Archives de Catégorie: Education

Les professeurs en ont marre de la Seine-Saint-Denis

Marie-Hélène PLARD. – Nous nous trouvons dans le département où le taux de satisfaction est le plus bas. En Seine-Saint-Denis, environ 2350 collègues demandent à partir contre 35 souhaitant y entrer. Cela se vérifie aussi dans mon école, qui est complexe à gérer: certains professeurs souhaitent, à terme, quitter le département mais ne remplissent pas les critères nécessaires.

Source et article complet : Le Figaro

Résultats du bac 2021: légère baisse dans l’académie de Créteil dont fait partie Aulnay-sous-Bois

Dans l’académie de Créteil, qui couvre les départements de Seine-et-Marne, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis, les résultats du bac 2021 sont en légère hausse en section générale et technologique et en nette baisse dans la section professionnelle. Le taux de réussite global est en légère baisse.

Chamboulées par la crise sanitaire, les épreuves du bac 2021 ont donné lieu à une partie plus importante de notation en contrôle continu. A noter que cette session a aussi été la première du nouveau baccalauréat général et technologique. Détail des résultats par filière.

Au total, 51 333 candidats ont passé le bac dans les trois départements de l’académie, avec un taux de réussite toutes voies confondues de 87,8 %, en diminution de 0,6 point par rapport à la session 2020, “après deux années de hausse consécutives”, rappelle le rectorat.

Source et article complet : 94 citoyens

L’analyse et les propositions de La France Insoumise à Aulnay-sous-Bois concernant l’éducation en Seine-Saint-Denis

Rénovation et équipement des collèges, moyens mis en œuvre, formations, laïcité… La France Insoumise à Aulnay-sous-Bois nous fait part de son constat et propose des solutions dans un tract que vous pouvez consulter ci-dessous :

Des professeurs cessent le travail en Seine-Saint-Denis suite à des menaces de mort

La Seine-Saint-Denis, récemment comparée par Macron à la Californie sans la mer, est le théâtre d’une querelle entre des enseignants et les autorités académiques. Les personnels du collège Alfred Sisley ont en effet crié leur colère ce 28 mai, après avoir reçu une lettre anonyme qui les menaçait de mort, rapporte Le Parisien.

«On va vous tuer», «Vous les adultes on va vous fumé [sic]», «Vous êtes de la vermine», déclarait notamment cette missive, glissée sous la porte de la cantine des professeurs. Face à ces menaces, les enseignants ont voulu cesser les cours et exercer leur droit de retrait. Ce qui leur a été refusé par l’inspection académique, celle-ci estimant que les «conditions de sécurité des personnels au sein de l’établissement [étaient] assurées».

Un refus qui n’a fait qu’exacerber la colère des professeurs. Une vingtaine ont alors choisi de manifester devant la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale.

Source : Sputniknews

En Seine-Saint-Denis, un camion-école pour les enfants des squats et les enfants Syriens

© Radio France – Hajera Mohammad

En Seine-Saint-Denis, l’association ASKOLA propose aux enfants qui vivent dans des squats ou des bidonvilles, scolarisés ou non, de suivre des cours à bord d’un camion pour « maintenir le lien » avec l’école, même en pleine crise sanitaire. Reportage lors de son dernier arrêt à Saint-Denis.

Un camion aménagé en salle de classe

Dans le camion rose, une mini-classe a été aménagée avec des tables, des chaises, un tableau. Des pots de crayons et des cahiers sont à disposition. Deux fillettes écoutent attentivement Louis, l’un des éducateurs de l’association ASKOLA, qui leur propose ce matin un jeu de société pour réviser de manière plus ludique le calcul et le français.

Nana, 12 ans et Aeya, 10 ans, vivent avec leur famille dans un immeuble insalubre, à quelques mètres de là, qui a fait l’objet d’une inspection des services de la ville et de la préfecture en janvier dernier. Pour Nana, qui est scolarisée à Saint-Denis dans une classe pour élèves NSA (non ou peu scolarisés antérieurement), l’école à la maison imposée lors de cette crise sanitaire du Covid-19 a été difficile à gérer. « J’ai internet mais sur un téléphone et c’est très lent », nous explique-t-elle. 

Source et article complet : France Bleu

Ce n’est pas si terrible d’enseigner en Seine-Saint-Denis selon Loïc Malfroy, professeur d’éducation physique et sportive

Loïc Malfroy a enseigné 1 an dans le département de la Seine-Saint-Denis avant de s’installer à Chambéry en Savoie. Il a écrit un livre sur le sujet en expliquant qu’il n’a pas souffert de son passage dans un établissement située en zone d’éducation prioritaire. S’il a noté de temps en temps un manque de respect, son expérience fut plutôt bénéfique, loin des clichés habituels.

Pour découvrir son témoignage, cliquer ici.

Une grosse attaque informatique perturbe les cours à distance, des serveurs surchargés pénalisent l’enseignement

Hier et aujourd’hui encore, il était difficile pour les élèves – mais aussi pour les parents – de se connecter à distance pour faire les devoirs et assister aux cours. Une grosse attaque informatique est en partie à l’origine de cette panne qui rend encore plus compliqué l’enseignement à distance. Le CNED a en effet été piraté.

