Archives de Catégorie: Education

Théâtre Forum : La parentalité le mardi 3 mars au collège Gérard Philippe à Aulnay-sous-Bois

Mise en scène de la compagnie : « Entrée de Jeu », réservé aux parents et professeurs.

L’harmonie avec nos enfants. Ce théâtre forum est un moment convivial entre parents et enseignants, un temps privilégié pour parler, écouter, partager, échanger ensemble sur nos questions et nos problèmes au quotidien.

L’occasion de (re)découvrir des outils favorisant l’équilibre relationnel avec nos enfants et ados, sans oublier notre propre épanouissement.

COUPON REPONSE A RETOURNER avant le 28 février 2020 en téléchargeant le document en cliquant sur l’image ci-contre.

Dans cette école coranique Sabil à Aulnay-sous-Bois, on enseignait un dogme fondamentaliste à des enfants de 3 ans

Outre un problème de sécurité, des cours liés au Tawhid, dogme fondamental de l’Islam qui met Dieu au-dessus de tout le reste, ont été mis en avant par les autorités pour expliquer la fermeture de cet établissement à Aulnay-sous-Bois.

C’est un rez-de-chaussée discret, aux vitres fumées, coincé entre une salle de prières et un hammam. A Aulnay-sous-Bois, l’école Sabil, une structure d’apprentissage de la langue arabe et de la religion musulmane, a été fermée sur ordre préfectoral le 14 janvier. C’est ce qu’a annoncé le préfet Georges-François Leclerc ce vendredi, à Bobigny, devant Christophe Castaner.

Les services de l’Etat ont contrôlé cette « école qui est en dehors de tout cadre légal », explique le préfet. Ils ont découvert « 50 enfants de 3 à 6 ans installés dans une promiscuité effrayante », ne bénéficiant « d’aucune activité en plein air » et « soustraits aux règles minimales de sécurité ».

« Une entreprise de déconstruction des enfants »

Dans cette école, « les frais d’inscription sont payés en liquide », et le triptyque « lire-écrire-compter » n’est pas enseigné. Pour Georges -François Leclerc, il s’agit donc d’une « entreprise de déconstruction des enfants par rapport aux règles républicaines ».

Des «publications dangereuses», selon le préfet, ont aussi été trouvées, le ministre soulignant un « enseignement éloigné de ce que l’éducation doit apprendre à des jeunes enfants »

Selon un membre de la mosquée voisine, c’est l’enseignement « pur et dur » du Tawhid, l’un des dogmes fondamentaux de l’Islam, prônant la croyance d’un Dieu sans égal, qui a inquiété les autorités.

Une autre école d’Aulnay sous surveillance

« Pour certains qui interprètent les textes, le Tawhid enseigne de placer la foi au-dessus du reste, y compris des lois. Ce n’est pas une bonne chose de l’enseigner aux enfants, sans aucun recul », explique encore ce membre de l’association culturelle d’Aulnay-Sud (ACAS). Ainsi, le Tawhid est central dans le salafisme — la mouvance prônant le retour à l’islam originel dont se réclament la plupart des terroristes islamistes.

Autre problème : le directeur n’est pas Français, « un peu en décalage » avec les lois françaises, pense savoir le membre de l’ACAS, « un cocktail qui a sans doute incité les autorités à faire cette fermeture préventive ».

Source et article complet : Le Parisien

Les cités éducatives vont bénéficier d’une enveloppe de 100 millions d’euros, Aulnay-sous-Bois en fait partie

Les budgets seront gérés par les préfectures. Ces moyens permettront de financer des actions concrètes dans les écoles de 80 quartiers défavorisés pour mieux prendre en charge les enfants à partir de trois ans jusqu’à 25 ans pendant le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire.
Les acteurs éducatifs, associatifs, culturels, sportifs, entreprises, travailleurs sociaux, interviendront dans le parcours de l’élève, en appui de l’école, pour éviter notamment les décrochages. L’objectif est d’accompagner chaque jeune depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle.

