Archives de Catégorie: Animaux

Le parc Ballanger à Aulnay-sous-Bois accueille 2 nouvelles chèvres naines !

Depuis la fin d’année, le Parc Ballanger accueille 2 nouvelles chèvres naines !

Arbre à feuilles caduques Ces animaux contribuent à développer l’écopâturage pour l’entretien de nos espaces verts, et permettent de sensibiliser les habitants aux enjeux du développement durable.

Des rats envahissent la cour de l’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois

Des rats ont été observés en grand nombre à proximité de la cour d’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois (quartier de Mitry). Les riverains sont en colère et souhaitent une intervention rapide d’un dératiseur pour mettre fin à cette prolifération.

Comptage des oiseaux de jardin à Aulnay-sous-Bois

Les 29 et 30 janvier 2022, les habitants sont invités à observer les volatiles et à les répertorier

Aulnay-sous-Bois vous propose de participer au week-end national de comptage des oiseaux des jardins les 29 et 30 janvier. Ce sera l’occasion de découvrir les oiseaux présents dans votre jardin, et aussi de contribuer à l’élaboration d’un atlas de la biodiversité communale.

Les participants sont invités à observer pendant une heure les oiseaux de leur jardin, mais cela peut être aussi dans un parc, un cimetière, etc. Un guide d’identification des oiseaux communs est disponible ici ou en version papier au centre administratif, à la Maison de l’environnement et dans les mairies annexes.

Le formulaire papier devra ensuite être retourné à la Direction du développement durable (au 16, boulevard Félix-Faure) avant le 15 février pour être analysé.

Information

Par tél. : 01 48 79 63 63 (poste 4289)
Par mail : developpement-durable@aulnay-sous-bois.com

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Un certain Mamad à Epinay-sur-Seine dans le 93 s’amuse à tabasser gratuitement un chien en vidéo

Il est de notoriété que tout homme recèle en lui une part d’ombre, une certaine méchanceté qui, depuis la nuit des temps, a contribué à modifier son environnement et à tuer toute espèce animale qu’il considérait comme un danger ou un concurrent. Il n’est pas rare que quelqu’un maltraite un animal par plaisir ou par négligence.

Ainsi, la vidéo qui fait le buzz en ce moment n’est pas vraiment une surprise : un certain Mamad s’amuse à combattre courageusement un chien de combat qui est équipé d’une muselière. Sans cette dernière, le chien n’aurait fait qu’une bouchée de ce petit caïd mais quel ne fut pas son plaisir de donner de nombreux coups de pieds à un animal qui, voyant le combat perdu, a préféré battre en retraite.

Reste à savoir si les associations de défense des animaux iront à la charge pour confondre cet individu. Ci-dessous la vidéo, âme sensible s’abstenir :

Un bourreau torturait son chien qui crevait de faim dans un petit enclos !

C’est sur la commune de Bobigny que Tiguy a été saisi au profit d’Action Protection Animale. Il survivait, pris au piège d’un carré de béton aux murs si hauts qu’il n’y est pas possible de voir un quelconque horizon, à la fois si loin et si près de la vie de famille qui se déroulait à l’intérieur et à laquelle, lui, n’avait pas droit.

Lorsque notre équipe arrive sur place, elle découvre un chien maigre et transit de froid.

Replié sur lui même, Tiguy tente de maintenir la chaleur de son corps comme il le peut.

Le contact humain ne lui rappelle pas des souvenirs heureux alors Tiguy se méfiera de ces nouveaux visages qui s’approchent de lui.

L’espace où il est détenu est jonché d’excréments et d’urines. Une odeur pestilentielle se dégage. Son tortionnaire a veillé à la logistique et à le placer dans un endroit avec un tout à l’égout : un coup d’eau avec l’animal et l’affaire est « propre ». Reparti pour des semaines de calvaire dans l’insalubrité où il est balancé des croquettes à même le sol lorsque son détenteur y pense, rarement.

L’enquête de voisinage nous aura permis également d’apprendre que son tortionnaire s’amusait à sortir Tiguy d’une manière terrifiante : des ordres donnés avec une grande agressivité afin de fixer le chien par la peur à quelques mètres de la voiture, ensuite le détenteur monte seul dans le véhicule et démarre à toute vitesse.

Alors qu’il manque de renverser son chien avec sa voiture, Tiguy se lance dans une course effrénée.

La peur d’être abandonné, voilà ce que vivait ce chien aux rares sorties qui lui étaient permises. Des sorties qui se résumaient à jouer avec la vie de Tiguy, peu importe ce qui lui arrive. Alors qu’il manque de tout au quotidien, qu’il est maltraité, Tiguy courrait pour sa vie derrière cette voiture.

