour les cirques itinérants) de répondre à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux (des animaux sauvages)” et “recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe”.

En France, des communes ont pris position contre la présence des animaux sauvages dans les cirques, comme Grenoble, Strasbourg, Montpellier…

Par ailleurs, de plus en plus de pays ont déjà interdit la présence des animaux sauvages dans les cirques ; c’est le cas de l’Autriche, de la Catalogne espagnole, de la Belgique, de la Bulgarie ou encore de la Croatie… Récemment, sont venus s’y ajouter l’Italie, l’Irlande, le Royaume-Uni.

Un sondage réalisé en février 2018 par la Fondation 30 Millions d’Amis a révélé que 67 % des Français (soit près de 7 personnes sur 10) demandent une réglementation qui mette fin à l’exploitation cruelle des animaux sauvages dans les cirques.

Source : communiqué Zoopolis

Manifestation pour des cirques sans animaux à Aulnay-sous-Bois le 16 juillet devant la gare

Vidéo

SOUS RÉSERVE D’AUTORISATION PREFECTORALE LE LIEU SERA A LA SORTIE DE LA GARE RER (Place De Gaulle).

Aux côtés d’Emma Ferreira, lycéenne d’Aulnay-sous-Bois, Paris Animaux Zoopolis organise une manifestation statique pour demander au Maire d’Aulnay-sous-Bois de ne plus accueillir de cirques avec animaux sauvages, comme une centaine de villes qui ont déjà pris position.

Comme 67% de la population française, les organisateurs demandent une loi visant l’interdiction de la présence des animaux sauvages dans les cirques sur tout le territoire. Rappelons que la Fédération des Vétérinaires Européens “recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux.

DRESS CODE : tous-tes en noir afin d’établir une unité visuelle.

Il s’agit d’un happening statique.
Voici la répartition des rôles :

  • tenu de panneaux (nombre illimité)
  • signature de pétitions (4 personnes)
  • distribution de tracts (4 personnes)

Ceux.celles qui le souhaitent pourront prendre la parole au mégaphone.

Si vous avez des questions : contact@zoopolis.fr

Rappel des faits :
Choquée par la présence d’un cirque avec animaux dans sa commune, Emma Ferreira a sollicité Zoopolis. Elle souhaite que sa ville n’accueille plus de cirques avec animaux sauvages.
Début juin, elle écrit à son Maire qui ne lui a pas répondu à ce jour.
Les organisateurs écrivent également en tant qu’association au Maire d’Aulnay-sous-Bois et lui demandent un entretien aux coté d’Emma (aucune réponse à ce jour).
Emma a également lancé une pétition :
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/interdiction-cirques-animaux-sauvages-aulnay-bois/43756

Source : page Facebook de l’organisation de l’événement

Emma, une lycéenne Aulnaysienne interpelle son Maire afin qu’il n’accueille plus d’animaux sauvages dans les cirques

Pétition et courriers adressés au Maire 

Sollicitée par une lycéenne et habitante d’Aulnay-sous-Bois choquée par la venue du cirque avec animaux « Cirque de Venise » dans sa ville, notre association Paris Animaux Zoopolis a écrit au Maire pour lui demander un entretien afin de ne plus autoriser la venue de cirques détenant des animaux sauvages sur sa commune. Notre courrier ainsi que celui d’Emma sont restés sans réponse depuis le 4 juin.

Emma a même lancé une pétition interpellant le Maire d’Aulnay qui a déjà recueilli plus de 18 000 signatures ! Notre association l’a félicite et la soutient !

La souffrance des animaux captifs 

Dans les cirques, les animaux sont emprisonnés à vie et à cela s’ajoute la violence du dressage. Les animaux souffrent de dépression chronique. Il existe un véritable consensus scientifique sur la question. D’ailleurs, la Fédération des Vétérinaires Européens parle d’une “impossibilité absolue (pour les cirques itinérants) de répondre à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux (des animaux sauvages)” et “recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe”.

Oui aux cirques mais sans animaux !

Source : Paris Animaux Zoopolis

Êtes-vous victime de la présence de rats dans votre quartier ?

Dans la capitale française, un scandale avait éclaté il y a quelques mois avec la prolifération des rats et autres rongeurs dans de nombreux quartiers. La crue de la Seine avait poussé les rongeurs à migrer dans différents endroits de la capitale, ce qui les rendait bien plus visible auprès des habitants et des touristes.

Ce fléau a touché d’autres villes voisines, et la ville d’Aulnay-sous-Bois n’est bien sûr pas épargné. Il y quelques années, plusieurs lecteurs nous avaient signalé la présence de rats dans leur quartier, notamment au niveau du Gros Saule et de Mitry. Les autorités avaient fait appel à à un service de dératisation à Aulnay-sous-Bois afin d’éradiquer les petites bêtes qui pullulaient ici et là.

Si les rats prolifèrent de manière récurrente dans certains quartiers, cela vient du fait que certaines personnes peu scrupuleuses n’hésitent pas à jeter leur déchets alimentaires sur la voie publique. Une bout de pizza que l’on jette par terre, un épis de maïs jeté sur le rebord du caniveau, un reste de sandwich que l’on jette par dessus les fenêtres, et cela suffit pour créer les conditions de l’apparition du rongeur tant redouté. Un geste de civilité peut solutionner bien des tracas.

Dans le cas où votre quartier est infesté, l’intervention d’un professionnel sera nécessaire. S’il s’agit d’une intervention dans des espaces publics, le coût de l’intervention sera couvert par vos impôts. Par contre, il est possible que certaines résidences privées fassent appel à des professionnels pour désinfecter les parties communes, notamment les caves. Dans ce cas de figure bien entendu, les coûts sont supportés ans les charges de copropriété.

Vecteur de maladie et peu sympathique, le rat se reproduit très rapidement et agit de manière opportuniste. Son principal prédateur est le chat, mais aussi certaines races de chien comme je Jack Russel, qui peut en tuer des dizaines en une journée (des opérations anti-rats dans les docks de Londres ont été effectuées avec des Jack Russel dont le flair et l’agilité permettent de débusquer les rongeurs). Il se cache principalement dans les égouts, les caves et dans tout endroit humide et sombre, et vit en groupe.

%d blogueurs aiment cette page :