L’initiative a été expérimentée à Grigny en Essonne en 2017. Cette idée avait ensuite été reprise en 2018 par l’ancien ministre de la Ville Jean-Louis Borloo dans son rapport sur la ville repris mais largement édulcoré par le gouvernement.

En Seine-Saint-Denis, les cités éducatives vont bénéficier de plus de 7 millions d’euros. Depuis la rentrée 2019, les villes de Aulnay-sous-Bois, Bondy, Clichy-sous-Bois, La Courneuve et Sevran ont mis en place de telles structures.

Source et article complet : France3-regions

Abdou-Allah et d’autres élèves de l’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois s’interrogent sur la famille royale d’Angleterre

(Photo by S. Hussein)

A l’issue d’une réunion de famille exceptionnelle, lundi 13 janvier, la reine Elizabeth II a publié un communiqué dans lequel elle apporte son soutien à son petit-fils, le prince Harry, lequel a décidé de se mettre en retrait de la famille royale britannique avec son épouse, l’actrice américaine Meghan Markle, duchesse de Sussex. Certains enfants en ont entendu parler dans les médias. Au micro de franceinfo junior, trois élèves de CM1 d’Aulnay-sous-bois interviewent Isabelle Rivère, journaliste, cheffe du service Royauté à Point de Vue. Elle est l’autrice du livre Elizabeth II – Dans l’Intimité du Règne (éditions Fayard en version augmentée dès février).

Abdou-Allah pose la première question au micro : « Pourquoi Henry et Meghan ne veulent pas être roi et reine ? » demande l’écolier. Une bonne remarque en introduction, réagit d’emblée l’invitée : « Bravo parce que tu as appelé le prince Harry par son vrai prénom qui est Henry. (…) Le prince Harry n’est pas destiné à être roi, c’est son frère aîné – le prince William – qui devrait régner (…) après le prince Charles, leur père à tous les deux. C’est, je crois, de leur part l’envie de retrouver un peu d’autonomie et de liberté. Tu sais une vie de prince, c’est fait de beaucoup de contraintes, de privations de libertés » parce qu’ils représentent « un pays », « une couronne ». Pourquoi veulent-ils aller au Canada ? A quoi servent les rois et les reines ? Sur cette page, réécoutez en entier l’émission franceinfo junior du jour sur la famille royale d’Angleterre.

Source et article complet : FranceInfo

Rassemblement festif au lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois ce jeudi

Un rassemblement festif a lieu ce jeudi à 15h devant le lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois pour contester la réforme des retraites. Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Les élèves de CM2 école primaire Croix-Rouge 2 à Aulnay-sous-Bois champions de France de Perplexus

Samedi matin se tenait à Paris, pour la deuxième année consécutive le championnat de France de Perplexus. A cette occasion les élèves de CM2 de l’école primaire Croix-Rouge 2 remettait en jeu leur titre de champion de France.

Melvin, Billel et Lamyne (mon neveu) ont décrochés ce jour une deuxième étoile.
Ils sont tous les 3 champions de France 2020 des scolaires de Perplexus par équipe. Un grand merci au directeur de l’école Croix-Rouge 2 ainsi qu’aux enseignantes présents du début jusqu’à la fin aux côtés des élèves.

Aulnay brille de nouveau grâce à sa jeunesse, ses quartiers et ses talents.

NDLR : parce qu’il est de mauvais goût e s’attribuer cet article et de ne pas mentionner ni l’auteur ni la source, nous remercions Oussouf Siby à l’origine de cette nouvelle et le compte Facebook #SLAPC pour l’avoir diffusée.

Mourad Chalal a passé 5 mois à New York pour appliquer leurs pratiques sociales dans le 93

Mourad Chalal, coordinateur des centres sociaux d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, a pu séjourner aux Etats-Unis et observer leur politique sociale grâce à l’ambassade américaine à Paris.

