Publicités

Archives du blog

Quand des Aulnaysiens connaissent pas leur ville avec une pseudo ouverture d’une boutique de pompes funèbres musulmanes

Les rédacteurs d’Aulnaycap connaissent parfaitement la ville grâce aux différents reportages réalisés et au travail de terrain notamment effectué par notre rédactrice en chef Aurore Buselin.

Apparemment, cette connaissance de la ville n’est pas l’apanage de toutes et de tous. En effet, on nous annonce l’ouverture d’une boutique de pompes funèbres générales rue Anatole France à Aulnay-sous-Bois. Cette « nouvelle boutique » existe depuis… août 2015 !

https://aulnaycap.com/2015/08/30/ouverture-de-pompes-funebres-de-rite-musulman-a-aulnay-sous-bois-avec-elamen/

Comme quoi, les Google Alerte et les reprises d’articles du Parisien ne suffisent pas pour bien connaître la ville… A moins qu’il ne s’agisse d’une tentative de polémique à quelques jours d’une élection ?

Publicités

L’imam Roubaisien Abdelmoumen Boussena à la grande mosquée d’Aulnay-sous-Bois ce soir

L’Imam Abdelmoumen Boussena sera à la grande mosquée d’Aulnay-sous-Bois pour une conférence ce dimanche à 18h.

M. Boussena est très connu pour ses vidéos sur l’islam et les musulmans. Il fut aussi l’un à avoir défendu Tariq Ramadan lorsqu’il était en difficulté.

Le Ramadan a débuté pour des millions de français

Dans le calendrier musulman, le Ramadan a débuté hier pour se terminer le 4 juin 2019. Au cours de ce mois, les musulmans qui le suivent ne peuvent ni manger, ni boire, ni fumer et ni entretenir de relations sexuelles de l’aube au coucher du soleil.

Le ramadan est aussi l’occasion chez certaines familles de se retrouver et de festoyer chaque soir à la tombée de la nuit.

Pour rappel, l’origine du Ramadan  remonte bien avant l’avènement de l’Islam (9ème mois dans le monde arabe pré-islamique). Dans le Coran, il est indiqué que le jeûne est prescrit aux musulmans, comme il le fut auparavant pour les juifs.

Bon Ramadan à nos lecteurs qui le font !

La polémique de la fermeture de PSA Aulnay-sous-Bois à cause des musulmans intégristes resurgit

Le député de Drancy Jean-Christophe Lagarde le disait sans ambages début 2017 : si PSA Aulnay-sous-Bois avait fermé ses portes, c’est tout simplement parce que certains intégristes religieux, notamment musulmans, réduisaient comme peau de chagrin la productivité de l’entreprise (prières avec arrêt de la production, ramadan…).

Cette polémique refait aujourd’hui surface avec le sulfureux Damien Rieu (Rassemblement National, Identitaire) dans un tweet relatif à sa lecture de « L’histoire de l’islamisation française 1979 – 2019 » :

« La fermeture de l’usine PSA d’#Aulnay (2013) serait liée à « l’omniprésence religieuse », les exigences religieuses au travail et la baisse de la productivité, selon des propos des dirigeants de @renault_fr  rapportés par @jclagarde »

Etait-ce la seule raison pour le groupe PSA de fermer l’une de ses usines les plus récentes et modernes et située à proximité immédiate des grandes autoroutes françaises ? Est-ce que la prise de connaissance du dossier du Grand Paris et la volonté de faire un bon coup foncier n’a pas également joué ?

Othmane Iquioussen invité cette fin d’année à Aulnay-sous-Bois par l’ACMA

Othmane Iquioussen, imam de la Mosquée d’Escaudain, assistera à une veillée spirituelle le 31 décembre à la nouvelle mosquée d’Aulnay-sous-Bois, 12 allée des oliviers.

Le mardi 1er janvier 2019, une conférence sur les grands génies et inventeurs de l’Islam, destinée aux enfants, a également lieu au même endroit.

Pour plus d’information, cliquer sur l’image ci-contre.

