Archives d’Auteur: Arnaud K.

Sanitaires sales, cantines déplorables, cours de récréation dangereuses : Oussouf Siby alerte sur l’état des écoles à Aulnay-sous-Bois

Monsieur le Maire,

A l’issue des premiers conseils d’école de cette année scolaire, les Représentants de parents d’élèves de plusieurs écoles de la ville m’ont informé des différents sujets évoqués lors de ces réunions et ont tenu à m’alerter sur les problèmes pour lesquels ils n’ont malheureusement pas eu de réponse :

  • Des demandes de travaux sont en attente depuis plusieurs mois
  • Le ramassage des feuilles dans les cours ne sont pas réguliers, les tas de feuilles peuvent provoquer des chutes et gêner les ouvertures des portes ou portails.
  • Les sols des sanitaires adultes et enfants sont dans un état déplorable dans certaines écoles.
  • Concernant la cantine, le mécontentement est général : la qualité n’est pas au rendez-vous, les portions ont diminué, il y a souvent des changements de menu de dernière minute, et surtout, les tarifs ont augmenté sans aucune communication préalable aux parents.
  • Les Représentants de parents d’élèves demandent un remboursement des mois de septembre, octobre, et novembre étant donné que l’information concernant les nouveaux tarifs ne leur est parvenue qu’au mois de

Ils suggèrent également de remettre en place les commissions pour le choix des menus.

Monsieur le Maire, pour le bien – être et la sécurité des enfants, je vous demande de faire le nécessaire concernant les demandes de travaux et de nettoyage.

Je soutiens également les requêtes des Représentants de parents d’élèves, à savoir :

  • La mise en place des commissions menus
  • Le remboursement de la cantine des mois de septembre, octobre et novembre

Dans l’attente de vous lire, je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, l’assurance de mes salutations les meilleures.

Source : Oussouf SIBY Conseiller municipal, Conseiller territorial, Président du groupe des élu.e.s socialistes, communistes et citoyen.ne.s

Obsèques de Marwane Souidi, torturé et tué à Saint-Germain-lès-Arpajon, à la mosquée d’Aulnay-sous-Bois le 2 décembre

Marwan Souidi n’avait que 24 ans. Sa vie a pris fin après une apparente dispute avec un ami d’enfance dans le département de l’Essonne, où il fut torturé et tué le 24 septembre. La cause de son décès serait un étranglement.

Son corps fut dissimulé dans une valise. L’assassin a été appréhendé.

Ses obsèques auront lieu à la mosquée d’Aulnay-sous-Bois ce vendredi 2 décembre. Son corps sera rapatrié ensuite au Maroc.

Terrible accident rue Marcel Sembat à Aulnay-sous-Bois

Un lecteur nous informe qu’il y a eu un accident sur la rue Marcel Sembat vers 4h du matin dimanche dernier. Il semblerait qu’une voiture aurait foncé dans un poteau électrique en ciment coupant ainsi les câbles électriques.

Les riverains ont eu une coupure de courant de 4h à 11h environ, le temps qu’Enedis répare la ligne. La rue a été coupée à la circulation le temps de l’intervention.

Très belle rencontre au Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois avec l’association Le Bus de la Santé !

Le Mammobus de l’association « Le Bus de la Santé » est un camion équipé de matériel de mammographie et d’échographie, afin que les femmes puissent très facilement réaliser un dépistage au pied de leur immeuble.

En plus de leur examen, elles peuvent aussi participer à des ateliers de sensibilisation avec des médecins et des professionnels de santé qui leur donneront des conseils sur l’autopalpation et la prévention.

Chaque année, l’État tente de lutter à grand renfort de communication contre le cancer du sein, qui continue de tuer près de 12 000 femmes par an en France. Elle reste la première cause de décès par cancer chez les femmes.

Pourtant lorsqu’il est détecté tôt, le cancer du sein guérit dans 9 cas sur 10. Aussi, pour encourager le dépistage, les femmes entre 50 et 74 ans, la tranche d’âge la plus touchée, bénéficient, tous les deux ans, d’une mammographie gratuite. Une convocation pour cet examen médical non obligatoire leur est envoyée par courrier par la Sécurité sociale.

