Archives du blog

Une armoire fibre SFR incendiée dans le quartier Chanteloup à Aulnay-sous-Bois

Il ne se passe pas un mois sans qu’un incident affecte le réseau fibre optique SFR à Aulnay-sous-Bois. Armoires non protégées de type portes ouvertes, vol de câble, sabotage et désormais incendie mettent les nerfs des abonnés à rudes épreuves.

Dernièrement, une armoire fibre a été incendiée dans le quartier de Chanteloup à Aulnay-sous-Bois. Compte-tenu des dégâts, il faudra l’intervention de EDF puis de SFR pour tout remettre en état. Il est possible que cela prenne plusieurs semaines au minimum.

Pourquoi ces actes de vandalisme ? Qu’en tirent les auteurs ? Avec l’explosion du télétravail, ce type de comportement devient de plus en plus nuisible.

Gros succès du dépistage anti-Covid salle Chanteloup à Aulnay-sous-Bois

Hier, la salle Chanteloup a accueilli une journée de dépistage de la Covid-19 en partenariat avec la Région Île-de-France et la Croix Rouge. Près d’une centaine d’aulnaysiens se sont déplacés pour effectuer un test antigénique permettant un résultat en 20 minutes.

Incivilités et tapages nocturnes dans plusieurs quartiers de la ville d’Aulnay-sous-Bois, le riverains deviennent fous !

Plusieurs lecteurs se sont adressées à la rédaction pour signaler des incivilités nocturnes à répétition dans plusieurs quartiers de la ville : Nonneville, Chanteloup, Paul Cézanne, Savigny, Edgar Dégas…

Bien souvent, des jeunes et des moins jeunes sortent après minuit et tapent la discute devant les fenêtres des résidents, criant et riant très fort, empêchant les gens de dormir.

Parfois, les chiens sont de sortie et aboient à la moindre occasion. Il nous a même été reporté que des enfants de quelques années se retrouvent avec leur parent après 1 heure du matin en train de « brayer », sans que ces mêmes parents ne réagissent.

La première adjointe annonce un arrêté pour interdire la vente d’alcool après 22h dans les épiceries de la ville. Pour certains, tout ceci est la faute de la canicule, les gens sortent la nuit pour profiter d’un bol d’air frais. Soucis : ces mêmes personnes doivent faire la sieste la journée, mais d’autres partent travailler…

Ci-dessous, une vidéo d’un témoignage d’un riverain qui se plaint de ces incivilités :

Aulnay Environnement s’indigne d’une nouvelle station de lavage quartier Chanteloup

Monsieur le Maire

Nous sommes fort surpris qu’un terrain dans la zone de Chanteloup actuellement boisé puisse devenir une station de lavage. Développer des zones de fraîcheur, des endroits de détente pour les riverains et les travailleurs est plus compatible avec les problèmes de réchauffement climatique.

Une station de lavage dans la rue Isaac Newton risque de bloquer l’accès à la fourrière et augmentera le nombre de voitures et l’utilisation d’eau.

Il faudrait étudier une zone de stationnement et de passage de la Police Municipale dans la rue Isaac Newton et la rue Joliot Curie afin de faire respecter cet endroit.   

Nous restons à votre disposition pour une concertation avec les habitants sur cet aménagement. 

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments respectueux et notre entier  dévouement  à notre ville.

Source : Aulnay Environnement

Le préfet ordonne la fermeture de la mosquée Chanteloup à Aulnay-sous-Bois

L’Etat pointe des problèmes de normes non respectées. L’Acas, qui gère le site, a saisi un avocat pour contester cette décision.

« Mosquée fermée – arrêté préfectoral ». L’écriteau apposé sur la porte vitrée de la salle de prière du quartier Chanteloup, à Aulnay-sous-Bois, est clair. Le 8 juillet, les services de l’Etat ont ordonné la fermeture de cette mosquée installée au rez-de-chaussée d’un bâtiment de bureaux « pour des raisons de sécurité ». 200 à 300 fidèles fréquentent ce lieu le vendredi, et une centaine en semaine.

Selon l’arrêté, cette décision fait suite à une « visite inopinée » de contrôle, « démontrant que les conditions de sécurité pour recevoir du public ne sont pas remplies par l’établissement ».

Nombre insuffisant d’issues de secours

En cause, le « nombre insuffisant d’issues de secours au regard de l’effectif susceptible d’être accueilli […] ». Autre problème noté par les services de l’Etat : « L’incertitude concernant la réaction au feu des matériaux de revêtements ».

Mais pour Cédric Clémençon, président de l’Association cultuelle Aulnay sud (ACAS) depuis deux ans, les causes de cette décision sont ailleurs.

L’association conteste

« Ce sont des raisons politiques », estime-t-il. Et de faire l’historique de la structure : « Cette salle de prière existe depuis huit ans environ. Jusqu’à ce que j’en reprenne les rênes, elle n’était pas gérée, aucun travaux n’ont été réalisés ni aucune mise aux normes… Je suis arrivé, on a installé des extincteurs, des portes de sécurité, on a tout refait sur mes fonds ! »

L’association a saisi un avocat pour contester cette décision préfectorale. « Nous allons mandater expert et huissier pour qu’ils constatent les travaux de mise aux normes », confie encore le responsable, qui « ne voit pas ce qu’il pourrait améliorer ».

En attendant, les fidèles devraient prier sur le petit parking attenant à la salle.

