Publicités

Archives de Catégorie: Commerces

Le journal « OXYGENE » numéro 254, du mois de mars 2019 est en ligne

Les femmes sont à l’honneur dans votre magazine municipal « Oxygène » du mois de mars 2019 ! Feuilletez-le dès maintenant sur le site internet de la ville

—–>>>>https://fr.calameo.com/read/00076278198ac2ac40723?page=1

 

Publicités

Retour en vidéo sur le conseil municipal d’Aulnay-Sous-Bois, décembre 2018

Le conseil municipal d’Aulnay-Sous-Bois, à eu lieu ce mercredi soir, si vous le souhaitez, Aulnay cap vous offre la vidéo:

Petit tour sur le marché de Noël 2018 à Aulnay-Sous-Bois

La rédaction d’Aulnay cap vous propose de faire un petit tour au marché de Noël, par l’intermédiaire de cette vidéo.

Ce marché, bien que très arrosé par la météo, a connu un franc succès.

J’adresse toutes mes félicitations aux services municipaux, qui ont mis sur pied ce marché, et qui nous à fait oublier, le temps d’un week end, l’horreur de nos informations télévisées.

Merci à nos services de sécurité, Merci aux espaces verts, Merci à notre mairie.

Un seul regret: ce marché manquait cruellement de musiques de Noël, c’est bien dommage.

à amélioré pour le suivant.

Tout de suite, place à la vidéo:

Le journal  » OXYGENE numéro 251″ du mois de décembre 2018, est en ligne

 Le journal  » Oxygène » numéro 251, du mois de décembre 2018, est en ligne.

Vous pouvez le feuilleter en suivant ce lien: https://fr.calameo.com/read/00076278126ef5fde7e6f

 

 

 

Des idées de cadeau pour Noël

Le début du mois de décembre a commencé et une bonne partie des enfants ont reçu leur calendrier de l’Avent. Les décorations de Noël illuminent les chaumières et les principales artères de la ville, et les enfants commencent à s’impatienter pour découvrir la surprise au coin du sapin ou de la cheminée.

Pour satisfaire filles et garçons, jeunes ou moins jeunes, la boutique de Lily vous propose des bracelets charms, manchettes avec plus d’une centaine de choix à la clé. Pour rendre l’utile à l’agréable, la boutique propose des sacs à main, des montres, des colliers, des bonnets, des écharpes et des ceintures qui, à défaut d’être ludiques, seront des cadeaux passe-partout, sans incompatibilité générationnelle.

Si le boulevard de Strasbourg, ses commerces et son marché si atypique dans le département de la Seine-Saint-Denis vous permettront de faire de belles emplettes, la boutique de Lily vous facilitera la vie pour trouver un cadeau rare et raffiné, à des à des prix attractifs par rapport à la concurrence.

Et si la livraison est rapide et s’il est possible de commander en ligne tous les jours sans problème de disponibilité, le soir de Noël approche à grands pas, et l’approvisionnement des magasins devient de plus en plus difficile.

La boutique de Lily est un site idéal pour faire des cadeaux aux justes prix avant les fêtes, sans prise de tête et sans le stress du magasin traditionnel.

Nous vous invitons à découvrir notre site internet : Bijoux, Sacs à main et accessoires pour Femme aux meilleurs prix partout en France et accessible bien entendu à tous les Séquano-Dyonisiens. Vous pouvez également nous rendre visite sur note page Facebook (Facebook) ou encore sur Instagram (Instagram) pour y découvrir notre sélection du moment.

Et spécialement pour les lecteurs du site Aulnaycap que je lie quotidiennement, pour chaque nouvelle inscription avec le code promo NEW15, vous obtiendrez 15% de remise. Et les frais de port offert dès 25 euros !

Source : Employée de la Boutique de Lily, Aulnaysienne.

Aulnay-Sous-Bois: Journal du web numéro 13

Le 13ème numéro du « Journal du Web aulnaysien » est en ligne ! Au sommaire ce mois-ci :
🏛 L’invité du JW : Alain Ramadier, député de la Seine-Saint-Denis
🗳 1 minute pour comprendre… le conseil municipal des enfants, avec Amelie Pinheiro, adjointe au Maire
🇫🇷 Lumière sur… l’exposition du centenaire 14-18 avec Maryvonne Montembault, adjointe au Maire

 

Le Centre Commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois génère 470 millions d’euros de chiffre d’affaires

En terme de chiffre d’affaires, la première place revient au centre commercial La Part-Dieu à Lyon avec 793,4 millions d’euros en 2017. Suivent Rosny 2 en Seine-Saint-Denis (619,5 millions d’euros), Créteil Soleil dans le Val-de-Marne (540,8 millions d’euros), Val d’Europe, à Serris en Seine-et-Marne (495,1 millions d’euros), et le centre O’Parinor, à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis (470 millions d’euros).

toute-la-franchise.com

Le « Journal du Web aulnaysien » fait sa rentrée !

Le « Journal du Web aulnaysien » fait sa rentrée ! Au sommaire de ce tout nouveau numéro :

  • Retour sur l’été à Aulnay-sous-Bois
  • L’invité du JW : Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois
  • Lumière sur… le CREA d’Aulnay-sous-Bois
  • Retour en images sur les 20 ans du forum des associations
LIKEZ – COMMENTEZ – PARTAGEZ #JWaulnay
La vidéo, en suivant ce lien :

Grand rassemblement contre EUROPA CITY à Aulnay-Sous-Bois

 Un grand rassemblement contre EUROPA CITY est organisé

le JEUDI 27 SEPTEMBRE 2018

toute la matinée.

Marché boulevard de Strasbourg à Aulnay-Sous-Bois.

EN PRÉSENCE DE :

nombreux élus du territoire.

 

Le trio familial, roi de la baguette, s’installe sur la place Leclerc à Aulnay-sous-Bois

« L’Atelier des artistes », troisième boulangerie d’une famille de Romainville, a ouvert au bout du boulevard de Strasbourg. Du sucré au salé, les gérants misent sur la qualité.

Peu à peu, une file d’attente se forme au 2, place du Général-Leclerc, à Aulnay-sous-Bois, dans d’agréables volutes de pain chaud. Il est 11 h 30, ce lundi, et l’on se presse à l’Atelier des artistes, une boulangerie-pâtisserie tout juste inaugurée par le maire (LR) Bruno Beschizza. Et ce n’est pas n’importe quel fournil : gérée par un trio familial du 93, dont c’est la troisième affaire, l’établissement se veut haut de gamme, et remporte récompense sur récompense pour ses baguettes et ses galettes.

La success story de la famille Dias-Costa a démarré il y a dix ans. Où chacun a son rôle : Stéphanie, 30 ans, à la vente, son mari Jiorge, 32 ans, à la boulangerie, et sa belle-sœur, Luzia, 37 ans, s’occupe de la pâtisserie. « A l’époque, nous étions tous les trois employés par mes parents dans leur boulangerie à Paris, rue de Charenton », se rappelle Stéphanie. En 2013, ils rachètent une boulangerie à Romainville, où ils vivent. Avec « toutes leurs économies », ils créent leur signature : « Des produits 100 % français, du fait maison, une identité visuelle noir et or », égrène Stéphanie. Ils décident d’appeler leur affaire « l’Atelier des artistes »… par ambition : « C’est prétentieux : on s’est autoproclamés artistes, mais au moins, cela place la barre haut ! »

Source, image et article complet : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :