Publicités

Archives de Catégorie: Politique

Des dysfonctionnements dans plusieurs bureaux de vote à Aulnay-sous-Bois avec des bulletins manquants ?

Selon Oussouf Siby, militant PS à Aulnay-sous-Bois, des dysfonctionnements majeurs ont été constatés dans plusieurs bureaux de vote présidés par les élus de la majorité municipale LR.

En effet, toujours selon Oussouf Siby, de nombreux électeurs ont indiqué n’avoir pas pu se procurer le bulletin de vote de la liste Envie d’Europe portée par Raphaël GLUSKMANN. La faute à quoi? Les bulletins étaient par inadvertance restés dans les cartons. Négligence? Action concertée et délibérée ? Le militant PS se pose des questions.

Publicités

Mise au point de la sénatrice d’Aulnay-sous-Bois Annie Delmont Koropoulis concernant l’interdiction du voile en sortie scolaire

Madame, Monsieur,

Depuis quelques jours, je suis victime de cyber-harcèlement de la part de certaines personnes qui remettent en cause un choix du groupe Les Républicains du Sénat concernant l’accompagnement des sorties scolaires. Je veux avant tout dire qu’il ne sera jamais question pour moi de céder à de quelconques menaces ou tentatives d’intimidation qui n’honorent ni leurs auteurs tranquillement assis derrière leur écran, ni ceux qui croient pouvoir tirer un bénéfice politique de leur instrumentalisation.

Je souhaite en toute transparence expliquer les choses. Il convient pour cela de rappeler le contexte de ce vote. Depuis maintenant quelques années, les directeurs d’écoles maternelles et élémentaires font face à un débat non-tranché concernant la nécessité d’appliquer ou non, le principe de neutralité du service public aux accompagnants des sorties scolaires. En effet, dans le silence de la loi et d’une jurisprudence fluctuante, ils sont parfois considérés comme des collaborateurs bénévoles du service public de l’enseignement scolaire et se voient donc soumis aux mêmes obligations que les agents publics.

Cependant, sur tout le territoire, cette règle est appliquée de manière différenciée. Certains directeurs imposent la neutralité aux accompagnants pendant que d’autres directeurs n’en font pas autant. Cette situation qui créé des inégalités entre les écoles ne saurait perdurer à mon sens. Il ne doit pas exister de sous-citoyen ou de sous-école. La loi et les règles qui s’appliquent doivent être les mêmes pour tout le monde.

Durant les débats parlementaires, le Ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel BLANQUER, a dit avoir recommandé aux responsables
d’établissement de ne pas autoriser les signes religieux ostensibles lors des sorties scolaires. Cependant, cette recommandation n’a aucune valeur légale et fait porter au corps enseignant une responsabilité qui n’est pas la sienne.

À titre personnel, je considère que la laïcité doit s’appliquer pour tout le monde à l’intérieur des établissements scolaires. Les sorties scolaires, par nature, ne se déroulent pas à l’intérieur de l’établissement.

Aussi, je ne vois pas pourquoi, tant qu’il n’y a aucun prosélytisme, des mères de famille portant par exemple un voile, ne pourraient accompagner les enfants.

En effet, quelle serait la justification d’une pareille interdiction ? Si c’est la vision d’un signe religieux ostentatoire, faudra-t-il demander aux enfants de changer de trottoir s’ils croisent une religieuse dans la rue ?

Le Groupe Les Républicains du Sénat a obligé le gouvernement à se positionner par le vote d’un amendement. Cet amendement n’a pas vocation à être appliqué tel quel, mais à obliger le gouvernement à en tirer une conséquence légale : soit les accompagnants sont autorisés à porter un signe religieux, et la loi doit l’indiquer, soit c’est interdit, et la loi doit l’indiquer.

J’ai bien sûr, comme c’est l’usage, suivi la consigne de vote de mon groupe même si ma conviction personnelle, basée sur l’expérience de terrain, est évidemment beaucoup plus nuancée. Telle est ma position que j’assume parfaitement car je la crois équilibrée et respectueuse de toutes et tous : enfants, parents d’élèves et membres de la communauté éducative.

