Publicités

Archives de Catégorie: Politique

Café citoyen de l’UPR à Aulnay-sous-Bois le 23 janvier

Le café citoyen de l’UPR93-nord aura lieu le mercredi 23 janvier 2019 de 18h à 19h30 au Café du grand Paris à Aulnay-sous-Bois (2 rue Georges Seurat, RN2).

Organisé par Kadri SAID, responsable du secteur nord de la Seine-Saint-Denis.

Gratuit hors consommation.

Ouvert à tous.

Publicités

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois va t-il verser la prime Macron aux employés de la ville ?

C’est une question que se pose Force Ouvrière.

Journal du web aulnaysien numéro 14, décembre 2018

Pour ce 14ème numéro, le « Journal du Web aulnaysien » vous emmène sur la glace de la patinoire de la Ferme du Vieux-Pays ! Au sommaire :

  • Sur les traces des pierres du Château d’Aulnay avec « Secrets d’Aulnay ».
  • L’adjointe au Maire Elisabeth Rodrigues est l’invitée du JW. Elle nous présente « Déclic' », un nouvel espace municipal d’aide aux démarches en ligne.
  •  Découvrez un conte de Noël animé par le Réseau des Bibliothèques
  • Lumière sur… Tarik Azzouz, Beatmaker Aulnaysien
  •  Intermède musicale avec Keziah Jones, venu à la rencontre des élèves du collège Claude Debussy le 14 décembre dernier

 

Tout de suite, la vidéo:

Stationnement gratuit à Aulnay-Sous-Bois

Afin de favoriser l’attractivité des commerces de proximité, et de faciliter le stationnement en centre-gare, le conseil municipal a renouvelé hier le financement de la gratuité de la 1ère heure de stationnement pour les automobilistes dans le Parking de la Gare.

Aussi, dans le cadre de la nouvelle délégation de service public concernant le stationnement payant, la Ville souhaite mettre en place 15 minutes de stationnement gratuit aux abords immédiats des commerces du centre-gare, et 30 minutes sur le Parking Dumont

        

À la mairie d’Aulnay-sous-Bois, opacité à tous les étages selon Aulnay Environnement

Rendre publics des documents légalement accessibles à tous, cela fait mal, très mal, du côté de la Mairie.

Nous venons d’apprendre par Aulnaycap que Le Tribunal Administratif de Montreuil a annulé la décision de refus de communication opposé par la Mairie d’Aulnay-sous-Bois à Hervé Suaudeau concernant des pièces relatives au financement municipal de certaines associations confessionnelles.

Ce qui est particulièrement révélateur d’une attitude systématique, c’est ce détail : « À l’audience, la défense du Maire jurait finalement qu’ils allaient envoyer au juge les documents manquants. Le juge a fait cette cinglante réponse : « ce n’est pas à moi qu’il faudrait envoyer ces documents, mais à M. Suaudeau ».  

À nous, on a joué à peu près la même comédie. Aulnay Environnement écrit au Préfet pour qu’il impose au Maire de dissiper toute l’obscurité entourant depuis deux ans le projet de parking Abrioux, et réponde à nos questions. Le Préfet appuie notre demande, et le Maire répond au Préfet, sans rien communiquer à Aulnay Environnement ! On nous dit alors : « mais c’est au Préfet de vous écrire !». Le Préfet n’ayant pas fait son travail de petit télégraphiste, la Mairie s’en lave les mains. Mais comme on est magnanime, on nous remet de la main à la main, le 10 décembre, lors d’une réunion organisée par la société Bouygues, une copie de la lettre au Préfet datée du 12 octobre!

Un comportement digne de cour de récréation. 

Que retenir de la réponse au Préfet ? Loin d’être une réponse à nos demandes, c’est une mise en cause de notre démarche, reprenant le contenu polémique de l’article paru début octobre dans le blog AulnayLibre, (fondé par l’actuel adjoint au budget) avec son lot d’affirmations gratuites (parking en silo de 6 niveaux que nous n’avons jamais demandé) et fausses (nous n’avons jamais prétendu que la place était classée, mais reconnue d’intérêt patrimonial), etc.

