Archives de Catégorie: Education

Abdou-Allah et d’autres élèves de l’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois s’interrogent sur la famille royale d’Angleterre

(Photo by S. Hussein)

A l’issue d’une réunion de famille exceptionnelle, lundi 13 janvier, la reine Elizabeth II a publié un communiqué dans lequel elle apporte son soutien à son petit-fils, le prince Harry, lequel a décidé de se mettre en retrait de la famille royale britannique avec son épouse, l’actrice américaine Meghan Markle, duchesse de Sussex. Certains enfants en ont entendu parler dans les médias. Au micro de franceinfo junior, trois élèves de CM1 d’Aulnay-sous-bois interviewent Isabelle Rivère, journaliste, cheffe du service Royauté à Point de Vue. Elle est l’autrice du livre Elizabeth II – Dans l’Intimité du Règne (éditions Fayard en version augmentée dès février).

Abdou-Allah pose la première question au micro : « Pourquoi Henry et Meghan ne veulent pas être roi et reine ? » demande l’écolier. Une bonne remarque en introduction, réagit d’emblée l’invitée : « Bravo parce que tu as appelé le prince Harry par son vrai prénom qui est Henry. (…) Le prince Harry n’est pas destiné à être roi, c’est son frère aîné – le prince William – qui devrait régner (…) après le prince Charles, leur père à tous les deux. C’est, je crois, de leur part l’envie de retrouver un peu d’autonomie et de liberté. Tu sais une vie de prince, c’est fait de beaucoup de contraintes, de privations de libertés » parce qu’ils représentent « un pays », « une couronne ». Pourquoi veulent-ils aller au Canada ? A quoi servent les rois et les reines ? Sur cette page, réécoutez en entier l’émission franceinfo junior du jour sur la famille royale d’Angleterre.

Source et article complet : FranceInfo

Rassemblement festif au lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois ce jeudi

Un rassemblement festif a lieu ce jeudi à 15h devant le lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois pour contester la réforme des retraites. Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Les élèves de CM2 école primaire Croix-Rouge 2 à Aulnay-sous-Bois champions de France de Perplexus

Samedi matin se tenait à Paris, pour la deuxième année consécutive le championnat de France de Perplexus. A cette occasion les élèves de CM2 de l’école primaire Croix-Rouge 2 remettait en jeu leur titre de champion de France.

Melvin, Billel et Lamyne (mon neveu) ont décrochés ce jour une deuxième étoile.
Ils sont tous les 3 champions de France 2020 des scolaires de Perplexus par équipe. Un grand merci au directeur de l’école Croix-Rouge 2 ainsi qu’aux enseignantes présents du début jusqu’à la fin aux côtés des élèves.

Aulnay brille de nouveau grâce à sa jeunesse, ses quartiers et ses talents.

NDLR : parce qu’il est de mauvais goût e s’attribuer cet article et de ne pas mentionner ni l’auteur ni la source, nous remercions Oussouf Siby à l’origine de cette nouvelle et le compte Facebook #SLAPC pour l’avoir diffusée.

Mourad Chalal a passé 5 mois à New York pour appliquer leurs pratiques sociales dans le 93

Mourad Chalal, coordinateur des centres sociaux d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, a pu séjourner aux Etats-Unis et observer leur politique sociale grâce à l’ambassade américaine à Paris.

Il se dit « à jamais reconnaissant » envers ceux qui l’ont accueilli pour un séjour enrichissant de cinq mois à New York. Mourad Chalal est coordinateur des centres sociaux à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un poste stratégique étant donné l’importance de ces quatre structures de médiation implantées dans quatre des quartiers sensibles de la ville.

En 2018, le quadragénaire a décroché une bourse de 15 000 dollars dans le cadre du programme Ful Bright, créé juste après guerre par le département d’Etat américain, très sélectif et dédié aux étrangers sur la base du mérite. « Une expérience qui a « changé (sa) vie », assure-t-il.

« Cinq mois durant, j’ai passé du temps dans les centres sociaux de New York, de Manhattan au Bronx en passant par Brooklyn », raconte Mourad Chalal, qui a vécu « comme un américain », dans son propre logement pendant cette expérience.

Source, image et article complet : Le Parisien

Les appels à la grève du lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois impactent beaucoup les cours

Les appels à la grève lancés par plusieurs syndicats enseignants ont durement touché l’établissement. Aujourd’hui encore, des perturbations sont à prévoir. De nombreux cours ont été annulés et, par conséquent, les élèves ont pris du retard dans le programme initial.