Source : communiqué de la sénatrice Annie-Delmont Koropoulis

Yannick Jadot et les écologistes cartonnent dans les quartiers pavillonnaires d’Aulnay-sous-Bois, mais pas dans le Nord

Si on ne peut comparer sérieusement le contexte des élections Européennes aux élections locales, il est toutefois intéressant de constater les disparités d’un quartier à l’autre dans une ville comme Aulnay-sous-Bois entre son quartier Sud pavillonnaire, son quartier Centre et ses immeubles de standing et ses quartiers Nord populaires.

Pour la liste e Yannick Jadot aux européennes 2019, nous constatons que les Aulnaysiens se sont beaucoup mobilisés pour lui dans les quartiers pavillonnaires du Sud, mais aussi dans le Centre Gare et dans une moindre mesure dans le Vieux-Pays. 

Dans le bureau n°4, dans le Centre Gare, il arrive en tête à égalité avec la liste Rassemblement National avec un total de 78 voix. Dans le secteur Sud et Centre, les écologistes font entre 15 et 20% des voix.

Dans le Nord de la ville, le résultat est beaucoup moins reluisant. Ici, la liste écologiste oscille entre 5 et 10% en général. Dans le bureau n°47, là où Hadama Traoré a cartonné, seuls deux Aulnaysiens ont choisi Yannick Jadot. Dans les quartiers du Nord de la ville, l’écologie semble encore un sujet abscons, loin des priorités du quotidien qui sont l’emploi, l’éducation et sur les difficultés de boucler les fins de mois…

Hadama Traoré réalise de bons scores dans les quartiers Nord d’Aulnay-sous-Bois, en tête dans le bureau n°44

Si Hadama Traoré, le leader de la Révolution Est En Marche (LREEM), n’a pas brillé sur le plan national aux élections européennes 2019, il a réalisé des scores plus qu’honorables dans les quartiers Nord de la ville d’Aulnay-sous-Bois, talonnant les listes dites traditionnelles de gauche.

Il arrive en tête au bureau n°44 avec 43 voix, devant la France Insoumise. Un lot de consolation pour M. Traoré qui pourrait avoir plus tard des ambitions locales.

La droite s’effondre à Aulnay-sous-Bois aux élections Européennes 2019, Hadama Traoré déçoit

Comme au niveau national, deux listes caracolent en tête à Aulnay-sous-Bois, cette fois-ci à égalité de voix puisque la liste En Marche menée par Nathalie Loiseau et la liste Rassemblement National de Jordan Bardella font chacune 2 846 voix. 

Grosse surprise, la liste Les Républicains de François-Xavier Bellamy ne récolte que 7,74% des voix, soit moins qu’au niveau national alors que le Maire Bruno Beschizza semble tout puissant. Est-ce un désaveu ou tout simplement les Aulnaysiens voient moins d’intérêt à voter LR aux Européennes qu’aux municipales ?

Hamada Traoré ne réussi qu’à faire 2,31% des voix à Aulnay, sa ville natale, derrière la liste UPR de François Asselineau. Une belle claque qui montre que les réseau sociaux sont encore loin de peser efficacement sur les scrutins.

Ci-dessous le détail que nous avons repris à notre confrère Hervé Suaudeau, qui a fait un travail d’orfèvre :