Seule nouveauté : nous avons enfin une information sur les sondages effectués sous la place. Le niveau de la nappe phréatique sous la place est compris entre 1,60 et 2,90 me de profondeur. Lors de la réunion organisée par Bouygues pour les commerçants, l’architecte a prétendu que la nappe était sous le niveau du parking. A moins qu’il s’agisse d’un parking pour Dinky Toys, il est bien clair que la nappe, contrainte par le cuvelage du parking, va devoir se répandre tout autour, vers les propriétés voisines. Notre première objection contre ce parking n’est donc en rien invalidée, les piézomètres étant bien incapables de retenir les inondations de sous-sols. 

Quant à la sécurité des scolaires : le parking souterrain serait une garantie de sécurité. On ne voit pas comment une voiture lancée pour monter une rampe de sortie d’un parking serait moins dangereuse qu’une voiture circulant sur un parking aérien, avec une bien plus grande visibilité. D’autant que la sortie du parking reste au même endroit, face à un croisement que traversent les centaines d’enfants se rendant non seulement au collège, mais aussi prochainement à l’école élémentaire. Amélioration de la sécurité : zéro !

A quand la mise en œuvre du slogan : Aulnay respectueuse ?

Source : communiqué Aulnay Environnement

Garde à vue pour Valentin Bréban, représentant d’Aulnay-sous-Bois des gilets jaunes

Le chargé de communication du mouvement LREEM mais aussi référant politique à Aulnay-sous-Bois Bréban Valentin vient d’être retenu durant 8h pour avoir voulu se rendre sur les champs Élysée et exercer son droit de manifester, nos droits et notre pays est en danger nous vous invitons à rejoindre le groupe « gilets jaunes Aulnay-sous-Bois (93) » car nous allons mettre de nombreuses actions en place.

Source : La Révolution est en Marche

.

Témoignage de Valentin Bréban en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

Une piscine pour les riches à Aulnay-sous-Bois ? Que c’est dur à entendre !

Mercredi 12 décembre, réunion à l’École Fontaine des Prés sur le Centre Nautique, avec une quarantaine d’Aulnaysiens du quartier.

Le sujet : le calendrier des travaux et leurs nuisances. Mais bien sûr, les questions de l’assistance ont permis d’aborder beaucoup d’autres sujets, qui auraient intéressé tous les Aulnaysiens.

D’abord parce que les responsables de la construction (SPIE Batignolles) et ceux de l’exploitation (une filiale de SPIE Batignolles) ont tenu à présenter leur travail et leur fonctionnement. De ces professionnels, on apprend toujours plus que des élus. Ce sont des gens qui ont compris que communiquer objectivement vaut toujours mieux que de laisser la voie libre à toutes les interrogations. Et qui respectent les intéressés.

Notre rôle n’est pas de répercuter tout ce que nous ont dit les professionnels.

 C’est à la municipalité d’offrir une information qui ne soit pas verrouillée par la propagande, dans des réunions où la parole et donc le questionnement, sont libres.

Sur les aspects qui nous interrogent, nous pouvons retenir :

  • Que le financement du projet incombe à SPIE Batignolles, et que toutes les subventions de l’Etat, de la Région et du Département serviront à alléger la charge de cette entreprise privée.
  • Que la filiale exploitante, selon la logique de la Délégation de Service Public, percevra les droits d’entrée, la commune participant aux frais d’exploitation, dont une location pour les scolaires.
  • Le montant de ces droits (les plus élevés de tous les environs) est fixé par la municipalité, selon la logique suivante : cela correspond aux services proposés, ceux d’un vaste centre « aqualudique ». Peu importe que l’on ne soit intéressé que par le bassin de nage, on paie aussi l’accès aux installations de loisir (mais pas au fitness !).
  • Une partie de l’assistance insiste sur le fait que ces prix sont trop élevés pour beaucoup de familles avec plusieurs enfants. Il est répondu qu’il faut comparer ce coût à celui d’une place de cinéma ou d’un abonnement téléphonique. La qualité du produit, cela se paie. En d’autres termes, si l’on se veut bons parents, et que le budget est serré, il faudra choisir ! On n’est pas là pour faire du social, que diable !
  • Pour les élus, entendre dire (en substance) qu’il s’agit là d’une piscine pour les riches « cela fait mal » !

