Publicités

Archives de Catégorie: Transports

Bruno Beschizza interpelle Philippe Yvin de la société du Grand Paris pour une maison des projets à Aulnay-sous-Bois

Les travaux de la Société du Grand Paris continuent à Aulnay-sous-Bois. La future gare qui sera située à proximité de la cité de l’Europe va certainement bouleverser le paysage. Cependant, le Maire Bruno Beschizza souhaiterait que certaines propositions soient prises en compte, comme une maison des projets. Pour l’instant, ces propositions ont été refusées. M. Beschizza relance donc M. Yvin de la Société du Grand Paris, via une lettre que vous pouvez découvrir en cliquant sur l’image ci-contre.

Source : communiqué de la communication du Maire d’Aulnay

Publicités

Le point sur les travaux du tramway à Gargan

La rédaction d’Aulnay cap, vous parlais il y à peu, des travaux de la gare de Gargan sur le tramway T4.

Nous vous offrons ici de faire le point sur les travaux à travers une vidéo:

Nous essaierons de vous tenir informés de l’avancée de la situation.

Pas de RER entre la gare d’Aulnay-sous-Bois et la Gare du Nord ce week-end

En raison des travaux de modernisation, le trafic sera interrompu sur le RER B entre la Gare du Nord et la gare d’Aulnay-sous-Bois du 12 au 13 août 2017, toute la journée.

Mise en place de bus de remplacement, mais prévoir un allongement significatif du temps de parcours.

Aperçu des travaux du tramway à Gargan

Dans le cadre du prolongement du tramway, d’énormes travaux sont en cours au niveau de la gare de Gargan, celle ci était limitrophe avec Livry-Gargan et Pavillons sous bois.

Pour  laisser passer le tramway, la gare de Gargan à été détruite, une déviation est mise en place, des bus de remplacement du tramway sont en place.

La rédaction d’Aulnay cap vous offre un aperçu de ces travaux en cliquant sur la vidéo.

Grosse galère pour les usagers du T4 entre Aulnay-sous-Bois et Bondy suite à l’arrêt de la ligne

Pour cause de travaux notamment pour la nouvelle branche entre Montfermeil et Gargan, la ligne T4 sera fermée du 7 juillet au 3 septembre inclus entre Aulnay-sous-Bois et Bondy. Des bus de substitution seront mis en place mais il faut prévoir un temps de parcours très allongé, notamment aux heures de pointe.

Le PCF d’Aulnay-sous-Bois écrit au Maire pour une adhésion à l’association « Non au CDG Express »

Le PCF d’Aulnay-sous-Bois a envoyé un courrier  au Maire d’Aulnay-sous-Bois pour proposer que la ville adhère à l’association NON au CDG Express. le CDG-Express fait débat depuis des années. C’est une liaison ferroviaire qui doit relier en quelques minutes l’aéroport Charles de Gaulle à l’Est de Paris.

Un accident grave de voyageur ou suicide sur la ligne RER B provoque une interruption

Ce matin vers 5h30, le RER B a été interrompu sur les deux sens de circulation suite à un accident grave de voyageur ou suicide entre Le Bourget et Châtelet les Halles. Le service a repris difficilement vers 7h30 même si des navettes de substitution avaient été mises en place.

La ligne K a également été impactée.

Qui se souvient des locomotives qui desservaient la zone industrielle Garonor à Aulnay-sous-Bois ?

forum.e-train.fr

Construite dans les années 1970, la voie ferrée appelée « la voie mère » reliait le centre de triage du Bourget à Paris Nord 2, et desservait Garonor, Citroën (puis PSA), Ikea et quelques entrepôts au niveau de Paris Nord 2.

Ikea utilisait essentiellement le fret ferroviaire pour réapprovisionner jusqu’au milieu des années 90s, tout comme Garonor. On n’a pas trop d’information concernant les entrepôts de Paris Nord 2, et PSA utilisait cette voie jusqu’à sa fermeture.