Il se dit « à jamais reconnaissant » envers ceux qui l’ont accueilli pour un séjour enrichissant de cinq mois à New York. Mourad Chalal est coordinateur des centres sociaux à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un poste stratégique étant donné l’importance de ces quatre structures de médiation implantées dans quatre des quartiers sensibles de la ville.

En 2018, le quadragénaire a décroché une bourse de 15 000 dollars dans le cadre du programme Ful Bright, créé juste après guerre par le département d’Etat américain, très sélectif et dédié aux étrangers sur la base du mérite. « Une expérience qui a « changé (sa) vie », assure-t-il.

« Cinq mois durant, j’ai passé du temps dans les centres sociaux de New York, de Manhattan au Bronx en passant par Brooklyn », raconte Mourad Chalal, qui a vécu « comme un américain », dans son propre logement pendant cette expérience.

Source, image et article complet : Le Parisien

Les appels à la grève du lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois impactent beaucoup les cours

Les appels à la grève lancés par plusieurs syndicats enseignants ont durement touché l’établissement. Aujourd’hui encore, des perturbations sont à prévoir. De nombreux cours ont été annulés et, par conséquent, les élèves ont pris du retard dans le programme initial.

Pour que la révolution numérique ne laisse aucun jeune de côté à Aulnay-Sous-Bois !

Pour aider nos jeunes Aulnaysiennes et Aulnaysiens, les Citoyens de Demain, à devenir acteurs de la société à l’ère numérique, développer l’engagement et l’exercice d’une citoyenneté active, j’ai contribué aujourd’hui, dans le cadre de ma mission d’enseignant chargé de « l’Orientation et Forum des Métiers », « Citoyenneté » et « Egalité Filles-Garçons », à l’émergence de la société Digitale Inclusive « LIMONETIK » en collaboration avec le partenaire de notre collège Gérard Philipe « Innov’Avenir », sous la Direction de Madame LELOUCHE, Principale du collège, de son Adjoint, Monsieur BENHADRIA, Des binômes mixtes sont intervenus auprès des élèves de 3ème pour but de :

–  Combattre les nouvelles formes d’inégalités apparues avec la révolution numérique qui limite le « pouvoir d’agir »(EMPOWERMENT) et l’horizon du possible des jeunes, filles et garçons, les Citoyens de Demain.

–  Encourager les filles de s’orienter vers les filières du digital (le numérique), d’identifier les rêves, talents, compétences et déjouer l’autocensure.

–  Doter les jeunes des clés de compréhension du 21ème siècle, élargir leurs horizons en découvrant la diversité des perspectives d’orientation, la diversité des métiers de l’ère numérique et les rendre acteur de la société digitale toute entière.

D’autres actions pédagogiques, éducatives et citoyennes sont organisées le long de l’année, pour les élèves de différents niveaux de classes, et aux parents aussi, dans le cadre du Parcours Citoyens Numérique. Cela permettra à chacun de s’engager grâce au numérique et devenir acteur de la société du 21ème siècle.

Mustapha REZZAKI, Enseignant de sciences physiques, chargé de missions : « l’Orientation et Forum des Métiers », « Citoyenneté » et « Egalité Filles-Garçons ».

Par Mustapha REZZAKI

A l’occasion de la semaine européenne du code « #CodeWeek Européenne 05-20 octobre 2019 », des élèves du Collège Gérard Philipe représentent Aulnay-sous-Bois à l’échelle Européenne

A l’image de l’initiative européenne « CodeWeek 2018 » où 2,7 millions de personnes ont participé à la semaine européenne du code, les élèves, de 5èmeE et de 4èmeI du collège Gérard Philipe, accompagnés de parents d’élèves, se sont associés à cet événement européen et international (70 pays y participent) qui vise à apprendre le code technologique, la programmation et l’alphabétisation numérique à tous de manière amusante et attrayante.

