Archives du blog

Après le suicide de la directrice d’école Christine Renon à Pantin, des professeurs d’Aulnay-sous-Bois solidaires

Combien de Christine Renon devront donner leur vie ?” Des milliers de manifestants sont venus protester ce jeudi 3 octobre devant les locaux de l’Education nationale à Bobigny, jour des obsèques de cette directrice qui s’est donné la mort dans son école à Pantin (Seine-Saint-Denis), a constaté une journaliste de l’AFP.

Sur une pancarte en carton, Isabelle, enseignante en maternelle à Clichy-sous-Bois, a inscrit “Je suis Christine Renon”. “On peut tous se reconnaître dans la lettre de Christine. Nos conditions de travail sont exécrables, c’est pour ça qu’on a du mal à recruter en Seine-Saint-Denis. Le geste qu’elle a fait, tout le monde pourrait le faire”, dit-elle, tremblante.

“C’est la lettre qui m’a bouleversée”

Lundi 23 septembre au petit matin, la gardienne de l’école Méhul a découvert le corps de cette femme de 58 ans dans le hall de l’établissement. Deux jours plus tôt, juste avant de se donner la mort, cette directrice décrite comme “hyper investie” avait pris le soin d’adresser à une trentaine de ses collègues une lettre de trois pages où elle détaillait “son épuisement”, la solitude des directeurs, l’accumulation de tâches “chronophages”, les réformes incessantes et contradictoires.

“C’est la lettre qui m’a bouleversée”, explique Grégoire, enseignant en élémentaire à Aulnay-sous-Bois, venu avec son épouse, également professeure des écoles, et leurs deux jeunes enfants. “C’est quelqu’un dont on sent l’engagement, l’énergie qui a été déployée. Il n’y a même pas de colère”, dit-il, tout en dénonçant “la dictature du chiffre qui règne dans l’Education nationale” et le “court-termisme” des politiques.

Source et article complet : HuffingtonPost

Une policière se suicide avec son arme de service à Drancy

Jeudi 22 août 2019, une policière âgée de 26 ans s’est donné la mort avec son arme de service sur le parking de sa résidence à Drancy.

C’est le 47e suicide dans la police depuis le début de l’année. Jeudi 22 août 2019, une policière affectée à la Direction de l’ordre public et de la circulation à la préfecture de police de Paris s’est donné la mort à Drancy.

La femme, âgée de 26 ans, s’est suicidée avec son arme de service dans sa voiture garée sur le parking de sa résidence. La fonctionnaire a été retrouvée sans vie, par son compagnon, lui aussi policier, selon les informations du Parisien. Les raisons de son geste sont pour le moment inexpliquées. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie.

C’est le deuxième suicide d’un policier en Seine-Saint-Denis en moins d’un mois. Le 28 juillet, un fonctionnaire de police affecté à Aulnay-sous-Bois se donnait la mort en utilisant son arme de service.

Source et article complet : Actu.fr

 

Un policier affecté à Aulnay-sous-Bois se suicide à son domicile

Un policier affecté à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en brigade de police secours s’est suicidé, ce dimanche, à son domicile, a appris BFM Paris. Ses collègues l’ont retrouvé avec le mot « ne pas me réanimer« . L’homme d’une trentaine d’années se serait donné la mort avec son arme personnelle.

Il s’agit du cinquième suicide de policier depuis le début de la semaine. En 2019, un membre des forces de l’ordre se tue tous les cinq jours. Au total, 44 policiers se sont donné la mort depuis le début de l’année, contre 35 en 2018.

Source : Yahoo.fr

Un suicide provoque la paralysie du RER B et de la ligne K entre Aulnay-sous-Bois et Mitry-Claye

Un nouveau suicide a provoqué l’arrêt de circulation des trains entre Mitry-Claye et Aulnay-sous-Bois. Reprise du trafic prévu vers 11h. Vous pouvez emprunter les lignes de bus ou utiliser votre voiture pour vous déplacer.

Un suicide paralyse le RER B entre Aulnay-sous-Bois et la Gare du Nord

Un suicide est survenu ce matin sur le tronçon RER B, ce qui a obligé la SNCF d’interrompre totalement le trafic entre les gares d’Aulnay-sous-Bois et Gare du Nord. Le tronçon Aulnay-Aéroport est également touché.

Un accident grave de voyageur ou suicide sur la ligne RER B provoque une interruption

Ce matin vers 5h30, le RER B a été interrompu sur les deux sens de circulation suite à un accident grave de voyageur ou suicide entre Le Bourget et Châtelet les Halles. Le service a repris difficilement vers 7h30 même si des navettes de substitution avaient été mises en place.

La ligne K a également été impactée.

Le rappeur d’Aulnay-sous-Bois Vald veut se suicider comme “Kid Cudi”

vald_megadoseC’est en tout cas ce qu’il prétend dans un clip très sombre en noir et blanc. Bien entendu, le riche rappeur ne le fera pas, mais ce type de clip risque par contre de perturber plusieurs de ses fans.

Pour lire l’article complet, cliquer ici.

Un nouveau suicide provoque de graves perturbations sur le RER B entre Aulnay-sous-Bois et Paris

suicide_rerDe milieu d’après midi, un « incident grave de voyageur » est survenu à proximité de la Gare du Nord, paralysant le RER B entre Paris et Aulnay-sous-Bois. Depuis 17h30, le trafic ferroviaire reprenait petit à petit. De nombreux voyageurs étaient cependant pris au piège dans l’attente du retour à la normale.

Le suicide d’une jeune fille sur les rails du RER B à Aulnay-sous-Bois provoque l’effroi [MAJ]

suicide_rer_aulnay

Samy

Hier, dans la nuit, des témoins ont assisté à une scène d’horreur insoutenable : une jeune fille (qui aurait 14 ans selon plusieurs témoins) s’est suicidée au niveau de la gare RER d’Aulnay-sous-Bois, en se jetant sous un train. Elle est morte sous le choc, et l’arrivée massive des secours et des pompiers n’a servi à rien.

Le trafic a été interrompu entre Aulnay et l’aéroport un bon moment pour dégager la malheureuse. Cette tragédie montre à quel point le désespoir et l’absence de perspective peuvent pousser les plus jeunes d’entre-nous à commettre un acte irréparable. Toutes nos pensées à la victime, à la famille et à ses proches.

Image : Samy de facebook

ERRATUM : il ne s’agissait pas d’une fille de 14 ans mais d’un homme de 52 ans selon la municipalité. Il a fait un malaise sérieux et a été pris en charge par les secours

Un suicide à la gare de Sevran Beaudottes cause le chaos sur la ligne RER B entre l’aéroport Charles de Gaulle et Aulnay-sous-Bois

suicide_rerCe matin aux alentours de 9h30, une personne s’est suicidée au niveau de la gare de Sevran Beaudottes. Cela a causé l’arrêt de circulation dans les deux sens entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles De Gaulle pendant 2 heures.

Depuis, le RER B s’est remis à circuler mais avec des retards et toujours quelques difficultés.

%d blogueurs aiment cette page :