Une rencontre avec des personnes dévouées et soucieuses de l’intérêt général par le biais de cette association noble, généreuse et chaleureuse !

Source et images : Mohamed Bounoua

Un homme de 74 ans poignardé à mort dans le parc de La Courneuve

Illustration

Un homme de 74 ans a été tué d’un coup de couteau dans le dos, samedi après-midi, à l’une des entrées du parc départemental Georges-Valbon, à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Selon le parquet de Bobigny contacté cet après-midi par « Le Parisien », qui confirme une information de RMC, l’auteur présumé du meurtre a été interpellé ce lundi après-midi. Il est âgé de 24 ans

Source et article complet : Le Parisien

La CFTC explique pourquoi il faut voter pour elle le 8 décembre à Aulnay-sous-Bois

A la CFTC, nous défendons le Service Public et tous les agents publics.

A la CFTC, nous ne vendons pas du rêve et on dit la vérité aux agents.

A la CFTC, nous nous opposons au clientélisme comme mode de management au sein des services.

A la CFTC nous ne défendons pas ce qui n’est pas défendable et nous l’assumons, dans l’intérêt même des agents.

A la CFTC, nous portons de vraies revendications et pas une liste de vœux pieux ou de résultats déjà obtenus.

A la CFTC, vous pouvez adhérer sans contrainte mais aussi démissionner sans être menacé.

A la CFTC, quand nous prenons en charge un dossier ou une situation nous allons jusqu’au bout.

A la CFTC, nous défendons les agents sans aucune contrepartie, notamment financière.

A la CFTC, nous ne nous faisons pas de la publicité facile sur le dos des agents défendus, nous préservons leur anonymat.

A la CFTC, nous avons une ligne de conduite claire et n’affirmons pas tout et son contraire, notamment lors des séances du Comité Technique.

A la CFTC, nous respectons tous les agents et n’allons pas à la « pêche aux voix » en allant démarcher les collègues figurant déjà sur des listes concurrentes.

A la CFTC, il n’y a pas de maltraitance sur les dirigeants et les délégués de notre syndicat, nous reconnaissons le travail et les mérites de chacun et on s’en souvient.

A la CFTC, nous avons une grande technicité et une expertise de haut niveau en matière de statut de la fonction publique. Chaque situation est traitée par nos experts statutaires et nombreux sont les collègues qui peuvent témoigner des résultats obtenus.

A la CFTC, nous sommes pour l’équité salariale et la reconnaissance du travail accompli avec une politique cohérente et transparente d’avancement de grade, de promotion interne et de déroulement de carrière.

A la CFTC, nous défendons la formation et la mobilité interne par la promotion d’agents déjà en poste et qui veulent évoluer.

A la CFTC, nous luttons contre toute forme de harcèlement et défendons les agents en souffrance, pas les harceleurs.

A la CFTC, nous défendons la possibilité pour tous les agents d’obtenir des logements décents et pas seulement pour quelques privilégiés.

Si vous vous reconnaissez dans ces valeurs votez et faites voter CFTC le 8 décembre prochain.

Source : CFTC Aulnay-sous-Bois

Un homme infidèle viole sa maîtresse au Blanc-Mesnil avec l’aide de sa femme

Les faits dénoncés tiennent du roman noir. Selon nos informations, une jeune femme de 34 ans a trouvé refuge, dans la nuit du 23 au 24 novembre, au commissariat du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) avant d’y livrer un récit glaçant. Adriana* a confié avoir rejoint son amant dans un appartement de la ville avant d’y être séquestrée et violée par ce dernier et… sa compagne ! Le couple a été interpellé, le 25 novembre, avant d’être mis en examen, ce dimanche 27 novembre, pour des faits de « séquestration », « viol » et « violences aggravées » par un juge d’instruction de Bobigny. Mari et épouse ont ensuite été placés en détention provisoire dans les maisons d’arrêt de Villepinte (Seine-Saint-Denis) et de Fleury-Mérogis (Essonne).

