Publicités

Archives de Catégorie: Politique

Annie Delmont-Koropoulis devient sénatrice LR en Seine-Saint-Denis

Il n’y avait quasiment pas de suspens : Annie-Delmont Koropoulis, 5ème adjointe à Aulnay-sous-Bois, devient sénatrice sur la liste LR en Seine-Saint-Denis. Elle devrait logiquement démissionner de ses fonctions d’adjoint.

Publicités

Les élections sénatoriales du 24 septembre 2017

La plus grande majorité des Français, à savoir presque tous les électeurs français, vous, moi sont peu concernés par cette élection pourtant qui détermine tant notre quotidien
Place aux grands électeurs mais qui sont-ils ? Ceux qu’un jour, lors des élections municipales, départementales, régionales et législatives nous avons désigné, nous simple électeur , pour nous représenter
Rentrons dans les détails sans pour cela espérer tout décortiquer tant par exemple, le mode de scrutin est si alambiqué.

Le Sénat est le représentant des collectivités de métropole et d’outre mer et des français établis hors de France.

Les modes de scrutin

Selon le nombre de sièges à pourvoir, les 348 sénateurs dont l’âge minimum est de 24 ans depuis 2011, contre 30 ans auparavant, sont élus au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours (circonscription désignant 1 ou 2 sénateurs) ou au scrutin de liste à la représentation proportionnelle (circonscription désignant 3 sénateurs ou plus) par :

  • Les députés et les sénateurs
  • Les conseillers généraux
  • Et les délégués des conseils municipaux qui représentent 95 % des quelques 162000 grands électeurs, ce nombre de conseillers dépend aussi de la population municipale, le nombre de sénateurs élus dans chaque circonscription variant en fonction de la population : EX : 1 sénateur en LOZERE , 12 à PARIS

Depuis 2000, les listes déposées dans les circonscriptions qui appliquent le scrutin proportionnel doivent comporter alternativement un homme et une femme oi l’inverse. Cette règle paritaire a fait passer la part des femmes au Sénat de 5,6% en 1998 à 10, 6 % en 2001, mais aujourd’hui, 27,7% soit 96 sénatrices.

L’âge moyen des sénateurs en septembre 2017 est de 64 ans , seuls 4 parlementaires ont moins de 41 ans.

Pour cette élection, 1971 candidats sont recensés pour les 171 sièges à pourvoir , en 2014 , c’était 1733 candidats.

Un sénateur est élu pour 6 ans avec renouvellement tous les 3 ans pour la moitié des sénateurs répartis en 2 séries : La première série 1 de 171 sièges sera donc renouvelée ce 24 septembre 2017 par 76 359 grands électeurs sur les 162 000 au total, les 178 autres sièges ont été renouvelés en septembre 2014.

Le vote est obligatoire sachant qu’en cas de non participation non justifiée, le grand électeur encoure une amende de 10€.

ROLE du SENAT

Mais à quoi sert le sénat : rouage essentiel du pouvoir alors que des voix s’élèvent en faveur de la « suppression pure et simple de l’institution»

Le parlement français est constitué de deux chambres :

  • Assemblée nationale de 577 députés
  • Sénat de 348 sénateurs

Les sénateurs qui se réunissent au palais du Luxembourg, sont chargés de voter les lois avec les députés.

Quand il y a un projet de loi qui concerne les collectivités représentées donc par les sénateurs , villes, départements, régions, ce sont d’abord les sénateurs qui examinent le texte puis ce sont les députés qui réfléchissent sur les propositions mais les deux assemblées doivent se mettre d’accord sur le texte appelé la « navette parlementaire »

S’il y a un désaccord entre les deux assemblées, c’est l’assemblée nationale qui a, en théorie, le dernier mot mais dans la pratique, ils parviennent le plus souvent à se mettre d’accord.
Ils examinent aussi les projets de loi qui leur sont soumis par le gouvernement et peuvent déposer des propositions de lois et amender les textes votés en première instance par l’Assemblée Nationale

Le Président du sénat est un personnage clef de l’Etat puisqu’il exerce les fonctions de Président de la république si celui-ci est empêché, s’il démissionne ou vient à mourir ; l’intérim dure 50 jours, le temps de procéder à l’élection d’un nouveau Président .

Voilà quelques informations certainement très succinctes par rapport à la complexité de cet appareil d’état, mais si vous voulez en savoir davantage, internet vous en dira davantage …. mais attention aux maux de tête !

