Archives du blog

Des réfugiés à Aulnay-sous-Bois invités d’honneur d’un couscous solidaire à La Courneuve

Des femmes de La Courneuve et des jeunes du conseil local de la jeunesse ont invité une vingtaine de réfugiés hébergés à Aulnay-sous-Bois à partager la journée autour d’un repas.

Des larmes de joie et des rires à n’en plus finir. « C’est mon anniversaire aujourd’hui, et c’est le plus beau cadeau qu’on puisse me faire », lâche Nabila, maman de quatre enfants, en voyant tous ces sourires qui l’entourent, le jour de ses 44 ans. La maison pour tous Césaria-Evora, à La Courneuve, a accueilli ce samedi une vingtaine de réfugiés hébergés à Aulnay-sous-Bois, pour leur offrir un repas et un peu de répit.

« Plutôt que faire une maraude et repartir, on a préféré organiser un repas et passer du temps ensemble », explique Moudou Saadi, responsable du conseil local de la jeunesse, qui réunit des jeunes de tous les quartiers de La Courneuve.

Source et article complet : Le Parisien

Deux mineurs d’Aulnay-sous-Bois et de La Courneuve poignardent un couple de retraités à Chelles

La semaine dernière, mardi, un couple de retraité à Chelles a surpris, en début d’après-midi, deux jeunes en train de les cambrioler. L’un des mineurs a, pour couvrir leur fuite, poignardé au ventre l’homme de 69 ans et blessé sa femme à la main. En retrouvant le couteau et en faisant une analyse ADN, les deux lascars ont été confondus et appréhendés. Le sexagénaire a été hospitalisé dans un état grave.

Les deux cambrioleurs, connus des services de police, ont 16 et 17 ans. L’un d’eux comparaîtra pour tentative de meurtre.

Plusieurs quartiers de Seine-Saint-Denis ne seront pas desservis ce soir par les bus pour cause d’insécurité

Bus_CIFPour des raisons de sécurité, plusieurs quartiers de Seine-Saint-Denis, notamment à La Courneuve, au Blanc-Mesnil et à Sevran, ne seront pas desservis par les bus ce soir. Les années précédentes, des bus avaient été attaqués.

Les quartiers concernés sont :

  • Zone située entre gare de Sevran-Livry et Ronsard, ligne 147
  • Quartier du Tilleul au Blanc-Mesnil, ligne 148
  • Quartiers Division-Leclerc et Courtilières à Pantin, lignes 134 et 234
  • Plusieurs quartiers de La Courneuve, ligne 143

Nouvelles vidéos de la prestation du groupe LOANZA dans l’église Saint-Yves à La Courneuve

loanza_courneuve_5

Vidéo

Notre correspondante Aurore Buselin est allée à une soirée de louanges à l’église Saint-Yves à La Courneuve et a pu filmer le groupe Loanza, le samedi 7 mai 2016. Nous vous proposons de découvrir en cliquant sur les images ci-contre les deux dernières vidéos de son reportage.

loanza_courneuve_6

Vidéo

Vidéos : nouveaux extraits de la soirée de louanges avec le groupe LOANZA

loanza_courneuve_3

Vidéo

Notre correspondante Aurore Buselin est allée à une soirée de louanges à l’église Saint-Yves à La Courneuve et a pu filmer le groupe Loanza, le samedi 7 mai 2016. Nous vous proposons de découvrir en cliquant sur les images ci-contre deux nouvelles vidéos.

loanza_courneuve_4

Vidéo

Vidéo : Alléluia, acclamez terre entière pour une soirée louanges avec le groupe LOANZA

Loanza_courneuve_1

Vidéo

Notre correspondante Aurore Buselin est allée à une soirée de louanges à l’église Saint-Yves à La Courneuve et a pu filmer le groupe Loanza, le samedi 7 mai 2016, que nous vous proposons de découvrir en cliquant sur les images ci-contre.

Loanza_courneuve_2

Vidéo

Un adolescent tué à coups de marteau et de couteau : le monde devient fou ?

attaque_marteau

Nous apprenons avec effroi qu’un adolescent de 16 ans a été roué de coups de couteau et de marteau en pleine rue à Pantin, dans la nuit de samedi à dimanche. Le groupe d’agresseurs a réussi à prendre la fuite, et le jeune homme n’a pas pu être ranimé par les services de secours.

La voiture des agresseurs a été retrouvée à La Courneuve, vide. Ces derniers courent toujours…

Le débat sur la vidéo-surveillance pourrait resurgir suite à ce triste fait divers…

Jordan Bardella : Abattoir mobile de La Courneuve sponsorisé par le PS, l’ « Île-de-France inhumaine » de Bartolone

Cqé BARDELLA - Abattoir La CourneuveA l’occasion de la fête de l’Aïd, Claude Bartolone s’est rendu le 24 septembre dernier à l’abattoir mobile de La Courneuve pour inaugurer ce dispositif annuel en présence de Stéphane Troussel, président du Conseil départemental.

Ouvert il y a 5 ans à la suite d’une convention signée par Claude Bartolone, l’abattoir à ciel ouvert prend place chaque année sur le parc de l’Air des Vents avec la bénédiction du Conseil départemental et de la Préfecture de Seine-Saint-Denis.

