Archives de Catégorie: Politique

Aulnay-sous-Bois, qui pour succéder à Mohamed Ayyadi et Séverine Maroun au conseil départemental de la Seine-Saint-Denis ?

Les prochaines élections départementales auront lieu en juin 2021. Initialement prévues en mars 2021, elles ont été repoussées à cause de la pandémie de Covid. A Aulnay-sous-Bois, ces élections devraient être une véritable balade de santé pour le parti LR, qui a (presque) gagné toutes les élections depuis 2014 et le sacre de Bruno Beschizza. Avec un parti LREM en difficulté du fait du contexte national (même si Emmanuel Macron s’en sort bien mieux que Nicolas Sarkozy ou François Hollande au niveau popularité en fin de mandat) et une Gauche à terre, rien ne semble pouvoir empêcher l’inéluctable victoire des candidats LR. Mais qui pour rafler la mise ?

Mettre fin à la seule erreur tactique de Bruno Beschizza depuis 2014

En Mars 2015, Bruno Beschizza se présentait en duo avec Séverine Maroun aux départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois. Surfant sur la vague anti-Hollande et sur son charisme, Bruno Beschizza l’emporta haut la main. Mais ce qui devait être un poisson d’avril est devenu réalité quelques mois plus tard, Bruno Beschizza préférant démissionner pour siéger au Conseil Régional (il avait pourtant annoncé vouloir démissionner du Conseil Régional pour siéger au Conseil Départemental, ce comportement fantasque et déroutant avait même embrouillé le responsable RN Jordan Bardella, qui lui a valu un procès).

Mal lui en a pris : son suppléant, Mohamed Ayyadi, a pris sa place et à peine plus d’un an plus tard, préféra quitter la majorité pour rentrer dans le giron LREM – sans vraiment y entrer. Mohamed Ayyadi a été en quelque sorte la seule épine dans le pied de Bruno Beschizza, qui a laissé à un poste à responsabilité un concurrent politique notamment très apprécié dans les quartiers Nord de la ville. Sauf bouleversement, Mohamed Ayyadi ne devrait pas conserver son siège, il devrait être logiquement battu par la déferlante LR que connait la ville d’Aulnay-sous-Bois.

Quels candidats LR pour les départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois ?

Si tout le monde sait que LR devrait remporter la mise à Aulnay-sous-Bois en juin prochain, tout le monde s’interroge pour savoir qui va succéder à Mohamed Ayyadi. Si du côté du binôme féminin il n’y a aucun doute (Séverine Maroun, actuelle première adjointe à Aulnay-sous-Bois, devrait être reconduite sauf si elle caresse l’idée d’un poste encore plus important), cela est nettement moins certain du côté du binôme masculin.

Le nom de Frank Cannarozzo vient à l’esprit. Lui qui voulait être le suppléant de Bruno Beschizza en 2015 (ce dernier préféra Mohamed Ayyadi) ou candidat à la députation en 2017 (Bruno Beschizza préféra Alain Ramadier) ne cache pas ses ambitions. Sa soudaine activité sur les réseaux sociaux ces derniers mois est un indicateur de ses velléités. Reste à savoir si Bruno Beschizza acceptera ce pari de celui qui, à défaut de se montrer critique en face, n’hésite pas à jouer sur ses réseaux pour maintenir une certaine contestation.

D’autres prétendants peuvent cependant vouloir la place. On pense notamment à Fouad El Kouradi, très connu dans les quartiers Nord. Denis Cahenzli semble hors course puisqu’il a obtenu un poste intéressant à la Métropole du Grand Paris.

Bruno Beschizza pourrait cependant jouer la carte d’un candidat plus fidèle, moins ambitieux, qui ne lui ferait pas de l’ombre, jouant sur la notoriété de Séverine Maroun pour remporter la victoire facilement. Autre possibilité : Bruno Beschizza se présente lui-même, annonçant comme en 2015 vouloir démissionner du Conseil Régional, et espérer que le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis bascule à Droite pour devenir Président, bien plus « rémunérateur » en termes de notoriété. Si le département reste à Gauche, il pourrait de nouveau démissionner de son poste de conseiller départemental et concourir pour les régionales 2021, qui auront lieu un peu plus tard. Mais la question reste la même : qui pour être son suppléant, qui pourrait, comme Mohamed Ayyadi, le remplacer ?

Les voeux du groupe Aulnay Plus Fière, Plus Forte

Chère Madame, Cher Monsieur,

Apres une année 6 combien éprouvante, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour l’année 2021.

Une année qui sera, nous l’espérons, faite d’espérance, de renouveau et de réussite.

Paree que beaucoup reste a faire, et parce que la solidarité et l’entraide doivent être au coeur de nos actions, notre devoir est d’être a vos cotes.

Les restrictions sanitaires ont rendu les occasions de vous rencontrer très rares. II nous tarde de pouvoir échanger avec vous très prochainement.

En attendant ce moment, nous restons a votre disposition et a votre écoute.

Source : Benjamin GIAMI, Conseiller municipal, President du groupe «Aulnay Plus Fiere, Plus Forte»

Alain Ramadier, le député le plus assidu de la Seine-Saint-Denis

Un Député qui ne compte pas ses heures : la majorité municipale d’Aulnay-sous-Bois est très fière d’avoir parmi ses membres Alain Ramadier, député de la Seine-Saint-Denis dont l’engagement est salué ce matin par le journal Le Parisien.

