Hassen Farsadou, président de l’Union des associations musulmanes (UAM 93) et de l’association aulnaysienne EMJF (Esperance musulmane de la jeunesse française), ne comprend pas pourquoi les élus, notamment à Aulnay-sous-Bois, ne déclare pas publiquement leurs vœux concernant la fête de l’Aïd. Il s’exclame :

« Je suis une nouvelle fois consterné par l’hypocrisie politique. Nombreux de nos élus ne communiquent pas sur leur vœux concernant la fête de l’aid. il y’a aucune déclaration public et officielle sur leur réseaux sociaux. Cela fait plusieurs années que je remarque cette hypocrisie. J’ai honte de nos élus lorsque je les compares aux élus canadiens ou aux autres pays d’Europe qui eux annoncent publiquement une bonne fête de l’aid.

Pourquoi se cachent-ils ? Est ce qu’ils ont peur de perdre leur électorat ?« 

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, et la sénatrice Annie Delmont-Koropoulis ont participé à un iftar mais n’en n’ont pas fait grande publicité.