Archives du blog

Vidéo du pauvre chien enfermé dans un garage à la Courneuve depuis des mois et sauvé

Un acte de cruauté sans précédent vient de prendre fin à la Courneuve. Début janvier 2022, des membres de l’association Action Protection Animale ont libéré Scott, un berger malinois, d’un garage, selon Actu.

Alertée par des riverains qui voyaient sa truffe dépasser, l’association  Action Protection Animale est intervenue rapidement pour sauver la bête.  Les riverains entendaient des bruits et sentaient une forte odeur. 

En attendant le procès de son ancien propriétaire pour maltraitance animale, le berger malinois va trouver une nouvelle famille d’accueil.

Ci-dessous la vidéo du chien sauvé :

Un certain Mamad à Epinay-sur-Seine dans le 93 s’amuse à tabasser gratuitement un chien en vidéo

Il est de notoriété que tout homme recèle en lui une part d’ombre, une certaine méchanceté qui, depuis la nuit des temps, a contribué à modifier son environnement et à tuer toute espèce animale qu’il considérait comme un danger ou un concurrent. Il n’est pas rare que quelqu’un maltraite un animal par plaisir ou par négligence.

Ainsi, la vidéo qui fait le buzz en ce moment n’est pas vraiment une surprise : un certain Mamad s’amuse à combattre courageusement un chien de combat qui est équipé d’une muselière. Sans cette dernière, le chien n’aurait fait qu’une bouchée de ce petit caïd mais quel ne fut pas son plaisir de donner de nombreux coups de pieds à un animal qui, voyant le combat perdu, a préféré battre en retraite.

Reste à savoir si les associations de défense des animaux iront à la charge pour confondre cet individu. Ci-dessous la vidéo, âme sensible s’abstenir :

Un bourreau torturait son chien qui crevait de faim dans un petit enclos !

C’est sur la commune de Bobigny que Tiguy a été saisi au profit d’Action Protection Animale. Il survivait, pris au piège d’un carré de béton aux murs si hauts qu’il n’y est pas possible de voir un quelconque horizon, à la fois si loin et si près de la vie de famille qui se déroulait à l’intérieur et à laquelle, lui, n’avait pas droit.

Lorsque notre équipe arrive sur place, elle découvre un chien maigre et transit de froid.

Replié sur lui même, Tiguy tente de maintenir la chaleur de son corps comme il le peut.

Le contact humain ne lui rappelle pas des souvenirs heureux alors Tiguy se méfiera de ces nouveaux visages qui s’approchent de lui.

L’espace où il est détenu est jonché d’excréments et d’urines. Une odeur pestilentielle se dégage. Son tortionnaire a veillé à la logistique et à le placer dans un endroit avec un tout à l’égout : un coup d’eau avec l’animal et l’affaire est « propre ». Reparti pour des semaines de calvaire dans l’insalubrité où il est balancé des croquettes à même le sol lorsque son détenteur y pense, rarement.

L’enquête de voisinage nous aura permis également d’apprendre que son tortionnaire s’amusait à sortir Tiguy d’une manière terrifiante : des ordres donnés avec une grande agressivité afin de fixer le chien par la peur à quelques mètres de la voiture, ensuite le détenteur monte seul dans le véhicule et démarre à toute vitesse.

Alors qu’il manque de renverser son chien avec sa voiture, Tiguy se lance dans une course effrénée.

La peur d’être abandonné, voilà ce que vivait ce chien aux rares sorties qui lui étaient permises. Des sorties qui se résumaient à jouer avec la vie de Tiguy, peu importe ce qui lui arrive. Alors qu’il manque de tout au quotidien, qu’il est maltraité, Tiguy courrait pour sa vie derrière cette voiture.

Action Protection Animale a porté plainte contre son bourreau.

Un chien utilisé pour la sécurité à Aulnay-sous-Bois saisi à cause de maltraitance !

C’est le syndic de l’immeuble qui a donné l’alerte. Benjaune, 7 ans, était détenu en permanence sur un balcon depuis 2017 !