  • Liste n°5 : 2846 voix – 18,48% – RENAISSANCE SOUTENUE PAR LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE, LE MODEM ET SES PARTENAIRES – Mme Nathalie LOISEAU
  • Liste n°23 : 2846 voix – 18,48% – PRENEZ LE POUVOIR, LISTE SOUTENUE PAR MARINE LE PEN – M. Jordan BARDELLA
  • Liste n°30 : 1808 voix – 11,74% – EUROPE ÉCOLOGIE – M. Yannick JADOT
  • Liste n°1 : 1608 voix – 10,44% – LA FRANCE INSOUMISE – Mme Manon AUBRY
  • Liste n°29 : 1191 voix – 7,74% – UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE – M. François-Xavier BELLAMY
  • Liste n°12 : 886 voix – 5,75 % – ENVIE D’EUROPE ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE – M. Raphaël GLUCKSMANN
  • Liste n°21 : 749 voix – 4,86 % – LISTE CITOYENNE DU PRINTEMPS EUROPÉEN AVEC BENOÎT HAMON SOUTENUE PAR GÉNÉRATION.S ET DÈME-DIEM 25 – M. Benoît HAMON
  • Liste n°11 : 543 voix – 3,53 % – LES EUROPÉENS – M. Jean-Christophe LAGARDE
  • Liste n°19 : 533 voix – 3,46 % – POUR L’EUROPE DES GENS CONTRE L’EUROPE DE L’ARGENT – M. Ian BROSSAT
  • Liste n°15 : 483 voix – 3,14 % – LE COURAGE DE DÉFENDRE LES FRANÇAIS AVEC NICOLAS DUPONT-AIGNAN. DEBOUT LA FRANCE ! – CNIP – M. Nicolas DUPONT-AIGNAN
  • Liste n°20 : 382 voix – 2,48 % – ENSEMBLE POUR LE FREXIT – M. François ASSELINEAU
  • Liste n°6 : 356 voix – 2,31 % – DÉMOCRATIE REPRÉSENTATIVE – M. Hamada TRAORÉ
  • Liste n°31 : 320 voix – 2,08 % – PARTI ANIMALISTE – Mme Hélène THOUY
  • Liste n°9 : 277 voix – 1,8 % – URGENCE ÉCOLOGIE – M. Dominique BOURG
  • Liste n°18 : 129 voix – 0,84 % – LUTTE OUVRIÈRE – CONTRE LE GRAND CAPITAL, LE CAMP DES TRAVAILLEURS – Mme Nathalie ARTHAUD
  • Liste n°34 : 109 voix – 0,71 % – UNE EUROPE AU SERVICE DES PEUPLES – M. Nagib AZERGUI
  • Liste n°28 : 93 voix – 0,6 % – ALLIANCE JAUNE, LA RÉVOLTE PAR LE VOTE – M. Francis LALANNE
  • Liste n°7 : 65 voix – 0,42 % – ENSEMBLE PATRIOTES ET GILETS JAUNES : POUR LA FRANCE, SORTONS DE L’UNION EUROPÉENNE ! – M. Florian PHILIPPOT
  • Liste n°22 : 37 voix – 0,24 % – À VOIX ÉGALES – Mme Nathalie TOMASINI
  • Liste n°33 : 30 voix – 0,19 % – UDLEF (UNION DÉMOCRATIQUE POUR LA LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ) – M. Christian Luc PERSON
  • Liste n°4 : 27 voix – 0,18 % – PARTI PIRATE – Mme Florie MARIE
  • Liste n°32 : 21 voix – 0,14 % – LES OUBLIÉS DE L’EUROPE – ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES ET INDÉPENDANTS – ACPLI – M. Olivier BIDOU
  • Liste n°17 : 13 voix – 0,08 % – DÉCROISSANCE 2019 – Mme Thérèse DELFEL
  • Liste n°26 : 12 voix – 0,08 % – ESPÉRANTO – LANGUE COMMUNE ÉQUITABLE POUR L’EUROPE – M. Pierre DIEUMEGARD
  • Liste n°14 : 11 voix – 0,07 % – MOUVEMENT POUR L’INITIATIVE CITOYENNE – M. Gilles HELGEN
  • Liste n°8 : 9 voix – 0,06 % – PACE – PARTI DES CITOYENS EUROPÉENS – M. Audric ALEXANDRE :
  • Liste n°10 : 6 voix – 0,04 % – LISTE DE LA RECONQUÊTE – M. Vincent VAUCLIN
  • Liste n°13 : 3 voix – 0,02 % – PARTI FÉDÉRALISTE EUROPÉEN – POUR UNE EUROPE QUI PROTÈGE SES CITOYENS – M. Yves GERNIGON
  • Liste n°25 : 2 voix – 0,01 % – PARTI RÉVOLUTIONNAIRE COMMUNISTES – M. Antonio SANCHEZ
  • Liste n°27 : 2 voix – 0,01 % – ÉVOLUTION CITOYENNE – M. Christophe CHALENÇON
  • Liste n°2 : 1 voix – 0,01 % – UNE FRANCE ROYALE AU COEUR DE L’EUROPE – M. Robert DE PREVOISIN
  • Liste n°3 : 0 voix – 0 % – LA LIGNE CLAIRE – M. Renaud CAMUS
  • Liste n°16 : 0 voix – 0 % – ALLONS ENFANTS – Mme Sophie CAILLAUD
  • Liste n°24 : 0 voix – 0 % – NEUTRE ET ACTIF – Mme Cathy Denise Ginette CORBET