 

Hervé Suaudeau estime que le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza est responsable du repli identitaire

Voile intégral, extrémisme religieux, montée des populismes : l’Europe (et le monde) traverse une grave crise de conscience. Certaines personnalités politiques comme Philippe De Villiers n’hésite pas à faire l’analogie entre l’Europe d’aujourd’hui et l’Empire Romain du 4ème siècle, en plein déclin et sur le point de céder aux invasions barbares.

Le débat est également âpre sur les réseaux sociaux et de nombreuses personnalités politiques comme Hervé Suaudeau, fer de lance de l’écologie militante à Aulnay-sous-Bois, n’hésitent plus à décortiquer la situation tant sur le plan civilisationnel que politique. M. Suaudeau s’exclame ainsi :

« Nous pensons très précisément au maire d’Aulnay qui finance intensément des associations qui font venir des prédicateurs salafistes et qui tient en même temps un discours de repli et de peur du type extrême droite. Il fait partie des responsables de cette situation.« 

Il répondait à une remarque d’une autre personnalité politique locale, Jérôme Charré, en pleine réflexion sur la hausse du port du voile intégral.

Le président de l’EMJF Hassen Farsadou critique l’école laïque pour mieux faire la publicité de l’école privée musulmane à Aulnay-sous-Bois ?

Les propos de Jean-Christophe Lagarde semblent confirmés. Hassen Farsadou, président de l’UAM 93 et de l’EMJF (Espérance Musulmane de la Jeunesse Française) semble ne pas porter l’école laïque et républicaine dans son coeur. M. Farsadou, qui a appelé à voter Bruno Beschizza pour le second tour des municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois, a rédigé un véritable brûlot sur le sujet via le réseau social Facebook :

« En 2004, les laïcistes ont enlevé le hijab de l’école = vous avez laissé vos enfants

Entre 2004 et 2015, les laïcistes ont lancé une vendetta contre les bandanas, les jupes longues, les sorties scolaires = vous avez continué à leur laisser vos enfants

En 2015, les laïcistes ont mis des gamins de 8 ans devant des procureurs et mis en application les ABCD = vous avez continué à leur laisser vos enfants

En 2018, les bouquins pour leur apprendre la masturbation sont prêts = vous allez continuer à leur laisser vos enfants

Mais vous attendez les sorties scolaires dans les Gay pride 🏳️‍🌈 pour vous ressaisir ???« 

Avec l’ouverture de l’école Philippe Grenier en septembre 2018, école privée Musulmane qui occupe les locaux de l’ancienne école publique Bougainville dans le quartier de la Rose des Vents, M. Farsadou a toutes les raisons de critiquer l’école publique. On peut se poser la question si ces critiques visent à faire changer l’éducation nationale sur le contenu du programme scolaire ou pour faire de la publicité pour le nouveau groupe scolaire privé musulman, sponsorisé par l’EMJF, dont M. Farsadou est le président.

Chacun se fera son opinion.

Jean-Christophe Lagarde fustige les intégristes musulmans sur les rumeurs de cours d’éducations sexuelles à l’Ecole

Depuis quelques jours, certaines personnes colportent des rumeurs sur Facebook et d’autres réseaux sociaux sur de prétendus cours d’éducation à l’école et ce, dès le plus jeune âge. Certains disent, à visage couvert, que l’on introduirait des cours pratiques sur la masturbation, la découverte de son sexe, le plaisir que l’on a avec, et ce dès la maternelle !

On avait déjà eu ce genre re rumeurs en 2013, rumeurs réutilisées par certains partis pour obtenir des voix des catholiques et musulmans traditionalistes lors des élections municipales 2014.

Rebelote donc en 2018, mais pas d’élection à la clé. Jean-Christophe Lagarde, ex-Maire de Drancy et député de Seine-Saint-Denis, a une explication : les intégristes musulmans essaieraient de détourner les jeunes élèves de familles musulmanes de l’école républicaine et laïque vers une école privée musulmane. Avec la construction de nouvelles écoles privées musulmanes (dont une à Aulnay-sous-Bois qui ouvrira ses portes en septembre 2018), la suggestion de M. Lagarde apparaît comme plausible.