Source : Association A2M

Un reportage au sein de la mission locale à Aulnay-sous-Bois

Frank Cannarozzo, président de l’association, Séverine Maroun, première adjointe au maire et Carole Soucaille directrice de la mission locale d’Aulnay-sous-Bois ont eu le plaisir d’accueillir Bérangère Lepetit, journaliste chez Le Parisien pour un article sur les Missions Locales et le plan 1 jeune 1 solution. Suite aux échanges, la journaliste a pu notamment rencontrer des jeunes en atelier de préparation pour un recrutement, des jeunes en atelier d’initiation au numérique ainsi que des jeunes en parcours Garantie Jeune.

 

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza contre la légalisation du cannabis

C’est un sujet récurrent : faut-il légaliser le cannabis pour lutter contre les trafics et empêcher les trafiquants de faire fortune et d’acheter des villas comme des petits pains ? Alors qu’une partie de la Gauche estime qu’il est nécessaire d’étudier la question, une bonne partie de la Droite estime qu’il est nécessaire de continuer à interdire la consommation de cette drogue.

Le cannabis est une drogue qui attaque le cerveau et les neurones et réduit les capacités cognitives des consommateurs. Dans Le Parisien, Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, estime qu’il faut rester ferme face à la question.

L’Etat refuse l’ouverture d’un centre de vaccination à Aulnay-sous-Bois

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza vient d’écrire au Préfet de la Seine-Saint-Denis pour demander à l’Etat de revoir sa position afin de désengorger le centre de vaccination intercommunal de l’Hôpital Robert Ballanger. Le manque de doses serait le motif principal de ce refus.

 

Valérie Pécresse soutient les habitants de Sevran qui ont repoussé l’invasion des dealers

La présidente (Libres !) du conseil régional a rencontré ce samedi les copropriétaires qui s’étaient physiquement opposés, début décembre, à l’installation de trafiquants dans leurs parties communes.

Une présidente de région, des conseillers départementaux et plusieurs maires qui débattent de sécurité dans le parking souterrain d’une résidence privée de Seine-Saint-Denis. C’est l’étonnante scène à laquelle ont pu assister des habitants de Sevran, ce samedi entre midi et 14 heures.

Valérie Pécresse (Libres!), à la tête de la région Ile-de-France, s’est rendue à la rencontre de ces copropriétaires qui s’étaient opposés à mains nues à des trafiquants, début décembre. Ces derniers lorgnaient leurs parties communes – et notamment le parking – pour y installer leur point de deal.

Installation de caméras, hausse des effectifs de police, construction, ou non, d’un commissariat à Sevran… Pendant plusieurs dizaines de minutes, les habitants et les élus ont abordé ces nombreux sujets, après avoir écouté le récit édifiant des habitants de cette résidence livrée tout récemment, il y a seulement deux ans.

Deux trafiquants ont été condamnés

Début décembre, des trafiquants s’étaient installés plusieurs jours d’affilée au sein de leur parking, jusqu’à ce que le président du conseil syndical, se décide de venir à leur rencontre.

« Je leur ai dit : Ici, vous ne pouvez pas rester, il y a des familles, des enfants… Ils m’ont entouré à cinq et ils m’ont frappé, témoigne-t-il face aux élus. Quand ils ont tenté de revenir, deux jours plus tard, on était plus de 80 propriétaires, hommes et femmes, à les attendre », poursuit-il.

Source et article complet : Le Parisien

Aulnay Nord Plus, à ne pas confondre avec Aulnay Plus !

Récemment nous vous informions l’émergence de l’association Aulnay Plus, association politique visant à effectuer des actions au niveau local et à proposer une alternative à Bruno Beschizza. Fouad El Kouradi, adjoint au Maire, nous informe qu’il est bon de préciser que cette association ne doit pas être confondue avec « Aulnay Nord Plus », dont il est le président.

Aulnay Nord Plus existe depuis 1991 et tous les membres du bureau sont de droite « UMP » [NDLR : Les Républicains]. Il va sans dire que l’association Aulnay Nord Plus est beaucoup plus favorable au maire Bruno Beschizza.

Une nouvelle force politique à Aulnay-sous-Bois avec Aulnay Plus

Ce Dimanche matin bien ensoleillé en présence de Marie Delas, Dalibon Bernard et Nathalie, Katty Abassini, Jany Day Jennifer et Maurice Creppy et d’autres membres de l’association Aulnay Plus ont rencontré les commerçants et les aulnaysiens au Marché de la gare et des 3000 afin de leur souhaiter une belle année 2021 et leur offrir une belle boîte de chocolat.

Ce n’est pas la première action de cette association politique puisque des rencontres ont eu lieu avec différents acteurs et personnalités locales de la ville. Si l’association ne cache pas ses affinités avec le groupe Aulnay Plus Fière, Plus Forte (LREM), les membres de cette association tentent d’élargir la base pour apporter une réelle alternative d’opinion à la majorité municipale menée par Bruno Beschizza.

Election du comité En Marche à Aulnay-sous-Bois, un véritable camouflet pour Marc Masnikosa !

Dimanche dernier, les résultats aux élections des animateurs du comité En Marche d’Aulnay ont donné gagnants le binôme composé de Leila Abdellaoui et Benjamin Giami, à près de 90% des suffrages exprimés, face au binôme constitué de Marc Masnikosa et Sylvie Sanchez.

Ces résultats sans appel, pour l’un des comités les plus gros en terme d’adhérents, nous pousse à être encore plus déterminés et motivés pour défendre les valeurs du mouvement et préparer les futures échéances électorales.

%d blogueurs aiment cette page :