Archives de Catégorie: Education

Les agents d’entretien du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois obtiennent du renfort après la grève

Le 1er octobre, les agents d’entretien du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois avaient, avec la FCPE, manifesté contre le manque de moyens et de personnels. Suite à ces protestations, le personnel semble avoir été écouté puisque la région Île-de-France a dépêché du personnel temporaire pour assurer le nettoyage et l’entretien des salles.

Cependant, le personnel souhaite obtenir une solution durable et explique au Parisien que de nombreuses personnes sont en arrêt pour des raisons diverses et variées.

La FCPE du Lycée Voillaume appelle Valérie Pécresse au secours

Le 24 septembre dernier, les représentants des parents FCPE du Lycée Général et Professionnel Voillaume d’Aulnay sous Bois, confrontés à des dysfonctionnements qui perdurent sans que des solutions y soient apportées pour y remédier,  ont saisi en urgence le Conseil Régional via un courrier réclamant qu’au minimum les 6 postes de contractuels laissés vacants soient pourvus au plus vite.

L’image reproduite ci-dessous vous donne une idée du gigantisme de l’établissement qui a été récemment rénové et qui selon les parents qui manifestaient leurs mécontentements ce matin devant le lycée, ne dispose plus que de deux agents d’entretien pour assurer l’hygiène et le nettoyage de toute cette surface, alors que nous sommes en période de pandémie depuis plus de 20 mois maintenant, et qu’en plus de l’entretien courant, s’y ajoutent des protocoles de désinfection pour éviter la propagation du virus !

Les agents d’entretien qui restent en poste, malgré leur professionnalisme et leur meilleure volonté ne peuvent pas faire face à l’entretien et à la désinfection d’une aussi grande surface séparée en classes, avec des tables, des chaises et du matériel pédagogique qu’il faut déplacer avec soin et replacer ensuite après le nettoyage. A ces surfaces planes s’ajoutent les escaliers et leurs rampes, les couloirs et les réfectoires l A noter que le lycée Voillaume accueille également des lycéens en internat et qu’il faut bien du personnel pour en assurer le bon fonctionnement….

Madame Valérie Pécresse, Présidente de la région île de France reconduite dans ses fonctions lors des régionales de Juin dernier, serait donc bien avisée de réagir le plus rapidement possible au courrier qui lui a été adressé en urgence le 24 Septembre dernier et qui est à ce jour demeuré sans réaction, sans réponse ni envoi de personnel qualifié pour les tâches à exécuter.  Les parents représentants FCPE n’envisagent pas de laisser perdurer ni pourrir une situation aussi impactante pour le travail d’un lycée entier : élèves, personnel d’entretien fidèle au poste, administratifs, proviseur et enseignants sont tous négativement pénalisés par une situation qui perdure depuis avant les congés d’été.

Des Lycéens rencontrés sur place ont expliqué que le fait de devoir rentrer chez eux pour déjeuner parce que le service de cantine n’est plus assuré, les contraint à manger à la va-vite et à courir pour ne pas arriver en retard à leur cours. Certains lycéens habitant loin se contentent d’avaler un sandwich ou un kébab, ce mode de prise de repas ne pouvant pas se prolonger sans poser des problèmes alimentaires aux jeunes,  et le  stress généré pour tous par cette situation n’est pas propice à la concentration lors de la reprise des cours car  la pause déjeuner ne leur permet même plus de faire une coupure et de se détendre.

Les agents d’entretien soucieux d’effectuer leur travail dans les règles de l’art  et conformément aux protocoles sanitaires en vigueur, sont découragés par l’ampleur du travail à effectuer chaque jour, lequel nécessite en urgence l’embauche d’au minimum 6 personnes. Ils ne comprennent pas que leurs alertes ainsi que celles des parents ne soient pas entendues et que le conseil régional qui a la responsabilité des lycées  n’interviennent pas au plus vite !  

Je n’ai malheureusement pas pu recueillir les avis des professeurs du Lycée qui étaient encore en réunion d’assemblée générale lorsque je me suis rendue sur place pour écouter toutes les parties prenantes autour des problèmes que rencontre le lycée Voillaume actuellement. Bien évidemment, si les enseignants de Voillaume veulent faire entendre leurs revendications et leurs propositions, Aulnaycap les publiera.

Aulnaycap, en relayant les doléances et les préoccupations de tous les acteurs du Lycée espère qu’elles seront enfin entendues des autorités de tutelle dans les plus brefs délais.

Reportage  et  article  rédigé  le  1er  Octobre  2021  par  Catherine  Medioni

Premières images de la manifestation en cours au lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

La rédaction d’Aulnaycap vous propose sur ce fil les premières images de la manifestation en cours au lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois. Les agents sont épuisés à cause du manque de personnel. La rédaction se rend sur place.

Manifestation en cours au lycée Voillaume Aulnay-sous-Bois suite à cause du manque de moyen

Elèves sans cantine, agents absents ou malades, problèmes logistiques : le lycée Voillaume est au bord de la rupture et les lycéens veulent se faire entendre. Une manifestation est en cours jusqu’en milieu de matinée. La Rédaction essaiera de se rendre sur place pour interviewer lycées et parents d’élève.

2400 élèves du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois sans cantine à partir du 1er octobre 2021

La FCPE93 soutient ses conseils locaux et le droit des élèves à une restauration. En effet, de nombreux agents d’entretien et autres postes sont vacants dans le lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois, pouvant entraîner une perte de service, dont celui de la restauration.

Vous trouverez ci-dessous une lettre de la FCPE adressée notamment à la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse :

Les élèves de 6e harcélés au collège parce que né en 2010 à cause des réseaux sociaux

De nombreux cas de harcèlement sur les élèves de 6e au collège sont reportés partout en France. Le motif : ils sont nés en 2010. Brimades, bagarres, moqueries… La vie devient un enfer pour ces jeunes collégiens qui ont déjà à supporter le passage délicat de l’école primaire au collège.