Pour que la révolution numérique ne laisse aucun jeune de côté à Aulnay-Sous-Bois !

Pour aider nos jeunes Aulnaysiennes et Aulnaysiens, les Citoyens de Demain, à devenir acteurs de la société à l’ère numérique, développer l’engagement et l’exercice d’une citoyenneté active, j’ai contribué aujourd’hui, dans le cadre de ma mission d’enseignant chargé de « l’Orientation et Forum des Métiers », « Citoyenneté » et « Egalité Filles-Garçons », à l’émergence de la société Digitale Inclusive « LIMONETIK » en collaboration avec le partenaire de notre collège Gérard Philipe « Innov’Avenir », sous la Direction de Madame LELOUCHE, Principale du collège, de son Adjoint, Monsieur BENHADRIA, Des binômes mixtes sont intervenus auprès des élèves de 3ème pour but de :

–  Combattre les nouvelles formes d’inégalités apparues avec la révolution numérique qui limite le « pouvoir d’agir »(EMPOWERMENT) et l’horizon du possible des jeunes, filles et garçons, les Citoyens de Demain.

–  Encourager les filles de s’orienter vers les filières du digital (le numérique), d’identifier les rêves, talents, compétences et déjouer l’autocensure.

–  Doter les jeunes des clés de compréhension du 21ème siècle, élargir leurs horizons en découvrant la diversité des perspectives d’orientation, la diversité des métiers de l’ère numérique et les rendre acteur de la société digitale toute entière.

D’autres actions pédagogiques, éducatives et citoyennes sont organisées le long de l’année, pour les élèves de différents niveaux de classes, et aux parents aussi, dans le cadre du Parcours Citoyens Numérique. Cela permettra à chacun de s’engager grâce au numérique et devenir acteur de la société du 21ème siècle.

Mustapha REZZAKI, Enseignant de sciences physiques, chargé de missions : « l’Orientation et Forum des Métiers », « Citoyenneté » et « Egalité Filles-Garçons ».

Par Mustapha REZZAKI

A l’occasion de la semaine européenne du code « #CodeWeek Européenne 05-20 octobre 2019 », des élèves du Collège Gérard Philipe représentent Aulnay-sous-Bois à l’échelle Européenne

A l’image de l’initiative européenne « CodeWeek 2018 » où 2,7 millions de personnes ont participé à la semaine européenne du code, les élèves, de 5èmeE et de 4èmeI du collège Gérard Philipe, accompagnés de parents d’élèves, se sont associés à cet événement européen et international (70 pays y participent) qui vise à apprendre le code technologique, la programmation et l’alphabétisation numérique à tous de manière amusante et attrayante.

Ces jeunes Aulanysiennes et Aulnaysiens, accompagnés de parents d’élèves, et encadrés par Mr Mustapha REZZAKI, enseignant de sciences physiques et chimiques, chargé de mission  « Citoyenneté » ; « Orientation et forum des métiers » avec la participation de Najat KERARSI-ZIANE, enseignante de SVT, de Salim-Habib ZEGGAI, enseignant de Technologie, de  Mr Lahouari ELKOURADI, enseignant d’Arts Plastiques, ont relevé le défi en représentant la ville d’Aulnay-sous-Bois, le département de la Seine-Saint-Denis (93), l’académie de Créteil et la région Ile-de-France lors de cet événement en collaboration avec SIMPLON.CO Aulnay. Ils se sont déplacés dans les locaux de la fondation KEYRUS à Levallois-Perret, hier mardi 15 octobre, ils ont participé aux ateliers proposés par les formateurs de SIMPLON.CO, les collaborateurs et les ingénieurs de cette fondation pour les initier au codage et à la culture numérique de manière ludique et engageante.

La participation de nos élèves et leurs parents à cet événement « Code Week UE 2019 » est encouragée par le ministère de l’éducation nationale, le Recteur de l’Académie de Créteil et Chancelier des universités, Monsieur Daniel AUVERLOT, le DAASEN de notre bassin, Monsieur Grégory PREMON, le corps des Inspecteurs Généraux et Inspecteurs pédagogiques régionaux, IG et IA-IPR de sciences physiques et chimiques, la Principale du collège, Madame MILVILLE et son Adjoint, Monsieur BENHADRIA. Elle est également l’occasion de rappeler l’importance d’une éducation créative, critique et responsable au numérique car apprendre à coder, c’est comprendre comment le monde fonctionne, mais aussi devenir des citoyens responsables, critiques et acteurs de nos usages numériques !

