Archives de Catégorie: Commerces

O’Parinor à Aulnay-sous-Bois adapte les horaires d’ouverture au couvre-feu

Les boutiques du centre commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois seront désormais ouvertes du lundi au samedi, de 09h à 18h et le dimanche de 10h à 18h.

Pour le magasin Carrefour, l’ouverture a lieu dès 8h jusqu’à 18h du lundi au samedi et de 9h à 12h30 le dimanche (sauf le dimanche 24 janvier où le magasin sera ouvert de 9h à 18h.

Les horaires sont susceptibles de varier selon les boutiques, n’hésitez pas à vérifier sur le site Internet du magasin.

Démarrer son business en ligne, une solution pour survivre dans un monde en pleine mutation ?

L’épidémie de Covid a rebattu les cartes. La popularisation du commerce en ligne avec des géants comme Amazon et les difficultés de concilier vie professionnelle et contraintes liées au couvre-feu ou au confinement ont changé le comportement des consommateurs. Alors que tout le monde parle du monde d’après (c’est à dire, après la pandémie du Covid-19), de nombreux particuliers qui ont perdu leur emploi ou qui se retrouvent dans un marché du travail complètement chamboulé décident de plus en plus de lancer leur propre affaire.

Cependant, se lancer dans la création d’un commerce en ligne sans pour autant avoir les bases dans le commerce, le marketing et la réglementation d’import-expert s’apparente à une mission kamikaze. Cela peut non seulement échouer à atteindre les objectifs souhaités, mais cela peut aussi causer de gros problèmes avec des clients insatisfaits et de possibles poursuites.

Afin de ne pas passer par l’étape « école de commerce », il existe de nombreuses formations en ligne permettant d’obtenir les bases dans le e-commerce et éviter ainsi les erreurs les plus courantes. Il existe des formations gratuites que l’on peut suivre sur YouTube ou autres plateformes, ainsi que des formations payantes qui vont dans le détail et propose des scénarios complets de création de commerce en ligne, comme celles du désormais très célèbre Yomi Denzel.

Plusieurs plateformes permettent de créer son site e-commerce et de vendre des produits sans pour autant avoir du stock. Shopify et Facebook sont les deux plateformes les plus populaires à cet effet. En s’appuyant sur le Shoplifting (en gros, attendre la commande d’un client pour se procurer le produit auprès d’un fournisseur tout en obtenant une marge), n’importe quel particulier peut désormais se lancer dans les affaires sans devoir effectuer de gros investissements au départ. Cependant, les notions de marketing, les bases dans la stratégie commerciale et les outils de communications sont importants pour éviter de se perdre dans un univers ultra concurrentiel. Les formations en ligne sont là pour vous donner les bases et éviter de vous donner de faux espoirs.

Enfin, pour éviter de vous donner de faux espoirs, gagner beaucoup d’argent dans le e-commerce ou le Shoplifting ne se fait pas en claquant des doigts. Cela nécessite beaucoup d’efforts et d’abnégation, et bien connaître les techniques du Web pour vous démarquer de vos concurrents.

Source : contribution externe

Covid-19, les commerces autorisés à ouvrir tous les dimanches de janvier en Seine-Saint-Denis

Pour compenser la perte d’activités liée à la situation du Covid, les commerces de Seine-Saint-Denis sont autorisés à ouvrir tous les dimanches de janvier. 

La préfecture rappelle que l’arrêté ne permet pas aux employeurs de déroger « au strict respect du principe du volontariat » et que le salarié qui refuse de travailler le dimanche « ne peut pas faire l’objet d’une mesure discriminatoire ». 

Avant Noël, les jours «décisifs» de Patricia, vendeuse déco à Aulnay-sous-Bois en plein Covid

Comme beaucoup de commerces de proximité, sa petite boutique a souffert durant les deux confinements. A coups de système D et d’énergie, elle tente de sauver les meubles durant la période cruciale des fêtes.

