Archives d’Auteur: Arnaud K.

Téléchargez votre attestation couvre-feu Covid-19 !

Le couvre-feu est, pour une durée minimale de 2 semaines, appliquée de 18h à 6h du matin. Si vous devez cependant vous déplacer pendant ce créneau, vous êtes dans l’obligation de fournir une attestation. Cette attestation est disponible en cliquant ici.

Aulnay-sous-Bois, ville recouverte de neige !

Cet après-midi, la neige est tombée en abondance à Aulnay-sous-Bois pour le 2nd épisode neigeux de cet hiver ! De quoi admirer de beaux paysages enneigés aux quatre coins de la ville !

Aulnay-sous-Bois face à la neige !

Depuis 8h30, une saleuse mécanique est sur le terrain pour répandre près de 10 tonnes de sel. Plusieurs équipes supplémentaires sont prêtes à intervenir en renfort dans la journée.

La poudreuse est arrivée, faites attention sur la route !

 

De fortes chutes de neige attendues à Aulnay-sous-Bois, la ville en vigilance orange

L’Île-de-France est placée en vigilance orange neige et verglas par Météo-France pour la journée de demain, samedi 16 janvier.

La Ville d’Aulnay-sous-Bois active dès ce vendredi soir les opérations de salage préventif des chaussées et activera son astreinte durant l’ensemble de l’épisode neigeux pour réaliser les opérations de déneigement.

Dès à présent, des points de distribution de sel de déneigement sont mis à votre disposition en libre service pour déneiger et saler vos trottoirs. Retrouvez la liste ci-dessous :

1 • Pont de la Croix-Blanche – côté nord
2 • Pont de la Croix-Blanche – côté sud
3 • Passerelle rue du 11 novembre
4 • Souterrain de la gare – côté rue du 11 novembre
5 • Souterrain de la gare – côté place du Général De Gaulle
6 • Parc Dumont
7 • Avenue Romain Rolland – point environnement
8 • Gymnase Maurice Tournier
9 • Angle rue du Raincy / avenue de Nonneville
10 • Pont de l’Union
11 • Place de l’église / parvis Jean-Paul II
12 • Ferme du Vieux-Pays
13 • Rue de Suède – point environnement
14 • Place des étangs
15 • Angle avenue de Savigny / rue Jean-Marie Rous
16 • Angle rue Henri Matisse / rue de Neptune
17 • Parvis du Nouveau Cap

Aulnay Nord Plus, à ne pas confondre avec Aulnay Plus !

Récemment nous vous informions l’émergence de l’association Aulnay Plus, association politique visant à effectuer des actions au niveau local et à proposer une alternative à Bruno Beschizza. Fouad El Kouradi, adjoint au Maire, nous informe qu’il est bon de préciser que cette association ne doit pas être confondue avec « Aulnay Nord Plus », dont il est le président.

Aulnay Nord Plus existe depuis 1991 et tous les membres du bureau sont de droite « UMP » [NDLR : Les Républicains]. Il va sans dire que l’association Aulnay Nord Plus est beaucoup plus favorable au maire Bruno Beschizza.

Serment du Triangle dimanche 17 janvier 2021 à 13h sur les terres menacées de Gonesse

Vous pensiez que les terres agricoles du Triangle de Gonesse étaient sauvées suite à l’abandon du centre commercial EuropaCity. ERREUR ! La Société du Grand Paris annonce les travaux d’une gare au milieu des champs dès février ! Contrairement à la fausse image verte que cet organisme promeut, cette gare est un cheval de Troie de l’urbanisation des terres nourricières de la région.

Contre tous les avis sollicités, dont celui de Francis Rol-Tanguy dont le rapport sur l’avenir du Triangle n’a toujours pas été rendu public, le gouvernement s’entête à bétonner les terres. Le 13 janvier dernier, en réponse à une question de la députée Clémentine Autain, Emmanuelle Wargon, ministre du logement, a répondu : « En ce qui concerne la ligne 17, je peux vous confirmer que sa réalisation est maintenue telle qu’elle est prévue au schéma d’ensemble du Grand Paris ». Le gouvernement refuse ainsi de prendre une décision sur la gare du Triangle, non seulement inutile en l’absence de tout projet d’aménagement concret, mais aussi dangereuse pour notre environnement et notre alimentation, et dispendieuse des deniers publics. Pourtant le projet CARMA, qui permet d’assurer la vocation agricole du Triangle, est prêt à démarrer…

Pour stopper les travaux et pousser le gouvernement à acter la protection de ces terres agricoles, 

retrouvez-nous le dimanche 17 janvier 2021 de 11h à 16h dans le Triangle de Gonesse.

A 13h, nous prêterons le « Serment du Triangle », comme l’ont fait les députés du Tiers-Etat le 20 juin 1789 lors du Serment du Jeu de Paume. Le texte du Serment sera dévoilé le jour même.

