Archives du blog

La grande mosquée d’Aulnay-sous-Bois restera fermée pour l’Aïd, communiqué de l’ACMA

La Mosquée d’Aulnay sera fermée le dimanche 24 mai 2020. La prière de l’Aïd est recommandée à domicile et en famille.

Communiqué de l’ACMA suite au décret du 22 mai 2020 du ministère de l’intérieur.

« La nuit dernière, le ministre de l’intérieur a autorisé via le décret du 22 mai 2020 la reprise des cérémonies religieuses dans les lieux de cultes, un jour avant la fête de l’Aïd !!

Cette reprise doit respecter des conditions strictes et est sous la responsabilité des responsables des lieux de culte.

Après concertation en réunion téléphonique urgente avec les responsables des grandes mosquées du 93, il a été décidé de maintenir nos mosquée fermées et recommander la prière de l’Aïd à domicile et en famille.
En effet, le nombre de fidèles attendus est très important durant la prière de l’Aid. Le respect des mesures de distanciation physique ne permettrait d’accueillir qu’un nombre très restreint de fidèles (moins de 10% des fidèles attendus pour la mosquée d’Aulnay). Évidemment il n’est pas concevable de fermer les portes de la mosquée en face de 90% des fidèles ce jour là. De plus, l’épidémie n’est pas terminée et le risque de contamination lors des rassemblements religieux est important comme ça à été le cas lors du rassemblement des évangélistes à Mulhouse.
Les conséquences pour nos aînés risquent d’être dramatiques.
Nous refusons d’être responsables de la contamination de nos fidèles.
Nous refusons d’être responsables du décès de certains d’être eux.
Nous refusons d’être un foyer de contamination et une source d’une nouvelle vague de l’épidémie de COVID.

Nous préférons préparer une reprise progressive et plus sûre pour nos fidèles des prières quotidiennes obligatoires dans un premier temps.

Nous vous tiendrons informés du calendrier de mise en application du décret du 22 mai en vue de l’ouverture sereine de notre chère mosquée sans prendre trop de risques pour les fidèles, et surtout pour les personnes âgées et les personnes fragiles.
Nous avons discuté de cette décision avec la Prefette de St Denis et le maire d’Aulnay.

Cette décision est partagée par les grandes mosquées du 93, notamment celle de :
St Ouen, Rosny, Tremblay, Montfermeil, St Denis m, Bondy, Noisy le grand, Neuilly sur Marne, Neuilly plaisance…

Nous comptons sur votre compréhension, votre patience et votre soutien pour une ouverture sans précipitation. Une ouverture dans le calme et le respect des consignes sanitaires.

Qu’Allah accepte notre jeûne et nous accorde le Paradis. Qu’il nous permette de fêter l’Aïd dans la sérénité.

Bonne fête de l’Aïd et faites attention à vous et à vos proches.« 

De plus en plus de musulmans d’Aulnay-sous-Bois réclament la réouverture de la grande mosquée pour le Ramadan

En ce moment, c’est le mois saint chez les musulman. Le Ramadan doit prendre fin le 23 mai prochain et pour de nombreux pratiquants, la fermeture des grands lieux de culte comme la mosquée d’Aulnay-sous-Bois est un calvaire. Une plainte a d’ailleurs été déposée par les plus hautes instances religieuses en France pour pouvoir rouvrir des mosquées qui pourraient accueillir dignement, et dans de bonnes conditions sanitaires, les fidèles.

Bruno Beschizza estimait que la population musulmane à Aulnay-sous-Bois était de 40% (cf. la vidéo ci-dessous, à 13:00), soit une bonne partie des Aulnaysiens privée de cet édifice ô combien important.

Pour une bonne partie de la population Aulnaysienne, le fait de ne pas rompre le jeûne dans des conditions normales et le fait de ne pas pouvoir se réunir le soir dans la grande mosquée de la RN2 sont des facteurs souvent difficilement conciliables.

La rédaction d’Aulnaycap souhaite à la communauté musulmane pratiquante une bonne fin de ramadan. En attendant, la mosquée d’Aulnay reste pour le moment fermée. Ce bâtiment inauguré sous le maire Gérard Ségura et situé au milieu du boulevard urbain RN2 devrait rouvrir ses portes prochainement, mais pourrait rater la date du 23 mai.

Le Coronavirus entraîne la fermeture de la grande mosquée d’Aulnay-sous-Bois

Salam Alaykoum chers frères et sœurs,

Comme vous le savez tous, notre pays traverse *une situation sanitaire exceptionnelle liée à la propagation du nouveau coronavirus.* Ses conséquences sur la santé humaine, notamment celle des personnes âgées et fragiles peuvent être graves.