      Eh oui ! Il paraît qu’il n’y a que la vérité qui blesse…  

En résumé, ce sera un très bel équipement, très bien conçu, qui permettra  le retour de clubs de haut niveau, attirera des compétitions et redorera le blason de notre ville, mais dans une commune comme la nôtre, dans un département comme le nôtre, la dimension sociale d’un tel équipement ne peut être ainsi ignorée.

Source : communiqué Aulnay Environnement

Conseil de quartier Mitry -Ambourget le mercredi 12 décembre 2018

 Un conseil de quartier Mitry-Ambourget

est organisé le MERCREDI 12 DECEMBRE 2018

au réfectoire ambourget, 8 rue du 8 mai 1945 à Aulnay-Sous-Bois.

Ordre du jour:

  • Restitution des premières concertations sur les espaces publics
  • présentation des avancées de la maitrise d’oeuvre.

 

Source: courrier ci joint et mairie d’Aulnay, service démocratie proximité

Information de dernière minute du « Rassemblement Pour Aulnay » concernant la place Abrioux

Alors que nous réclamons depuis plus d’un mois d’avoir accès à plusieurs permis de construire dont celui de la place Abrioux (ancienne place Camélinat) :

Le Maire Bruno Beschizza organise via son service de l’urbanisme une réunion en catimini sur le devenir de la place lundi 10 décembre 2018 à 19h00 au restaurant La Bottega, place Abrioux !

Pourtant, le préfet, détenteur du contrôle de légalité, vient d’ordonner au maire de transmettre à l’association Aulnay Environnement toutes les informations relatives à ces constructions.

Pourquoi Bruno Beschizza refuse-t-il de transmettre les informations concernant les permis de construire, et pourquoi organise-t-il cette réunion à huis clos, en laissant les habitants de côté ?

Pour rappel, le coût municipal du projet du parking souterrain de la place Abrioux est de :

6 millions d’euros € pour 110 places, soit 55 000€ la place de parking aux frais des Aulnaysiens !

Sans oublier un futur immeuble rue de la république dénombrant 16 logements…sans places de parking ! Il y a donc eu dérogation du PLU, et les habitants en paieront le prix fort.

Et le Maire ose nous parler d’une bonne gestion des finances municipales, en totale transparence…

Il est important que tout le monde soit au courant ce qu’il se passe à Aulnay. S’il le faut, nous mobiliserons un huissier pour obtenir ces permis de construire.

Source : communiqué des membres du Rassemblement pour Aulnay

Rassemblement Pour Aulnay demande le retour au calme dans la ville

Madame, Monsieur, Chers Aulnaysiens,

Hier jeudi 6 décembre, des groupes d’individus s’en sont pris aux commerces de notre ville, détruisant et saccageant des enseignes. 

Ces actes inadmissibles doivent être condamnés de la manière la plus forte qui soit. Il est inacceptable que des individus profitent du mouvement social actuel pour piller et détruire. 

Aujourd’hui, parce que l’heure est grave, nous demandons à tous du sang-froid et de la solidarité. Toutes les bonnes volontés doivent être rassemblées : nous devons nous organiser pour mettre fin à ces dérapages et ainsi éviter toute escalade de la violence dans notre ville.

Parce qu’aujourd’hui la sécurité de la ville est mise en péril, nous demandons solennellement au préfet de la Seine-Saint-Denis de prendre toutes les dispositions pour ramener le calme et surtout la sécurité des personnes et des biens. Nous demandons également au Maire, Premier Magistrat de la ville, de sécuriser les abords des établissements scolaires et publics, des centres médicaux et des magasins pour que les événements d’hier ne se reproduisent pas. La police nationale, la police municipale, les médiateurs et l’ensemble des acteurs locaux et associatifs doivent être sollicités pour ramener le calme dans la ville. 

Enfin, parce que le climat national est particulièrement tendu, nous demandons à l’ensemble des politiques locaux, et notamment aux élus de tous bords, de faire preuve de responsabilité durant ces moments difficiles. 

Nous, élus du Rassemblement Pour Aulnay, nous tenons prêts pour toute initiative en faveur du retour au calme. 

Benjamin Giami
Président du groupe « Rassemblement Pour Aulnay »
Conseiller municipal 

Mohamed Ayyadi
Conseiller départemental 
Conseiller municipal 

Leila Abdellaoui
Conseillère municipale 

Karine Fougeray 
Conseillère municipale

%d blogueurs aiment cette page :