La participation ne s’élève qu’à 36,23% (16066 votants pour 44339 inscrits)
Votes blancs 408 2,54%
Votes nuls 261 1,62%
Exprimés 15 397 34,73%
Abstention 28 273 63,77%
Procuration 207 1,29%

Hassen Farsadou critique la sénatrice d’Aulnay-sous-Bois Annie Delmont Koropoulis qui est contre le port du voile dans les sorties scolaires

Dans un département, où la population musulmane est de 700 000 personnes soit 45% de la populations en Seine-Saint-Denis. Notre Sénatrice, Annie Delmont-Koropoulis a voté POUR l’interdiction du voile dans les sorties scolaires.

Par ailleurs, elle a été la Marraine de Laurent Wauquiez au congrès des Républicains de 2017. Je comprends mieux d’où vient cette haine envers les musulmans.
C’est une honte qu’un élue de la république qui représente la Seine saint Denis au Sénat ait voté POUR l’interdiction du voile dans les sorties scolaires.

La sénatrice a pour habitude de se déplacer dans les événements organisés par des associations musulmanes. Aujourd’hui elle a voté POUR l’interdiction du voile dans les sorties scolaires.

Je suis réellement déçu du comportement hypocrite de notre sénatrice.

Source : communiqué du président de l’EMJF Hassen Farsadou

Vademecum du parfait Aulnaysien Pour le projet Val Francilia, réunion le 28 mai

NE RIEN VOIR

Jamais on ne lui montrera que le projet prévoit de construire sur 5 hectares du parc Ballanger.

Oxygène n’en dit rien, et ne montrera jamais ce plan de la société Richez, visible sur son site !

NE RIEN DIRE

tous ceux qui expriment leur opposition à ce projet sont dénoncés

comme propagateurs de fake news et couverts d’invectives !

NE RIEN ENTENDRE

 à l’exemple de la mairie, rester sourd à toute solution alternative.

Car la « concertation » engagée est une mascarade :

Exemple de ce qu’on peut obtenir : la mise en place d’un terrain de pétanque sur le site.

UNE VRAIE CONCERTATION COMMENCE PAR L’ASSOCIATION DES HABITANTS À LA DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES.

Or ce document, la mairie  refuse même de le communiquer ! Pour elle, la destruction et la privatisation de 5 hectares du parc ne sont pas négociables !

Nous ne pouvons laisser détruire un patrimoine cher aux Aulnaysiens !

Venez en débattre avec Aulnay Environnement le Mardi 28 mai 2019 de 19h15 à 22h15 à la salle du Hameau (2 rue des érables, près de la Mairie annexe Ambourget).