Christian PICQ

Clip de campagne LREM pour les sénatoriales en Seine-Saint-Denis avec Benjamin Giami, adjoint à Aulnay-sous-Bois

Vidéo

Nous vous invitons à découvrir le clip de campagne de la liste LREM pour les sénatoriales de dimanche prochain en Seine-Saint-Denis, dans lequel se trouve Benjamin Giami, adjoint à Aulnay-sous-Bois. Cliquer sur l’image pour découvrir la vidéo.

conseils de quartier à Aulnay-Sous-Bois

La rédaction d’Aulnay cap vous communique toutes les informations sur les prochains conseils de quartiers .

 

  • Gros Saule

    Le: Mardi 19 septembre à 19h
    Réfectoire André Malraux, rue du Dr Claude Bernard/rue du Dr Fleming – 93600 – Aulnay-sous-Bois

Ordre du jour : 

  • Point sur la Gestion Urbaine de Proximité

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

  • Prévoyants

    Le: Jeudi 21 septembre à 19h30
    Réfectoire Pont de l’Union; 2 rue du Freinville – 93600 – Aulnay-sous-Bois

Ordre du jour :

  • Point étude circulation
  • Point sur le projet du doublement de pont de la Croix Blanche
  • Point d’info sur les projets immobiliers : Schueller, Touraine, Bourdelle
  • Information sur la création de l’ouverture du pôle de services Louise Michel

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

  • Ormeteau

    Le: Mardi 26 septembre à 19h
    Réfectoire Ambourget, 8 rue du 8 mai 1945 – 93600 – Aulnay-sous-Bois
    8 rue du 8 Mai 45

 

  • Invitation au bailleur OPH
  • Invitation au service des Espaces Verts

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

  • Nonneville

    Le : Jeudi 28 septembre à 19h30
    Réfectoire Nonneville, 41 rue de la Division Leclerc

Ordre du jour :

  • Point Etude circulation
  • Point sur projet immobilier Just Adolphe Leclerc
  • Information sur la création de l’ouverture du pôle de services Louise Michel

 

 

Informations au : 01 48 79 62 99
ou sur http://www.aulnay-sous-bois.fr

 

 

Fête de l’humanité à La Courneuve à partir du 15 septembre

  La traditionnelle fête de l’humanité fait son grand retour, elle se tiendra cette année les 15-16 et 17 septembre 2017 au Parc départemental Georges Valbon à La Courneuve.

Tarif:

. 25 euros les 3 jours ( prévente militante)

. 35 euros en points de vente.

. 40 euros sur place.

. Gratuit pour les moins de 15 ans.

+ d’informations sur : http://fete.humanite.fr/

 

 

Annie Delmont-Koropoulis sur la liste de Philippe Dallier aux Sénatoriales ?

Plusieurs sources nous informent que l’adjointe Annie Delmont-Koropoulis, célèbre médecin local et très appréciée dans son quartier, serait présente sur la liste de Philippe Dallier aux élections Sénatoriales. Si confirmé, ce serait une consécration pour madame Delmont-Koropoulis, ancienne cadre du Parti Radical et qui a travaillé sur plusieurs dossiers liés à la santé.

Benjamin Giami : Pourquoi je démissionne de la majorité municipale d’Aulnay-sous-Bois

A la suite de ma candidature aux élections sénatoriales, sur la liste de grand rassemblement conduite par Patrick Toulmet de La République En Marche !, nous avons convenu avec le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza qu’il était préférable que je quitte la majorité municipale.

Ma démission a été transmise hier au préfet de Seine-Saint-Denis. Je quitte mes fonctions d’adjoint au maire, et je rends de fait mes délégations. Je suis heureux de vous annoncer que le conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois compte désormais un élu En Marche.

Je suis persuadé que ce mouvement, qui a su surmonter des clivages vieux de plusieurs décennies, saura remettre la France sur pieds, là où la gauche et la droite ont échoué. La relance de l’économie, la fin des dépenses publiques inconsidérées, la confiance en une Europe plus forte, seront des leviers indispensables pour nos territoires.

J’estime qu’il est temps de repenser la politique et de surmonter des clivages dépassés. C’est pourquoi, au sein d’En Marche !, je pourrai mener ce combat et défendre ces idées, chères à un grand nombre d’entre nous.