Aujourd’hui, c’est 100% camion, il n’y a plus de trains qui circulent sur la voie mère (qui a été en partie déferrée suite à l’installation d’un camp de Roms au niveau de l’autoroute A3). Les raisons de l’abandon du train sont multiples : non respect des délais, marchandise abîmée, tarifs de plus en plus importants, des infrastructures pas toujours entretenues…

Les plus anciens ont certainement vu les anciennes locomotives diesel vertes tracter des wagons en direction de Garonor, où plusieurs entrepôts étaient raccordés. Jusqu’au milieu des années 1990s, 1 à 2 convois par semaine passaient à l’intérieur de la zone industrielle. Aujourd’hui, si l’on voit encore les voies ferrées, elles ne sont plus utilisées.

La photo ci-contre montre une vielle locomotive qui se trouvait jusqu’en 2007 dans la zone de Garonor. En bon état, elle a été depuis évacuée. Elle acheminait les wagons dans plusieurs entrepôts et était conduite par un conducteur de la société en charge de l’exploitation de cette zone industrielle. Si des lecteurs ont des photos de cette époque révolue, nous sommes preneurs pour les faire partager au plus grand nombre !

 

Quelques maires associés au transport ferroviaire d’Aulnay-sous-Bois

Au moment où la ville se dote d’une gare rénovée qui se fondra dans le paysage aulnaysien pendant  de longues années, il est intéressant de faire un retour sur les maires d’ Aulnay liés  de près ou de loin au chemin de fer car le fait qu’Aulnay soit devenu un des noeuds ferrovières les plus importants du réseau nord voire même d’île de France n’est peut être pas le fait du hasard

La première ligne Paris / Soissons traversant Aulnay ne disposait pas de gare implantée sur la commune essentiellement agricole.

C’est en 1868 que le maire de l’époque, le comte de GOURGUES s’impliquera directement dans le réseau ferré associé avec M.Gargan, pour le projet de construire une ligne transversale reliant la ligne du nord avec celle de l’est …

Par la suite, plusieurs  Aulnaysiens proches de la SNCF furent nommés les premiers magistrats de la ville

Au début de la deuxième guerre mondiale, André FOURQUEZ , ingénieur du chemin de fer du nord  assurera sa fonction pendant 8 mois

En 1945 , Pierre Etienne SCOHY, contrôleur de la SNCF sera maire pendant un peu plus d’un an

Suivra de 1947 à 1959, Fernand HERBAUT, ancien cheminot , qui quittera son dernier emploi de sous chef de bureau à la gare d’Aubervilliers pour se consacrer entièrement à sa ville , un maire qui suivra de très près les améliorations que la toute jeune SNCF apportait au service des usagers du réseau nord.

Ensuite, court mandat de 8 mois en 1964 de Maurice CADOT, dessinateur en retraite de la SNCF

Et plus proche de nous, Jean Claude ABRIOUX , Maire de 1983  à 2005

En décembre 1948, un jeune Aulnaysien de 17 ans vient de réussir son concours d’entrée à la SNCF.  Il sera affecté à la gare d’Aubervillers  comme élève d’exploitation. Il continuera sa formation dans les gares d’Aulnay , Sevran,  Vert Galant…et sera toute sa vie professionnelle fidèle à la ligne Paris Soissons. Un service militaire en Allemagne en 1953 puis rappel en 1956 pour le conflit d’Algérie. A son retour, il est affecté à la division commerciale Nord se poursuivant à la direction commerciale Marchandises où il finira comme inspecteur de première classe

En 1982, les Aulnaysiens l’éliront comme conseiller général puis comme maire en 1983 ce qui l’obligera à se mettre en disponibilité pour se vouer à la ville.

A 72 ans le député J.C.Abrioux se projette pour la mise en place d’un tram train, moins perturbant sur la ligne des Coquetiers. Elle s’enrichira de deux nouvelles stations dont l’une desservira le lieu dit de Chanteloup.

De Christian PICQ

(Ref. Livre/ « La ligne de M.GARGAN »)

1 train sur 3 entre la gare d’Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles de Gaulle

En raison d’un rail endommagé, le service communication RER B nous informe que seulement 1 train sur 3 circule entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles de Gaulle ce martin.

%d blogueurs aiment cette page :