Source : CPTG

Samir, habitant d’Aulnay-sous-Bois, avait dissimulé 70 000 euros dans son lave-vaisselle dans une affaire de blanchiment supposé

Ils sont entrepreneurs ou malfaiteurs chevronnés. Ces trois hommes, âgés de 38, 33 et 52 ans, sont les principaux complices du policier parisien ripou de 31 ans, qui se trouve au cœur d’un trafic de voitures hors norme récemment démantelé par les enquêteurs de l’OCLCO (Office central de lutte contre le crime organisé) et de l’IGPN (Inspection générale de la police nationale).

Ces trois hommes sont aujourd’hui derrière les barreaux. Ils se sont tous les trois vu refuser, fin décembre, leur libération par la chambre de l’instruction de Paris. Dans cette affaire, onze suspects ont été mis en examen début décembre par un juge parisien pour « association de malfaiteurs, vol en bande organisée, blanchiment, non-justification de ressources et corruption active » pour des faits qui se sont déroulés en Ile-de-France mais aussi dans toute la France entre 2017 et 2020.

70 000 euros cachés dans le lave-vaisselle

Lors de la perquisition chez lui, les forces de l’ordre ont mis la main sur 70 000 euros dissimulés dans… son lave-vaisselle à son domicile d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). « Une nouvelle façon de se lancer dans le blanchiment », ironise un magistrat. Lors des auditions, il affirme qu’il s’est fait berner par Mohamed, la seule personne qu’il semblait connaitre dans ce dossier. L’accusation note que son important train de vie ne peut pas s’expliquer par ses activités légales dans l’automobile.

Son conseil, Me Thomas Bidnic, souhaite relativiser ce profil de délinquant chevronné décrit dans la procédure avant d’affirmer que Samir « changeait les cartes grises des voitures mais il ignorait qu’elles étaient volées ». Quant aux 70 000 euros, ce serait de l’argent qui était destiné à régler les frais de la préfecture. « Mon boulot, c’est de faire des cartes grises. Je n’étais pas au courant de ça. J’ai honte », a déclaré Samir.

Francis, lunettes et cheveux gris, entrepreneur de Seine-Saint-Denis, clame lui aussi son innocence. « J’aimerais retourner auprès de ma famille et faire tourner mes entreprises », souffle-t-il. Le quinquagénaire emploie 22 salariés dans deux entreprises de coursiers. On lui reproche d’avoir donné dans le blanchiment en tant que gérant de fait d’une société de transport routier installée, boulevard Macdonald à Paris (XIXe). « Il était en relation avec Mohamed qui était son commanditaire », affirme une source proche du dossier. Le quinquagénaire a reconnu avoir réalisé des virements sur l’ordre du véritable patron de cette société en direction de Mohamed.

Source et article complet : Le Parisien

Le couvre feu des 18h dans toute la France à partir de ce samedi !

Le couperet est tombé : à partir du samedi 16 janvier 2021, le couvre-feu sera avancé à 18h dans tout le territoire de France métropolitaine. Les règles sanitaires seront également renforcées dans les écoles.

Un coup dur pour celles et ceux qui continuent de se déplacer sur leur lieu de travail, mais pour le premier ministre Jean Castex, il n’y avait pas d’autes solutions.

Un simple blâme pour les deux policiers renvoyés devant les assises pour l’affaire Théo à Aulnay-sous-Bois ?

Deux des trois policiers poursuivis pour «violences volontaires avec circonstances aggravantes» à l’encontre de Théo Luhaka, lors de son interpellation, le 2 février 2017 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), ont été entendus ce mercredi lors d’un conseil de discipline.

Renvoyés aux assises mais punis d’un simple blâme par leur hiérarchie ? La sanction proposée à l’issue du conseil de discipline de deux des trois policiers poursuivis pour « violences volontaires avec circonstances aggravantes » dans l’affaire Théo ne manquera pas de faire parler.

Les deux agents, dont l’auteur du coup de matraque télescopique ayant entraîné une rupture du sphincter anal du jeune homme, ont été entendus ce mercredi.

« Cette instance consultative dans le processus de sanction administrative a rendu un avis en proposant un blâme, explique une source proche du dossier. Il appartient désormais au préfet de police de confirmer ou d’infirmer cet avis. »

Selon nos informations, le conseil de discipline a suivi la proposition la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne. Aucune décision n’est prise à ce stade mais toujours selon nos informations, Didier Lallemant jugerait la sanction trop faible au regard des faits.

Source et article complet : Le Parisien

Six mois de prison ferme pour un habitant d’Aulnay-sous-Bois qui a cambriolé une maison en Normandie

Les faits remontent au 3 avril 2019 : deux individus sont pris en flagrant délit de cambriolage dans une maison de Villedieu-les-Poêles dans le département de la Manche en Normandie. Un homme a été reconnu dans une des photos prises par les victimes. Âgé de 26 ans et habitant d’Aulnay-sous-Bois, il écopera de 6 mois de prison ferme. Selon, il serait innocent et revenait juste d’une fête religieuse sur une plage non loin de là.

%d blogueurs aiment cette page :