Mais ce sont aussi les serveurs surchargés qui ont empêché plusieurs élèves de se connecter ou avec de sérieux ralentissements. L’école à la maison connait quelques couacs mais les services informatiques sont à pied d’oeuvre. Les vacances arrivent ce vendredi soir, cela devrait laisser plus de temps aux équipes techniques de se préparer pour la rentrée.

 

Confinement à Aulnay-sous-Bois, le point sur l’accueil des enfants

De nouvelles mesures sanitaires sont en vigueur sur l’ensemble du territoire national

Le temps scolaire est réorganisé comme suit :
  • Du 6 au 9 avril :  travail en distanciel de la maternelle au lycée
  • Du 10 au 25 avril : vacances scolaires pour toutes les zones
  • 26 avril : retour des élèves de maternelle et de primaire en classe
  • Du 26 au 30 avril : travail en distanciel pour les collégiens et lycéens
  • 3 mai : retour des collégiens et lycéens en classe

OUVERTURE DE CRÈCHES

Durant l’ensemble du confinement sanitaire, les crèches Henri Thibault et Gui Chauvin seront ouvertes pour accueillir les enfants du personnel prioritaire.
Ces informations sont susceptibles d’être modifiées.

ACCUEIL DES ENFANTS DES PERSONNELS PRIORITAIRES

Un service d’accueil pour les enfants des personnels prioritaires luttant contre la pandémie (personnels soignants et médicaux sociaux, agents des forces de l’ordre entendu au sens large, enseignants, fonctionnaires d’Etat, agents publics communaux, etc.  La circulaire préfectorale est mis en place sur demande de la Préfecture de la Seine-Saint-Denis et de l’Education Nationale.
Important : Il appartient à chaque parent concerné d’être en mesure de justifier de sa situation (carte CPS et/ou fiche de paie)

OUVERTURE DES CENTRES DE LOISIRS

Les accueils auront lieu sur 4 sites identifiés au sein de la ville :

  • L’école Nonneville maternelle  – 5 rue de Toulouse,
    pour les enfants scolarisés au sein des groupes scolaires : Zola, Prévoyants, Courbet, Pont de l’Union, Jean d’Ormesson, Nonneville, République, Le Parc, Vercingétorix.
  • L’école Croix Rouge – 2 allée de Dublin,
    pour les enfants scolarisés au sein des groupes scolaires : Bourg, Merisiers, Croix Rouge, Savigny, Ambourget, Ormeteau
  • L’école Paul Eluard – 4 rue de Bougainville
    pour les enfants scolarisés au sein des groupes scolaires: Petits Ormes, Jules Ferry, Croix Saint Marc, Perrières, Paul Eluard, André Malraux, Charles Perrault, Louis Aragon.
  • L’école Anatole France  – 43/45 rue Anatole France,
    pour les enfants scolarisés dans les groupes scolaires : Anatole France, Fontaines de Près, Paul Bert, Solbes.

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Covid-19, nouveau confinement plus strict avec des écoles en distanciel pour plusieurs semaines

Emmanuel Macron vient de parler : les écoles seront fermées dès vendredi soir pour 3 semaines. Avec retour en présentiel dans les écoles maternelles et primaires le 26 avril. Les collèges et lycées seront fermés quant à eux 4 semaines, avec en retour en présentiel début mai.

Semaine prochaine, les enfants, les collégiens et les lycéens devront faire leurs cours à distance. Les vacances scolaires sont déplacées, pour toutes les zones, du 12 au 24 avril inclus. Les écoles maternelles et primaires pourront accueillir les enfants dès le 26 avril alors que pour les collèges et les lycées, il faudra attendre début mai.

A noter que les enfants du personnel soignant ainsi que les employés de commerces de nécessité pourront aller dans leur établissement. Le télétravail est désormais obligatoire sauf exception. Les salariés qui ne peuvent faire du télétravail et dont le poste n’est pas vital seront au chômage partiel pendant la période du 5 avril au 30 avril.

A noter que les règles qui s’appliquaient pour les 19 départements confinés (dont la Seine-Saint-Denis) s’appliquent à l’ensemble du territoire métropolitain.

La ville d’Aulnay-sous-Bois auprès des jeunes pour le Bac et le Brevet

Pour accompagner les jeunes dans la réussite de leurs examens, la ville organise des sessions de révisions à la Ferme du Vieux-Pays pendant les vacances de printemps.

À l’approche des examens de fin d’année, les jeunes peuvent bénéficier de soutien scolaire du 17 au 26 avril de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 à la Ferme du Vieux-Pays. Des encadrants de niveau bac+3 minimum leur proposeront une aide individuelle et personnalisée construit autour de travaux dirigés, cours de méthode, brevets et bacs blancs accompagnés.

Inscription :

Samedi 3 avril de 14h à 17h30
Ferme du Vieux-Pays
Tarifs selon le calcul du quotient familial, à partir de 15€ par enfant

Lieu :
Ferme du Vieux-Pays
30 rue Jacques Duclos
Horaires :
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
Renseignements :
01 48 79 63 63 (poste 83 26)

%d blogueurs aiment cette page :