Les raisons : des vidéos virales, une campagne anti-2010 sur les réseaux sociaux, et le jeu Fortnite sont pointés du doigts. Une vidéo populaire sur YouTube se moque impunément des « 2010 » également.

Plus que jamais, ne faudrait-il pas mieux gérer les réseaux sociaux ou, tout simplement, priver les collégiens de leur téléphone portable ?

Aulnay En Commun se plaint au préfet du comportement des parents des élèves du Protectorat Saint-Joseph

Monsieur le Prefet,

En ma qualité de Conseiller Municipal à Aulnay-sous-Bois permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue en Seine-Saint-Denis, le département le plus jeune de France, un département qui ne manque ni de dynamisme ni de talents mais qui concentre de nombreuses difficultés et inégalités sociales.

Je souhaite attirer votre attention sur les risques d’accidents quotidien causes par des stationnements dangereux aux abords de l’école privée Protectorat Saint-Joseph située rue Jacques Duclos à Aulnay-sous-Bois.

En effet les parents n’hésitent pas à stationner en double file devant l’établissement aux heures d’entrée et de sortie des élèves au risque de provoquer un accident sur un axe routier majeur très fréquente. Des habitant.e.s et moi-même avons interpellé déjà a plusieurs reprises le Maire et la Première Adjointe au Maire en charge de la sécurité mais aucune action n’a été menée auprès de ces automobilistes inconscients du danger.

Cette tolérance est d’autant plus regrettable que le Maire a autorisé par délibération il y a trois ans l’utilisation de la vidéo-verbalisation sur cet axe routier afin de verbaliser les automobilistes gares en double file devant les commerces situés rue Jacques Duclos, légèrement en amont de l’école privée Saint-Joseph.

Cette vigilance a fait ses preuves mais n’est pas appliquée au Protectorat Saint-Joseph puisque les cameras excluent le périmètre situe devant cet établissement.

Ce traitement différencié est une incompréhension pour la majorité des Aulnaysiennes et des Aulnaysiens et la municipalité prend de grands risques en ne réglant pas le problème.

Pourtant il existe des solutions de stationnement grâce à deux parkings existants devant et derrière le gymnase Paul Emile Victor. Par ailleurs l’école privée dispose d’un foncier important pour créer son propre parking.

Convaincus que vous êtes comme nous, attentif à la sécurité de nos enfants, des automobilistes et des cyclistes nous espérons pouvoir compter sur votre soutien pour enfin faire respecter le code de la route et la sécurité des biens et des personnes.

Je me tiens à votre disposition pour toute information supplémentaire et pour un éventuel entretien. Dans l’attente de votre retour, veuillez recevoir Monsieur le Préfet, mes salutations distinguées.

Source : Oussouf SIBY, Conseiller municipal, Président du groupe des élu-e-s de gauche, écologistes et citoyens : Aulnay En Commun

Le collège Debussy à Aulnay-sous-Bois champion du brevet des collèges, Christine de Pisan à la traîne ! [ERRATUM]

Il y a eu 96% de réussite au brevet des collèges 2021 pour le collège Claude Debussy à Aulnay-sous-Bois, collège situé dans les quartiers Nord de la ville, sur l’avenue de Savigny. Il semblerait que le travail des enseignants, du principal et du reste du personnel de l’établissement ait payé. Les associations de soutien scolaire dans le quartier ont sans nul doute contribué à ce succès.

A l’inverse, le collège Christine de Pisan n’a connu qu’un taux de réussite de 66%. Un résultat très faible qui amène de nombreuses questions…

[ERRATUM : le taux de réussite pour le collège Christine de Pisan était bien de 66% en 2018 mais il semblerait que certains sites n’aient pas mis à jour leurs tableaux. Le taux de réussite au brevet du collège  à Christine de Pisan serait de l’ordre de 86% en 2021]

Source : #SLAPC

Contre le Covid-19, des capteurs de C02 installés dans les collèges de Seine-Saint-Denis

De quelques centimètres de hauteurs et de largeur, ils permettent de mesurer la concentration de dioxyde de carbone. Si cette concentration est trop élevée, cela signifie que l’air nécessite d’être renouvelé.

Jeudi 2 septembre 2021, à l’occasion de la rentrée scolaire, le Département a installé deux capteurs de CO2 dans 18 collèges volontaires. A Montreuil, c’est l’ensemble des salles de classes du collège Lenain Tillemont qui en ont été équipées, en raison des travaux sur le site. 

Source et article complet : Actu.fr

Des logements moins chers en Seine-Saint-Denis pour retenir les professeurs en Seine-Saint-Denis

Originaire d’un petit village à côté de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), Flavien Vandoorn a grandi loin de la Seine-Saint-Denis. Il le reconnaît volontiers, le département ne faisait pas partie de ses premiers choix. « J’aurais préféré rester près de ma famille et mes amis », souffle ce grand gaillard au visage encore poupon. Et quand, le 13 juillet 2021, la nouvelle de son affectation en Seine-Saint-Denis tombe, c’est la désillusion. « J’avais toujours l’espoir de demeurer près de mes proches », rembobine le professeur de mathématiques.

Vient ensuite une pointe d’inquiétude, vite balayée par une collègue. « J’avais en tête les images des films, un peu négatives sur le département. Mais j’ai eu l’occasion d’échanger avec une collègue qui a enseigné pendant plusieurs années à Sevran et qui m’a rassuré », présente-t-il.

Source et article complet : Actu.fr

%d blogueurs aiment cette page :