Dans le même cadre de cette initiative citoyenne européenne, les élèves de 6èmeH ont participé aussi mardi dernier, le 08 octobre,  à une autre action « Cap sur le Code », en partenariat avec Innov’Avenir. Ils ont bénéficié d’une journée d’initiation  à la culture numérique, à l’usage des outils informatiques et au codage technologique au sein des locaux de l’Institut CapGemini à Issy-les-Moulineaux. Les élèves ont été répartis en binôme mixte Fille-Garçon, sous le contrôle et l’encadrement des ingénieures et ingénieurs de cet institut. Cela afin de promouvoir l’égalité Filles-Garçons dans le domaine des sciences et des technologies.

L’implication des parents d’élèves dans cet événement européen, voire international, est une occasion de leur offrir l’opportunité de faire leurs premiers pas en tant que créateurs de contenu numérique, de développer gratuitement du matériel pédagogique et de nouvelles compétences professionnelles, de profiter de la possibilité d’échanger et d’apprendre la programmation. Cela les aide également à comprendre le monde en mutation rapide qui nous entoure ainsi que le fonctionnement de la technologie.

Les élèves ont obtenu des « diplômes d’initiation au code »,  « Certificate of Completion » et « Certificats de participation au EU WeekCode 2019 ». Ils sont contents et nous sommes fiers d’eux.

Nos actions pédagogiques, éducatives et citoyennes ont pour but d’aider nos jeunes à développer des compétences, des capacités et des aptitudes afin d’étudier de nouvelles idées et d’innover. Cela permettra à ces futurs citoyens de demain de relever des défis au niveau local, départemental, régional, national et international.

Grand merci aux partenaires privilégiés de notre collège depuis plusieurs années, SIMPLON.CO Aulnay et Innov’Avenir, aux parents d’élèves pour leur étroite collaboration dans la formation des élèves. Merci à la Fondation KEYRUS et à l’Institut CAPGEMINI pour l’accueil et la disponibilité de leurs ingénieurs.  

Source : Coordinateur inter-cycle (École-Collège ; Collège-Lycée) Collège Gérard Philipe

Les enseignants du lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois veulent plus de soutien pour éviter les suicides

Nous, enseignants du lycée Jean Zay réunis le 3 octobre 2019, soutenus par leurs organisations syndicales (CGT éduc, SNES, Sud educ) exprimons toute notre tristesse et notre solidarité aux proches de notre collègue disparue Christine Renon. Nous serons présents au rassemblement devant la DSDEN de Bobigny.

Ce nouveau drame met le doigt sur la réalité d’une politique qui organise la casse des services publics et de son personnel à coup de réformes structurelles et d’accumulation de « petits riens ».

A notre tour, nous dénonçons :

Des réformes contre les personnels et l’intérêt général :

  • Des réformes imposées contre l’avis de toutes les instances (Conseil Supérieur des Programmes, Conseil Supérieur de l’Education)
  • Mise en place d’un bac local renforçant les inégalités (40 % du diplôme évalué localement) au mépris du principe d’égalité de tous face au service public.
  • Mise en oeuvre précipitée sans considération pour l’organisation concrète dans les établissements (épreuves de janvier dont le calendrier, les attentes et l’organisation pratiques ne sont pas précisées)
  • Des programmes irréalisables,inadaptés à la vue de la baisse des heures d’apprentissage et des effectifs (groupes de spécialité à plus de 30 élèves et de langue vivante jusqu’à 30 élèves).
  • Une redéfinition et une dénaturation de nos missions qui nous poussent à organiser la sélection de nos élèves (parcoursup) au lieu de favoriser leur épanouissement.

    Un mode de gestion des personnels destructeur
  • Une direction autoritaire (ex : modification des horaires de fonctionnement qui détruit les rythmes communs de vie dans l’établissement, passage au tout numérique contre l’avis de toutes les instances)
  • Une direction en opposition permanente qui empêche notre travail et relègue le pédagogique au second rang (ex : règles rigides d’utilisation de la reprographie qui nuit aux choix pédagogiques)
  • Une gestion déshumanisée exclusivement informatique des relations de travail qui place les personnels dans l’urgence permanente (ex : modification d’emploi du temps la veille pour le lendemain sans consultation, ni accord)

Une violence institutionelle

Au niveau de la Région :

    • Le budget de fonctionnement baisse alors que les effectifs ont augmenté de 30% en 4 ans
    • Le matériel pédagogique financé par la Région n’a toujours pas été livré