Action Protection Animale a porté plainte contre son bourreau.

Un chien utilisé pour la sécurité à Aulnay-sous-Bois saisi à cause de maltraitance !

C’est le syndic de l’immeuble qui a donné l’alerte. Benjaune, 7 ans, était détenu en permanence sur un balcon depuis 2017 !

Les déjections qui s’écoulent du balcon laissent peu de place au doute et le voisinage est dépassé car personne ne veut intervenir malgré leurs multiples signalements. 

Mais A.P.A ne fait aucune distinction de race et agit contre toutes formes de maltraitance. 

Source et article complet : actionprotectionanimale.com

Chat tué rue Alix à Aulnay-sous-Bois

C’est une triste nouvelle que je dois annoncer aux propriétaire du chat noir et blanc qui a été heurté par une voiture au niveau du 9 Rue Alix, et qui en a perdu la vie.

J’ai du mal à imaginer lorsque l’on conduit une voiture, que l’on ne puisse pas éviter de tuer un chat. La vitesse est sans doute ici en cause. Mais également la fuite de celui ou celle qui conduisait le véhicule et qui ne s’est même pas arrêté.

C’est une dame riveraine qui, alertée par les mécontentements de voitures qui passaient dans cette rue et qui étaient gênées par ce pauvre cadavre de chat au milieu de la chaussée,  nous l’a amené dans un carton….

Nous avons averti la police municipale qui nous envoie la fourrière pour le récupérer. Si ce chat est identifié par une puce ou un marquage effectué chez le vétérinaire, il sera possible de retrouver les propriétaires et de les avertir…. Étant moi-même propriétaire de deux chats adorables, je compatis à leur peine et je suis très triste que les conducteurs fassent si peu cas de la vie des animaux pour poursuivre leur route sans même s’arrêter !  

Conducteurs pressés, s’il vous plait, levez le pied de l’accélérateur, car des vies humaines ( enfants, personnes âgées ) et animales sont en jeu ….! Merci.

Article  rédigé  le  23  Septembre  2021  par  Catherine  Medioni

Quelques nouvelles  :   Les propriétaires se sont manifestés environ une heure après que la fourrière envoyée par la police municipale l’ait récupéré car c’est la procédure. Le chat s’appelait Oréo et n’avait que deux ans…. Si tout le monde roulait à 30 Km  / heure dans nos petites rues, ce genre de drame pourrait être évité.

Invasion de rongeurs dans le quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois, mobilisation le 24 septembre

La résidence Gros Saule sur l’avenue de Savigny à Aulnay-sous-Bois (avec l’immeuble en forme de S) et, dans une moindre mesure, Savigny Impair sont sujets à une invasion de souris et de rats, dont certains ont même réussi à pénétrer plusieurs logements.

Pour exprimer leur mécontentement, les riverains appellent à la mobilisation ce vendredi 24 septembre, 14h00, devant le 42 avenue de Savigny.

Un homme arrêté après avoir égorgé une chèvre à son domicile !

Des agents de la mairie de Saint-Denis et des policiers municipaux ont fait une découverte macabre chez un individu alors que l’intervention portait sur le signalement d’un habitat indigne. En effet, cet homme venait d’égorger vive une chèvre dans son logement. D’autres animaux allaient subir le même sort (un mouton et deux poule) mais ont pu être sauvés.

Trois chiens saisis à Villepinte après la diffusion d’une vidéo où ils sont frappés à coups de ceinture !

©Action protection animale

Le journaliste défenseur de la cause animale Hugo Clément avait alerté les réseaux sociaux. Jeudi 15 avril 2021, trois chiens ont pu être sauvés de mains de leur bourreau à Villepinte. Sur la vidéo, un homme était vu jeter violemment au sol un des trois chiens et lui asséner de violents coups de ceinture. 

Une vidéo vue des dizaines de milliers de fois

En fin de journée, la préfecture de police indique l’ouverture d’une enquête après la saisie des chiens. Ils ont été remis à l’association Action protection animale.

Si les animaux ont pu être mis en sécurité, l’association regrette que le témoin ait rendu publiques les images « avant même qu’une association ne soit avisée des faits et puisse secourir les animaux ». « En seulement quelques heures, la vidéo a été vue des dizaines de milliers de fois et le risque était que le mis en cause soit avisé et dissimule les chiens, comme nous l’avons malheureusement déjà vu », explique-t-elle. 

Source et article complet : Actu.fr

%d blogueurs aiment cette page :