Les déjections qui s’écoulent du balcon laissent peu de place au doute et le voisinage est dépassé car personne ne veut intervenir malgré leurs multiples signalements. 

Mais A.P.A ne fait aucune distinction de race et agit contre toutes formes de maltraitance. 

Source et article complet : actionprotectionanimale.com

La région Île-de-France va expérimenter les chiens renifleurs pour détecter le Covid-19

La Région Île-de-France va expérimenter l’utilisation de chiens renifleurs pour détecter les personnes qui sont atteintes du Covid-19. L’odorat canin est 40 fois plus développé que celui de l’Homme, ce qui lui permet de détecter la présence du virus sans outil particulier.

Déjà en expérimentation dans la région Nouvelle Aquitaine et dans plusieurs pays comme le Chili, la région Île-de-France entend déceler les cas de contamination et permettre ainsi un isolement plus rapidement pour éviter la propagation de l’épidémie. Plusieurs sites pilotes en Île-de-France feront l’expérience de ces chiens renifleurs dès demain.

Maya, la chienne de la police municipale, butine les points de deal à Aulnay-sous-Bois

Le 28 janvier, ce berger belge malinois de trois ans a permis de débusquer 12,2 kilos de résine de cannabis lors d’une opération des forces de l’ordre. «C’est un auxiliaire de police, pas un toutou à sa mémère», souligne fièrement son maître.

@LP/Nathalie Revenu

Maya aura évité de laborieuses recherches aux enquêteurs qui venaient perquisitionner un appartement de la rue du Bailli-de-Suffren, dans la cité des 3000, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) le 28 janvier. Ils savaient qu’ ils cherchaient de la drogue, mais ignoraient où elle se planquait. Avec sa truffe dotée d’un flair hors pair, leur chienne est allée droit au but.

« Elle s’est dirigée directement vers la buanderie et elle a marqué devant un sac en plastique dissimulé sous une étagère et n’a plus bougé, raconte Antoine Brenner, son maître. Puis, elle a commencé à gratter le paquet. »

Pas d’ambiguïté possible : Maya avait flairé le gros lot. Enveloppés dans de la cellophane se tenaient bien à l’abri 12,2 kg de résine de cannabis. Maya a eu droit à son boudin, un petit jouet qu’elle affectionne et qui vient couronner ses exploits.

Elle s’entraîne plusieurs fois par semaine à détecter des substances illicites

A peine un mois après son arrivée au sein de la police municipale d’Aulnay-sous-Bois, ce berger belge malinois âgé de 3 ans se taille déjà un statut de star au sein de l’équipe. Poids plume de 22 kg, robe fauve, affûtée comme un athlète de haut niveau, Maya est considérée comme un membre à part entière de cette unité qui ne compte pas moins de 80 policiers. C’est la plus étoffée d’Ile-de-France.

« C’est un auxiliaire de police, pas un toutou à sa mémère », souligne fièrement son maître. Et elle est particulièrement courtisée. Lors de la perquisition du 28 janvier aux 3000, elle participait à une opération menée par la police nationale, qui ne compte pas d’animal à quatre pattes dans ses rangs.

Il est vrai que l’achat d’un tel animal a un coût : « 3000 euros avec la formation », précise Loïc Le Roux, directeur général adjoint des services à la ville d’Aulnay. Tel un sportif professionnel, Maya s’entraîne plusieurs fois par semaine à détecter des substances illicites. Cannabis, cocaïne ou héroïne, elle est dressée pour repérer ces trois substances.

Source, image et article complet : Le Parisien

Les policiers d’Aulnay-sous-Bois sauvent un chien prisonnier sur un balcon en train de mourir de froid

©Action Protection Animale

Les policiers du commissariat d’Aulnay-sous-Bois viennent de sauver und chienne de type pitbull d’un appartement de Tremblay-en-France. Prénommée Nina, ce canidé était resté apparemment plusieurs semaines sur le balcon de cette résidence, dans le froid. Le balcon était recouvert d’excrément et le chien semblait complètement apeuré.

Le sol du balcon était recouvert d’excréments et d’urines, Les policiers étaient intervenus suite à une dénonciation anonyme pour trafic de stupéfiants. Les policiers ont en effet retrouvé 100 grammes de drogue dans l’appartement.