Examinée par un médecin, la victime s’est vu octroyer quinze jours d’incapacité totale de travail (ITT). Dans sa déposition, Adriana, domiciliée en Italie, a relaté être venue retrouver son amant, à sa demande, en France. Arrivée le 23 novembre à l’aéroport de Beauvais (Oise), la jeune femme est prise en charge par Florin, 38 ans, de nationalité roumaine.

Sur le trajet, Adriana note la présence d’une mini-caméra dans le véhicule de son compagnon, mais sans y prêter attention. Rendue dans son appartement au Blanc-Mesnil, la jeune femme y découvre la présence de son épouse… Cette dernière, prénommée Florentina, lui saute à la gorge en l’agonissant d’injures. Un bref échange de coups a lieu, puis la victime se voit intimer l’ordre de se déshabiller. Ce qu’elle refuse de faire avant d’être menacée par son amant, armé d’un couteau, qui lui promet de lui « couper les seins » si elle n’obéit pas.

Source et article complet : Actu.fr

Lettre ouverte de l’UNSA au Maire d’Aulnay-sous-Bois sur le versement de la GIPA

Monsieur le maire,

Notre organisation syndicale attire votre attention sur le fait que l’arrêté du 1er août 2022 qui fixe au titre de l’année 2022, les éléments à prendre compte pour le calcul de La garantie individuelle du pouvoir d’achat (Gipa), qui doit être versée aux agents éligibles de la commune pour compenser, en partie, l’inflation et la baisse de pouvoir d’achat qui en résulte a été publié.

Cependant depuis cette date votre administration n’a toujours pas fait le nécessaire pour le versement de cette indemnité malgré le contexte actuel de crise (qui dure): d’explosion des prix du gaz et l’électricité et des produits de consommation et des services que vous-même vous reconnaissez cette situation et les difficultés de la ville pour y faire face.

Nombreux, sont les agents de la commune qui subissent cette situation, vous demandent, Monsieur le maire, selon votre expression favorite, en tant que

« Bon père de famille » (bonus pater familias) bien que cette notion a été supprimée du Code civil, vue son caractère sexiste, de veiller à ce que votre administration(DRH) verse cette indemnité aux agents de la commune, sur les fiches de paye de novembre.

Bien cordialement.

Source : UNSA

En 2070, la Seine-Saint-Denis devrait rester le département le plus jeune de France

Les perspectives démographiques s’examinent aussi au regard du vieillissement de la population. Si la tendance actuelle venait à se pérenniser, en 2070, en Île-de-France, 22 % de la population serait âgée de 65 ans ou plus. Soit un vieillissement de la population francilienne moins rapide qu’au niveau national, souligne l’Insee. 

Parmi la petite couronne de Paris, la Seine-Saint-Denis devrait tenir son rang de département le plus jeune de France métropolitaine. 23 % de la population devrait avoir moins de 18 ans. En comparaison, seule 15 % de la population de Paris devrait se situer dans cette tranche d’âges, note l’Insee. 

Source et article complet : Actu.fr

Des foyers toujours privés de chauffage et d’eau chaude à Aulnay-sous-Bois

Cela fait maintenant 18 jours qu’une famille d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), rencontrée par le 13H de TF1, grelotte dans son salon. Elle est privée de chauffage et d’eau chaude avec trois enfants. Ils n’ont pas pu être raccordés au gaz depuis l’emménagement dans leur nouvelle maison. Il y fait ce dimanche matin treize degrés, malgré les moyens de substitution. « Là, on a mis un chauffage d’appoint pour la pièce de vie », montre Louisa, mère de famille, dans le reportage ci-dessus. « L’eau est super froide, donc on est obligés de chauffer l’eau pour se laver. C’est des conditions un peu extrêmes », poursuit-elle.

Source et article complet : TF1

%d blogueurs aiment cette page :