Source : communiqué de Benjamin Giami, ex-adjoint à Aulnay-sous-Bois

Une salle de prière musulmane allée Sainte-Anne à Aulnay-sous-Bois passe mal

Des lecteurs nous ont signalé qu’une salle de prière musulmane s’était implantée au niveau de l’Allée Sainte-Anne à Aulnay-sous-Bois, juste en face des Pavillons-sous-Bois. Est-ce la destruction de la cité Sainte-Anne qui a donné des ailes à un propriétaires qui souhaitait mettre à disposition une salle pour les fidèles ? A ce jour, on ne sait pas.

En tout cas, une pétition a circulé aux Pavillons-sous-Bois et à Aulnay-sous-Bois contre cette salle de prière. Des travaux sont prévus dans le pavillon pour accueillir les fidèles. A notre connaissance, de nombreux riverains ont signé la pétition.

Bruno Beschizza et Philippe Dallier contre le projet

Cette pétition n’est pas restée inaperçue auprès des édiles des Pavillons-sous-Bois et d’Aulnay-sous-Bois. Une habitante nous annonce que les riverains ont reçu une lettre de Bruno Beschizza, indiquant qu’un recours est en cours contre cette salle de prière qui serait illégale. Bruno Beschizza semble prendre le problème à bras le corps…

MAJ : Il s’agit bien de la cité Sainte-Anne

Élections sénatoriales du 24 septembre prochain : pourquoi Benjamin Giami est candidat En Marche

Élections sénatoriales du 24 septembre prochain : pourquoi je suis candidat sur la liste de grand rassemblement conduite par Patrick Toulmet de La République En Marche !

Lors de l’élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron a suscité un espoir de renouveau et de transformation du pays. Il a su contenir la vague d’extrême gauche et d’extrême droite. J’ai voté pour le Président de la République car il porte cette vision réformatrice, soucieuse de l’égalité, favorable à la croissance économique, et ouverte sur l’Europe qui m’est chère. L’éducation et la formation sont au cœur de son projet. 
Alors que le vent du renouveau souffle dans le pays, j’assiste avec tristesse à une droite qui se durcit, dont le projet libéral et européen disparaît jour après jour. Avec l’arrivée probable de Laurent Wauquiez à la tête du parti Les Républicains, nous ne pouvons rester inertes face à une droite qui va se durcir et s’isoler.  

J’ai donc pris la décision de rejoindre le mouvement En Marche ! et d’accepter de rejoindre la liste conduite par Patrick Toulmet aux élections sénatoriales du 24 septembre prochain. Le parcours de Patrick Toulmet, ses combats pour l’emploi des jeunes, pour l’accessibilité des handicapés, pour les PME, pour l’artisanat et pour l’insertion sont exemplaires. Il sera un élu de terrain qui ne se contentera pas de discourir dans des tribunes et de s’éclipser aussitôt l’élection passée. 

Pour ma part, je suis aujourd’hui adjoint au Maire d’Aulnay-sous-Bois, en charge de l’insertion, de la formation et de l’apprentissage. Je n’ai jamais caché mon positionnement centriste, libéral et pro-européen. 
J’ai bien évidemment averti le Maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, avec qui je travaille étroitement et en parfaite confiance depuis 2013. M. Beschizza est un homme de convictions, que je respecte beaucoup et que j’apprécie sur le plan personnel. Il lui appartiendra de décider de se séparer ou non de moi au sein de l’exécutif municipal. 

Je serai bien évidemment ravi de continuer à œuvrer au bien de la ville, tout en faisant le choix de placer mes convictions au sommet de mon engagement politique et citoyen.

Source : communiqué de Banjamin Giami

Bruno Beschizza interpelle Philippe Yvin de la société du Grand Paris pour une maison des projets à Aulnay-sous-Bois

Les travaux de la Société du Grand Paris continuent à Aulnay-sous-Bois. La future gare qui sera située à proximité de la cité de l’Europe va certainement bouleverser le paysage. Cependant, le Maire Bruno Beschizza souhaiterait que certaines propositions soient prises en compte, comme une maison des projets. Pour l’instant, ces propositions ont été refusées. M. Beschizza relance donc M. Yvin de la Société du Grand Paris, via une lettre que vous pouvez découvrir en cliquant sur l’image ci-contre.

Source : communiqué de la communication du Maire d’Aulnay

%d blogueurs aiment cette page :