Source : communiqué Aulnay Environnement

Réunion organisée par l’association  » Vivre mieux ensemble à Aulnay-Sous-Bois » ce jeudi soir

Chères toutes et tous,

Jeudi 16 mai 2019 à 19h45 à la salle Dumont nous vous proposons une soirée exceptionnelle avec une question de fond en ces temps d’élections:

Le municipalisme peut-il réenchanter la démocratie locale en Europe ?
Des élus administrés par les habitants, est-ce possible?

Avec une invitée passionnante et experte, nous vous invitons ce mois-ci à découvrir des citoyen.ne.s qui pratiquent (une démocratie ouverte, concrète et approfondie à l’échelle de leur commune, petite ou grande.
Élisabeth Dau est l’une des figures du renouveau de la démocratie en Europe, en travaillant la question du municipalisme dans le Mouvement Utopia et en conseillant CommonsPolis. Elle nous expliquera les processus démo-cratiques mis en place à Barcelone, Saillans et Grenoble qu’elle a accompagnés et nous présentera des représentants de collectifs citoyens en Île-de-France, dont le collectif Aulnay Bien Commun.

A jeudi pour cette soirée unique!

Communiqué du service de presse du maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza

@Le Parisien

Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-joint le courrier adressé à deux conseillers municipaux d’opposition concernant la sécurité. Ce courrier répond à la saisine adressée au Maire le 2 mai dernier. Le texte du courrier est reproduit ci-après.
Bien cordialement,

Messieurs les Conseillers municipaux,

Par votre courrier en date du 2 mai dernier, vous vous inquiétez de ce que vous décrivez comme une forte augmentation de l’insécurité sur notre ville. 

Afin de vous porter une information complète et précise, j’ai immédiatement saisi les services de la Police municipale afin qu’ils me fassent parvenir un état situationnel sur la délinquance de proximité, à partir des chiffres qui nous sont transmis par l’État par le biais de la Direction de la Tranquillité et de la Sécurité Publique de la Seine-Saint-Denis (DTSP 93).

Ces derniers indiquent que, sur l’année 2018, les attaques aux biens et les vols violents baissent de 24,61 % et les cambriolages de résidence principale baissent de 3,95 %. Cette baisse des cambriolages se confirme d’ailleurs sur le cumul des trois premiers mois de l’année 2019 avec une baisse de 13,98 %, qui atteint même un recul historique de 39,39 % sur le seul mois de mars 2019. 

Concernant la réitération d’agressions visant des personnes âgées qui ont pu être constatées ces dernières semaines, elles ont fait l’objet d’un traitement prioritaire des services de la Police municipale. Je me félicite à cet effet de l’action de nos services, puisqu’elles ont systématiquement donné lieu à l’interpellation des auteurs et leur remise aux services de la Police nationale.

Bien sûr, si les chiffres venant des services de l’État montrent une tendance baissière, et c’est bien heureux, qui se confirme en ce début d’année, tant qu’il y aura une seule victime, vous pouvez compter sur ma détermination à ne relâcher en aucun cas la vigilance de nos services. Je tiens d’ailleurs à saluer l’action au quotidien de nos forces de l’ordre qui font un travail exemplaire au service de la sécurité de tous.

Aussi, dans votre rôle de Conseiller municipal, vous n’êtes pas sans savoir que vous devez diriger les plaignants vers les services compétents. Ils pourront ainsi bénéficier d’une prise en charge et d’un suivi afin d’établir au plus juste les plans d’actions qui permettent d’enrayer la hausse de la délinquance que nous avons connu jusqu’en 2014. 

Je pense notamment aux commerces et aux entreprises, mais aussi aux particuliers, que nous accompagnons régulièrement grâce à des étude de sûreté de leurs emprises, jusqu’aux préconisations et mesures à prendre afin d’empêcher ou de compliquer le passage à l’acte.

Vous connaissez mon engagement résolu et constant sur les questions de sécurité. À cet égard, vous devriez vous souvenir que la municipalité a fait de cette problématique l’une des priorités de la mandature à travers la mise en œuvre des recommandations du diagnostic local de sécurité réalisé en début de mandature sur les problématiques d’incivilités, de délinquance et de tranquillité publique. 

