Publicités

Archives de Catégorie: Politique

La sénatrice Annie Delmont-Koropoulis soutient pleinement la candidature de Laurent Wauquiez

@Annie Delmont-Koropoulis

Laurent Wauquiez, favori de l’élection à la présidence du parti Les Républicains du 10 et 17 décembre prochains, a un soutien de taille en Seine-Saint-Denis, avec la sénatrice Annie Delmont-Koropoulis. Son programme semble convenir à la sénatrice qui est également conseillère municipale à Aulnay-sous-Bois.

Publicités

Benjamin Giami Président du groupe Rassemblement pour Aulnay

Nous saluons Benjamin Giami d’avoir accepté de présider le groupe « Rassemblement pour Aulnay » 
Parce que la jeunesse est notre véritable richesse, nous estimons que Benjamin Giami saura représenter au mieux les attentes de notre groupe et plus largement celles des Aulnaysiennes et des Aulnaysiens. Loin d’être un frein, la jeunesse aulnaysienne constitue notre moteur. 
Décidés à œuvrer dès aujourd’hui pour le bien commun et l’intérêt général, nous sommes convaincus que notre rassemblement, au-delà d’anciens clivages partisans qui n’ont plus leur place, est la solution pour bâtir la ville de demain. 
L’une des tâches qui nous attend est de rebâtir la confiance dans notre système politique. 
Un réel changement qui ne se fera pas seul : ce dernier n’interviendra que lorsque les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens se regrouperont et travailleront ensemble, entre générations, entre diverses origines et diverses cultures, dans le respect profond des valeurs de la République. 
Le rayonnement de notre ville se fera grâce à ses énergies, à ses générations, et à chacun de nous qui contribuons à son histoire. 
Notre ville et plus largement notre pays souffre trop des conflits de génération, du repli communautaire, des oppositions sociales, économiques voire religieuses. Cette défiance incessante consume notre énergie, détruit nos initiatives et nous éloigne de l’essentiel. La concorde n’est possible que dans l’unité des cœurs et des esprits.
Le Rassemblement pour Aulnay a pour ambition d’attirer tous les talents et de bâtir une équipe d’hommes et de femmes qui se reconnaîtront sur des valeurs claires de liberté, de justice et de responsabilité. 
Le renouveau politique que nous proposons a pour unique objectif de rassembler et de redonner confiance aux Aulnaysiennes et aux Aulnaysiens. 
Désormais, le travail commence !
Leila Abdellaoui conseillère municipale
Mohamed Ayyadi conseiller municipal
                         conseiller départemental
Karine Fougeray conseillère municipale
Benjamin Giami conseiller municipal
                       President du groupe

Réenchantons le Galion, projet de la Révolution Est En Marche les 28 et 29 octobre

Tout le monde ne souhaite pas la disparition de la barre du Galion. Quelques irréductibles pensent qu’il est possible de transformer ce bâtiment en structure pour accueillir des projets culturels, mais aussi pour devenir un véritable endroit de débat d’idées. La révolution est en marche vous invite à différents événement les 28 et 29 octobre prochain pour parler de leur vision. Ci-dessous le planning complet :

Samedi :

  • 13h30 Ouverture de la brocante
    • Objectif : Montrer qu’il est nécessaire d’avoir des commerces au sein de la cité des 3000. Cela fait vivre l’économie et créer de l’emploi dans le quartier pour le quartier. La présence des associations est primordiale car elle prouve l’importance d’avoir et de créer du lien social entre les habitants d’un même quartier, d’une même commune. Avoir un soutien et de s’investir entre habitants, pour les habitants, pour le bien-être et le bon vivre ensemble.
  • 14h00 1er débat : Compteur Linky, imposés par l’état, imposant pour les portes-feuilles. (2h)
    • Objectif : Argumentaire et explication du contexte politique et de l’aspect juridique de la mise en place des compteurs Linky au sein de nos habitations privées et de l’impact financier que cela aura sur les ménages.« 
  • 16h15 2e débat : Impact du projet « Grand Paris » sur le département, et donc sur la commune. (2h)
    • Objectif : Différents collectifs nous parlent de leur lutte contre le projet du « Grand Paris », et de l’impact négatif que cela aura sur le département et donc sur la commune. Lors de leur tout premier rassemblement, ils ont choisi la ville d’Evry comme point de rencontre. Aujourd’hui, ils choisissent de se joindre à nous et de le faire au sein même de la cité des 3000. « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin… »
  • 18h30 Clôture et fin de la brocante.

