Archives du blog

Le Maire du Blanc-Mesnil ne veut pas de Rave Party dans sa ville !

« Samedi dernier, une rave party a eu lieu au 13, avenue Albert Einstein. Naturellement, cet événement n’était en aucun cas autorisé par la Mairie », indique le maire Thierry Meignen (Libres !) sur les réseaux sociaux. Le site est situé dans une zone d’activité

Sauf que selon le maire, une nouvelle soirée serait prévue samedi 24 juillet. « S’agissant d’un local privé, et n’ayant pas le pouvoir d’interdire purement et simplement la tenue de cet événement, j’ai décidé de prendre un arrêté interdisant la diffusion de musique amplifiée », indique-t-il.

Source et article complet : Actu.fr

Une partie du Blanc-Mesnil inondée à cause de fortes précipitations

Certains secteurs de la ville du Blanc-Mesnil ont été pris sous un déluge torrentiel entraînant une inondation de plusieurs avenues et causant la pagaille au niveau de la circulation. Ce dimanche, plusieurs secteurs étaient même pratiquement coupés à cause des fortes averses et un réseau d’évacuation des eaux de pluie qui peinait à évacuer toute cette flotte.

Valérie Pécresse dans un gymnase du Blanc-Mesnil pour son unique meeting en Seine-Saint-Denis aujourd’hui

Ce sera son unique meeting en Seine-Saint-Denis. Vendredi 11 juin 2021, Valérie Pécresse (Libres!) sera en meeting au Blanc-Mesnil. La présidente sortante de la Région Île-de-France brigue un second mandat à la tête de la Région. 

Premier meeting en présentiel

Le meeting débutera à 19 heures au gymnase Auguste Delaune. En raison du contexte sanitaire, il est nécessaire de s’inscrire à l’avance pour avoir accès au meeting. « C’est désormais officiel, le Blanc-Mesnil aura le plaisir d’accueillir Valérie Pécresse pour un meeting exceptionnel ! », a annoncé le maire du Blanc-Mesnil Thierry Meignen sur les réseaux sociaux. La jauge est fixée à 600 personnes

Source : Actu.fr

Impressionnant incendie en cours dans une station d’épuration au Blanc-Mesnil !

@Snapchat

Depuis ce matin, plus de 50 pompiers tentent de maîtriser un incendie au niveau de la station d’épuration du Blanc-Mesnil (SIIAP Seine Morée). Selon les premiers éléments d’information, l’incendie aurait d’abord débuté sur le mur végétalisée avant de se propager dans les gaines techniques.

Un panache de fumée est perceptible à plus de 10 kilomètres !

Un point de deal démantelé cité des Tilleuls au Blanc-Mesnil

Deux jeunes ont été interpellés dans le cadre d’un vaste coup de filet dans la cité des Tilleuls au Blanc-Mesnil. Plus de 30 « clients » se rendaient chaque jour au point de deal pour acheter toutes sortes de drogue.

Lors des perquisitions, les enquêteurs ont mis la main sur trois kilos de résine de cannabis, 450 grammes d’herbe et un peu de drogue de synthèse. Ils ont aussi retrouvé un revolver 357 Magnum ainsi que près de 2 000 euros en liquide, selon Le Parisien.

Lors de l’interpellation, les policiers ont dû appeler des renforts car les esprits se sont échauffés. Il est toutefois surprenant qu’autant de personnes achètent une substance aussi chère alors qu’elle détruit la santé, tout en enrichissant des individus peu scrupuleux.

Une personne fauchée par un RER B gare du Blanc-Mesnil !

Un accident tragique a eu lieu ce soir au niveau de la gare du Blanc-Mesnil. Si des personnes avaient été détectées sur les voies, un train n’a pas pu s’arrêter à temps et a fauché un individu dont nous ne connaissons pas l’identité au moment de la rédaction de cet article.

Il n’est pas rare que des personnes désespérées se donnent la mort en se jetant sous le RER B. Les conditions sanitaires, l’isolement et la crise économique jouent certainement sur le moral des gens.

Des personnes sur les voies perturbent le RER B entre Paris et Aulnay-sous-Bois

Quand ce ne sont pas des soucis techniques, ce sont les incivilités qui perturbent le fonctionnement du RER B. Ce soir, des personnes sur les voies au niveau de la gare du Blanc-Mesnil a provoqué l’arrêt de la circulation entre Paris – Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois. Des perturbations qui ont lieu après l’heure du couvre-feu.

A peine libéré de garde à vue, il retourne violenter son ex-femme au Blanc-Mesnil !

Un homme de 45 ans, père de 3 enfants et patron d’une entreprise, a écopé de 6 mois de prison ferme pour avoir asséné de violents coups sur son ex-femme dès la sortie de sa garde-à-vue. La femme et les enfants qui ont assisté à la scène attestent que l’homme est devenu complètement fou et enragé. Il aurait étranglé la femme, donné des coups au visage tout en la projetant sur la table du salon.

Lors de son interpellation, il a tenté de se défenestré et a dû être saisi de force.

Un campus trilingue à 60 millions d’euros au Blanc-Mesnil pour apprendre l’anglais et le chinois mandarin

@Le Parisien

La ville du Blanc-Mesnil ne disposait d’aucune école privée sur son territoire. Ce sera bientôt un oubli corrigé puisque le Maire Thierry Meignen (Libres!) souhaite l’implantation d’un véritable campus sur la ville.

Pour un coût estimé d’environ 60 millions d’euros, ce campus permettra de se perfectionner en anglais et en chinois mandarin. Objectif affiché du Maire : permettre aux élèves de devenir totalement bilingue en CM2. En effet, ce campus accueillerait dès la maternelle pour une formation d’excellence.

Autre particularité : la volonté affichée de faire une partie de son cursus sous forme de stages à l’étranger pour s’imprégner de la culture et de la langue. Le campus bénéficierait de sa propre bibliothèque. Le Maire Thierry Meignen veut du beau, du neuf et ne lésine pas sur les moyens, même si son opposition municipale l’accuse de mégalomanie.

Une voiture de police percute un enfant de 12 ans au Blanc-Mesnil et le blesse grièvement

@DR

Il était environ 13h samedi lorsqu’une voiture de police, qui roulait à vive allure sur l’avenue Charles Floquet au Blanc-Mesnil, a percuté un garçon de 12 ans qui passait par là. Si les policiers avaient activé le gyrophare ainsi que l’avertisseur sonore, le garçon n’a pas pu éviter le bolide à pleine vitesse, celui-ci ayant traversé la rue derrière un bus à l’arrêt.

Les policiers voulaient mettre fin à une rixe un peu plus loin mais ont été arrêté dans leur élan pour porter secours au jeune garçon. Celui-ci présente un sévère traumatisme crânien et a été placé dans un coma artificiel. Il a été conduit à l’hôpital Necker (Paris XV). Son pronostic vital est engagé. Sa mère a été prévenue et s’est rendue sur place, avant d’accompagner les secours au centre hospitalier.

Une enquête a été ouverte au commissariat pour déterminer les responsabilités dans cet accident.

%d blogueurs aiment cette page :