« Heureuse de vous retrouver ! » L’affiche, placardée par Patricia devant sa vitrine, résonne comme un cri du cœur. Elle semble héler le badaud, l’inviter à passer le pas de la porte de cette petite boutique baptisée « Libellule », où l’on trouve des articles déco, des senteurs et des idées cadeaux, en plein cœur du coquet centre-ville d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Des clients, Patricia, comme plusieurs milliers de commerces dits « non essentiels » en France, n’en a pas vu durant deux confinements. Rouverte depuis le 28 novembre, et désormais dans la dernière ligne droite avant Noël, elle doit sauver sa saison.

Période « ultra-stratégique »

« Je réalise 30 % à 40 % de mon chiffre d’affaires avant les fêtes de fin d’année. C’est une période ultra-stratégique pour moi, eu égard à la nature de ce que je vends : des idées cadeaux, de la décoration de table, des bougies, des senteurs… Typiquement ce que l’on peut retrouver au pied du sapin pour des adultes », résume Patricia, presque sexagénaire blonde platine, qui s’est installée il y a cinq ans.

Elle a dû, ces dernières semaines, réapprendre à faire son métier, user du système D, pour préserver son activité. « Je suis ouverte 7 jours sur 7, j’ai étendu mes horaires d’ouverture pour m’adapter totalement à la clientèle. Par exemple, il y a désormais des clientes qui, par crainte du Covid-19, ou par habitude d’être seule dans les boutiques, préfèrent désormais le rendez-vous. Alors, j’ai dédié des plages horaires, certains soirs, à des rendez-vous pour ceux qui le souhaitent », explique Patricia.

Source, photo et article complet : Le Parisien

Le magasin Decathlon quitte Aéroville et déménage à O’Parinor Aulnay-sous-Bois !

Depuis mardi 24 novembre, votre magasin Decathlon Aéroville a déménagé dans le centre commercial O’Parinor !

Situé au niveau de l’entrée Carrefour, notre nouveau magasin s’agrandit sur 3 300 m2 pour vous proposer encore plus de choix de produits et d’équipements de sport!

L’équipe de sportifs passionnés sera heureuse de vous accueillir pour vous conseiller dans vos achats de Noël !
Dans ce contexte COVID, le magasin est pour le moment fermé au public jusqu’à vendredi. La direction du magasin espère pouvoir vous accueillir dès aujourd’hui pour le retrait de colis et peut-être dès samedi en magasin.

La sénatrice, le maire et le député d’Aulnay-sous-Bous implorent Jean Castex de laisser les commerces vivre

Le nouveau confinement, s’il est moins sévère que celui du printemps 2020, impose la fermeture de nombreux commerces de proximité, dont les aides sont jugées insuffisantes pour préserver leurs activités. Annie-Delmont Koropoulis, sénatrice de Seine-Saint-Denis, Bruno Beschizza, maire d’Aulnay-sous-Bois et Alain Ramadier, député de la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis, ont écrit une lettre au premier ministre Jean Castex pour expliquer la nécessité de laisser les commerces ouvrir.

Vous pouvez lire cette lettre en cliquant ici.

Vapoter au lieu de fumer : 10 avantages de l’e-cigarette

L’e-cigarette est tendance comme alternative à la cigarette classique. Surtout lorsque vous ne voulez pas ou ne pouvez pas arrêter de fumer tout de suite.

L’e-cigarette est une alternative beaucoup plus saine à la cigarette conventionnelle et aide chaque fumeur à réduire sa consommation de cigarette classique.

De plus, avec la e-cig, vous pouvez profiter de saveurs uniques et acheter votre arôme cigarette électronique en ligne très facilement.

Pourquoi tout le monde ne passe-t-il pas aux cigarettes électroniques?

Si la cigarette électronique présente tant d’avantages par rapport à la cigarette conventionnelle, pourquoi tous les consommateurs de tabac classiques ne passent-ils pas au vapotage?

D’une part, la e-cigarette ne brûle pas de tabac et donc pas de nicotine, qui est censée détendre notre corps comme substance de recherche et neurotoxine.

D’un autre part, cela pourrait aussi être dû au fait que l’arôme ne plaît pas à tous les fumeurs. Certains fumeurs préfèrent l’odeur et le goût d’une cigarette classique ou évitent tout simplement la nouvelle technologie d’une cigarette électronique.

De plus, dans des cas exceptionnels, l’e-cigarette peut entraîner une déshydratation. Par conséquent, le consommateur doit au moins boire initialement plus d’eau.

Autre petit inconvénient pour la santé: les principaux composants des liquides à base de nicotine sont principalement le propylène glycol et la glycérine végétale. Ces deux additifs alimentaires peuvent très rarement entraîner des réactions allergiques.

Même si tous les fumeurs ne peuvent jamais être convaincus du passage à la e-cigarette, une chose est incontestable : la e-cigarette est plus saine que la cigarette classique, tant pour le consommateur que pour son entourage.

Mais en quoi une cigarette électronique diffère-t-elle de la cigarette classique ?

Une e-cigarette est un petit appareil électronique qui vaporise le propylène glycol et la glycérine avec une saveur supplémentaire.

Cela signifie qu’aucun tabac n’est fumé, comme on en a l’habitude avec les cigarettes traditionnelles, mais la vapeur générée est inhalée

Ces e- liquides contiennent parfois de la nicotine et sont enrichis d’arômes. Lors de son évaporation, le liquide est chauffé par un petit serpentin de chauffage. Le consommateur inhale le brouillard résultant. La e-cigarette est également connue sous le nom de vape en raison du processus.

Les avantages d’une e-cigarette

Jusqu’ici tout va bien, mais pourquoi les fumeurs devraient-ils préférer la cigarette électronique à la cigarette classique ? Les arguments en faveur de l’e-cigarette sont nombreux. Ce sont les 10 avantages les plus importants de la cigarette électronique.

  • Avantages santé

Passons directement à la raison la plus importante et principale pour laquelle les fumeurs devraient passer aux cigarettes électroniques.

C’est une alternative plus saine à la combustion du tabac. La vapeur inhalée d’une cigarette électronique ne contient pas le goudron, le monoxyde de carbone ou d’autres toxines présentes dans les cigarettes conventionnelles.

Le fumeur reçoit ainsi un apport agréable de nicotine sans les nombreux risques pour la santé. L’école de santé publique de l’Université de Boston a même pu déterminer que peu ou pas de produits chimiques dans les concentrations de cigarettes électroniques pouvaient avoir des conséquences négatives sur la santé.

Le résultat est une probabilité significativement plus faible de maladie pulmonaire. Les  toux matin et soir appartiennent également au passé.

  • arôme cigarette électronique en ligne

Finie l’odeur désagréable de l’haleine causée par les cigarettes traditionnelles est éliminée avec les cigarettes électroniques. L’odeur de nos vêtements n’est pas non plus affectée négativement par les vapeurs.

  • L’e-cig ne salit pas vos dents

Il est incontestable que la consommation fréquente de cigarettes peut jaunir nos dents. Bien entendu, les utilisateurs d’e-cigarettes n’ont plus ce problème.

  • Pas de tabagisme passif

Un argument décisif pour l’ensemble de la population est l’élimination du tabagisme passif. Les utilisateurs de cigarettes électroniques ne mettent pas en danger la santé de leurs semblables, car les cigarettes électroniques fournissent de la vapeur de nicotine. Cette vapeur ne reste pas dans l’air et ne sent pas aussi fort que la fumée de tabac. Souvent, elle est même perçu comme agréable.

  • Un environnement plus sain

Les cigarettes électroniques ne produisent pas de cendres ni d’odeurs persistantes. D’une part, cela résout le problème des cendriers trop remplis, d’autre part, nous n’avons pas à faire face aux odeurs coincées dans l’appartement, les chambres et les vêtements.

  • L’alternative la plus efficace

Bien sûr, il existe d’autres moyens de se débarrasser du tabagisme traditionnel. Que ce soit le chewing-gum à la nicotine ou le plâtre. Mais pas assez pour de nombreux fumeurs. Ce n’est que grâce à l’e-cigarette que l’élément psychologique de relaxation peut être satisfait ou simulé en tenant une cigarette et en expirant de la fumée.