Source et article complet : Le Parisien

On ne vide plus le container à verres situé quartier de Chanteloup à Aulnay-sous-Bois, pourquoi ?

Le container à verres à verre situé au niveau du quartier de Chanteloup ne serait plus vidé depuis plusieurs semaines selon un riverain agacé. Les bidons d’huile de vidange jonchent le sol et  les sacs de bouteilles vides s’amassent autour du container plein à ras.

Pourquoi ce container n’est plus vidé ? Pourquoi laisse t-on cet endroit aussi sale sans intervenir ? Notre lecteur se pose beaucoup de questions.

Deux barres d’immeubles et cinq histoires à Aulnay-sous-Bois

Cinq histoires, cinq fragments de vie par cinq habitants de la résidence Chanteloup à Aulnay-sous-bois. Mehdi, Sabrina, Marc et Marie-Jeanne racontent. 

Mehdi habite à Aulnay depuis vingt ans, il travaille dans un entrepôt qui produit de la viande pour kebab. Un jour, une de ses anciennes camarades de classe lui demande s’il sait comment faire pour monter sur le toit d’un immeuble. Il lui indique le chemin et la voit ensuite assise sur le rebord. En bas, la peur monte. Quand les pompiers arrivent pour l’arrêter, il monte les rejoindre.

Je voulais essayer de savoir pourquoi elle voulait se suicider. Je lui ai dit qu’elle allait gâcher sa vie en sautant, que peut-être elle serait heureuse plus tard. (…) Elle m’a regardé, elle a eu les larmes et en fin de compte elle s’est levée. Je lui ai tendu mes bras. Mehdi

Marc habite également résidence Chanteloup. Il est entrepreneur en bâtiment. Un jour, pour un chantier à Paris, il fait appel à un jeune menuisier originaire d’Ukraine. Les deux hommes se lient d’amitié et Marc décide de continuer à le faire travailler, bien qu’il soit sans papiers. Il entame alors des démarches administratives pour l’aider et raconte les difficultés qu’il a rencontrées.

J’ai été obligé de le garder pendant un an et demi au noir parce qu’il n’y avait pas moyen qu’il ait le droit de travailler. J’ai continué à l’employer (…) mais c’est sûr que ça obligeait à ne pas pouvoir le déclarer. Marc

Sabrina a vingt-deux ans. Elle porte le voile. Un jour, dans le bus, elle se fait agresser et insulter par deux hommes.

Il m’ont bousculée et m’ont dit « soumise, dégagez de notre pays » (…). J’ai vraiment pas peur, donc je leur ai répondu qu’un pardon ce serait gentil. Sabrina

Ils ont essayé de tirer sur mon voile pour me l’enlever.(…) Ça s’est fini avec mon copain qui est venu me rejoindre. C’est marrant, quand il y a un homme il n’y a jamais d’agression. Sabrina 

Source et article complet : France Culture

Opération « quartier propre » a chanteloup ce mercredi 15 novembre 2017

La Ville organise une opération «quartiers propres» à Chanteloup.

Le mercredi 15 novembre 2017 de 13h30 à 17h

Afin de participer à l’amélioration du cadre de vie des Aulnaysiens, la Ville, en partenariat avec les bailleurs (Toit et joie, Aulnay Habitat), organise une demi-journée consacrée à la propreté dans le quartier Chanteloup.

Cet après-midi, baptisé « Opération quartiers propres », s’articulera autour d’actions de nettoyage et de stands d’information et de sensibilisation à la propreté et au développement durable.

Rendez-vous :

  • place vaillant

Au programme : 

  • Animations, stands et jeux,
  • Opérations récupération et propreté

 

 

Marc Masnikosa s’insurge contre les détritus jetés dans son quartier Chanteloup à Aulnay-sous-Bois

La propreté à Aulnay-sous-Bois, c’est l’affaire de tous ! Marc Masnikosa, homme politique proche d’Emmanuel Macron, actif dans son quartier de Chanteloup, a eu un coup de sang lorsqu’il a vu un propriétaire d’une camionnette blanche jeter un épis de maïs sur le trottoir. Alors que le quartier est confronté à une prolifération de rats et de cafards, ces gestes d’incivilité semblent être des gouttes qui font déborder le vase. Selon M. Masnikosa, ce propriétaire « aurait de la famille au sein du conseil municipal ». Il en appelle à la vigilance d’Amélie Pinheiro (adjointe) et à Hervé Suaudeau, opposant à Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois.

Ci-dessous, le message que M. Masnikosa fait passer :

« A l’heure ou des assos et des habitants se battent contre les rats et les cafards dans leurs quartiers , moi dans le mien le proprio de ce camion jette son épis de mais au sol et trouve normal qu’il y ai des rats cela fait campagne selon ses mots , il faut dire qu’il vidange a même la rue ses véhicules mais comme il aurait apparemment de la famille au conseil municipal tout est permis .Votre avis ? Chérif EchoFauto @larevolutionestenmarche Herve Suaudeau Amélie Pinheiro« 

Vidéo : des travaux dans le quartier Chanteloup à Aulnay-sous-Bois après une explosion d’un appartement

Explosion_Chanteloup_Aulnay

Vidéo

Aurore Buselin vous invite à découvrir en vidéo les travaux effectués au niveau de l’immeuble explosé à Chanteloup, suite à un sinistre qui a eu lieu il y a quelques mois, en cliquant sur l’image ci-contre.

%d blogueurs aiment cette page :