Ces jeunes Aulanysiennes et Aulnaysiens, accompagnés de parents d’élèves, et encadrés par Mr Mustapha REZZAKI, enseignant de sciences physiques et chimiques, chargé de mission  « Citoyenneté » ; « Orientation et forum des métiers » avec la participation de Najat KERARSI-ZIANE, enseignante de SVT, de Salim-Habib ZEGGAI, enseignant de Technologie, de  Mr Lahouari ELKOURADI, enseignant d’Arts Plastiques, ont relevé le défi en représentant la ville d’Aulnay-sous-Bois, le département de la Seine-Saint-Denis (93), l’académie de Créteil et la région Ile-de-France lors de cet événement en collaboration avec SIMPLON.CO Aulnay. Ils se sont déplacés dans les locaux de la fondation KEYRUS à Levallois-Perret, hier mardi 15 octobre, ils ont participé aux ateliers proposés par les formateurs de SIMPLON.CO, les collaborateurs et les ingénieurs de cette fondation pour les initier au codage et à la culture numérique de manière ludique et engageante.

La participation de nos élèves et leurs parents à cet événement « Code Week UE 2019 » est encouragée par le ministère de l’éducation nationale, le Recteur de l’Académie de Créteil et Chancelier des universités, Monsieur Daniel AUVERLOT, le DAASEN de notre bassin, Monsieur Grégory PREMON, le corps des Inspecteurs Généraux et Inspecteurs pédagogiques régionaux, IG et IA-IPR de sciences physiques et chimiques, la Principale du collège, Madame MILVILLE et son Adjoint, Monsieur BENHADRIA. Elle est également l’occasion de rappeler l’importance d’une éducation créative, critique et responsable au numérique car apprendre à coder, c’est comprendre comment le monde fonctionne, mais aussi devenir des citoyens responsables, critiques et acteurs de nos usages numériques !

Dans le même cadre de cette initiative citoyenne européenne, les élèves de 6èmeH ont participé aussi mardi dernier, le 08 octobre,  à une autre action « Cap sur le Code », en partenariat avec Innov’Avenir. Ils ont bénéficié d’une journée d’initiation  à la culture numérique, à l’usage des outils informatiques et au codage technologique au sein des locaux de l’Institut CapGemini à Issy-les-Moulineaux. Les élèves ont été répartis en binôme mixte Fille-Garçon, sous le contrôle et l’encadrement des ingénieures et ingénieurs de cet institut. Cela afin de promouvoir l’égalité Filles-Garçons dans le domaine des sciences et des technologies.

L’implication des parents d’élèves dans cet événement européen, voire international, est une occasion de leur offrir l’opportunité de faire leurs premiers pas en tant que créateurs de contenu numérique, de développer gratuitement du matériel pédagogique et de nouvelles compétences professionnelles, de profiter de la possibilité d’échanger et d’apprendre la programmation. Cela les aide également à comprendre le monde en mutation rapide qui nous entoure ainsi que le fonctionnement de la technologie.

Les élèves ont obtenu des « diplômes d’initiation au code »,  « Certificate of Completion » et « Certificats de participation au EU WeekCode 2019 ». Ils sont contents et nous sommes fiers d’eux.

Nos actions pédagogiques, éducatives et citoyennes ont pour but d’aider nos jeunes à développer des compétences, des capacités et des aptitudes afin d’étudier de nouvelles idées et d’innover. Cela permettra à ces futurs citoyens de demain de relever des défis au niveau local, départemental, régional, national et international.

Grand merci aux partenaires privilégiés de notre collège depuis plusieurs années, SIMPLON.CO Aulnay et Innov’Avenir, aux parents d’élèves pour leur étroite collaboration dans la formation des élèves. Merci à la Fondation KEYRUS et à l’Institut CAPGEMINI pour l’accueil et la disponibilité de leurs ingénieurs.  

Source : Coordinateur inter-cycle (École-Collège ; Collège-Lycée) Collège Gérard Philipe

%d blogueurs aiment cette page :