La promiscuité et les contacts rapprochés (moins d’un mètre) sont les principaux facteurs qui favorisent la contamination.
Afin de limiter ces contaminations, le gouvernement a interdit les rassemblements de plus de *1000 personnes.*

Notre mosquée se retrouve directement concernée par cette mesure car le nombre de fidèles dépasse largement cette limite lors de la grande prière de Joumuuaa (vendredi). De plus, beaucoup de nos fidèles sont des personnes âgées et c’est eux les principales victimes de cette épidémie. Nos aînés que nous aimons, que nous respectons et que nous devons protéger.

De ce fait, et afin de préserver la santé des fidèles, de leurs familles et du reste de la société, *nous vous annonçons avec beaucoup de regret que la prière de Joumuuaa ne sera plus célébrée à la grande mosquée d’Aulnay ( 12 rue des Oliviers) jusqu’à nouvel ordre.*


La mosquée sera fermée à ce moment-là.
Par contre, *elle continuera à accueillir les fidèles pour toutes les autres prières quotidiennes* car leur nombre ne dépasse pas les 1000.
Il est de notre devoir de respecter les consignes des autorités et *de participer activement à limiter la propagation de ce virus** en évitant la promiscuité et en continuant à appliquer les règles d’hygiène pluri quotidienne.

Nous implorons Allah le très haut, de lever cette épreuve et de préserver la vie et la santé de nos concitoyens. Amine

Source : communiqué officiel de la mosquée d’Aulnay sois bois concernant la grande prière de Joumouaa

Le préfet ordonne la fermeture de la mosquée Chanteloup à Aulnay-sous-Bois

L’Etat pointe des problèmes de normes non respectées. L’Acas, qui gère le site, a saisi un avocat pour contester cette décision.

« Mosquée fermée – arrêté préfectoral ». L’écriteau apposé sur la porte vitrée de la salle de prière du quartier Chanteloup, à Aulnay-sous-Bois, est clair. Le 8 juillet, les services de l’Etat ont ordonné la fermeture de cette mosquée installée au rez-de-chaussée d’un bâtiment de bureaux « pour des raisons de sécurité ». 200 à 300 fidèles fréquentent ce lieu le vendredi, et une centaine en semaine.

Selon l’arrêté, cette décision fait suite à une « visite inopinée » de contrôle, « démontrant que les conditions de sécurité pour recevoir du public ne sont pas remplies par l’établissement ».

Nombre insuffisant d’issues de secours

En cause, le « nombre insuffisant d’issues de secours au regard de l’effectif susceptible d’être accueilli […] ». Autre problème noté par les services de l’Etat : « L’incertitude concernant la réaction au feu des matériaux de revêtements ».

Mais pour Cédric Clémençon, président de l’Association cultuelle Aulnay sud (ACAS) depuis deux ans, les causes de cette décision sont ailleurs.

L’association conteste

« Ce sont des raisons politiques », estime-t-il. Et de faire l’historique de la structure : « Cette salle de prière existe depuis huit ans environ. Jusqu’à ce que j’en reprenne les rênes, elle n’était pas gérée, aucun travaux n’ont été réalisés ni aucune mise aux normes… Je suis arrivé, on a installé des extincteurs, des portes de sécurité, on a tout refait sur mes fonds ! »

L’association a saisi un avocat pour contester cette décision préfectorale. « Nous allons mandater expert et huissier pour qu’ils constatent les travaux de mise aux normes », confie encore le responsable, qui « ne voit pas ce qu’il pourrait améliorer ».

En attendant, les fidèles devraient prier sur le petit parking attenant à la salle.

Source et article complet : Le Parisien

Un motard d’Aulnay-sous-Bois mort dans un accident de la route, obsèques à la grande Mosquée d’Aulnay

Lundi dernier, un motard d’Aulnay-sous-Bois a été victime d’un grave accident de la route sur la D317 à Gonesse (ancienne route nationale 17), où il a eu ses 2 jambes sectionnées.
Cet après-midi, auront lieu les obsèques du jeune homme à la grande mosquée de la ville située sur la RN2. 
La rédaction adresse toutes ses condoléances aux proches du défunt.

Un voleur s’enfuit avec les dons des fidèles musulmans du Blanc-Mesnil qui devaient permettre de construire une mosquée

Un homme s’est introduit dans la mosquée de la rue Maxime-Gorki, avant de voler le coffre-fort contenant l’argent donné par les musulmans, environ 10 000 à 12 000€, pour la construction d’un nouveau lieu de culte.

Les festivités de l’Aïd-el-Fitr, la fin du mois de Ramadan, ont un goût amer pour les musulmans du Blanc-Mesnil. Un coffre-fort contenant des donations de fidèles – environ 10 000 € à 12 000 €, et non pas 90 000 €, comme l’affirme la rumeur – a été dérobé dans la nuit de samedi à dimanche.