Rangement et installation des tables pour le repas.

  • 19h00 Sadaka.
    • Objectif : Permettre à cette personne d’organiser un repas d’offrande pour le décès d’un membre de sa famille.
      Permettre à l’ensemble des personnes dites « organisateurs » (organisateurs, conférenciers, forains) et aux personnes ayant étés présentes de se restaurer et de diner dans un moment de partage et de convivialité.
  • 20h30 Théâtre suivit du 3e débat : La répression policière dans nos quartiers. (2h)
    • Objectif : Une pièce de théâtre clairement anti-flics sur un évènement basé sur des faits réels. Suivit d’un débat accompagné de professionnels sur le système policier.
  • 22h30 Fin de la journée.

Dormir sous le galion, une mobilisation réel des habitants et des militants.

Dimanche

  • 9h00 Petit déjeuner + rangement
    • Voir pour le petit déjeuner, rangement du campement
  • 10h00 Visite dans la cité
    • Objectif : Accompagné des habitants, des questionnaires seront remplis à travers toute la ville afin de démontrer les différences faites, au sein d’une même commune, entre les quartiers nord et les quartiers sud.
  • 10h00 4e débat : David conférence gesticulée. (2h)
    • Objectif : C’est une psychanalyse sous forme de pièce de théâtre d’environ 1h45 sur la naissance de la politique de la ville, de la politique sociale. Ils ont l’habitude de participer aux différents rassemblements nationaux.
  • 12h Repas
  • 14h30 Battle de danse
    • Objectif : Promouvoir l’école de danse du quartier qui a près de 500 adhérents. Elle a donc un impact important au sein du quartier. Que va-t-elle devenir après rénovation ?
    • Valoriser le talent artistique des jeunes aulnaysiens.
  • 16h30 Concert
    • Objectif : Montrer qu’il y a de la réussite au sein des quartiers de la ville, et que les jeunes ont un talents artistique développé.
    • Créer du lien entre les habitants autour d’un moment convivial et festif.
  • 19h00 Discours final

Dossier complet : cliquer ici.

Les députés ne paieront plus de CSG sur leurs frais de mandat, votre avis ?

De nombreux lecteurs comme Frédéric s’offusquent de la suppression de la CSG des frais de mandat des députés. Quel est votre avis sur le sujet ?

Le conseil municipal du 18 octobre 2017 n’est pas anodin pour la vie quotidienne des Aulnaysiens

Des points importants pour la vie quotidienne des Aulnaysiens ont été votés au dernier conseil municipal :

  • La délégation de service public (DSP) dans deux crèches municipales
  • Le principe d’une délégation de service public pour la gestion du stationnement et de la redevance de stationnement

La majorité municipale a fait le choix du délégataire « Les petits Chaperons Rouges » (LPCR) pour la gestion des crèches Clémence Mentrel et Eliane Nyiri.

C’est la marchandisation de la petite enfance qui ainsi actée.

En effet, le groupe LPCR, deuxième en France et quatrième au niveau Européen, a fait l’objet d’apport en capital important venant des places boursières. Comment peut-on imaginer que les actionnaires ne demanderont pas une optimisation financière de leurs placements ? On est loin du service public d’intérêt général dispensé par les agents de notre collectivité.

La DSP acte également la privatisation et l’externalisation d’emplois publics pour les deux structures municipales sur les 18 existantes.

Sous couvert d’économie et de souplesse pour le recrutement, le Maire d’Aulnay-Sous-Bois, fait le choix de la casse de l’emploi et du service public. En cela, il s’inscrit pleinement dans la volonté des candidats de droite, Fillon et Macron aux élections présidentielles, de diminuer le nombre de fonctionnaires en France.

Il en est de même pour le principe d’une DSP pour le stationnement. Le maire d’Aulnay n’a pas souhaité étudié la possibilité d’une régie directe municipale alors que des agents de la collectivité effectuent déjà des contrôles sur le stationnement. Le choix du principe d’une externalisation totale de la gestion du stationnement, de surface et dans les parkings, ainsi que de la redevance est un cadeau de plus aux grands groupes gestionnaires de parking.

Les usagers et les aulnaysiens n’ont rien à gagner de ces externalisations.

Il est à noter que ni la presse, ni les blogs aulnaysiens n’ont relevé ces délibérations qui touchent au quotidien des aulnaysiens. Leurs lignes éditoriales ont donné un écho plus important à la création d’un nouveau groupe au conseil municipal. Celui-ci composé d’élus de sensibilités diverses n’a pourtant pas marqué les débats du conseil, à notre grand regret, sur les questions locales. L’avenir dévoilera certainement ce qui fait sens dans ce regroupement.

Les élus communistes, qui depuis l’élection de 2014, travaillent les dossiers et participent pleinement aux travaux du conseil municipal sont toujours dans l’attente du respect du droit démocratique d’expression des élus de l’opposition (comme l’accorde la loi) dans les publications municipales.

Les élus communistes demeurent à l’écoute de tous les aulnaysiens, dans l’intérêt général pour notre ville et de ses habitants.

Contact : Miguel Hernandez – eluscommunistesaulnay@outlook.fr

Source : communiqué élus communistes Aulnay

La Région Île-de-France aide le Parc de la Poudrerie

En novembre 2016, une convention transitoire entre l’Etat (propriétaire), le Département de la Seine-Saint-Denis (gestionnaire), la Région Ile-de-France et les communes d’accueil avait permis de dégager des financements exceptionnels pour sauvegarder le Parc de la Poudrerie.

Véritable « espace de respiration » de 137 ha dans l’Est parisien, ce parc, au riche passé, stratégique à la fois pour le Département de la Seine-Saint-Denis particulièrement carencé en espaces verts et pour la Région car il constitue un maillon de la ceinture verte régionale.

Cependant, si le parc reste magnifique, l’état de la plupart des bâtiments existants laisse à désirer et constitue même un danger potentiel pour les visiteurs. C’est le cas des centres nature de Villepinte et de Sevran ainsi que de la grande halle.

Dans le souci de ne pas laisser se dégrader ce patrimoine intéressant, l ’Etat a proposé de débloquer 2 M€ pour la réalisation de travaux de dépollution et de mise en sécurité de ces bâtiments, sachant que l’entretien courant du Parc reste assuré pour moitié par la Région et le Département de Seine Saint Denis, à hauteur de 450 K€ chacun.

En juin 2017, des études techniques ont fixé le montant des travaux à environ 2,4 M€ pour la réhabilitation des équipements menaçant ruines : 800 K€ (centre nature de Villepinte), 80 K€ (centre nature de Sevran),  1,4 M€ pour la reprise et la réfection de la grande halle afin d’y permettre l’accueil d’évènementiels.

Les communes de Sevran et Villepinte qui détiennent la compétence sur ces bâtiments se tournent alors vers le Territoire Paris Terres d’Envol, car elles ne peuvent faire face seule à de tels investissements et elles estiment à juste titre que le rayonnement de ce parc dépasse le périmètre communal.

Dans cette même logique le Territoire a sollicité les élus locaux intéressés par l’avenir de ce parc : Région, Département, Grand Paris Grand Est.

La très bonne nouvelle est que Madame Pécresse, Présidente de la Région, vient de s’engager à participer au  financement de ces travaux à hauteur de 200 000 €, rendant ainsi cette opération de réhabilitation possible.

Source : communiqué Paris Terres d’Envol

Le Colisée alternative à Bercy 2

L’EPT Paris Terres d’Envol porte depuis plusieurs mois un projet d’Arena multifonctionnelle de 10 000 places (le Colisée), située à Tremblay en France, à proximité de l’aéroport de Roissy et de la future ligne 17 du métro du Grand Paris.

Ce projet, lancé en PPP, est très avancé puisque les négociations foncières avec les propriétaires (SIPAC et GPA) ont maintenant abouties et que le plan de financement est en passe d’être bouclé avec plusieurs financeurs publics (MGP, Etat, CD 93…).

Les discussions sur l’utilisation de cette Aréna tant avec le mouvement sportif et notamment la fédération de basket, qu’avec le mouvement olympique (GIP 2024) ont montré qu’elle aurait un rôle à jouer dans le cadre de la future Euroligue mais aussi comme équipement associé aux Jeux Olympiques de 2024.

Pour Bruno BESCHIZZA, Président de Paris Terres d’Envol, à l’heure où le projet de Bercy 2 semble connaitre des difficultés, le Colisée dont l’ouverture est prévue pour 2021, constitue une solution alternative rapide et intelligente.

Bruno BESCHIZZA rappelle par ailleurs que ce projet présente aussi le très grand intérêt de doter la partie Nord Est de la région parisienne d’un équipement qui rayonnera largement et complétera les salles similaires de L’Arena 92 et du Palais omnisports de Bercy.