  • Moins de restrictions

Vapoter une e-cigarette est autorisé dans de nombreux endroits où il est interdit de fumer. Même avec des amis, de la famille ou des connaissances, dans la plupart des cas, vous n’avez plus besoin d’aller sur le balcon ou le jardin pour fumer, car la vapeur n’est pas perçue comme désagréable.

  • Éviter le risque d’incendie et de brulures

Il y a suffisamment d’incendies causés par les cigarettes. De nombreux fumeurs avaient déjà allumé leur lit parce qu’ils s’étaient endormis en fumant. Les trous de brûlure sont également un problème bien connu des utilisateurs de cigarettes. Tous ces problèmes n’existent pas avec une e-cigarette.

  • Réduire la dépendance

La dépendance à la nicotine disparaît généralement d’elle-même lors du vapotage. De nombreux utilisateurs d’e-cigarettes passent donc à des liquides plus faibles après un certain temps ou même vape sans teneur en nicotine.

  • Économiser de l’argent

Les cigarettes électroniques sont un petit investissement au début, mais à long terme, les fumeurs peuvent économiser des milliers d’euros en investissant dans les cigarettes électroniques.

Si vous souhaitez les utiliser en remplacement complet de la consommation de cigarettes. La raison: les cartouches de recharge avec du liquide de nicotine sont très bon marché et durent longtemps. Des e-cigarettes bon marché et de haute qualité sont disponibles sur Terpy.fr.

Source : contribution externe

Confinement, sauvons nos commerces de proximité à Aulnay-sous-Bois

L’inégalité de traitement entre les petits commerces, les grandes surfaces et les géants du commerce en ligne est inadmissible. Le gouvernement a certes décidé de ne pas revenir sur sa décision de fermer les petits commerces. En quoi les grandes surfaces et les transports en commun où il y a le plus de monde seraient moins dangereux qu’un petit magasin dès l’instant qu’il respecte les procédures sanitaires ? Quelle est la pertinence de fermer des rayons dans les grandes surfaces ? Elles aussi sont gravement touchées par la crise et les salaires de la majorité de leurs employé.e.s sont déjà tellement bas que le chômage partiel les réduit à une misère. Mais les grandes surfaces survivront.

Les petits commerces, eux, risquent de mourir, alors qu’ils font l’attrait de nos villes et qu’ils emploient localement. Ils doivent pouvoir ouvrir. D’autant plus qu’ailleurs en Europe, les gouvernements adoptent des mesures de protection qui épargnent les petits commerces. A Taiwan, fermeture des frontières, obligation du port du masque dans les lieux publics, repérage et traçage des personnes ayant été en contact avec les cas déclarés, surveillance des personnes en quarantaine ont permis de ne pas confiner. Ecoles et commerces sont restés ouverts. Nous payons avec ce deuxième confinement la gestion désastreuse de ce gouvernement depuis le début de la crise.

Nous allons devoir apprendre à vivre avec cette pandémie alors ne condamnons pas à mort nos commerçants.

Comme nombre d’élu.e.s, nous soutenons nos commerçants, nous demandons que la notion de commerces de première nécessité soit réexaminée et que nos commerces de proximité puissent ouvrir de nouveau.

Sylvie Billard, élue Aulnay en Commun

Nadia, aulnaysienne

La région Île-de-France se mobilise pour sauver les petits commerces du confinement

Avec le retour du confinement, de nombreux commerces déjà fragilisés se trouvent au bord du gouffre. La région Île-de-France a décidé de leur venir en aide avec un chèque numérique de 1500 € et une aide de 10000 € pour les communes pour déployer des solutions digitales.

Avec le confinement, le e-commerce est peut-être une clé pour éviter le pire.

Confinement, le Maire d’Aulnay-sous-Bois pousse un cri d’alarme concernant les commerces de proximité

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza s’est exprimé dans une vidéo en appelant le gouvernement à faire plus pour la sauvegarde des commerces de proximité. Avec le confinement, de nombreux commerces sont à genoux avec des pertes qui s’accumulent. Aulnay-sous-Bois a plusieurs artères commerçantes comme le Boulevard de Strasbourg.

%d blogueurs aiment cette page :