Un argent destiné à financer en partie la construction de la future mosquée, pilotée par l’Union des Musulmans du Blanc-Mesnil. « Nous sommes émus et en colère », soupire Mohammed Marecar, l’imam de la mosquée El-Ishan, installée dans un grand pavillon au 166 de la rue Maxime-Gorki. Il s’est rendu compte de l’effraction dimanche matin, et a déposé plainte au commissariat de police du Blanc-Mesnil le lendemain.

Source et article complet : Le Parisien

Discours de Bruno Beschizza pour l’Aïd El Adha à la mosquée d’Aulnay-sous-Bois

Crédit : Noé d’Aulnay

Le Maire Bruno Beschizza, accompagné du député de la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis, Alain Ramadier, a souligné l’importance de la fête de l’Aïd El Adha (fête du sacrifice) ce vendredi à la mosquée d’Aulnay-sous-Bois.

Si ce discours relativement neutre et n’annonçant rien d’exceptionnel a été salué par de nombreux fidèles, d’autres ont trouvé cette intervention un tantinet déplacé. Noé d’Aulnay, célèbre dans les réseaux sociaux, et d’autres, ont été les plus véhéments. On peut lire ainsi sur Facebook :

 » Je ne saisie pas le sens de l’intervention des politiques dans les lieux de cultes quelqu’ils soient. Hormis un objectif vénal et électoraliste. En revanche recevoir régulièrement les représentants des cultes afin de co-construire le vivre ensemble et la tolérance sur un territoire, voici probablement le rôle d’un exécutif local. Tout le reste n’est que fumisterie etne contribue en rien à la connaissance de l’autre et à faire avancer la tolérance. Bien
au contraire ! No comment« 

Une pétition circule quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois contre une mosquée rue Dupuis

Plusieurs centaines de de riverains du quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois ont reçu une pétition de la part d’un collectif de riverains concernant le projet d’une mosquée au 61 rue Dupuis à Aulnay-sous-Bois.

Cette pétition évoque les problèmes de nuisance notamment liée au stationnement pendant les heures de prières. Il est vrai que la rue Dupuis n’est pas très large, et que dans le secteur du quartier de Mitry, le stationnement fait défaut.

Cette pétition évoque l’acquisition au profit de l’EMJF. Nous avons contacté Fouad El Kouradi, adjoint au Maire et habitant du quartier, qui nous confirme bien avoir reçu la pétition, mais qui ignore si le pavillon a bien été acquis pour un projet de mosquée.

En tout état de cause, il faut une autorisation pour transformer un bâtiment en une mosquée, pour des raisons de sécurité.

Le quartier de Mitry ne dispose pas de mosquée, même si la mosquée de la rue de l’Esprit ne se trouve pas si loin.

Vidéo : La grande mosquée d’Aulnay-sous-Bois est-elle menacée par des extrémistes de droite ?

mosquee_aulnay

Vidéo

C’est ce que nous apporte le quotidien Libération dans un article qui frôle la psychose. Certaines mosquées dans l’hexagone ont été prises pour cible, mettant en danger les fidèles.

Mais en regardant de près, on se rend compte que la mosquée est vraiment en danger. Suite à un reportage réalisé par la rédaction sur la finalisation du minaret, des commentaires inquiétants ont été postés (que nous avons signalé) :

« une petite bombe dessus et c est regler« 

Nous incitons tous les musulmans de la ville à la plus grande prudence.

Front National 93 : Minaret à Aulnay-sous-Bois, à quand l’appel du Muezzin ?

mosquee_aulnay

Vidéo

Aux antipodes de notre héritage culturel et cultuel, l’installation d’un minaret sur la nouvelle mosquée d’Aulnay-sous-Bois constitue une énième atteinte à l’identité de notre territoire, déjà lourdement fracturée.

En violation des principes républicains, l’ex-majorité PS fit modifier en 2009 le PLU (Plan local d’urbanisme) en y instaurant le cadrage territorial de ce nouveau complexe islamique, comportant une mosquée et un centre éducatif privé. Répartie sur 3600 m², la construction « autofinancée » avoisine les quatre millions d’euros.

L’actuel maire UMP d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, a refusé d’y opposer un véto, bénéficiant en ce sens d’un « appel à voter » de la part d’associations musulmanes lors des élections municipales de 2014.

Le Front National de Seine-Saint-Denis réitère son attache indéfectible à la laïcité et à la défense de l’identité nationale. Il regrette que les pratiques des élus de la Seine-Saint-Denis se soient transformées en un vaste « bakchich politique » consistant à se soumettre aux pressions politico-religieuses au profit d’intérêts électoraux. Cette islamofolie comédienne brise l’unité nationale et participe au démantèlement de nos modes de vie.

Source : communiqué du Front National 93

%d blogueurs aiment cette page :