Source : communiqué en provenance du cabinet du Maire d’Aulnay-sous-Bois et président de Paris Terres d’Envol

Jordan Bardella secrétaire départemental de Seine-Saint-Denis du FN regrette d’être poursuivi par le Maire d’Aulnay-sous-Bois

Convoqué ce jour devant le Tribunal de Grande Instance de Paris pour avoir évoqué, à l’occasion d’une séance plénière du Conseil régional d’Île-de-France, les liens troubles du maire d’Aulnay-sous-Bois (Les Républicains) avec l’islamisme radical, j’ai été notifié de ma mise en examen par le vice-président chargé de l’instruction.

Au regard du sérieux et de l’authenticité des éléments dont je dispose – et dont la presse s’est-elle même fait l’écho, je demeure parfaitement confiant pour la suite de la procédure.

À l’heure où le pays vit sous la menace permanente du terrorisme islamiste, ce procès sera une nouvelle occasion de rappeler l’accointance d’un certain nombre d’élus locaux avec cette idéologie barbare et meurtrière.

Enfin, je rappelle qu’en dépit d’une insécurité croissante et des nuits de violences auxquelles continue de faire face la ville d’Aulnay-sous-Bois depuis l’affaire Théo, le maire utilise les deniers publics pour me persécuter en justice, faisant ainsi voter la prise en charge des frais de procédure par le Conseil municipal, au titre de la protection fonctionnelle.

Source : communiqué de Jordan Bardella, Conseiller régional FN-IDF Bleu Marine en Île-de-France, Secrétaire départemental du FN en Seine-Saint-Denis et Porte-parole du FN

Les DEPUTES ne paieront plus de CSG sur leurs frais de mandats

Les députés ont voté, presque dans l’Indifférence totale, la suppression de leur indemnité représentative de frais de mandat(IRFM) avec en remplacement un nouveau système de remboursement sur justificatifs et cela bien entendu dans le cadre de la moralisation de la vie publique….On demande aux retraités de faire des efforts, des millions de retraités vont voir leur contribution sociale augmenter et par une belle nuit d’été du 10 août 2017, les députés se votent une exonération d’impôt.

Ce changement amène une suppression de la cotisation sociale généralisée(CSG) pour les parlementaire dans un contexte où elle devrait augmenter d’ 1,7 points pour l’ensemble des Français en 2018

Dans l’ancien système, l’IRFM, les députés touchaient une indemnité de 5840€ bruts pas mois de laquelle étaient déduits 438€ de CSG et 29,20€ de CRDS. Soit 467,20 € mensuels d’impôt sur les frais de mandat . Mais la mise en place du nouveau système des frais parlementaires met fin à ces prélèvements

Les députés se votent donc une baisse de 467,20€ et les retraités vont voir leur CSG augmenter de près de 300€ en moyenne

Cette nouvelle suppression représenterait sur le quinquennat un manque à gagner de 16 millions d’euros selon le député Marc Le Fur

Cherchez l’erreur… !

Merci aux blogs d’information que chacun d’entre nous peut consulter pour découvrir des nouvelles passées presque sous silence mais qui concernent notre vie quotidienne : Médiapart, LCI…

Dans l’attente éventuelle d’une contre vérité d’un député de la majorité ?

ChrIstian PICQ, Rédacteur

Macron et la politique du handicap : une habitante d’Aulnay-sous-Bois s’adresse à Benjamin Giami

Vous vous gargarisez qu’Aulnay compte désormais un conseiller municipal LREM.

Je ne vois pas en quoi vous avez à vous féliciter car LREM est loin d’être une référence en matière de politique sociale et solidaire.

Mais puisque j’ai enfin les coordonnées sur ma ville d’un représentant LREM, j’en profite pour vous faire parvenir en PJ le courrier que j’adresse à votre président pour qui je regrette d’avoir mis un bulletin macron au 2nd tour des présidentielles mais sachez que je l’ai fait uniquement contre la candidate FN et aucunement par adhésion à son programme.

Sur le sujet du handicap, toutefois, les promesses du candidat macron semblaient aller dans le bons sens. Mais, ça, c’était avant. Depuis, élu, je me rends compte à quel point LREM méprise les handicapés même s’il se donne bonne conscience d’avoir désigné comme secrétaire d’état aux handicapés une mère d’enfant handicapé.

J’attends votre avis sur le sujet.

%d blogueurs aiment cette page :