Par l’intermédiaire d’une publication sur son compte Twitter, Claude Bartolone semblait fier et honoré d’être photographié devant des animaux prochainement saignés et égorgés vifs. Drôles de moeurs lorsque l’on choisit l’« Île-de-France humaine » comme slogan de campagne.

De multiples études, rapports, écrits et vidéos, témoignent de la souffrance animale engendrée par l’abattage rituel. Sur le modèle de la Suisse, du Danemark ou encore de la Suède, les dérogations juridiques autorisant ces pratiques brutales doivent être abolies. L’éthique et la dignité même de la Nation en dépendent.

Absents lorsqu’il s’agît d’adresser une pensée à nos compatriotes lors des fêtes du calendrier chrétien, les élus du Parti socialiste de Seine-Saint-Denis ont toujours su répondre présent aux différentes manifestations communautaires. Nos compatriotes de confession musulmane devraient – à force – se rendre compte qu’ils ne constituent qu’une simple variable d’ajustement électoral pour les forces de gauche, et uniquement.

Nous réclamons l’interdiction pure et simple de cette installation sponsorisée par la puissance publique, à la fois au nom de laïcité mais également par conscience morale.

Source : communiqué de Jordan Bardella, tête de liste du Front National en Seine-Saint-Denis pour les Régionales 2015.

Le parc Valbon en danger : non au projet Central Park

parc_courneuveSubrepticement, à l’insu des populations et des élus, l’Etat vient d’inclure dans les 15 opérations d’intérêt national (OIN), la réalisation d’une zone urbanisée entamant et même amputant pour partie, le parc GEORGES VALBON du nom de son créateur, à La Courneuve.

Ce joyau, ce cadre de vie et de détente exceptionnelle édifié sur d’anciens « Bidonville », représente 50 années d’effort des contribuables et des élus. Au mépris du courage de tous les acteurs du territoire, le gouvernement actuel veut imposer, sans concertation, la construction de 24000 logements représentant 90 000 habitants supplémentaires qui amputeront d’au moins 20%( 80 hectares) le parc actuel. L’objectif est de densifier encore le Nord de Paris, et de déplacer des familles modestes pour les remplacer par des plus riches. Les collectivités territoriales autrement dit les contribuables auront à charges la réalisation des écoles et équipements publics, etc… L’Etat en espère cinq milliards d’euros de recettes fiscales et foncières. Ce gigantesque projet coûterait 500 millions d’euros.                                    

Classé « Natura 2000 », seule zone urbaine ayant eu le privilège d’être élevée à cette distinction, le parc départemental Georges VALBON présente une grande richesse par sa biodiversité urbaine et environnementale et répond au besoin de détentes, sportives et collectives, de milliers de familles, enfants, jeunes et personnes âgées, centre de loisirs, etc…

Ce projet est un désastre écologique qui entraîne la disparition de plusieurs dizaines d’hectares d’espaces verts à moins de 20 kilomètres de Paris. Ce projet est inadmissible dans un pays où de grandes déclarations d’intentions ne vont pas manquer d’accompagner la préparation et le déroulement de la COP 21 en novembre, décembre prochain au Bourget.

C’est un déni de démocratie. Révélé par la presse cette partie du projet du Grand Paris, sans concertation avec les habitants et les associations de la Seine Saint Denis illustre une conception de la démocratie participative qui n’est pas la nôtre et nous rend inquiet à quelques mois de la métropolisation car aucun projet du même type n’est prévu dans l’Ouest Parisien.

Les associations MNLE 93 et La Courneuve Environnement sont opposées à cette urbanisation autoritaire du territoire comme elles s’opposent au projet dénommé « Europa City » sur le triangle de Gonesse qui vise à sacrifier des centaines d’hectares de terres agricoles et maraîchères. Elles peuvent entendre la nécessité de trouver des terrains constructibles, mais d’autres espaces appartenant au territoire de la future métropole seront moins destructeur. Pour rester positif elles proposent, pour améliorer l’environnement et l’accès au parc Georges VALBON la couverture de l’autoroute A1 où 200.000 voitures par jour polluent quotidiennement l’environnement.

La population de Seine Saint Denis et du Val D’Oise ont besoin de garder l’intégralité de ce poumon vert que représente le parc George Valbon à La Courneuve.

Source : communiqué MNLE 93

Une pétition pour dire non à la construction de 24 000 logements sur la parc Georges Valbon à La Courneuve

parc_courneuveDepuis quelques mois déjà, l’association Environnement93 surveille de près l’évolution d’un énorme projet immobilier de l’architecte Roland Castro, projet qui grignoterait 70 hectares périphériques du parc de la Courneuve (qui en compte actuellement 417). Cela fait environ 30 ans que ce projet vit au fond des cartons, avec quelques remontées régulières en surface ! Cependant, cette fois-ci, le projet semble devenir réalité, puisqu’il vient d’avoir le soutien du gouvernement.

Ce projet consisterait à construire 24 000 logements (environ 90 000 habitants) sur cet espace d’aération. Certaines associations montent au créneau et exigent la fin du projet.

Une pétition est disponible en cliquant ici. Vous y trouverez également plusieurs informations sur l’étendue du projet. Le Parc Georges Valbon est l’un des plus remarquables de la Seine-Saint-Denis

 

%d blogueurs aiment cette page :