Nous avons ainsi mis en place une Police municipale qui est sur le terrain 24h/24 et 7j/7, avec des effectifs renforcés, formés et mieux équipés. Nous avons déployé un grand plan pluriannuel de vidéoprotection qui a porté le nombre de caméras à 350 sur le territoire de la commune qui n’en comptait qu’une vingtaine en 2014. Nous avons aussi organisé le retour en régie de la téléalarme, qui permet une intervention dans un délai de 5 à 7 minutes après la détection d’une intrusion. 

De la même manière, nous n’avons de cesse depuis mon élection, de travailler de concert et en parfaite synergie avec les services de l’État afin d’améliorer la sécurité des Aulnaysiennes et des Aulnaysiens. La mise en place d’un Conseil des Droits et Devoir des Familles (CDDF), l’élaboration d’une convention de coordination avec les services de la Police nationale, ou la mise en œuvre d’une Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (STSPD) sont autant d’actions que nous menons afin de parfaire la coproduction de sécurité à laquelle je crois profondément. 

L’action de notre commune est saluée par l’État sur ces questions comme l’a rappelé, lors de sa visite du 20 septembre dernier, le Ministre de l’Intérieur d’alors, Monsieur Gérard COLLOMB. C’est d’ailleurs ce qui a permis à notre commune d’obtenir d’être un site pilote pour l’expérimentation de la Police de Sécurité du Quotidien, dispositif auquel candidatent de nombreuses autres communes de Seine-Saint-Denis aujourd’hui.

Tels sont les éléments que je souhaitais porter à votre connaissance, et qui j’en suis convaincu, ne peuvent qu’emporter votre pleine et entière adhésion, tant par les résultats concrets et vérifiés sur le terrain, que par les moyens mis en œuvre. 

Je vous prie d’agréer, Messieurs les Conseillers municipaux, l’expression de mes salutations distinguées.

Bruno BESCHIZZA
Maire d’Aulnay-sous-Bois

Incivilités, agressions, cambriolages…que fait la mairie d’Aulnay-sous-Bois ?

Illustration

Incivilités, agressions, cambriolages… Vous avez été nombreux à nous faire part de la situation qui se dégrade dans le quartier du Vieux-Pays et, plus largement, dans l’ensemble de la ville d’Aulnay.

Ces derniers jours, ce sont nos aînés qui ont subi des agressions ou des tentatives d’agressions. Les Aulnaysiens ne peuvent plus vivre dans la crainte de cambriolages ou d’agression. Les commerçants ne doivent plus vivre dans la peur que l’on porte atteinte à leurs outils de travail.

Nous avons alerté à plusieurs reprises le Maire et ses services pour qu’ils interviennent.

Vous trouverez au verso une copie du courrier que nous lui avons transmis.
Alors que notre ville est fortement équipée en matière de sécurité (3,4 millions € investis), l’insécurité est toujours là.

Il n’y a qu’à regarder dans les villes alentours où les cambriolages ont diminué de 33% au Blanc-Mesnil, de 20% à Bobigny, ou de 15% à Gagny !

Pourtant, à Aulnay, les chiffres restent sensiblement les mêmes, avec 263 cambriolages constatés en 2018, soit plus d’un cambriolage tous les 2 jours !

Bruno BESCHIZZA doit cesser la communication à outrance et défendre les Aulnaysiens. Cette autosatisfaction du Maire est inacceptable. Nous l’invitons à prendre par exemple le RER afin de constater le climat de peur aux abords de la gare d’Aulnay le soir.

Voilà la situation à Aulnay, voilà le quotidien des Aulnaysiens, alors que le Maire se plait à dire l’inverse dans son magazine « Oxygène » !

Nous vous tiendrons informés de la suite donnée, et nous nous tenons à votre entière disposition à l’adresse suivante : rpaulnay93@gmail.com

Source : communiqué RPE Aulnay

%d blogueurs aiment cette page :