Au niveau du Rectorat :

    • Le rapport du CHSCT départemental (décembre 2017) constatant les dysfonctionnements de l’établissement n’a pas été mis en oeuvre.
    • Des personnels méprisés : 1 300 postes de contractuels dans l’académie de Créteil alors qu’il manque encore des enseignants dans les classes un mois après la rentrée ; affectations tardives et incohérentes des TZR)

Au niveau du Ministère :

    • Le projet de loi de réforme de la fonction publique, en supprimant le paritarisme, affaiblit la représentation des personnels (disparition du CHSCT, fin du paritarisme sur la gestion des mutations et des questions disciplinaires…). La voix des personnels ne sera plus écoutée.
    • Pour la session du baccalauréat 2019, des directives ministérielles ont été appliquées, faisant peser un risque sur la légalité des résultats du baccalauréat ; menaces et pressions sur des personnels qui exercent leur droit de grève.

Source : Communiqué des enseignants du lycée Jean Zay

Après le suicide de la directrice d’école Christine Renon à Pantin, des professeurs d’Aulnay-sous-Bois solidaires

Combien de Christine Renon devront donner leur vie ?” Des milliers de manifestants sont venus protester ce jeudi 3 octobre devant les locaux de l’Education nationale à Bobigny, jour des obsèques de cette directrice qui s’est donné la mort dans son école à Pantin (Seine-Saint-Denis), a constaté une journaliste de l’AFP.

Sur une pancarte en carton, Isabelle, enseignante en maternelle à Clichy-sous-Bois, a inscrit “Je suis Christine Renon”. “On peut tous se reconnaître dans la lettre de Christine. Nos conditions de travail sont exécrables, c’est pour ça qu’on a du mal à recruter en Seine-Saint-Denis. Le geste qu’elle a fait, tout le monde pourrait le faire”, dit-elle, tremblante.

“C’est la lettre qui m’a bouleversée”

Lundi 23 septembre au petit matin, la gardienne de l’école Méhul a découvert le corps de cette femme de 58 ans dans le hall de l’établissement. Deux jours plus tôt, juste avant de se donner la mort, cette directrice décrite comme “hyper investie” avait pris le soin d’adresser à une trentaine de ses collègues une lettre de trois pages où elle détaillait “son épuisement”, la solitude des directeurs, l’accumulation de tâches “chronophages”, les réformes incessantes et contradictoires.

“C’est la lettre qui m’a bouleversée”, explique Grégoire, enseignant en élémentaire à Aulnay-sous-Bois, venu avec son épouse, également professeure des écoles, et leurs deux jeunes enfants. “C’est quelqu’un dont on sent l’engagement, l’énergie qui a été déployée. Il n’y a même pas de colère”, dit-il, tout en dénonçant “la dictature du chiffre qui règne dans l’Education nationale” et le “court-termisme” des politiques.

Source et article complet : HuffingtonPost

Mise en place du Service Minimum d’Accueil dans les écoles d’Aulnay-sous-Bois demain

L’IFAC met en place un Service Minimum d’Accueil dans les écoles dont le taux de grévistes est supérieur à 25%.

Les écoles concernées par le Service Minimum d’Accueil sont :

  • Ambourget maternelle et élémentaires 1 et 2
  • Anatole France maternelle et élémentaire
  • André Malraux maternelle
  • Le Bourg maternelle et élémentaire 2
  • Charles Perrault
  • Croix-Rouge maternelle et élémentaires 1 et 2
  • Croix Saint Marc maternelle
  • Emile Zola
  • Fontaine des Prés maternelle et élémentaires 1 et 2
  • Jean d’Ormesson maternelle et élémentaire
  • Le Parc
  • Louis Aragon maternelle et élémentaire
  • Louis Solbes
  • Merisier élémentaire 1
  • Nonneville maternelle et élémentaires 1 et 2
  • Ormeteau maternelle
  • Paul Eluard maternelle et élémentaires 1 et 2
  • Paul Bert
  • Perrières maternelle et élémentaire
  • Petits Ormes élémentaire
  • Pont de l’Union
  • Prévoyants
  • Savigny maternelles 1 et 2 / élémentaires 1 et 2
  • Vercingetorix maternelle et élémentaire

Pour les autres écoles, vos enfants seront accueillis par les enseignants. Toutes les activités périscolaires sont maintenues.

Source : Direct Aulnay

%d blogueurs aiment cette page :