Le commissariat d’Aulnay a fait appel à Action protection animale pour prendre soin de la chienne terrorisée, dont les longues griffes et la peau rongée par l’urine montrent qu’elle ne sortait plus probablement depuis des mois.

 Le propriétaire a écopé de 3 mois de prison ferme, ajouté à 10 mois issus d’une peine précédente.

Une femme séquestrée à Aulnay-sous-Bois retrouvée grâce à Izno, le chien policier

Il aura fallu le flair inégalé de ce chien pisteur pour délivrer une jeune femme qui était séquestrée dans un appartement. Elle avait été enlevée à Romainville.

Sans le chien Izno, il n’aurait certainement pas été possible de parvenir jusqu’à cette jeune femme de 20 ans. Retenue captive dans un appartement d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), sa disparition avait été signalée dans la soirée de dimanche par son frère au commissariat de Lilas. Il avait reçu des messages sur le réseau social Snapchat dans lesquels elle écrivait être retenue contre son gré. Sans donner plus de précision.

L’affaire est confiée au service départemental de la police judiciaire, le SDPJ 93, qui va immédiatement solliciter les experts de sa cellule d’assistance technique. Ils vont parvenir à géolocaliser le téléphone portable à Aulnay-sous-Bois, et plus précisément dans le quartier de Balagny, allée de la Catalogne.

Nez à nez avec un homme muni de deux couteaux

Les mailles du filet se resserrent mais pas encore au point de cibler l’appartement où la jeune femme serait retenue prisonnière. Les policiers vont alors lancer sur ses traces le chien pisteur Izno. Dans cet habitat très dense, les recherches vont s’avérer compliquées. Mais sur le coup de 2 heures du matin, Izno marque l’arrêt devant un appartement situé au 3e étage. Les policiers enfoncent la porte et se retrouvent nez à nez avec un homme muni de deux couteaux.

La jeune femme est retrouvée en vie. Mais elle pourrait avoir subi des violences sexuelles, selon son témoignage.

Source et article complet : Le Parisien

Un chien lavé et torturé au karcher dans une station de lavage à Sevran créé la polémique

Une scène peu banale a choqué les témoins qui ont appelé la police. Mardi soir à Sevran, alors que la température avoisinait les 3 degrés, un homme a lavé sa chienne Amy, 8 ans, au karcher. La police est intervenue et a placé le mâitre en garde-à-vue.

La scène s’est déroulée sur la RD44, rue d’Aulnay à Sevran. La chienne hurlait de douleur à cause de la puissance du jet d’eau. Attachée, elle a subit des douleurs extrêmes s’en pouvoir s’échapper. Acte de torture ou maître complètement inconscient des sévissent qu’il faisant à son animal domestique ? Le chien a survécu mais reste traumatisé.

Source et image : Le Parisien

Un chien American Staff saute sur les élèves de l’école Savigny à Aulnay-sous-Bois risquant de les blesser !

Un témoignage surprenant sur les réseaux sociaux nous apprend qu’un chien American Staff, qui appartient à un couple qui habite en face de l’école maternelle Savigny 2, donne bien des émotions aux parents. Laissé sans surveillance, ce chient saute sur tout le monde, y compris les enfants.

Une maman a eu une sueur froide quand ce chien tout fou a sauté sur sa poussette, risquant de faire tomber son bébé. Contactée, la propriétaire du chien affirme que celui n’est pas dangereux et qu’il ne veut que jouer. Ce chien a pourtant provoqué le blocage de l’école, les enfants ne pouvant plus rejoindre l’école depuis la cour provisoire de peur d’avoir affaire à ce chien. Le canidé a d’ailleurs sauté sur une dame aujourd’hui, provoquant l’émoi dans le quartier.

Faut-il euthanasier ce chien ? Doit-on attendre qu’il fasse une victime grave pour intervenir ? Est-ce que la propriétaire de ce chien est protégée ? Beaucoup de questions aujourd’hui sans réponse.

Source : #SLAPC

%d blogueurs aiment cette page :