Il s’indigne sur Twitter :

« Une fois de +,on le voit sur le terrain,les intégristes musulmans propagent des rumeurs pour détourner les parents d’enfants musulmans de l’école républicaine afin de les manipuler.Les autorités de cette religion devraient aider à combattre cette fake news« 

Et si les propagateurs de cette fake news ne seraient ni plus ni moins intéressés pour que plus d’élèves de confession musulmane aillent en école privée ? Possible, mais seule une enquête pourra nous en dire plus sur le sujet…

C’est quoi être français de souche et le grand remplacement à Aulnay-sous-Bois ?

Sur les réseaux sociaux, comme sur les blogs, on trouve de tout. Certains se cachent derrière un pseudo pour attaquer des personnes en croyant (à tort) rester dans l’ombre. Certains expriment leur point de vue ainsi ouvertement, propos que ces mêmes personnes auraient par exemple du mal à défendre en conseil de quartier.

Sur un fil de discussion pris au hasard, certains estiment que dans certains quartiers, il n’y a pas de français de pure souche. Un « grand remplacement » s’opérerait ainsi, accéléré par certains qui conseillent littéralement de quitter la ville, en passe de devenir comme Trappes.

Ces propos qui scandaliseront certainement une grande partie de nos lecteurs méritent-ils que l’on s’y attarde ? Est-ce que dialoguer avec des personnes qui ont le même avis sur le sujet à un sens, au nom du dialogue et de la pédagogie ? Peut-on débattre avec quelqu’un qui stigmatise la religion musulmane au point de demander aux non-musulmans de fuir la ville ? Est-ce que certains ici prétendront qu’il s’agit de propos en l’air dénué de sens, comme ils l’ont fait lorsque le leader un mouvement a tenu des propos violents contre la mairie ?

A Aulnay-sous-Bois comme ailleurs, il y a du bon et du moins bon. Dans les quartiers réputés difficiles, il existe une réelle solidarité entre les voisins, pour les enfants ou pour faire fasse à un imprévu. Il y a également quelques quelques événements intéressants qui se passent tout au long de l’année via un tissu associatif fort. Mais il est vrai qu’une minorité – qui a pignon sur rue – a tendance à pourrir tout un quartier, entre les rodéos, le trafic de drogue, le tapage nocturne et l’absence de respect concernant la propreté et l’hygiène. Et bien entendu, ce sont surtout les aspects négatifs qui sont mis en avant, puisque cela crispe toute une ambiance dans le quartier.

Avec les nombreux faits divers et une actualité nationale et internationale bien chargée, ce genre de propos fleurit sur la toile, et bien des personnes s’engagent sur un terrain glissant. Il suffit de voir les commentaires sur le site du Figaro ou du Parisien pour se faire une idée. Cependant, pourquoi ne pas évoquer la gentrification, le « White-flight » ou encore la paupérisation d’une manière non passionnée ? Le plan Borloo était-il une mauvaise idée ? Emmanuel Macron parviendra t-il à réussir là où ses prédécesseurs ont échoué ?

Dommage que le débat s’arrête bien souvent à une discussion de comptoir…

L’association Ensemble Main dans la Main annonce l’aid des oubliés

L’association Ensemble main dans la main est fière de vous annonce que l’aid des oubliées aura bien lieu cette année.

Parce que pour nous c’est important le sourire d’un enfant

Parce qu’un enfant est l’avenir de demain

Tout le monde doit pouvoir avoir le droit de s’amuser,plus qu’une fête religieux c’est un devoir.

Aujourd hui on a besoin de vous,on s’est lancé un deli, collecter 2000 € en un mois(avant le 20 juin 2018.

Certains vont nous dire c’est pas possible

Eh bien oui c’est possible si tout le monde y met du sien,un don+des partages=des enfants qui auront leur fête.

À tout les enfants du monde

À tout les anonymes, les sans-grades, les délaissés,

Les indignés, les parias, les blessés

La force du nombre pour tout les enfants du monde

A tout les oubliés, les sans-voix, les oppressés…

Le 1er juillet,ils feront 1. Offrez-leur le meilleur c’est parti
https://www.gofundme.com/5j615ls

Ps: Voici deux videos d une action «l aid des oublier» mener au mois de juillet 2017

 

Source : communiqué association Ensemble Main dans la Main

%d blogueurs aiment cette page :